Sheridan Le Fanu, un grand du fantastique et du gothique

L'auteur irlandais Sheridan Le FanuDécouvrez l'univers romanesque du célèbre auteur Irlandais Sheridan Le Fanu, considéré par beaucoup comme le père de l'histoire de fantôme victorienne. Alors qu'il est très connu pour une de ses nouvelles axées sur l'histoire de L'oncle Silas publiée en 1864, c'est son roman de vampire Carmilla (1872) qui contribuera à le placer définitivement sur le genre romanesque d'horreur. Par ailleurs, Sheridan Le Fanu est aussi fortement influencé par Bram Stoker dans son livre Dracula. Cet article vous présentera en première partie la biographie de l’auteur de fantastique Sheridan Le Fanu et en deuxième partie une découverte de ses œuvres romanesques.

Biographie de Sheridan Le Fanu

Sheridan Le Fanu, de son vrai nom Joseph Thomas Sheridan Le Fanu, naît le 28 août 1814 entouré d'une famille de protestants nobles d’origine Huguenote, aux côtés de son père Thomas Philip Le Fanu et de sa mère Emma Lucretia Dobbin Le Fanu. La famille Le Fanu vivant dans Abington, comté de Limerick, l'exposition aux superstitions folkloriques régionales de l'Irlande rurale ont influencé considérablement le jeune Le Fanu dès son plus jeune âge.

En 1833, Le Fanu entre au Trinity College à Dublin pour étudier le droit, et y décroche son diplôme universitaire en 1839. Malgré de fortes opportunités professionnelles, il ne s'est jamais résolu à pratiquer son métier, préférant plutôt se lancer dans le journalisme. Il rejoint pour cela le magazine de l'Université de Dublin et publie sa première nouvelle fantastique intitulée The Ghost and the Bone-Setter. En 1861, il devient en même temps président et rédacteur en chef du magazine de l'Université de Dublin.

Ses livres, son œuvre

Joseph Thomas Sheridan Le Fanu est un écrivain irlandais qui se spécialise notamment dans les romans gothiques et dans les nouvelles fantastiques. Il est généralement considéré comme l'un des précurseurs du nouveau fantastique de fantômes du XIXe siècle.

À l'instar de Le Dernier Héritier de Castle Connor (1838) et de Invitation au crime (1851), les œuvres de l'auteur Sheridan Le Fanu ont souvent trait à la médecine, à la psychanalyse, au mesmérisme et à l'hypnose. S'inspirant entre autres des chefs-d'œuvre de l'américain Henry James, il réussit à transgresser les lois de la littérature fantastique et annonce ainsi le fantastique moderne.

Découvrez les autres grands noms de la littérature fantastique :