Etude de marché 2018 – Arthur Loyd Lille

Etude de marché 2018 – Arthur Loyd Lille

-

Documents
84 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Arthur Loyd Lille a édité une étude concernant les tendances du marché de l’immobilier d’entreprise du Nord de la France (département du Nord et du Pas-de-Calais).
En plus des études, des analyses et des actualités, Arthur Loyd est avant tout le premier réseau national de conseil en immobilier d’entreprise. Cette place de premier réseau national nous la devons à notre expertise, notre professionnalisme et notre réseau de plus de 70 agences réparties en France. Retrouvez toutes nos offres sur notre site : https://www.arthur-loyd.com/

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 29 avril 2019
Nombre de visites sur la page 0
Langue Français
Signaler un problème
LILLE MÉTROPOLE
Étude du marché 2018 ÉDITION 2019
www.arthurloydlille.com
#HASHTAG
BUREAUX  ENTREPÔTS  LOCAUX D’ACTIVITÉ  LOGISTIQUE - COMMERCES
S O M M A I R E
ARTHUR LOYDNORD - PAS-DE-CALAIS
INTRODUCTION
P44 P5P 5
BUREAUX
LE MARCHÉ DES TRANSACTIONS > Evolution des volumes sur 10 ans > Evolution du nombre/de la taille moyenne des transactions > Analyse par tranche de surfaces >de l’année 2018 Analyse SITUATION DE L’OFFRE > Évolution du stock comparé au volume des transactions > Répartition géographique des stocks
LES VALEURS LOCATIVES
LE MARCHÉ 2018 DE L’INVESTISSEMENT
CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES
P8 P9 P10 P12 P16 P16 P18
P20
P22
P25
ANALYSE DÉTAILLÉE DES 9 SECTEURS >/ Lille Gares Euralille >Centre Lille > Les Grands Boulevards > Les Parcs Tertiaires > Villeneuve d’Ascq >Métropole / Haute Borne Sud >/ Tourcoing / Roncq Roubaix > Lille Sud / Eurasanté >Nord Ouest Rocade
P27
P28 P30 P32 P34 P36 P38 P40 P42 P44
LOCAUX D’ACTIVITÉ
DÉFINITIONS RETENUES LE MARCHÉ DES TRANSACTIONS > Analyse du marché global >par bassin Transactions >Analyse de l’oFre > Les valeurs CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES
P46
P48 P52 P54 P56 P59
LOGISTIQUE
LE MARCHÉ DES UTILISATEURS >bassins de développement Hauts-de-France Les >de la demande placée Évolution >Répartition de l’oFre immédiate par secteur >majeures Transactions >OFre immédiatement disponible >OFre potentielle de développement CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES
P62 P62 P63 P65 P65 P66 P66 P67
COMMERCES
PRÉSENTATION Quelques transactions commerce Trois marchés de centre ville Carte nationale des valeurs locatives Le commerce en métropole lilloise VALEURS LOCATIVES MOYENNES >centre Lille >Lille Vieux > Rues piétonnes > Lille Métropole PRINCIPALES TRANSACTIONS CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES
LISTE DES AGENCESARTHUR LOYD
P70 P71 P72 P73 P74
P75 P76 P77 P78 P79 P81
P82
A r t h u r L o y d N o rd P a s - d e - C a  a î s
DIRECTION / INVESTISSEMENTS
Benoît TIROT Directeur Général Investissements
Virginie TAVERNIER Assistante de Direction
Hugo MARQUILLY Consultant
Nathalie VANNEUVILLE Consultante
R E S S O U R C E S
Maxime HUCLEUX Analyste
Stéphanie DROULEZ Marketing & Communication
B U R E A U X
Stéphane HUEL Directeur Commercial
Paul LEQUINT Consultant
Benjamin RONSE Consultant
Emmanuelle CORRION Consultante
Julie BINET Assistante
Stéphane GREUGNY Consultant
Etienne DARTOIS Consultant
Florent DUJARDIN Consultant
Pasqualina MARLIÈRE Assistante
Noelle SANCHEZ Assistante
LOCAUX D’ACTIVITÉ  ENTREPÔTS
Bertrand MERIAUX Directeur Commercial
William GUIGUI Consultant
Thibaut LE BLAN Consultant
A R T O I S  D O U A I S I S
Laurent CANEL Consultant
Benjamin SEGARD Consultant
VALENCIENNOIS - CAMBRÉSIS
François BRETON Consultant
L I T T O R A L
Charlotte ROUSSEL Consultante
Yannick ALLIER Consultant
Aurélien DESPRETS Consultant
Morgane DEPRAETER Assistante
Lina ZAMPAGLIONE Assistante
C O M M E R C E S
Geoffrey VERHULST Directeur Commercial
Baptiste KORNYELI Consultant
Maxence HIEN Consultant
Pierre JARCZAK Consultant
Muriel PIOGER Assistante
ï N T R OD U C T ï O N ème ous vous présentons a 23 édîtîon de ’étude du marché de ’îmmobîîer de bureaux de a Métropoe Lîoîse compétée par cee des entrepôts, ocaux N d’actîvîtés et commerces, réaîsée par Arthur Loyd Lîe. Comme chaque édîtîon précédente, ’approche gobae, dégageant es grandes tendances, sera suîvîe d’une anayse pus détaîée des transactîons 2018, des vaeurs de marché et évoutîon des stocks.
Nous compèterons ’étude bureaux par un examen de chacun des 9 secteurs géographîques que nous avons îdentîIés comme composant e marché Métropoîtaîn, et pour es ocaux d’actîvîté es troîs bassîns prîncîpaux d’împantatîon, aînsî qu’un regard sur es marchés du commerce en métropoe et de a ogîstîque pour a régîon Nord-Pas de Caaîs.
Nous espérons, par ce document, pouvoîr contrîbuer de manîère aussî compète que possîbe, à a compréhensîon de nos marchés et mettre à a dîsposîtîon des acteurs économîques et poîtîques un outî objectî et Iabe. Nous accueîerons bîen voontîers toutes observatîons, questîons et suggestîons.
Benoît TIROTDîrecteur
Daniel DORCHIES  Présîdent
LE SWAM
Les înormatîons îgurant dans ce document sont à ’usage excusî des cîents d’Arthur Loyd Lîe, édîteur de ce document.
Aucune reproductîon, même partîee, n’est autorîsée sans ’accord préaabe écrît d’Arthur Loyd Lîe. Les reproductîons accordées devront porter a mentîon « sources Arthur Loyd Lîe ».
La responsabîîté d’Arthur Loyd, ne sauraît être engagée sî magré toute son attentîon, certaînes înormatîons communîquées dans e présent document s’avéraîent înexactes ou non exhaustîves.
RACINE 2
LE GRAND CARRÉ
LE MARC’Q
PARTENORD
B
U
Le marché des transactions
Situation de l’offre
R
Les valeurs locatives
>>>>>
E
p8
p16
p20
A
U
Investissement : Le marché 2018
Conclusions et perspectives
Analyse détaillée des 9 secteurs
Euralille / Lille Gares Lille Centre Les Grands Boulevards Les Parcs Tertiaires Villeneuve d’Ascq
p28 p30 p32 p34 p36
X
> Sud Métropole  Haute Borne > Roubaix/Tourcoing/ Roncq >Sud / Eurasanté Lille >Nord Ouest Rocade
p22
p25
p38
p40 p42 p44
L e m a rc h é d e s t ra n s a c t î o n s
1 - Evolution des volumes de transactions de 2009 à 2018
TOTAL Hors CP
140 067 110 067
184 988 163 365
130 956 11 956
160 200 127 200
171 970 141 785
164 548 112 548
Volume de transactions sur les grandes métropoles
08
175 552 146 352
220 727 184 727
213 465 196 465
282 341 260 480
2
Moyenne neuf 2 m 53 420 2009- 2017
Moyenne SM 2 m 90 410 2009- 2017 2 6 0 4 8 0 m
Comptes propres
Neu
Seconde maîn
2018
2017
ALTAÏR
M o y e n n e 2 m 173 587 comptes propres inclus 2009-2017 Lemarché lil-lois aïche avec 282.000 m² un niveau de transaction inégalé de-puis 10 ans (+ 22%) et une contribution majoritaire du Neuf (57%) : le double signe d’un dynamisme global porté par la recherche de la performance immobilière des entreprises utilisatrices et d’un environnement économique conîant. Avec ce score historique Lille réalise le niveau de transaction lyonnais de 2017 alors que les autres Métropoles françaises se contentent de conforter leurs niveaux de transaction antérieurs. Pour la première fois le volume du Neuf dépasse celui de la seconde main, stimulé par une demande caractérisée par les grandes implantations, avec comme sous-jacent un niveau de création d’emplois de tertiaire supérieur très élevé. Le marché Lillois reste endogène à 90% consolidé cependant par un tissu d’entreprises dynamique et diversiîé. Cette diversiîcation donne au marché lillois une profondeur, une sécurité fortes et lui conserve un potentiel de création de valeur.
Au plan national les 2 grands marchés des Régions progressent : Lyon : + 27% Lille : + 22% ème Toulouse gagne la 3 place au détriment de Bordeaux.
2 - Taille moyenne des transactions
NEUF
SECONDE MAIN
LOCATION
VENTE
2016
2 1 049 m
2 321 m
2 454 m
2 461 m
3 - Évolution du nombre de transactions
2017
2 1 049 m
2 414 m
2 579 m
2 427 m
2018
2 1 493 m
2 392 m
2 680 m
2 561 m
A r t h u r L o y d >2 0 1 8m a r c h é d u E t u d e E d i t i o n 2 0 1 9 <
M o y e n n e 353 Transactions
MoyenneSM 306T 2009 - 2017
Moyenne neuf 67T 2009 - 2017
CHÂTEAU ROUGE
Le marché 2018 en nombre de transactions ne progresse que de 12%, ayant été marqué par des transactions de grande taille. Néanmoins les transactions de seconde main gagnent aussi 10%.
La caractéristique première de 2018 est la part considérable des très grandes transactions comme il sera montré plus avant.
09
L e m a rc h é d e s t ra n s a c t î o n s
4 - Analyse par tranche de surfaces
10
2 A - Plus et moins de 1 000 m
B - Analyse en nombre
2 ïnérîeur à 1000 m
2 Supérîeur à 1000 m
2 73 307m Moyenne sur 10 ans
2 70 452m Moyenne sur 10 ans
2 174 988m2 Surface < à 1 000 m en 2018 Rappel 2017 2 79450 m
2 85 492m2 Surface > à 1 000 m en 2018 Rappel 2017 2 79450 m
QUATUOR
Les transactions jusque 1.000 m² sont à un bon niveau (supérieur à la moyenne à 10 ans).
Clairement, ce sont les + de 1.000 m² qui surperforment le marché (+ 50%).
Depuis 2015 où ce type de transaction s’établissait à sa moyenne décennale, la progression a été constante et forte.
Nous y verrons l’eFet :
D’une conîance économique retrouvée qui amène les grandes entreprises à concrétiser leurs désirs de meilleure qualité de leur immobilier (image / qualité de vie au travail / performance) avec une rationalisation des surfaces.
D’une oFre « promoteurs » qui a bien accompagné en proposant des solutions de qualité.
Dans le contexte d’une agglomération qui crée 7.300 emplois du tertiaire supérieur en 2017.
C - Analyse en volume par tranche de surface
D - Évolution des transactions par tranche de surface
2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 PROGRESSION
2 0 à 250 m 318 241 253 238 166 173 183 264 210 230 +10 %
2 251 à 500 m 45 61 53 69 50 69 69 64 63 67 +6 %
2 501 à 1000 m 22 36 34 42 27 30 30 40 39 52 +33 %
2 1001 à 2500 m 20 30 23 23 34 16 22 27 29 30 +3 %
A r t h u r L o y d >m a r c h é d u 2 0 1 8E t u d e 2 0 1 9 < E d i t i o n
2 Sup. 2500 m 4 7 3 3 9 6 9 10 14 21 +50 %
TOTAL 409 375 366 375 286 294 312 405 355 400 +12,5 %
Plus au détail pour analyser les mouvements par catégories de surfaces (et d’entreprises) :
Les petites implantations ( - de 250 m²) maintiennent un niveau convenable.
Entre 250 et 500 m² le même constat peut être fait.
De 500 à 1.000 m² la progression constatée en 2016 et 2017 se conforte (avec + 20%).
De 1.000 à 2.500 m² là aussi progression conîrmée depuis un point bas en 2014.
Au-delà de 2.500 m², explosion des chiFres qui passent en 2014 de 18.300 m² à 128.000 m² en 2018.
Certes, une transaction exceptionnelle de 30.000 m² pour la MEL vient boniîer ce score mais, même sans cette implantation le score reste remarquable.
WORK LAB CITY
11