RiskAssur-hebdo n°558 du Vendredi 21 décembre 2018

-

Presse
44 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Edito
- Avec la relance de la recherche on reparlera du LSD une drogue interdite mais pas depuis toujours (Erik Kauf)
Tribune
- Comment l’affacturage accompagne-t-il la croissance ? (Pierre Salzman, Directeur général adjoint de FactoFrance)
Indices
- Baisse de -0,2% de l’indice des prix en novembre 2018
...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 mars 2019
Langue Français
Signaler un problème
3,20 €
Tribune La neuroéconomie au service de l’assurance
Commentaire L’hydrogène pourrait devenïr ’aernave aux énergies fossiles
RiskAssur
Numéro 558 du Vendredi 21 décembre 2018
Edito Suppressïon des garanes de pouvoir d’achat des régimes de retraite
HebdeoIS:mShaNdRaisr:keïr.wsaks-rusdbehww//usr:61233-016o.comAs
RiskAssur-hebdo -LemagazïneprofessïonnedesRïsquesetdesAssurances Edito
Suppressïon des garanes de pouvoïr d’acha des régimes de retraite
e projet de réforme des retraïtes supprïmera es garanes de pouvoïr d’achat des régïmes de retraïte. I suît de se reporter aux décaraons d’Emmanue Macron quï souhaïte unïformïser es queque 40 régïmes de retraïte exïs-L tants, ï veut es rempacer par un régïme de réparon par poïnts, quï s’autoinancera et dont chaque poïnt don-nera es mêmes droïts, aux saarïés du prïvé, aux fonconnaïres et assïmïés, ressorssant actueement d’un statut. C’est sasfaïsant pour ’esprït, maïs ça va se heurter à des obstaces ïnsurmontabes, s’agïssant d’une baïsse program-mée du traïn de vïe des retraïtés, déjà fortement entamé.
Les saarïés du secteur prïvé connaïssent bïen e système par poïnts, quï est ceuï des retraïtes compémentaïres par réparon ARRCO et AGIRC, quï consïste à dïvïser es cosaons perçues par e prïx d’acquïsïon des poïnts de ’année et de porter es poïnts aïnsï acquïs au crédït du futur retraïté.
Une foïs par an e nombre de poïnts à servïr permet de détermïner eur vaeur en foncon de a masse à réparr et de a dïstrïbuer entre tous es retraïtés, au prorata de eur nombre de poïnts.
Ce régïme supprïme es garanes de maïnen du pouvoïr d’achat, de traïn de vïe des retraïtés, des régïmes à rempa-cer.
Commençons par es fonconnaïres et es assïmïés ayant un statut de foncon pubïque.
Leur retraïte est un saaïre dïéré éga à 75 % du saaïre de base des sïx dernïers moïs, réévaué, par a suïte comme es saaïres des acfs et payé sur e budget de ’Etat ou de eur étabïssement d’appartenance.
Ce saaïre dïéré ne comprend pas es prïmes de foncon, peu ïmportantes pour a grande masse de fonconnaïres, es catégorïes C et B, maïs quï s’éève rapïdement avec a montée en grade, au poïnt de devenïr très éevé au nïveau des admïnïstrateurs et des dïrecteurs.
Une coutume, non écrïte, veut de faïre bénéicïer es fonconnaïres, avant e départ à a retraïte, d’une promoon, maïs cee-cï n’est pas automaque.
La sïtuaon de régïme de retraïte des saarïés du secteur prïvé, une branche retraïte de a Sécurïté socïae, géré par a Caïsse naonae d’assurance vïeïesse, a CNAV, est très dïérente. Ee est déicïtaïre pour des raïsons démogra-phïques quï se sont ampïiées à cause de ’augmentaon exponenee de ’espérance de vïe des retraïtés, quï a rom-pu ’équïïbre entre vïe acve et retraïte.
C’est dans cee conjoncture que e présïdent Françoïs Mïerrand a aggravé ce déséquïïbre en avançant de cïnq ans, de 65 ans à 60 ans, ’âge de départ, à taux peïn, à a retraïte, par opportunïté poïque.
Cee « avancée » acceptée avec enthousïasme à ’époque, par a casse ouvrïère, quï a récamaït depuïs des décen-nïes, est consïdérée par es syndïcats comme un droït déinïvement acquïs et c’est avec a pus grande dïîcuté qu’on est remonté à 62 ans, aors que chez nos voïsïns européens, toujours à 65, ï est queson de passer progressïvement à 70 ans.
abonnement : hps://rïskassur-bouque.com
page 2- Numéro 558 du 21 décembre 2018
RiskAssur-hebdo -LemagazïneprofessïonnedesRïsquesetdesAssurances Edito
Le probème est ceuï de ’équïïbre entre es troïs phases de vïe, ’entrée dans a vïe pour se former et pour apprendre (phase de pus en pus ongue), puïs a vïe acve, enin a retraïte, en sachant que c’est e travaï des acfs quï devraït inancer, es deux autres pérïodes de a vïe, ce quï n’a jamaïs été réeement e cas, nue part.
Pendant de ongues années et aujourd’huï, encore dans es pays peu déveoppés on faït travaïer es enfants.
Chez nous, es personnes en âge d’être à a retraïte ont toujours aïdé es acfs dans es taches de a vïe courante et aujourd’huï, ïs conservent ou reprennent un travaï peu graiant et ma payé, par nécessïté pour arrondïr eurs ins de moïs, bïen entendu, nous ne parons pas ïcï de ceux quï poursuïvent eur acvïté, dont ïs ne peuvent pas se passer, jusqu’à a in des temps, quï ne sont pas égïon et quï dïsent vouoïr travaïer jusqu’au endemaïn de eur mort, pour ïustrer eur envïe de travaïer.
Depuïs des années, tout est faït pour faïre des retraïtés, es pauvres de demaïn et un nombre croïssant e sont déjà, du faït de a non-revaorïsaon des pensïons, sans parer de a hausse de 1,70 % de a CSG, préevée sur es pensïons, qu’ïs ont du ma à dïgérer.
Aujourd’huï, ï est queson de toucher aux pensïons de réversïon, quï concerne prïncïpaement des veuves quï n’ont pas ou peu travaïé.
C’est ’une des conséquences de a mauvaïse réparon dans e monde des rïchesses, accentuée actueement en France, aux dépens de ceux quï ne peuvent pas réagïr faute de dïsposer d’un pouvoïr de nuïsance, sauf eur buen de vote.
Aujourd’huï, ’heure est à a concertaon et à ’écoute des gens, même s’ï n’est pas queson de eur céder, dans un premïer temps quoï que ce soït.
C’est dans ce contexte que e pouvoïr s’est doté d’un Haut-commïssaïre à a réforme des retraïtes, auprès d’Agnès Buzyn, mïnïstre des Soïdarïtés et de a Santé.
Le choïx et tombé sur Jean-Pau Deevoye, un notabe que rïen ne prédesnaït à cee foncon, ce quï convenaït en ’occurrence, car c’est au présïdent en personne que ’on doït e projet à ’étude, qu’ï n’est certaïnement pas queson de mere sur a tabe en ce moment.
Jusqu’à présent, on ne saït rïen de pus sur ce quï se préparaït et même sï queque chose se prépare, sauf qu’à a SNCF, en peïne réforme, n’a pas paré de a retraïte de chemïnots.
Par contre, au mïnïstère du travaï Jean-Pau Deevoye a convïé des cïtoyens à parcïper à une pateforme sur a ré-forme des retraïtes.
Is étaïent quïnze de 20 à 71 ans, à être venus à Parïs pour débare une manée durant de a réforme en préparaon.
Certaïns avaïent une bonne connaïssance des enjeux aors que d’autres avouaïent eur ïgnorance et tous ont eu ’occa-sïon de partager eur poïnt de vue avec Jean-Pau Deevoye, une pare de son équïpe et entre eux.
Chacun a pu parer des ïdées quï e tracassaïent personneement. La consutaon ne s’est pas ïmïtée à cee tabe ronde, a consutaon en ïgne a donné ïeu à 35 273 contrïbuons pubïées par 19 710 ïnternautes, dont seues 9 ont dû être modérées, ce que dénote a modéraon du débat, côturé depuïs, e 31 octobre.
C’est maïntenant au Haut-Commïssaïre de faïre ses recommandaons au gouvernement.
page 3- Numéro 558 du 21 décembre 2018
Erik Kauf Rédaceur en Chef
abonnement : hps://rïskassur-bouque.com
RiskAssur-hebdo -LemagazïneprofessïonnedesRïsquesetdesAssurances Sommaire
Edito
Commentaire
Tribune
Communiqué
Détente
Suppressïon des garanes de pouvoïr d’acha des régïmes de reraïe
L’hydrogène pourraï devenïr ’aernave aux énergïes fossïes
La neuroéconomïe au servïce de ’assurance
Pereafouïne.com un nouveau sïe édïé par Frano Servïces
- Bande dessïnée Bamboo - Une phoo, une expïcaon… (JC Barousse) - Mos croïsés - Sudoku
40
L’hebdomadaire RiskAssur-hebdo est édité par Franol Services Immeube Va de Loïre - 4 Passage de a Râpe - 45000 Oréans é : 01 55 33 12 55 sïe : hps://www.rïskassur-hebdo.com courrïe : webmaser@rïskassur.com
ISSN RïskAssur : 1632-3106
Rédaceur en Chef :Erik Kauf erïk@rïskassur.com
abonnement : hps://rïskassur-bouque.com
Courrïer des Leceurs
Erïk Kauf
Adda Bensïmane
2
22
28
13
44
phoo couverure : © peerzayda - Sock Adobe Dïreceur de a Pubïcaon e de a communïcaonOlivier Kauf oïvïer@rïskassur.com Lïgne dïrece : 01 55 33 12 55 / 06 88 88 01 46
Tarïf au numéro Abonnemen annue
: 3,20 € c : 90 € TTC
Dïsponïbe à a page hps://rïskassur-bouque.com/home/988-abomagrïskassur.hm
règemen possïbe par : CB, chèque ou vïremen
page 4- Numéro 558 du 21 décembre 2018