21 Avril 2014
N° 111 592 Contacts : 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 François Kraus francois.kraus@ifop.com
Sondage auprès de 1 000 Français âgés de 18 ans et plus
Epilation intégrale, complexes sur la tailledu pénis,…Enquête surl’influence des films X
sur le rapport au corps et la
vie sexuelle des Français
pour
SOMMAIRE
Note méthodologique A -L’influence des films Xsur les parties intimes des femmes
La pratique et les formes d’épilation intime chez les femmes
Les préférences masculines en matière d'épilation pubienne
B -L’influence des films X sur les parties intimes des hommes
L'importance accordée a la dimension du pénis dans le plaisir féminin
L'évaluation de la longueur moyenne d’un pénis en érection
Les complexes sur la taille de son pénis lors du visionnage d'un film pornographique
C -L’influence des films X dans la vie sexuelle des Français
La reproduction de scènes ou de positions vues dans des films x
La disposition à réaliser ou à diffuser une « sextape »avec son partenaire
02
5
6
8
10
11
12
14
15
16
17
2
Étude réalisée pour :
Échantillon :
Mode de recueil :
Dates de terrain :
NOTE MÉTHODOLOGIQUE
Echantillon de1 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité del’échantillonété assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, a profession de la personne interrogée, statut marital, niveau de diplôme) après stratification par région et catégoried’agglomération. L’échantillona faitl’objetd’unredressement sur la base des critères retenus en quotas et de la fréquenced’utilisationd’internet(d’aprèsles données de la dernière enquête de référence del’INSEE(l’EnquêteTIC 2012).
Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing).
Du 25 au 31 Janvier 2014. Ce document présente les résultatsd’uneréalisée par étudel’Ifop quirespecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques del’enquêtepar sondage. 3
PRÉCISIONS MÉTHODOLOGIQUES Un dispositif adapté au sujet de l’enquête quipermetd’observer uneévolution des comportements sexuels au fil des années
Un mode de recueil qui réduit les effets de désirabilité sociale
En raison du caractère intime du sujet abordé,l’Ifopfait ale choixd’uneauto-administrée on line méthode dansla mesure où le caractère moins intrusif de ce mode de recueil offre aux répondants la possibilité de parler de soi sans risquer de se sentir jugé par un enquêteur. En effet,l’absenced’enquêteur réduitla tendance que peuvent avoir les individus à vouloir se montrer sous leur meilleur jouret notamment à sous-déclarer certains comportements perçus comme transgressifs ou non convenables par la morale dominante. Garantissant un total anonymat aux personnes interrogées, cette méthode permet donc de libérer la parole des gensqui n’auraient passouhaité aborder des sujets sensibles devant un enquêteur ou en présenced’un(si prochel’entretien se déroulait devant un tiers). Le choixd’internet estd’autantpertinent plusqu’onn’observe pasde défaut de couverture majeur dans cette catégorie de la population: la quasi-totalité des Français âgés de 18 à 69 ans utilisant internet régulièrement.
Des questions formulées afin de pouvoir observer des tendances
Afind’observerl’évolution descomportements sexuels des Français,l’Ifopveillé à reprendre le plus souvent la a formulation de questions posées lors de précédentes enquêtes. Les données de comparaison utilisées dans cette enquête sont donc issues des dispositifs suivants : ANRS - Enquête « Analyse des Comportements Sexuels en France »1992 Enquête réalisée par téléphone entre septembre 1991 et février 1992 auprès de20 055personnes, constituant un échantillon aléatoire de la population âgée de 18 à 69 ans résidant en France métropolitaine. ANRS-INED-INSERM - Enquête « Contexte de la Sexualité en France »2005 Enquête réalisée par téléphone entre septembre 2005 et mars 2005 auprès de12 364personnes, constituant un échantillon aléatoire de la population âgée de 18 à 69 ans résidant en France métropolitaine. Marc Dorcel - Sexe, Media et Société2009 Enquête réalisée pour par questionnaire auto-administré en ligne du 30 juin au 2 juillet 2009 auprèsd’un échantillonde1 016 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
4
L’influencedes films X sur les parties A intimes des femmes
5
La pratique de l’épilationen fonction de l’âge97 90 85
Autres formes d’épilation5%
S/T « Épilée en rasant les poils autour des lèvres »  22%
Base : 1 000 femmes âgées de18 ans et plus
33
15 10 10 NON 3 ÉPILÉE
Maillot brésilien (*) 14%
Ticket de métro 3%
Question: Personnellement, quelle forme d’épilation intime pratiquez-vous le plus souvent ?
Les items de réponses étaient formulés de la manière suivante : Non épiléeAucune, vous ne vous épilez pas Le "maillot classique", c'est-à-direl’épilation desbordures uniquement ("Triangle pubien fourni") Le "maillot bikini", c'est-à-direl’épilationun triangle laissant Épilée sans raserpubien un peu plus échancréqu’avecmaillot classique un les poils ("Triangle pubien taillé") des lèvres Le "maillot brésilien"sans épilation des lèvres, c'est-à-dire une épilation très échancrée ne laissantqu’un petittriangle pubien et une petite bande de poils autour des lèvres Le "maillot brésilien"avec épilation des lèvres, c'est-à-dire une épilation très échancrée ne laissantqu’untriangle petit pubien mais aucun poils autour des lèvres Épilée en rasant les poils des Le "ticket de métro", c'est-à-dire une épilation des lèvres et lèvres des côtés du pubis ne laissant apparaître qu'un rectangle de poils pubiens de la taille d'un ticket de métro ("String") Le "maillot intégral", c'est-à-dire l'épilation intégrale des lèvres et des poils pubiens Autres formes Une autre formed’épilationd’épilation6
18-24 ans25-34 ans35-49 ans50-64 ans65 ans et plus
Maillot bikini 16%
S/T « Épilée sans raser les poils autour des lèvres »  58%
Ensemble des femmes Janvier 2014
90 ÉPILÉE
67
LA PRATIQUEET LES FORMES D’ÉPILATION INTIME CHEZ LES FEMMES
Aucune, vous ne vous épilez pas 15%
TOTAL « ÉPILÉE »  85%
Maillot classique 33%
(*) Dont 9% qui ne se rasent pas les poils autour des lèvres et 5% qui les rasent
Maillot intégral 14%
45
Age de l’individu
ZOOM SUR LES FEMMES PRATIQUANTL’ÉPILATION INTEGRALENote de lecture :45% des femmes de moins de 25 ans sont épilées intégralement
Niveau de diplôme
27
Profession de l’interviewée
26 20 18 17 14 11 9 11 10 7 1 Etudiante /CSP -Prof. inter.CSP + 18-24 ans25 à 3435 à 4950 à 6465 ans et< au BACBAC BACà BAC+2> à BAC +2 Au foyer ans ans ansplus
Statut marital
Orientation sexuelle
15 12 9
En coupleCélibataire
37
Hétéros Bi/Homos
6
Nombre de partenaires sexuels au cours de la vie
13
14
18
19
0 ou 12 ou 34 ou 56 à 910 et plus
41
Oui, dans les 3 derniers mois
32
Sans religion
Pratique religieuse
8
Cath.non pratiquants
2
Cath. prat. occasionels
Fréquence de consultation des sites x
36
Oui, il y a entre 3 et 12 mois
31
Oui, il y a plus de 12 mois
1
Cath. prat. réguliers
4
Non, jamais 7
Maillot bikini 16%
Maillot classique 33%
Ce que les femmes pratiquent en réalité
Maillot intégral 26%
LES PRÉFÉRENCES MASCULINES EN MATIÈRE D'ÉPILATION PUBIENNE - Comparaison entre ce que veulent les hommes et ce que les femmes pratiquent en réalité -
Autres formes d’épilation5%
Ce que veulent les hommes
Aucune, lorsqu’elle ne s’épile pas23%
Maillot intégral 14%
8
Maillot brésilien 14%
Ticket de métro 3%
TOTAL « ÉPILÉE »  85%
Ticket de métro 10%
Question : De manière générale, quelle forme d'épilation intime préférez-vous chez votre partenaire ?
S/T « Épilée sans raser les poils autour des lèvres » 27%
Maillot classique 13%
Autres formes d’épilation6%
Maillot bikini 10%
TOTAL « ÉPILÉE »  77%
Maillot brésilien 12%
S/T « Épilée en rasant les poils autour des lèvres » 44%
Aucune, vous ne vous épilez pas 15%
Question: Personnellement, quelle forme d’épilation intime pratiquez-vous le plus souvent ?
S/T « Épilée sans raser les poils autour des lèvres »  58%
(**) Dont 9% qui ne se rasent pas les poils autour des lèvres et 5% qui les rasent (**) Sur les 12%d’hommes qui préfèrentque leur partenaire pratique le « maillot brésilien», 4% souhaitent qu’ellene se rase pas les poils autour des lèvres et8% qu’elle se les rase
S/T « Épilée en rasant les poils autour des lèvres »  22%
LES PRÉFÉRENCES MASCULINES EN MATIÈRE D'ÉPILATION PUBIENNE -Comparaison des réponses des hommes et des femmes en fonction de l’âge-
Question : De manière générale, quelle forme d'épilation intime préférez-vous chez votre partenaire ?
Épilée en rasant 63 les poils des lèvres
Épilée sans raser les poils 29 des lèvres
Autres 5 formes d’épilation
Ce que veulent les hommes
47
19 13
41
29
0
45
20
23 19
1 0 18-24 ans25-34 ans35-49 ans50-64 ans65 ans et plus
Question: Personnellement, quelle forme d’épilation intime pratiquez-vous le plus souvent ?
Épilée en rasant les poils des lèvres56
Épilée sans 33 raser les poils des lèvres
Ce que les femmes pratiquent en réalité
56
36
66
20
59
16
61
Autres 5 formes1 44 10 d’épilation2 18-24 ans25-34 ans35-49 ans50-64 ans65 ans et plus
Note de lecture :63% deshommes de moins de 25 ans préfèrent que leur partenaire optent pour une forme d’épilation oùlespoils des lèvres sont rasés, c’est-à-9 dire pour le maillot intégral, le ticket de métro ou le maillot brésilien avec épilation des poils sur les lèvres.
L’influencedes films X sur les parties B intimes des hommes
10
L'IMPORTANCE ACCORDÉE A LA DIMENSION DU PÉNIS DANS LE PLAISIR FÉMININ -Résultats en fonction du sexe et de l’âge-
Question: Les dimensions du sexe de l’homme vous paraissent-elles jouer un rôle important pour la satisfaction de la femme durant l’acte sexuel ?
ENSEMBLE DES FRANCAIS Janvier 2014
Ne souhaite pas répondre 10%
Pas important 60%
Important 30%
56%
Hommes
7%
1
4
26
Sexe
37%
12%
63%
Réponse en fonction du sexe et del’âge
Réponses : « Important »
2929 3026 29 24
18-24 ans25-34 ans
Femmes
25 21 18
25%
35-49 ans50 ans et plus
Note de lecture :61% des jeunes hommes de moins de 25 ans estiment que la dimension du pénis est importante dans le plaisir de la femme
11