Fraternité Matin n°16581 - Mercredi 25 mars 2020

-

Presse
36 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16581 - Mercredi 25 mars 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 mars 2020
Langue Français
Signaler un problème
L’éditorial deVenance Konan Aux grands maux... e Chef de l’État s’est adressé lundi soir à ses compatriotes pour leur annoncer les mesures qu’il a arrêtées dans le but d’enrayer la propagation du coronavirus baptisé Covid aujLourd’hui en milliers. On parle de 17 000 morts dans le monde 19, qui sème la terreur dans le monde entier. Dans cer-tains pays industrialisés d’Europe, les morts se comptent entier. Dans la puissante Amérique de Donald Trump, les morts se Mercredi 25 mars 2020 / N° 16 581 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € comptent par centaines et personne là-bas n’a la solution. PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Suite page 5 Après son message à la nation
Les Ivoiriens saluent
lesdécisionsduChef Pourquoi les mesures de prévention de l’État doivent être respectées Le chef d’état-major général des Armées met les militaires en alerte : trois aéronefs mis à disposition pour les évacuationsP. 3 Le monde de la musique en deuilsilence, LuMttaencuoDnitrbealnegco,orosnaaxvioruP!P.s 8 - 9
Nation
2 Lutte contre le coronavirus Les mesures se durcissent et doivent être respectées
Le Président de la République s’est adressé lundi à la nation.
es Ivoiriens l’attendaient. Il a parlé et il a pris des décisions en bon Chef LeL Président d’État, garant de la sécu-rité de ses compatriotes. Alassane Ouat-tara a pris la mesure de la dangerosité de la maladie du coronavirus qui ébranle le monde entier. Sa propagation est rapide et il faut la freiner pour mieux s’occuper de ceux qui sont déjà diagnosti-qués positifs. On en compte 25 en Côte d’Ivoire pour le moment, avec seulement trois cas de guérison. Des cas, dit-on, importés. Disci-pline, responsabilité, civisme et solidarité sont les maîtres-mots de la prévention contre ce virus qui se choppe par voie respiratoire. Les Ivoi-riens qui ont la peau dure, les oreilles dures aussi, ont tendance à fouler aux pieds toutes les mesures préven-tives contre les catastrophes. Mais non, l’heure n’est plus à la légèreté ! L’heure n’est plus au ‘’je-m’en-foutisme’’ ! Il s’agit plus d’une question de conscience collective et individuelle devant l’ennemi commun à combattre. Et là, le Président Alassane Ouattara n’a pas pris de gants. Il a ap-pelé les Ivoiriens au civisme et à la responsabilité. Il faut éviter les regroupements à tout bout de champ. D’abord dans le domaine du trans-port, notamment le transport public, en faisant référence aux taxis communaux, in-tercommunaux ainsi qu’aux gbaka qui assurent le trans-port public, comme la Sotra. La mesure du Président de la République concernant ce secteur est bien claire : « La régulation des transports in-terurbains, intercommunaux, intra-communaux et l’inter-diction des déplacements non autorisés en Abidjan et à l’intérieur du pays ». Les transporteurs eux-mêmes avaient déjà pris des dispo-sitions dans ce sens. Il s’agit, par exemple, de la réduction du nombre de passagers à trois dans les taxis. Les gba-ka ont supprimé les sièges du milieu. Les autobus de la
Le Président Alassane Ouattara appelle à la discipline et au civisme.(PH: DR) Sotra ne devront transporter des personnes concernées. plus de 50 passagers d’un « Je déclare l’état d’urgence terminus à un autre. Il revient sur toute l’étendue du terri-aussi à mentionner que si toire national, conformément deux passagers descendent à la loi n°59-231 du 7 no-à un arrêt avant le terminus, vembre 1959. Des mesures que dix nouveaux passagers additionnelles seront prises s’abstiennent de forcer l’en-pour renforcer le dispositif de trée dans le bus. C’est une prévention mis en place par question de conscience et de le Conseil national de sécuri-responsabilité. Ces mesures té », a bien précisé Alassane doivent être scrupuleuse-Ouattara. « La fermeture de ment respectées. Ainsi, les tous les maquis et restau-voyageurs entre Abidjan et rants à compter du lundi 23 les autres contrées du pays mars à minuit, après celle devront faire l’objet d’une au-des bars, des boîtes de nuit, torisation préalable. Ce qui des cinémas et des lieux de va limiter les mouvements spectacle » ; « la détection des populations abidjanaises, précoce, la prise en charge où l’on enregistre l’essentiel rapide et l’isolement en toute des personnes infectées, gé-confidentialité des malades », néralement en provenance « le renforcement des capa-de pays touchés en Europe. cités des industries pharma-Cette mesure est renforcée ceutiques, des laboratoires par une autre, celle du confi-et des structures de diagnos-nement progressif des popu-tic et de prise en charge sur lations par aire géographique, l’ensemble du territoire na-en fonction de l’évolution de tional » ; « la mise en place la pandémie. Le Chef de l’État d’un centre d’appel dédié veut ainsi limiter au minimum au covid-19 et d’un système les déplacements des popu-d’alerte et de suivi utilisant, lations, tout en prévoyant de notamment les nouvelles créer des couloirs humani-technologies de l’informa-taires pour faire face aux ur-tion et de la communication gences en aide et assistance », sont les autres mesures
prises par le Chef de l’État, qui a également décrété l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire. Elles viennent en complément aux treize autres prises par le Conseil national de sécurité en sa session du 16 mars présidée par le Pré-sident Ouattara. Toutes ces mesures s’inscrivent dans le cadre d’un plan de riposte mis en place par le gouverne-ment pour lequel 95 milliards 880 millions de Fcfa ont été décaissés pour renforcer le dispositif opérationnel de pré-vention et de prise en charge de la maladie. Ce qui permet-tra, selon le Prédisent Ouat-tara, de « briser la chaîne de transmission de la maladie, à garantir la meilleure prise en charge des malades, à iso-ler et à suivre les personnes qui ont été en contact avec ces malades et de doubler les efforts pour maintenir les populations à l’abri de la contamination ». Le respect scrupuleux de ces mesures nécessite l’appui des forces de l’ordre. A ce sujet, le Chef de l’État a aussi donné des instructions aux forces de sé-curité de les faire appliquer en vue de protéger les popu-lations, et ce, dans le souci d’éviter la propagation du coronavirus en Côte d’Ivoire. Il a mis en garde tous ceux qui ne se soumettraient pas à ces décisions. Ils feront l’objet de poursuites judiciaires ou pénales. « J’ai aussi instruit le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, en vue de don-ner des suites judiciaires au non-respect de ces mesures et à la diffusion de fausses informations », a-t-il préve-nu. Cela y va de la santé de tous. « Je veux donc appeler chaque Ivoirienne et chaque Ivoirien, chaque habitant de la Côte d’Ivoire à la respon-sabilité, au civisme et à la dis-cipline. Protégeons-nous et protégeons les autres. Stop-pons la propagation du coro-navirus en étant disciplinés et en appliquant les mesures de prévention », a insisté le Pré-sident Ouattara.
BONI GERMAINE
Mercredi 25 mars 2020
Responsabilité et fermeté esponsabilité et fer-tra de limiter les dégâts et de meté. C’est ainsi que sortir victorieux de cette guerre nous résumons le que nous impose ce virus qui R message à la nation, ne tarde pas à causer des dé-lundi, du Président sagréments énormes, pour peu de la République, Alassane qu’on ait une maladie chro-Ouattara. Il a appelé ses com-nique. Le Chef de l’État, dans patriotes et tous ceux qui vivent son message, nous appelle à en Côte d’Ivoire à la discipline, une nouvelle manière de faire. au civisme et à la responsabili-Nous devons tous revoir notre té. C’est sous ce triptyque que comportement. Être plus res-repose la lutte contre le coro-ponsable et savoir que le pre-navirus. Le Chef de l’État l’a mier barrage, c’est soi-même. fait remarquer en demandant La meilleure attaque, c’est la de suivre scrupuleusement les défense. Et la défense, c’est mesures prises par le gouverne-se plier aux prescriptions et à ment et celles de l’Organisation toutes autres exigences. Dans mondiale de la santé. A savoir, cette épreuve, soyons respon-se laver fréquemment et soi-sables. Évitons de nous retrou-gneusement les mains à l’eau et ver enfermés, la nuit, dans des au savon ou avec une solution bars ou boîtes de nuit par les hydro-alcoolique; tousser ou gérants et de s’en vanter le len-éternuer dans le creux du coude demain. La situation que nous ou dans un mouchoir et le jeter vivons est différente de celle immédiatement ; saluer sans se des couvre-feux décrétés lors serrer la main, sans accolade de l’insurrection militaro-civile et sans embrassades ; respec-de septembre 2002 et de la crise ter une distance d’au moins un post-électorale de 2011. Il s’agit mètre entre les personnes ; évi-ici de sauver nos vies et sauver ter les rassemblements de plus notre chère Côte d’Ivoire. Main-de 50 personnes. Nous l’écri-tenant, si l’on a des tendances vions dans notre parution de suicidaires, il serait bon de se samedi, la lutte contre le coro-jeter du haut de la tour du Ccia navirus passe par la discipline. ou d’un des ponts d’Abidjan, En Europe, le nombre de ma-mais de grâce, épargnons notre lades ne cesse d’augmenter entourage! Faisons en sorte à parce que les Européens ont ne pas donner raison à ceux qui traité cette maladie avec désin-disent :‘’ La discipline a sauvé la volture. Le cas du Royaume-Chine, l’indiscipline a noyé l’Eu-Uni en est une illustration. «Enrope et l’inconscience risque de Grande-Bretagne, le conseillerdétruire l’Afrique’’. scientifique du gouvernement, Outre la responsabilité, il faut Patrick Vallance, a développé aussi de la fermeté dans la lutte une théorie sur l’« immunité contre le coronavirus. A com-collective » face au coronavirus portement de mouton, réaction qui nécessiterait que 60 % de de berger. Le gouvernement et la population soit infectée. Ses tous ceux qui sont chargés de équipes et lui pensent que la po-traduire en actes les décisions pulation pourrait développer une du Chef de l’État doivent le immunité au virus s’il se répand faire avec fermeté. Le Président lentement.« Vous ne pouvezOuattara a donné le ton, lundi, pas l’arrêter, donc vous devriezen condamnant ce qui s’est pas-vous retrouver avec un pic plussé à l’Institut national de la jeu-important, pendant lequel vousnesse et des sports (Injs).‘’Je prévoyez que plus de gens se-voudrais, à cet égard, condam-ront immunisés », a-t-il déclaré.ner les actes d’indiscipline et les « Cela devient en soi une pro-cas d’exception qui ont perturbé tection dans le processus. Il est le démarrage des opérations probable que cela devienne un de mise en quarantaine à l’Injs virus annuel, une infection sai-des ressortissants ivoiriens et sonnière annuelle », lit-on surdes résidents permanents non le site du journal la Croix. Cetteivoiriens à leur entrée sur le ter-conception darwinienne dans laritoire’’.Il ne faut pas s’engager lutte contre le coronavirus a très dans la logique des deux poids tôt atteint ses limites. Le Premier deux mesures. Comme l’a dit ministre britannique a vite fait de le Président Ouattara:‘’Nous s’adapter à la donne mondialesommes tous égaux devant la en s’alignant sur les mesuresloi et devant la maladie’’. La ri-prises par ses pairs de l’Europe. gueur de la loi doit s’appliquer à Il n’y a pas d’autres méthodes tous. Mais surtout, le gouverne-dans la lutte contre cette mala-ment ne doit pas céder au chan-die qui défie l’humanité. Chacun tage éhonté d’une catégorie de doit être suffisamment respon-personnes promptes à critiquer sable pour que de manière col-à tout vent. Il va falloir préserver lective, on arrive à la vaincre. la vie des gens, même contre La discipline à laquelle nous leur gré. appelle le Chef de l’État permet-ÉTIENNE ABOUA
Mercredi 25 mars 2020
Nation
3
 Le chef d’état-major général des Armées met les militaires en alerte sident de la République, Alas- exprimés par mes hommes », lement. Il a assuré que son e général de division sane Ouattara », a-t-il afrmé. a-t-il conclu. personnel a été formé et for-Lassina Doumbia, chef Lassina Doumbia a soulignéIl faut noter que l’Hôpital mili- tement sensibilisé. En outre, l’HLôpital militaire d’Abidjan d’état-major général que ses hommes sont prêts à taire d’Abidjan a été le point de il a afrmé que le Hma « dis-des armées, a entre-se mettre à la disposition des départ des visites que le chef pose des compétences hu-pris hier une visite à populations, pour le transport d’état-major a effectuées hier. maines pour faire face à la des malades et les prises en Le directeur de cette structure pandémie ». (Hma) et au Groupement des charge médicales qui s’im- sanitaire, le médecin-général Une visite des infrastruc-sapeurs-pompiers militaires posent. A ce titre, il a exprimé de brigade, Noël Messou, a tures ainsi que de l’ensemble (Gspm) à l’indénié, en rapport sa pleine satisfaction, face à salué les efforts du gouverne- des équipements a mis n à avec la pandémie du corona-la détermination des forces ment dans sa volonté de doter la visite au l’infrastructure virus qui secoue actuellement armées ivoiriennes. « Le ni- de bâtiments neufs et d’équi- sanitaire. le monde. A la n de cette tour-veau d’engagement de nos pements adéquats le Hma. « Après quoi, la délégation du née, il s’est exprimé sur le sens hommes est excellent », a-t-il Nous saisissons à l’occasion Chef d’état-major a mis le de ses visites. « Il était impor-assuré. Néanmoins, le chefde votre présence ici pour cap sur le Groupement des tant de venir sur le terrain pour d’état-major des armées a ré- nous acquitter d’un devoir de sapeurs-pompiers militaires me rendre compte de l’effecti-vélé que les responsables des(Gspm) de l’Indénié. Il fautreconnaissance. L’État fait vité des capacités de notre ar-structures qu’il a visitées ont beaucoup pour nous », a-t-il souligner que la veille, Las-mée, de mettre nos hommes exprimé quelques besoins en reconnu en citant l’améliora- sina Doumbia s’est rendu à Visité guidée de l’Hôpital militaire d’Abidjan avec le chef en alerte et de les rendre dis-jor général des Armées.(PH: BOSSON HONORÉ)la base militaire de l’Arméetion du plateau technique. permettront d’as- matériel qui d’état-ma ponibles immédiatement », surer efcacement leur travail. Par ailleurs, il a fait savoir que de l’air, dans la commune de a-t-il indiqué. Il a surtout tenu gagne du terrain aujourd’huiNous ferons en sorte de veiller « Je me ferai fort de rendre dans le cadre de la pandé- Port-Bouët. L’objectif était de à rassurer les Ivoiriens qui font sur toute la planète. « Je vou- à l’application des mesures de compte à mon mandant, le mi- mie du coronavirus, l’Hôpital se rendre compte des moyens face à la crise sanitaire qui drais rassurer les populations. protection édictées par le Pré-nistre d’État, ministre de la Dé- militaire d’Abidjan a pris des de transport aérien dont elle fense, des constats faits sur le dispositions nécessaires, endispose. terrain, ainsi que les besoinsaménageant un local d’iso-MARCEL APPENA Les pompiers rassurent...  De nouvelles dispositions pour la restauration en cité U es pompiers entendent jouer leur partition i les universités et sont appliquées à l’Université Nous allons voir ce que le mi-dans la lutte contre danLt du Groupement des grandes écoles sont Félix Houphouët-Boigny, où nistère peut faire », a souligné le Covid-19, a rassu-fermées, ce n’est 6500 plats sont servis, dans la le ministre. le colonel-major Issa Sakho,taireSs. Elles sont considéréesMabri déplore certainsnational de sécurité pour ren-ré, hier, le comman-pas le cas pourIl a fait savoir qu’il va surtoutmême tranche horaire. les cités universi- communiquer avec le Comité sapeurs-pompiers militaires, comme des centres de con-comportementsforcer les capacités des cités à la faveur de la visite du nement, selon le ministre de Le ministre a félicité Blé Gui- universitaires en la matière, y chef d’état-major général l’Enseignement supérieur et rao pour les dispositions sécu- compris le centre médical. des armées à la caserne de de la Recherche scientique, ritaires mises en place. Mais, Le ministre Mabri a également l’Indénié. «Le Gspm est en Albert Toikeusse Mabri. Il s’est il a déploré certains comporte- déploré le fait que les cités ne mesure d’apporter un appui rendu vendredi 20 mars à ments. Notamment un groupe disposent pas de chambres en termes de transports sa-Mermoz et au Campus de Co- d’animation qui l’attendait, individuelles. « Nous avons nitaires terrestres et dans la cody, à la faveur d’une visite ainsi qu’une mobilisation du des chambres à deux, et nous prise en charge pré-hospita-guidée par le Dg du Crou-A1, personnel. Toute chose qui sommes face à un phéno-lière, en continuant ses mis-Jean Blé Guirao, pour voir si ne permet pas de se confor- mène connu, qui consiste à sions traditionnelles», a-t-il les consignes de sécurité y mer aux mesures de sécurité. faire en sorte que dans une dit, s’appuyant sur les moyens Une des ambulances présentée au chef d’état-major des ar-sont observées. « Ce sont des moments d’in- chambre à deux, on se re-de mobilité à sa disposition. mées, au cours de sa visite à la caserne de l’Indénié du Gspm. Le ministre Mabri a observé quiétude et de sensibilisation. trouve à trois, quatre, cinq ou «Nous avons, au total, 25 en-qu’à l’entrée principale de la Il n’y a pas d’animation à faire plus », a regretté le ministre. gins sanitaires disponibles». Il dite «lourde» ou «ambulance si vous êtes en mesure d’ap-cité Mermoz, les étudiants et actuellement, on doit arrêter Face à ces réalités, il a opté a, en outre, fait savoir que les grande capacité». puyer le Samu (Service d’aide le personnel sont soumis à un tout cela. Je suis venu voir si pour la sensibilisation an pompiers sont en passe de Le colonel-major Sakho a médicale d’urgence). Il est lavage obligatoire des mains, nos enfants sont protégés », d’exhorter les étudiants à ob-recevoir d’autres moyens de exprimé, par ailleurs, des be- tout aussi important de venir à l’eau et au savon. Un gel a-t-il coné à la presse. server les règles d’hygiène mobilité, dans le cadre du ren-soins qui pourraient booster nous rendre compte de vos désinfectant est également Il n’a pas non plus apprécié lecorporelle de lavage des forcement des capacités initié les capacités opérationnelles capacités réelles », a indiqué disponible, ainsi que des ser- fait de voir des étudiants at- mains. Il a fait un plaidoyer en 2019 par le Conseil natio-des hommes du feu. Notam-le général de division Lassina viettes jetables. Au sein de troupés, serrés les uns contre pour que des gans soient mis nal de sécurité (Cns). Il s’agit ment dans le cadre de la lutte Doumbia qui s’est dit rassuré. l’administration, un gel désin- les autres, à un point de vente à la disposition des pension-de six véhicules de secours contre la maladie à corona-fectant est encore proposé. de recharges de portable sur naires des cités universitaires. d’urgence, une ambulance virus.M. APPENA Par ailleurs, une nouvelle or- le campus. Cela est contraire « L’accès au bâtiment doit de réanimation et une autre  «Nous sommes venus voir ganisation a été mise en place aux mesures de sécurité, no- se faire après le lavage des au restaurant où 4500 plats tamment celles consistant àmains. Nous devons faire sont servis par jour. Le site maintenir une distance d’un comme dans les centres de est ouvert de 11h30 à 15h. mètre entre les personnes. connement. Cela signie Réponses de l’Armée de l’air dans la lutte contre le covid-19qu’ils ne doivent pas aller seLes étudiants reçoivent leur Pour Albert Toikeusse Mabri, déjeuner et dîner à emporter, le Dg du Crou-A1 et ses col- promener n’importe où. Il n’y zones difciles d’accès avec⁃ 01 CASA 295 pour les ma- Armée de l’Air a pré- a fait savoir Coulibaly Nani- laborateurs ont pu faire ce a pas cours, on reste en cité. Il senté ses capacités à lades en ambulatoire avec une capacité maximale de gan, sous-directeur Accueil que leurs moyens leur per- faut surveiller ceux qui rendent soutenir les évacua- une capacité de 10 malades 06 malades en ambulatoire et Logement au Crou-A1. Le mettent de faire. « Il y a déjà visite », recommande-t-il, Lles visites doivent être inter-taurants U qui permettent aux d’atteindre la billetterie, et un tions ou les transferts à transporter et 02 malades couchés. lavage des mains se fait avant des dispositions dans les res- en indiquant qu’en principe des malades dans le⁃01 ANTONOV 26 pour les Cette capacité opération-cadre de la lutte contre la malades couchés (nécessi-nelle sera accompagnée autre point de lavage au robi- étudiants d’aller se restaurer dites, an que les étudiants pandémie à Coronavirus tant une assistance respira- de médecins et d’inrmiers net est installé avant d’avoir dans leurs chambres. C’est ne soient pas contaminés par (COVID-19) toire) avec une capacité de pour la réussite de cette accès aux serveuses. Des déjà bien, cela évite les at- des personnes extérieures. Elle mettra en œuvre 03 aé- 04 malades à transporternouvelle mission. mesures sont prises pour ne troupements. Pour le lavage ronefs⁃01 hélicoptère MI8 pour lesBIPA pas qu’il y ait des attroupe- des mains, le matériel dont ilsMARIE-ADÈLE DJIDJÉ ments. Les mêmes conditions disposent n’est pas sufsant.