Écrire Magazine n°118 - Ecrire son livre en 2020

-

Presse
52 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Écrire Magazine n°118 - Ecrire son livre en 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2020
Langue Français
Signaler un problème
- 1 -
- 2 -
Ce n’est pas parce qu’écrire est difficile que nous n’osons pas. C’est parce que nous n’osons pas qu’écrire est difficile. - SéNèqUE -
edito-parVictorBouadjio
Écrire Son liVre en2020 femmes, jeunes et moins jeunes en ont bÉnÉfi-epuis plus de trente ans, nous parta-ciÉ. Nombre d’entre eux ont rÉalisÉ leur rêve en geons la passion d’Écrire avec un public sionD que nous dÉclinons en trois volets : les appris non seulement à mieux Écrire, surtout à publiant des livres, d’autres pas, mais tous ont qui s’agrandit à une vitesse folle. Pas-accroître le plaisir qui rÉside dans cet art. guides pratiques, les formations à l’Écriture Ecrire Magazine a parcouru le monde secret des crÉative et un journal, celui que vous avez entre auteurs pour savoir pourquoi, comment, quand les mains : Ecrire Magazine. et oùils Écrivent. Par centaines se comp-Au nombre d’une cinquantaine publiÉs tent ces crÉateurs d’Histoires que ou en voie de l’être, les guides pra-nombre de leurs lecteurs n’ont ja-tiques sont des ouvrages didac-La liste des auteurs qui, au mais rencontrÉs et ne rencontre-tiques traitant de genres variÉs. Du fil des années, nous ont ac-ront jamais. Ils nous ont livrÉ les roman à la poÉsie en passant par la cordé un entretien remplirait dessous de leur travail, la façon nouvelle, le tHÉâtre, le scÉnario, la une encyclopédie entière dont, à partir d’un germe d’idÉe, biograpHie, le vÉcu… les auteurs de ils crÉent un monde, y introduisent ces textes ont à cœur de dÉmystifierla des personnages dans des mises en crÉation littÉraire et d’en dÉcrypterles scène savamment ÉtudiÉes pour peupler tecHniques telles que les pratiquent les Écri-notre imaginaire et rompre notre solitude. La vains, les best-sellers comme les moins connus. liste des auteurs qui, au fil des annÉes, nous ont Loin de se prÉsenter comme porteurs de prÉ-accordÉ un entretien remplirait une encyclopÉ-ceptes immuables, ces livres constituent des die entière. Concluons, enfin, par le souvenir de pistes prÉcieuses pour ceux qui veulent maîtri-cet article de Louis Timbal-Duclaux, le pilier de ser rapidement des tecHniques que d’autres notre journal depuis ses premières Heures, dans mettraient de nombreuses annÉes à apprendre. lequel, pour la première en France, on annon-Quant à nos formations à l’art d’Écrire, nous les çait l’arrivÉe procHaine d’un pHÉnomène littÉ-offrons depuis plus de 25 ans. Des centaines de raire appelÉ…HàRRY pOTTER. participants, venant de tous Horizons, Hommes,
16 conseils pour bien Écrire son livre en 2020...........................................................................4 Notre concours de nouvelles 2020 .............................................................................................11 44 concours d’Écriture (France - Suisse - Belgique - Canada) ................................................12 110 ateliers d’Écriture (France - Suisse - Belgique - Canada) ..................................................19 44 ouvrages pratiques ..................................................................................................................30 à 32 155 salons du livre (France - Suisse - Belgique - Canada) .......................................................36 Sommaire Textes de nos lecteurs....................................................................................................................50
eCRIRE màGàzINEEsT UNE PUbLICàTION DEs éDITIONs eCRIRE aUJOURD’hUI. aDREssE :1, rue Paul Gauguin - 49070 Saint- Lambert la PotHerie -TÉl : 336 80 30 38 98 màIL :contact@ecrire-aujourdHui.com -SITE :www.ecrire-aujourdHui.com dIRECTION DE Là PUbLICàTION :Victor BOUADJIO réDàCTEUR EN ChEf :Louis TIMBAL-DUCLAUX iMPRIMERIE :(Espagne).GRAFICAS JOMAGAR
màqUETTE DE COUvERTURE :StÉpHanie COUAPEL n° cOMMIsION PàRITàIRE :: M.L.P.- ISSN En cours - Distribution : 1147-727X S.A.R.L éCRIRE AUJOURD’hUI - SIRET : 350 621 629 00012 RCS Angers B 350621629 N° TVA Intracommunautaire : FR3350621629
aViS important:lEs TEXTEs REçUs À NOTRE RéDàCTION NE sONT Pàs RETOURNés àUX àUTEURs.
3 -Ecrire Magazine n° spécial 118
ÉCRIRE vOTRE LIvRE EN 2020
16 CONsEILs
ême dÉbutant, le projet d’Écrire un livre et de le faire publier en un an est loin M d’être un canular. Depuis trente ans que les Éditions « Ecrire Aujourd’Hui » et son « Ecrire Magazine » suivent de près des itinÉ-raires d’auteurs, voici l’une des expÉriences les plus rÉjouissantes qui mÉritent d’être partagÉes avec les gens du monde merveilleux des crÉa-teurs d’Histoires et des personnages. Ce pari qui peut paraître fou ne l’est qu’en apparence, car il s’appuie solidement sur la cÉlèbre citation de SÉnèque devenue, depuis la crÉation de nos Édi-tions en 1989, notre credo : « Ce n’est pas parce que les cHoses sont difficiles que nous n’osons pas. C’est parce que nous n’osons pas que les cHoses sont difficiles. » SacHant qu’il en va de même pour l’Écriture, domaine oH combien re-doutÉ par tout non-initiÉ, nous avons adaptÉ cette belle sentence à notre cHamp d’intÉrêt commun, la crÉation littÉraire, et nous l’avons rÉpÉtÉ comme un Hymne dans le cadre de tous les sÉjours d’Écriture que nous animons depuis vingt-cinq ans : « Ce n’est pas parce qu’Écrire est difficile que nous n’osons pas. C’est parce que nous n’osons pas qu’Écrire est difficile. » Fort de cette vÉritÉ, nous prÉsenterons ce dos-sier en une manière de vade-mecum suscepti-ble de tracer, pour qui rêve de publier un jour son livre, un itinÉraire de travail complet et prÉ-4 -Ecrire Magazine n° spécial 118
cis tenant compte des difficultÉs d’Écrire. Car malgrÉ tout, l’Écriture, qui est un travail pro-fondÉment solitaire, requiert de la part de l’Écri-vain une discipline et une rigueur sans lesquelles les prÉcieux conseils du pHilosopHe ne porteraient pas tout leur fruit. Prêt ? Partons ensemble et ne nous quittons pas d’une semelle. Commençons par les incontour-nables de l’Écriture que nombre d’entre nous ignorent ou nÉgligent bien souvent, faute d’en Évaluer le poids dans l’efficacitÉ de leur travail : votre cadre d’Écriture, votre disponibilitÉ pour conduire ce projet qui vous tient à cœur, l’auto-discipline, un ordinateur disponible pour votre projet, vos lectures au quotidien, la dimension de votre culture littÉraire, un dictionnaire et au-tres tHesaurus traitant de votre tHème d’Écriture. Voyons tous ces prÉrequis point par point.
au QuÉbec aussi et, ici, de plus, l’autoÉdition a pris une telle am-1 pleur que les auteurs ayant cHoisi dIsPOsER D’UN CàDRE DE TRàvàIL àDéqUàT de s’Éditer eux-mêmes commen-Trouver un cadre tranquille cent à être reconnus au même titre pour Écrire ne va pas toujours de que les autres, c’est-à-dire ceux soi, sauf pour ceux qui vivent dont le travail est estampillÉ seuls. Les Écrivains confirmÉs, sur « ABOUTI » par les maisons la question, ont acquis depuis d’Édition ayant pignon sur rue. toujours une rÉputation mÉritÉe Nous reviendrons longuement, de solitaires. Pascal n’Écrivait-il dans ce dossier, sur ce « plan B » pas, dans sesPensées: « Tout le auquel nombre d’auteurs sont malHeur des Hommes vient d’une contraints de recourir au-seule cHose, qui est de ne savoir jourd’Hui. pas demeurer en repos, dans une Pour en revenir à la question du cHambre » ? Le problème prend cadre de travail, certaines per-une autre tournure lorsque vous sonnes sont incapables de se avez une famille et des enfants en concentrer, ne serait-ce qu’une bas âge. Pendant un long congÉ minute, à côtÉ d’un appareil de de maternitÉ, certaines mamans musique, d’une tÉlÉ en marcHe, arrêtent le projet de faire d’une d’un cHat qui ronronne ou d’un pierre deux coups : Élever leur en-cHien susceptible de se mettre fant et Écrire un livre dont le pro-brusquement à aboyer. Il leur ap-jet leur trotte dans la tête depuis partient alors, s’ils dÉsirent Écrire des lustres. CHemin faisant, elles sÉrieusement, de s’arranger pour se rendent compte que cela n’est trouver un endroit idoine pour possible que si elles font appel travailler, et ce avant de à une nourrice qui commencer. Si vous prendra BÉbÉcHez vous sentez inca-elle pendant que pable de rester à le conjoint est côtÉ d’un au travail, etIl convient alors de ne pas at-poste de tÉlÉ-que les au-tendre la retraite pour réaliser votre vision sans tres enfants,rêve d’écriture. Mais comment, après être tentÉ de Éventuelle-une pleine journée de travail vous regarder ce ment, sont àmettre à écrire, sachant que demain, qui s’y passe, l’École. Ellesce sera une autre pleine journée de le plus sage p o u r r o n ttravail ? serait de vous alors vraiment en Éloigner. s’isoler et Écrire Idemvous ne si en toute quiÉtude. pouvezpas supporter C’est un cas extrême, jusqu’à ce bruit caractÉris-bien que courant. Mais en deçà, la tique que font par moments cer-coHorte des personnes qui rêvent tains rÉfrigÉrateurs. d’un livre publiÉ s’accroît d’annÉe En somme si, localement, et en annÉe aussi bien en France que malgrÉ toute la diplomatie dÉ-dans les autres pays franco-ployÉe il s’avère impossible de pHones. En Suisse, en Belgique, le trouver un arrangement pour pHÉnomène s’observe par la mul-vous crÉer cet univers intÉrieur de tiplication des ateliers d’Écriture,
travail alors que vous portez soli-dement ce projet et avez toute la volontÉ et le temps matÉriel nÉ-cessaires pour vous lancer, songez à trouver ce coin ailleurs. À condi-tion, bien entendu, que cela ne vienne pas crÉer un dÉsÉquilibre dans votre entourage immÉdiat. Mais ça, c’est un autre problème.
2
avOIR TOUTE Là DIsPONIbILITé NéCEssàIRE Vous disposez d’un cadre adÉ-quat pour Écrire. Mais avez-vous aussi toute la disponibilitÉ nÉces-saire pour commencer ? La majo-ritÉ des porteurs de projet d’Écriture ont une activitÉ profes-sionnelle à temps plein. Et sans doute ce dilemme constitue-t-il, selon un Étrange principe liÉ à la loi des contraires, le stimulant principal. À l’intÉressÉ(e), alors, de mettre en place une gestion as-tucieuse et efficiente de son temps pour intÉgrer l’Écriture dans sa vie au quotidien. Que de gens avons-nous entendu proclamer : « J’ai un livre dans ma tête. Je m’y mettrai quand je prendrai la re-traite » ! Soit. Mais dans un dos-sier que nous avons un jour consacrÉ à l’Écriture pendant sa retraite, il n’apparaissait pas si Évident que la retraite soit le mo-ment idÉal pour se mettre à Écrire et ce, en dÉpit de tout le temps libre qu’elle offre. À cause d’au-tres obligations imprÉvisibles (loi-sirs pressants et diverses sollicitations d’ordre familial) d’une part et, d’autre part, de l’ur-gence d’Écrire qui a pu s’Émous-ser sinon disparaître entre-temps. Il convient alors de ne pas at-tendre la retraite pour rÉaliser votre rêve d’Écriture. Mais com-ment, après une pleine journÉe de
5 -Ecrire Magazine n° spécial 118