Bilan du bac 2019

Bilan du bac 2019

-

Documents
26 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Bilan du bac 2019 > s ͛ D Z'K : h / ϭϭ :h/>> d ϮϬϭϵ ϮϬ, Sondage réalisé avec pour Recueil Mét hodologie ŶƋƵġƚĞ ƌĠĂůŝƐĠĞ ĂƵƉƌğƐ Ě͛ƵŶ ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶ ĚĞ &ƌĂŶĕĂŝƐ ŝŶƚĞƌƌŽŐĠƐ ƉĂƌ ŝŶƚĞƌŶĞƚ ůĞƐ10 et 11 juillet 2019 Echantillon Echantillon de1 005 Françaisreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus La représentativité deů͛ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession deů͛ŝŶƚĞƌǀŝĞǁĠaprès stratification par région et catégorie Ě͛ĂŐŐůŽŵĠƌĂƚŝŽŶ. WƌĠĐŝƐŝŽŶƐ ƐƵƌ ůĞƐ ŵĂƌŐĞƐ Ě͛ĞƌƌĞƵƌ Chaque sondage présente une incertitude statistique queů͛ŽŶappelle margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌ. Cette margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌsignifie que le résultat Ě͛ƵŶsondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part etĚ͛ĂƵƚƌĞde la valeur observée. La margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌdépend de la taille deů͛ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶainsi que du pourcentage observé.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 11 juillet 2019
Nombre de visites sur la page 40 952
Langue Français
Signaler un problème
Bilan du bac 2019
LEVÉE D’EMBARGO JEUDI ϭϭ JUILLET ϮϬϭ9 À ϮϬH
Sondage réalisé avec
pour
Recueil
Mét
hodologie
EŶƋuġte ƌĠalisĠe aupƌğs d’uŶ ĠĐhaŶtilloŶ de FƌaŶçais iŶteƌƌogĠs paƌ iŶteƌŶet les10 et 11 juillet 2019
Echantillon
Echantillon de1 005 Françaisreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus
La représentativité del’ĠĐhaŶtilloŶest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession del’iŶteƌǀieǁĠaprès stratification par région et catégorie d’aggloŵĠƌatioŶ.
PƌĠĐisioŶs suƌ les ŵaƌges d’eƌƌeuƌ
Chaque sondage présente une incertitude statistique quel’oŶappelle marged’eƌƌeuƌ. Cette marged’eƌƌeuƌsignifie que le résultat d’uŶsondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part etd’autƌede la valeur observée. La marged’eƌƌeuƌdépend de la taille del’ĠĐhaŶtilloŶainsi que du pourcentage observé. Sile pouƌĐeŶtage oďseƌǀĠ est de … Taille de l’EĐhaŶtilloŶ40% ou 60% 50%5% ou 95% 10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 1008,0 9,2 9,8 10,04,4 6,0 2005,7 6,5 6,9 7,13,1 4,2 3004,6 5,3 5,7 5,82,5 3,5 4004,0 4,6 4,9 5,02,2 3,0 5001,9 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5 6001,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1 8001,5 2,5 2,8 3,2 3,5 3,5 9002,6 3,0 3,2 3,31,4 2,0 1 0002,5 2,8 3,0 3,11,4 1,8 2 0001,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2 30000,8 1,1 1,4 1,6 1,8 1,8 Lecture du tableau:Dans un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage observé est de 20% la marged’eƌƌeuƌest égale à 2,5% : le pourcentage réel est donc compris dansl’iŶteƌvalle[17,5 ; 22,5].
Les principaux enseignements
Baccalauréat et grève des correcteurs Les Français désavouent les grévistes et demandent des sanctions Cette semaine notre sondaged’actualitétraite pourl’esseŶtielde la retenue par des enseignants grévistes de certaines copies du baccalauréat. Nous avons également interrogé les Français sur la mesure qui prévoit la suspension du permis de conduire en cas d'infraction commise conjointement à l'usage du portable au volant.
Les principaux enseignements du sondage :
1.
2. 3. 4.
CertesoŶ peut ƌĠussiƌ sa vie saŶs le ďaĐ ;ϲ4%Ϳ, ŵais Đ’est uŶ exaŵeŶ iŵpoƌtaŶt pouƌ ϳϴ% des FƌaŶçais et uŶ ŵaƌƋueuƌ soĐial pouƌ ϲϮ% d’eŶtƌeeux 69% des Français donnent tort aux correcteurs grévistes… Ils soŶt ϲϭ% à tƌouveƌ Ƌue des saŶĐtioŶs fiŶaŶĐiğƌes et disĐipliŶaiƌes soŶtjustifiées La solution trouvée par Jean-Michel Blanquer pour remplacer les notes manquantes est considérée comme une bonne solution par 63% des Français
Dans son analyse des réseaux sociaux, Véronique Reille-Soult de Dentsu-Consulting remarque que les internautess’iŶteƌƌogeŶtsur la réforme, comprennentl’iŶƋuiétudedes grévistes maisƋu’ilscondamnent fermement la rétention des notes.
Autresujet d’aĐtualitĠ de la seŵaiŶe: le portable au volant ϳϬ% des FƌaŶçais appƌouveŶt la suspeŶsioŶ du peƌŵis de ĐoŶduiƌe eŶ Đas d’iŶfƌaĐtioŶ assoĐiĠe au poƌtaďle auvolant
Céline Bracq, DirectriceGéŶéƌale d’Ododža
Synthèse détaillée du sondage (1/3)
Ceƌtes oŶ peut ƌĠussiƌ sa vie saŶs le ďaĐ ;ϲ4%Ϳ, ŵais Đ’est uŶ exaŵeŶ iŵpoƌtaŶt pouƌ ϳϴ% des FƌaŶçais et uŶ ŵaƌƋueuƌ soĐial pourϲϮ% d’eŶtƌe eux « Passe ton bacd’aďoƌd! », cette injonctionŶ’estpas passée de mode. Certes, on peut réussir sa vie sans le fameux diplôme en poche, 64% des Français le disent, mais il est vu comme un examen important par pas moins de 78% des Français et 62% le qualifient même de « marqueur social important » (67% des CSP+, 57% des CSP-).
Sur le niveau del’exaŵeŶ,les Français sont tous majoritairementd’aĐĐoƌd: 71% considèrentƋu’ilest plus faciled’oďteŶiƌson bacaujouƌd’hui Ƌu’ily a 20 ans. Ce jugement va crescendo avecl’âge: de 61% chez les 18-24 ans à 80% chez les 65 ans et +. Il y a aussi des différences sociologiques sur cette question : 80% des CSP+ dont 83% des cadres trouvent que le bac est facile à obtenir tandis que seulement 61% des CSP-dont 55% des ouvriers partagent cette opinion.
69% des Français donnent tort aux correcteurs grévistesL’iŵpoƌtaŶĐede ce sésame aux yeux des Français explique leur jugement très sévère àl’Ġgaƌdde ceux qui, pours’opposeƌà la réforme du baccalauréat, ont décidé de faire la grève des notes.
69% des Français estiment «Ƌu’ilsont eu tort en retenant les copies car ils ont pénalisé les bacheliers » quand 31% trouvent «Ƌu’ilsont eu raison car ilsŶ’aǀaieŶtaucun autre moyen de se faire entendre ». La condamnation de la méthode est quasiment unanime politiquement car seuls les sympathisants de La France insoumise sont une majorité (63%) à donner raison aux grévistes du stylo. A part les Insoumis, tous les Français désapprouvent majoritairement ces correcteurs, mais les jeunes sont proportionnellement plus nombreux à se montrer compréhensifs (42% contre 31% en moyenne) ainsi que les ouvriers (44%). Ces deux catégories ont une tendance plus forte à la rébellion que le reste de la population.
Synthèse détaillée du sondage (2/3)
… Ils soŶt ϲϭ% à tƌouveƌ Ƌue des saŶĐtioŶs fiŶaŶĐiğƌes et disĐipliŶaiƌes soŶt justifiĠes
Corollaire à leur vision très critique de la grève des copies, 61% des Français trouvent justifié que les correcteurs ayant retenu des copies soient sanctionnés financièrement (10 à 15 jours de salaire) et puissent êtres touchés par des sanction disciplinaires. Là aussi, à part chez les Insoumis opposés à 78% à ces sanctions,l’appƌoďatioŶdes sanctions est majoritaire partout, atteignant un pic chez les sympathisants de LaRem (88%) et chez ceux des Républicains (80%) tandis que les sympathisantsd’EELVse montrent plus partagés (53% d’aĐĐoƌd,47% pasd’aĐĐoƌd)ainsi que les moins de 25 ans (53%) et les ouvriers (52%).
La solution trouvée par Jean-Michel Blanquer pour remplacer les notes manquantes est considérée comme une bonne solution par 63% des Français Pour ne pas pénaliser les élèves, le ministre del’EduĐatioŶnationale a dû trouver une solution provisoire : les notes manquantes ont été remplacées par la note du contrôle continu, elles seront ensuite remplacées par celles du bac si celles-ci sont meilleures. Ce pis-aller (il crée une ruptured’ĠgalitĠentre les élèves) crée moins de polémiqueƋu’ausein des enseignants entendus cette semaine dans les médias. 63% des Français estiment queĐ’est« une bonne solution » tandis que 37% trouvent queĐ’est« une mauvaise solution ». Les Français approuvent majoritairement ce choix àl’exĐeptioŶune nouvelle fois des sympathisants Insoumis, pas franchement opposés toutefois puisƋu’ilsse partagent à 50-50 sur la « solution Blanquer ».
Synthèse détaillée du sondage (3/3)
Autƌe sujet d’aĐtualitĠ de la seŵaiŶe: le portable au volant
70% des FƌaŶçais appƌouveŶt la suspeŶsioŶ du peƌŵis de ĐoŶduiƌe eŶ Đas d’iŶfƌaĐtioŶ assoĐiĠe au poƌtaďle au volaŶt Sur un autre volet de sa politique -la sécurité routière- le gouvernement reçoit le blanc seing del’opiŶioŶ. Une disposition du projet de loi mobilités prévoit la suspension pure et simple du permis de conduire, si le conducteur commet une infraction en ayant le téléphone à la main. Si les Français étaient très opposés à la limitation de la vitesse à 80km/h sur les routes secondaires, ils se montrent très sévères àl’Ġgaƌddes accros au portable : 70%d’eŶtƌeeux sont favorables à la mesure et seulement 30% y sont opposés. Cette mesure est politiquement et sociologiquement consensuelle avec des tauxd’appƌoďatioŶqui frôlant ou dépassent les 80% chez les 65 ans et + (81%), les sympathisantsd’EELV(79%) ou ceux de LaREM (83%).
Céline BƌacƋ, Diƌectƌice Généƌale d’Odoxa
Réseaux sociaux L’œil de VĠƌoŶiƋue Reille Soult, CEO de DeŶtsu CoŶsultiŶg
Les internautess’iŶteƌƌogeŶtsur la réforme, comprennentl’iŶƋuiĠtude fermement la rétention des notes
des grévistes mais condamnent
En tout, 533 800 messages ont été postés sur le sujet, essentiellement par les bacheliers de 2019 et leur parents.
Le principe de la « grève des notes » est massivement condamné par les internautes mêmes’ilscomprennent les raisons qui poussent les professeurs à se mobiliser.
La réforme inquiète en effet les élèves et leurs parents: « quelle matière choisir ? » « que faire avec les maths ? » « quels seront les critères et matières déterminantes pour les études supérieures ? ».
Parallèlement, la forme choisie par les grévistes est considérée comme injuste :« Non pas nos notes » , « pitié jeŶ’LJsuis pour rien pourquoic’estmoi qui paye avec mes nerfs et mon avenir ? ».
Durant cette polémique, Jean-Michel Blanquer est parvenu à préserver son image. Il est toujours jugé comme un expert de l’ĠduĐatioŶ,un ministre efficace et capable de trouver des solutions.
Certains lui reprochent en revanche son attitude àl’Ġgaƌddes enseignants et une forme de passage en force :« pourquoi mettre de l’huile« une réforme certainement nécessaire et qui va dans le bon sens mais il fautsur le feu en critiquant ainsi les enseignants ? » , l’edžpliƋueƌet ne pas donnerl’iŵpƌessioŶ Ƌu’oŶ»passe le truc en force.
Véronique Reille Soult, CEO de Dentsu Consulting
Retrouvez les éléments détaillés del’aŶalLJsesur les réseaux sociaux à la fin de ce rapport
Résultats du sondage
Image détaillée du baccalauréat
Etes-ǀous plutôt d’aĐĐoƌd ou plutôt pas d’aĐĐoƌd aǀeĐ ĐhaĐuŶe des affiƌŵatioŶs suiǀaŶtes ?
Le baccalauréat est un examen important
Il est plus faĐile d’aǀoiƌ soŶ ďaĐĐalauƌĠat aujouƌd’hui Ƌu’il LJ a ϮϬ aŶs
Le baccalauréat est un marqueur social important
Le baccalauréat est indispensable pour réussir sa vie
*Sondage BVA pour Orange et itélé publié le 20 juin 2015
78%
71%
62%
35%
21% 1%
29%
37%
64%
Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord (NSP)
1%
1%
*Rappels juin 2015
82%
72%
63%
30%
85%
80%
75%
70%
65%
60%
55%
50%
Image détaillée du baccalauréat différences en fonction de l’âge et la CSP
Il est plus facile d'avoir son baccalauréat Le baccalauréat est un marqueur Etes-ǀous plutôt d’aĐĐoƌd ou plutôt pas d’aĐĐoƌd aǀeĐ ĐhaĐuŶe des affiƌŵatioŶs suiǀaŶtes ? aujourd'hui qu'il y a 20 ans social important
61%
18-24 ans
62%
25-34 ans
66%
35-49 ans
78%
80%
Plutôt d'accord
50-64 ans
% plutôt d’accoƌd: 80%des CSP+ vs61%des CSP-83%des cadres vs55%des ouvriers
65 ans et +
CSP+ CSP+ dont cadres
CCSSPP--
dont ouvriers
67%
68%
57%
54%
33%
32%
43%
46%
Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord