Fraternité Matin n°16915 - du lundi 17 mai 2021 , magazine presse

icon

48

pages

icon

Français

icon

Presse

2021

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

48

pages

icon

Français

icon

Ebook

2021

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Le savais-tu ? Tu peux t'abonner à ce journal en cliquant sur la petite cloche. Tu recevras alors une alerte par mail à chaque nouvelle parution !

Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

17 mai 2021

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

11 Mo

L’éditorial de Venance Konan Recomposition epuis 2018, nous sommes dans un nouveau cycle de notre histoire politique avec, cette fois-ci, Monsieur Alassane Ouattara au pouvoir et Messieurs Laurent D Gbagbo et Henri Konan Bédié dans l’opposition. De 2011 à 2018, c’était MM. Ouattara et Bédié qui exer-çaient le pouvoir pendant que M. Gbagbo se débattait avec lajustice internationale à la Haye. Auparavant, de 2000 à 2010, Laurent Gbagbo occupait le palais présidentiel pen-dant que MM. Ouattara et Bédié cherchaient à le conquérir. Lundi 17 mai 2021 / N° 16 915 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € Suite page 5 PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Relance économique post-Covid-19
Le Fmi et la Banque mondiale P. 2
s’engagent à soutenir la Côte d’Ivoire
Le Chef de l’État séjourne depuis
samedi à Paris où il prendra part ce
mardi au Sommet sur le Inancement
des économies africaines Bitumage de routes, construction d’écoles dans le District d’Abidjan Kristalina Georgieva (Dg du Fmi) reçue hier en audience par le Président Ouattara à Paris. Sidi Touré, auteur du livre ‘‘Alassane Ouattara, Beugré Mambéaux portes de l’émergence’’ :PP. 4-5 satisfait de l’état ‘‘ Tout a été mis en œuvre d’avancement pour améliorer des travaux P. 12 le quotidien des Ivoiriens ’’ Médias/ Deuil Manque d’eau potable à Anyama Moriba Magassouba range Fin du calvaire des populations sa plume à jamais !P. 16 dans un moisP. 13
2
Politique
Lundi 17 mai 2021
Financement des économies africaines Le Chef de l’État prend part mardi à un sommet à Paris
Le Président de la République, Alassane Ouattara, a quitté samedi Abidjan pour se rendre à Paris, capitale de la France.
e Président de la Répu-blique Alassane Ouat-tara est, depuis samedi, pLublique française, Son Ex-à Paris. ‘’A l’invitation du Président de la Ré-cellence Monsieur Emma-nuel Macron, le Président Alassane Ouattara a quitté Abidjan, ce samedi 15 mai 2021, pour Paris (France) où il prendra part au Som-met sur le nancement des économies africaines’’, lit-on dans un communiqué diffusé samedi, par la Présidence de la République. Cette ren-contre a lieu demain mardi. Selon le communiqué de la Présidence, ‘’ce sommet vise à mettre en place un soutien nancier massif aux économies africaines dure-ment éprouvées par la pan-démie de Covid-19, et à po-ser les bases d’un nouveau cycle de croissance sur le continent’’. La question de la restructuration de la dette
Alassane Ouattara est à Paris depuis samedi où il a échangé avec des personnalités de la haute nance mondiale. Ici, avec la Dg du Fmi.(PHOTOS:PRÉSIDENCE)
Ouattara échange avec la Directrice générale du Fmi
et le Dg des Opérations de la Banque mondiale
Le Chef de l’État avec le Directeur général des Opérations de la Banque mondiale.
e Président de la Répu-blique, Alassane Ouat-tara, séjourne depuis mLardi, au sommet sur le -samedi à Paris. Il y est pour prendre part, ce nancement des économies africaines. Avant cette rencontre ini-tiée par le Président de la République française, Em-manuel Macron, le Chef de l’État ivoirien a échangé hier avec la directrice générale du Fonds monétaire interna-tional (Fmi), Kristalina Geor-gieva.‘’ Ce dimanche, j’ai eu le plaisir d’échanger avec Mme Kristalina Georgieva, directrice générale du Fmi et une grande amie de la Côte
d’Ivoire. Nous avons eu un excellent entretien au cours duquel nous nous sommes félicités de la parfaite colla-boration entre notre pays et le Fmi’’, peut-on lire sur la page Facebook du Président Ouattara. Ces échanges ont permis de passer en revue la coopéra-tion entre la Côte d’Ivoire et l’institution nancière. Selon une note de la Prési-dence de la République de Côte d’Ivoire,‘’la directrice générale du Fmi a salué l’ex-cellent travail accompli par le gouvernement ivoirien dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 et a réitéré l’engagement de son
institution àsoutenir la Côte d’Ivoire dans sa relance éco-nomique.’’ Après cette rencontre, le Chef de l’État a aussi reçu en audience le Directeur gé-néral des Opérations de la Banque mondiale, Axel Van Trotsenburg. Le Président Ouattara et son hôte ont parlé de la coopé-ration entre la Côte d’Ivoire et la Banque mondiale. Axel Van Trotsenburg a salué le bon déroulement des pro-grammes de son institution dans le pays et a réafrmé la détermination de la Banque d’accroître ses nance-ments. E.A
des pays africains sera aus-si l’un des sujets majeurs de la rencontre de Paris. On apprend d’un confrère, citant un communiqué de la Présidence de la République française, que le Sommet sur le nancement des éco-nomies africaines ‘’fait suite à la diffusion d’une tribune de 18 dirigeants africains et européens, publiée le 15 avril 2020, en faveur d’une mobilisation de la commu-nauté internationale pour affronter les conséquences de la crise sanitaire et éco-nomique causée en Afrique par la pandémie (…) Emma-nuel Macron souhaite que des solutions nouvelles et ambitieuses soient trouvées pour que l’Afrique puisse faire face à ce choc sans précédent, et retrouver la croissance, comme d’autres continents qui ont pu mettre en place des plans de re-lance massifs’’.
Le Sommet, apprend-t-on, sera précédé lundi par un dîner de travail au palais de l’Elysée. Il se déroulera de la manière suivante : une séance plénière, suivie de deux sessions sur « le nan-cement et le traitement de la dette » et « le secteur privé africain ». L’Afrique a été fortement touchée par les conséquences de la crise sanitaire. Le connement dans de nombreux pays développés a eu un impact négatif sur la croissance des économies africaines. Le Président français Em-manuel Macron veut ainsi apporter l’aide de son pays pour que le continent afri-cain se remette sur le che-min de la croissance. En marge du Sommet, le Chef de l’Etat aura des en-tretiens avec ses homolo-gues et plusieurs personna-lités. ETIENNE ABOUA
Justice française
Aucune procédure en cours contre Bictogo
dama Bictogo n’a au-cune affaire pendante devant la justice fran-A çaise. Les articles publiés récemment dans des journaux ivoiriens proches de l’opposition, se-lon une note d’information parvenue à notre rédaction le vendredi 14 mai, ne visent qu’à écorner son image et à porter gravement atteinte à son honneur. En effet, dans le document réceptionné, il est précisé que ces publications de nature à induire l’opinion publique en erreur « sont des reprises tronquées d’un article de l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique intitulé : ‘‘Af-faire Bictogo-Soeximex : la guerre du cacao’’ paru le 21 décembre 2016». La même note précise qu’Adama Bictogo « reconnait avoir effectivement été en litige commercial avec la société Soeximex, avec laquelle son entreprise Côte d’Ivoire Fruits avait noué des relations d’af-faires entre 2004 et 2007 en vue d’exporter des fèves de cacao». Mais le concerné a tenu à faire les éclairages sui-vants : « Ce litige, qui a été porté par la société Soeximex devant le tribunal commer-cial de Nanterre en date du 12 avril 2016 a donné lieu en faveur de Monsieur Bictogo à un jugement déboutant la société Soeximex ; la société Soeximex a formé contre ce
Adama Bictogo, directeur exécutif du Rhdp. jugement un premier appel leSoeximex. 17 mai 2016, et a été débou- En résumé donc, comme tée par la cour d’appel de Ver- l’indique la note informa-sailles. Suite à une autre pro-tive, Adama Bictogo a gagné cédure initiée par la Soeximex contre la société Soeximex le 5 septembre 2016, la Courl’intégralité des procès à tra-d’Appel de Versailles, parvers toutes les décisions de l’arrêt contradictoire n°29 du justice rendues. Et il n’existe, 30 janvier 2018 a déclaré… à ce jour, aucune procédure irrecevable comme prescrite, pénale pendante en France la demande formée par lani ailleurs à l’encontre de société Soeximex à l’en- Adama Bictogo. contre de M. Adama Bicto- Fort donc de cette réalité, il go… et condamne la société se réserve le droit d’assigner Soeximex aux dépens de laen justice auprès des autori-première instance et d’ap-tés compétentes toute per-pel’’ ; la Cour de Cassationsonne physique ou morale de Paris, saisie à nouveau produisant et/ou relayant des par la Soeximex, à l’audience informations à caractère diffa-publique du 29 mai 2019, a matoire et de nature à porter dénitivement clos ce dos- atteinte à son image. sier en conrmant le rejet de tous les chefs de demandesKANATÉ MAMADOU et condamné la société(source Sercom)
Lundi 17 mai 2021
Politique
Après un séjour en France pour visite médicale
3
Patrick Achi: ‘‘Je suis revenu en pleine forme...’’
Le chef du gouvernement est arrivé le 14 mai à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny, après un bref séjour en France pour raison médicale.
rès enthousiaste, le munication, des médiasa afrmé :« Merci à mes Premier ministre Pa- et de la francophonie etcompatriotes pour leurs trick Achi a eu des porte-parole du gouverne-pensées et leurs prières. T mots rassurants, à sa ment et Touré Mamadou,Tout va très bien ! » descente d’avion, dePour le Premier ministreministre de la Promotion retour de Paris, après unde la Jeunesse, de l’inser-Patrick Achi, ce bref pas-bref séjour médical. « Jesage sur les bords de lation professionnelle et du me sens très bien. Je suisservice civique, porte-pa-Seine n’est pas de nature revenu en pleine formeà l’empêcher de se re-role adjoint du gouverne- pour reprendre le travail.ment.mettre à l’ouvrage. Bien au Nous avons beaucoup deQuelques heures aprèscontraire ! D’où cette ex-choses à faire », son retour sur les bords de a-t-il dé- hortation à la tâche :«Dé-claré à la presse, dans lala lagune Ébrié, on pou-sormais, le programme est soirée du 14 mai, à l’aéro-vait lire ces propos sur lesimple : au travail ! », s’est-port Félix Houphouët-Boi-compte ofciel Facebookil exclamé. gny d’Abidjan Port-Bouët.Une note de la Primature,du chef du gouvernement A sa descente d’avion,:« De retour ce soir à Abi-sur le site internet du gou-le chef du gouvernementdjan ! »,a-t-il déclaré. Il a vernement (www.gouv. avait été accueilli par une ensuite remercié le Chef ci) précise que le chef du délégation de l’équipe gou- de l’État et les membres gouvernement s’est rendu vernementale, conduite du gouvernement pour en France, pour«un pour Patrick Achi a été accueilli à sa descente d’avion par une délégation du gouvernement, conduite par la ministre d’État Kan-leur sollicitude à son en-un contrôle médical ». Par par la ministre d’État, Kandia Camara (PH: PRIMATURE) dia Camara, ministre des droit.«Merci au Présidentailleurs, selon des sources Affaires étrangères, de de la diaspora. Elle avait autres ministres, dont le la Défense, Téné BirahimaAlassane Ouattara et àconcordantes, le séjour du l’Intégration africaine età ses côtés plusieursministre d’État, ministre deOuattara, ainsi que le gé-l’ensemble du gouverne-Premier ministre Patrick néral Vagondo Diomandé,ment de Côte d’Ivoire pourAchi, en France, a duré ministre de l’Intérieur et deleur attention de chaquecinq jours. Diplomatie la sécurité, Amadou Cou-instant », a-t-il souligné. A libaly ministre de la Com-l’ensemble des Ivoiriens, ilMARCEL APPENA La Côte d’Ivoire et la Centrafrique s’engagent Obsèques de Laurent Dona Fologo pour une meilleure coopération Le comité d’organisation annonce résente en terre ivoi-la lettre de créance au Chefdeux États atteindront cet ob-rienne depuis un ande l’État. Celui d’accroître lajectif. Pour la ministre d’État, et demi, la mission decoopération entre les deuxil faut que sous la vision des un hommage national le 19 mai Flore Lydie Maga, am-pays »deux Chefs d’État, les deux. C’est dans cette op- Psous la bassadeur de la Ré-tique que le 13 janvier 2020,pays encouragent des parte-es obsèques de Laurentmême jour,ganisation. Ce politique, dans l’après-midi. publique de Centrafrique ennariats d’affaires entre leurshoulette de l’ambas- Dona Fologo (décédé le Par ailleurs, ministre durant dans la soirée, se déroulera, Côte d’Ivoire, a ofciellementsadeur de la Centrafrique, différents opérateurs écono-5 février 2021) vont dé-plus d’une décennie dans en mémoire de l’illustre dis-pris n. Pour commémorermiques, en explorant les op-rappelle Kandia Camara, un du ministère d’État, ministèreL cet évènement, le gouverne-forum dénommé « Forumbuter le dimanche 16 portunités existants de part paru, une veillée religieuseplusieurs gouvernements ment ivoirien par l’entremisefor Bangui » a été organiséet d’autre. Par ailleurs, vu lesde Félix Houphouët-Boigny, à la paroisse Notre Damemai 2021, pour prendre à Abidjan. Il s’agissait d’uneactions menées en si peu den cinq jours plus tard, c’est-de la Tendresse de la Rivie-Fologo a également été mi- des Affaires étrangères, de manifestation économique et temps par la diplomate cen-à-dire le 21 mai. d’État sous le régimeL’annonce nistre ra-Golf. Le lendemain, sera l’Intégration africaine et de la commerciale de haut niveau, trafricaine, Kandia Camara du président Henri Konan dite aussi la messe de re-a été faite ofciellement par Diaspora, a offert un dîner à à laquelle avait pris part une a fait de Flore Lydie Maga, le président du comité d’or-quiem à la cathédrale SaintBédié, actuel numéro 1 de la diplomate centrafricaine le forte délégation ministérielleCommandeur de l’Ordre na-ganisation, Alain Cocautrey.ce parti. En outre, l’illustre Paul d’Abidjan-Plateau, a 14 mai, à la salle des pas per- de la Centrafrique. Ce, sanstional ivoirien et l’a, par la C’était au cours d’un pointfait savoir le conférencier.défunt a occupé le poste dus dudit ministère. oublier la coopération en-suite, invitée à être l’ambas-de presse qui a eu lieu le 11 de ministre de la Commu- Dans son exposé liminaire, Les représentants des deux tamée entre les deux payssadeur de la Côte d’Ivoire mai à la salle Charles Dia- nication, ainsi que ceux de Alain Cocautrey a évoqué pays ont, dans leur allocution,dans le domaine de l’édu- partout où elle sera.Heureuse gne, à Fraternité Matin. la Jeunesse et des sports, une autre partie des ob-souhaité une coopération cation à travers la signature de sa distinction et de la cé-Selon lui, un des temps sans oublier le département sèques qui devrait se dé-plus plus poussée. Kandiad’un accord pour redynami-rémonie à son honneur, Flore forts de ces obsèques sera de la culture. Auparavant, il rouler dans son village natal. Kamissoko Camara a salué ser le système éducatif cen- Lydie Maga a exprimé sa la journée nationale d’hom-a été rédacteur en chef et«La troisième étape des ob-la belle collaboration entre trafricain avec le concours de gratitude au peuple de Côte mage que lui rendra la Na- directeur général de Fra-sèques du président Dona la Côte d’Ivoire et la Centra-partenaires extérieurs.d’Ivoire pour les excellentes tion ivoirienne, le 19 mai, au ternité Matin. A ces titres,Fologo, qui sera marquée frique, qui s’apprécient mu- La ministre d’État a aussi jeté relations qu’elle a entrete-Conseil économique, social, Alain Cocautrey a indiquépar l’ultime séparation, se tuellement mais surtout qui«un regard sur les échanges nues avec lui durant son sé-environnemental et culturelque ces différents départe-déroulera dans son village sont conscients de la néces-commerciaux entre les deuxjour professionnel. Elle s’est (Cesag) au Plateau, à par- ments lui rendront aussi unnatal, Péguékaha, dans le sité de conjuguer leurs effortsfélicitée de faire partie des té-pays. Ils étaient, dit-elle, esti- pour relever, ensemble, lemés en 2020 à 3,579 milliards tir de 10 h. Il faut noter quemoins privilégiés de la crois- vibrant hommage à l’espacedépartement de Sinématiali, défi du développement éco-de FCfa contre 3,169 milliards sance économique du pays, Laurent Dona Fologo a été qui porte son nom au sein deà une date qui sera commu-nomique et social ».de FCfa en 2019.« Ceci estde la cohésion sociale et de Fraternité Matin. Cette autreprésident de cette institu- niquée ultérieurement »,a-t-A ce titre, elle a rendu hom-en déca des énormes poten-la réconciliation nationale en tion pendant dix ans (2001-cérémonie d’hommage, le il afrmé. Enn, avec rigueur mage à Flore Lydie Maga, tialités qu’offrent nos deuxcours.« J’ai eu l’occasion2011), à l’époque Conseil20 mai 2021, verra la par- et détermination et à ses cô-l’ambassadeur, pour toutpays. Nous devons chercher de vivre l’émergence perma-économique et social (Ces). ticipation des ministères tés les membres du comité le travail abattu en ce sensnente de la Côte d’Ivoire. Lales voies et moyens pour Le conférencier a indiqué en charge de la Commu-d’organisation, le président parce que, précise KandiaRépublique de Centrafriquel’intensifier en dynamisant que ce même jour, le Pd-nication, des Sports et dedu comité d’organisation a Camara, depuis son arrivéeles milieux d’affaires des empruntera le même chemin ci-Rda (parti au sein duquel la Culture. Ces différentsafché son engagement à en terre ivoirienne,« vous deux pays », précise-t-elle.avec détermination et un es-a milité des années durant départements ministérielsréussir parfaitement l’orga-avez traduit en actes concretsAvant d’indiquer que sousprit patriotique pour arriver à Dona Fologo, en occupant« ont prévu d’honorer la mé-nisation des obsèques de l’engagement que vous avezles visions des Présidentsce niveau », assure-t-elle. de hauts postes) lui rendramoire du défunt»,a relevé Laurent Dona Fologo. pris le 14 novembre 2019,Alassane Ouattara et Faus-également un hommagele président du comité d’or-lors de votre présentation detin-Archange Touadéra, lesHERVE ADOUMARCEL APPENA
4
P olitique
Lundi 17 mai 2021
Redistribution de la richesse Sidi Touré :« Tout a été mis en œuvre pour améliorer le quotidien des Ivoiriens »
Le ministre Sidi Touré (auteur du livre « Alassane Ouattara, aux portes de l’émergence ») évoque les motivations à la base de la rédac-
tion de l’œuvre. Il met en lumière ce qui caractérise le Président Alassane Ouattara en matière de leadership et de gouvernance.
«Alassane Ouattara, aux portes de l’émergence ». Ce livre porte votre signa-ture. Vous l’avez d’ailleurs présenté en octobre 2020, une semaine avant l’élec-tion présidentielle du 31 octobre. Quelles sont les motivations à la base de la publication d’un tel ouvrage ? L’écriture est pour l’écrivain le moyen de transmettre ou témoigner. Pour ce qui me concerne, comme vous le savez, j’ai eu le privilège, pendant près de trois ans, de travailler à la promotion et à la vulgarisation des activités et des performances du Gou-vernement au Département de la communication. Avant cela, en qualité de ministre de la Jeunesse, j’ai également été au cœur de l’action gou-vernementale. Je pourrais aussi rappeler mon passage à la Présidence en tant que proche collaborateur du Pré-sident de la République et son chef de cabinet. Ce parcours m’a donné la chance de toucher du doigt les réalisations et les progrès enregistrés par notre pays sous le leadership du Pré-sident Alassane OUATTARA. Il était donc normal pour moi de présenter ce bilan aux populations ivoiriennes, ainsi qu’à tous les amis de notre beau pays à un moment où le débat se faisait sur les acquis de sa gouvernance.
L’ouvrage que vous avez écrit met en lumière les actions majeures posées par le Président Alassane Ouattara, de 2011 à 2020, en termes de développe-ment économique, social et politique. Pour vous, à travers votre livre, il n’y a pas de doute, Alassane Ouattara est un grand bâ-tisseur. Mais ce n’est pas l’avis de tous. Il y a des personnes qui estiment que le Président a construit sur des fondations qui ne sont pas solides. Ils donnent comme exemple le bitume qui se dégrade à la moindre intempérie, les inondations. Quel com-mentaire faites-vous sur ces propos ? Je ne suis pas de cet avis. Il est une convention commune que la critique est aisée à la différence de l’art ; de même qu’il est difcile de cacher une forêt de réalisations qui
impactent durablement et positivement le quotidien des ivoiriens avec un tronc de cri-tiques souvent partisanes. La liberté d’expression est aussi un des points consolidés du bilan de Alassane Ouattara sur la période. En ce qui concerne les routes, jusqu’à n 2019, si mes souvenirs sont bons, ce sont 345,6 kilomètres routes neuves construites, 400 kilomètres de routes in-terurbaines renforcées, 240 kilomètres de voirie urbaine réalisées et près de 22 ponts et échangeurs construits. Je ne pense pas que la pluie ait détruit tout ce patrimoine. D’ailleurs, le ministère concer-né est très regardant sur ces questions. Aujourd’hui, aux termes des conventions qui lient l’État aux entreprises de construction, la respon-sabilité de celles-ci est en-gagée en cas de travaux non conformes. Cela démontre à quel point le Gouvernement intègre le facteur qualité à son management.
En matière d’essor écono-mique de la Côte d’Ivoire, comment évaluez-vous les progrès réalisés sous son leadership ? De 2011, pé-riode à laquelle il a accédé à la magistrature suprême et à aujourd’hui, dix ans plus tard, où en est-on ? Avant de répondre à votre question, rappelons-nous que de 1960 à 2011, la croissance de l’économie ivoirienne a été marquée par quatre grandes phases. La première qui s’est étendue de 1960 à 1979 a vu une économie dynamique soutenue essentiellement par le binôme café-cacao et caractérisée par un taux de croissance annuelle moyen de 7%. Suivra une forte pé-riode de récession, de 1980 à 1989, marquée par un taux de croissance de 1%, puis une reprise de 1990 à 1999, avec un PIB réel de 4,4% par an, sous l’effet d’un pro-gramme de stabilisation et de relance économique initié par le Premier Ministre d’alors, Alassane Ouattara. De 2000 à 2010, l’activité économique est fortement perturbée par les différentes crises politi-co-militaires qui entraînent une croissance négative et contractée à -4,7%. Après la crise post-électorale, avec l’accession à la magistrature suprême du Président Alas-
sane Ouattara en 2011, des progrès remarquables ont été réalisés en termes de normalisation sociopolitique et sécuritaire, créant ainsi les conditions favorables à la relance économique. Je pourrais ainsi vous parler de notre croissance moyenne d’environ 8% depuis cette date. Ou encore de notre PIB qui, sur cette période, a plus que doublé. Mais je pense que cet essor se mesure à l’amélioration des conditions de vie de nos populations. Et cela se ressent aujourd’hui dans tous les secteurs.
Vous tressez des cou-ronnes au Président Ouat-tara dans votre livre. Mais des critiques afïrment que la redistribution de la richesse se fait encore at-tendre, ainsi que la classe moyenne tant attendue pour réduire les disparités. Votre point de vue ? La volonté du gouvernement de garantir une meilleure re-distribution de la croissance est réelle. Elle se matérialise sans aucun doute dans son Programme Social (PsGouv) dont le bilan est plus qu’élo-
quent. De l’accès aux soins à l’accès à l’eau potable, en passant par l’accès à l’éducation, tout a été mis en œuvre pour tou-cher l’Ivoirien dans son quo-tidien et dans sa qualité de vie. D’ailleurs, au regard des résultats enregistrés, instruc-tion a été donnée au Gouver-nement à l’effet d’adresser tous ces points dans le PND 2021-2025, pour le bénéce des populations.
L’émergence que prône le Président Alassane Ouat-tara est-elle réellement à nos portes, comme le dit le titre de votre livre ? Quels sont les éléments qui l’attestent ? Demandez aux populations de la Sous-Préfecture de Kondrobo, dans le dépar-tement de Béoumi si elles connaissent l’émergence ; elles qui, avec l’avènement du Président Alassane Ouat-tara, ont enn vu la réalisa-tion du pont du désencla-vement de Béoumi espéré depuis 40 ans, de même que l’électrication de 10 villages sur les 11 existants. De tels changements, dans tous les
secteurs et dans le vécu de nos parents, partout en Côte d’Ivoire, sont constatés. Si j’étais le seul à le dire cela pourrait être inquiétant. Mais tous les observateurs natio-naux comme internationaux, les laudateurs comme les pourfendeurs sont unanimes sur les progrès enregistrés par notre pays en un temps record. Toutefois, nous le re-connaissons, il reste encore beaucoup à faire, tant les priorités sont partout. Nous devons encore travailler, main dans la main avec les populations et les amis de la Côte d’Ivoire. Et cela ne sera possible que dans la stabi-lité. C’est pour cette raison que nous ne cesserons de lancer des appels à la raison à ceux qui sont encore dans des petits calculs. La classe politique doit privilégier, en toutes circonstances, l’intérêt supérieur de la nation.
-«Il n’est jamais aisé de parler d’un homme de la trempe et de la dimension du Président Alassane Ouattara». Vous l’avez dit au cours de la présen-tation de votre livre en
octobre 2020. Pourtant, vous le connaissez, vous le pratiquez depuis long-temps, quand il était dans l’opposition. Pourquoi est-il si difïcile à cerner ? Alassane OUATTARA, à lui seul, pourrait constituer un cours de science politique, de management ou encore d’économie. Je ne dirais pas qu’il est difcile à cerner, je di-rai plutôt qu’on gagnerait tous à étudier ce grand homme. Car j’en suis persuadé, il y a beaucoup d’enseignements à tirer de lui. De la posture de Premier ministre à celui de Chef de l’État, son parcours et ses réalisations nous dé-montrent, s’il en était besoin, que la Côte d’Ivoire a trop tardé à utiliser le potentiel de son illustre ls ; mais il vaut mieux tard que jamais.
Votre livre évoque le lea-dership et la gouvernance du Chef de l’exécutif. A-t-il un style propre à lui qui fait, en quelque sorte, sa marque déposée ? Com-ment sa manière de diriger et de gouverner tranche-t-elle avec celle des autres dirigeants du monde ? Je ne pourrais pas vous par-PHOTO : DR ler des autres dirigeants du monde, mais pour avoir vu l’état dans lequel était notre pays en 2011 et pour avoir assisté à sa transforma-tion en 10 ans, un groupe de mots me vient à l’esprit, c’est le travail et l’amour pour son pays. Le travail dans le cadre prospectif, programmatique, structuré, suivi et évalué des différents Plans Nationaux de Déve-loppement.
D’une manière générale, comment aborde-t-il les problèmes ? Quelle est sa méthodologie pour solutionner les difïcul-tés auxquelles le pays se trouve confronté ? Je l’ai dit tantôt, la méthodolo-gie du Président pourrait être l’objet d’une thèse ou d’une analyse scientique. Il ne se-rait pas aisé d’en parler en quelques lignes. Cependant, je suis certain de la nécessité de l’étudier et de la promouvoir comme outil de gouvernance.
Vous écrivez dans votre ouvrage : ‘’Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire a retrouvé son prestige d’antan malgré les redoutables écueils que
Voir Alternate Text
Fraternité Matin du 19/06/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 19/06/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 19/06/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 19/06/2024

Fraternité Matin

Book

48 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 22/04/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 22/04/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 22/04/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 22/04/2024

Fraternité Matin

Book

40 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 11/06/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 11/06/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 11/06/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 11/06/2024

Fraternité Matin

Book

32 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 15/06/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 15/06/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 15/06/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 15/06/2024

Fraternité Matin

Book

28 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 18/05/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 18/05/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 18/05/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 18/05/2024

Fraternité Matin

Book

32 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 08/05/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 08/05/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 08/05/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 08/05/2024

Fraternité Matin

Book

32 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 18/06/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 18/06/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 18/06/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 18/06/2024

Fraternité Matin

Book

32 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 14/06/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 14/06/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 14/06/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 14/06/2024

Fraternité Matin

Book

40 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 20/06/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 20/06/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 20/06/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 20/06/2024

Fraternité Matin

Book

32 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 07/06/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 07/06/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 07/06/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 07/06/2024

Fraternité Matin

Book

36 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 15/07/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 15/07/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 15/07/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 15/07/2024

Fraternité Matin

Book

32 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 05/06/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 05/06/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 05/06/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 05/06/2024

Fraternité Matin

Book

36 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 12/06/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 12/06/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 12/06/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 12/06/2024

Fraternité Matin

Book

32 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 08/06/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 08/06/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 08/06/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 08/06/2024

Fraternité Matin

Book

24 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
Fraternité Matin du 24/06/2024
Category

Presse

Fraternité Matin du 24/06/2024

Fraternité Matin

Fraternité Matin du 24/06/2024 Alternate Text
Category

Presse

Archives Afrique

Fraternité Matin du 24/06/2024

Fraternité Matin

Book

48 pages

Flag

Français

icon play Lire
icon play Infos
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text