Jean Racine

Le dramaturge Jean Racine est connu pour ses œuvres d’inspiration gréco-romaine. Il puise dans l’antiquité, l’identité de certains de ces personnages qui finiront par devenir des icônes du théâtre classique. Jamais à court d’idées, il est l’un des plus grands rivaux de Pierre Corneille, l’autre grand auteur de la littérature théâtrale. Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir la vie et la bibliographie de cet écrivain de la scène de la tragédie.

Chronologie

Jean Racine naît le 22  décembre 1639 à La Ferté-Milon au sein d’une famille de notables. Son père assumait la charge de greffier. Très tôt, il est orphelin. En effet, ses parents décèdent l'un à la suite de l’autre et il finit par être laissé à la charge de ses grands-parents.

À Port-Royal, il reçoit une solide éducation qui lui permet d’acquérir des connaissances en latin, grec ancien, espagnol et italien. Il est instruit par de grands précepteurs tels que Claude Lancelot, Pierre Nicole et Antoine Le Maistre.

Le jeune Racine souhaite se faire connaître par la Cour Royale et commence à écrire des poèmes. Il est hébergé par son cousin Nicolas Vitart qui lui donne de bons conseils pour se faire remarquer du Roi Soleil. Sa persévérance est récompensée et il finit par présenter sa première tragédie la Thébaïde. La représentation de la pièce n’a pas le succès attendu.

Persévérant, il présente une nouvelle pièce de théâtre Alexandre le Grand qui lui permettra de se faire un nom. Il doit cependant attendre, Andromaque pour être saluer par la critique et être reconnue comme un véritable rival de Corneille son aîné.

Après la reconnaissance que lui apporte le monde du théâtre, il finit par abandonner l’écriture pour se consacrer à un nouveau projet : la rédaction de l’historiographie du roi. Il se dévoue à cette tâche durant 15 ans, suivant le roi dans l’ensemble de ses déplacements sur les champs de bataille comme dans des lieux plus anodins.

Sa passion pour les pièces tragiques reprend le dessus et à la demande de Madame de Maintenon, il reprend la plume. Naîtront Esther et Athalie mettant en avant la religion.

Sa vie s’achève le 21 avril 1699 à Paris. Il meurt à 59 ans des suites d’une maladie encore inconnue. Pour en savoir plus sur la vie de Racine, vous pouvez consulter le site du Salon littéraire.

Style d’écriture

Le théâtre de Racine reprend la pure tradition de la tragédie antique. À cette époque, les dramaturges observent des règles particulières concernant l’écriture et la représentation.

Racine, héritier de ces tragédies, s’inscrit dans le mouvement littéraire du Classicisme. Les Classiques veulent un retour aux fondamentaux. On applique les règles aristotéliciennes.
Ces codes préconisent d’éviter les intrigues secondaires, l’action doit se jouer en une journée et en un seul lieu. Ces contraintes sont faites pour empêcher de trop divertir le spectateur qui doit se concentrer sur le récit. Elles visent à améliorer la mise en scène ainsi que l’expérience du public.

Ses personnages se distinguent par les dilemmes psychologiques auxquels ils doivent faire face. L’ampleur de la tragédie les conduit à être submergés par leur passion et à devoir y renoncer.

Les personnages raciniens

La bibliographie de Racine est composée principalement de pièces tragiques qui ont fait son succès aussi auprès du public qu’auprès du roi Louis XIV. On peut classer les protagonistes de ses histoires en différentes catégories à savoir les personnages gréco-romains et les ceux d’inspiration contemporaine.

Les pièces d’inspiration gréco-romaine sont par exemple : Andromaque, Iphigénie et Phèdre; les protagonistes de ses représentations calquées sur son époque sont : Bajazet et Esther.  Dans le répertoire de Racine, on peut citer la seule comédie qu’il ait écrite : Les Plaideurs. Cette dernière fut également un succès.

Sur YouScribe, vous avez accès à une large partie du catalogue de Racine. Vous pourrez consulter vos ebooks en liberté et en mobilité. En souscrivant à l’abonnement mensuel, vous aurez accès à une large partie de notre catalogue en accès illimité.

Pour aller plus loin: