Front National : 78% des Français estiment que l
9 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Front National : 78% des Français estiment que l'exclusion de Jean-Marie Le Pen est une bonne chose pour le parti

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
9 pages
Français

Description

Les deux-tiers des Français (66%), des sympathisants du FN (65%) en particulier et de la droite en général (66%) sont persuadés que Jean-Marie le Pen se lâchera désormais encore plus contre sa fille cherchant à lui nuire politiquement en disant qu’elle est « trop à gauche ».

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 11 mai 2015
Nombre de lectures 3
Langue Français

Exrait

Le Futur du Front national
Sondage réalisé par
pour
surCQFD
Publié le 8 mai 2015
Levée d’embargo le vendredi 8 mai – 21H00Méthodologie
Recueil Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français
interrogés par Internet les 7 et 8 mai 2015
Echantillon de 1 008 personnes représentatif de la
population française âgée de 18 ans et plus.Echantillon
La représentativité de l’échantillon est assurée par la
méthode des quotas appliqués aux variables suivantes :
sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification
par région et catégorie d’agglomération.
CQFDPrécisions sur les marges d’erreur
Chaque sondage présente une incertitude statistique que l’on appelle marge d’erreur.
Cette marge d’erreur signifie que le résultat d’un sondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part
et d’autre de la valeur observée.
La marge d’erreur dépend de la taille de l’échantillon ainsi que du pourcentage observé.
Si le pourcentage observé est de …
5% ou 10% ou 20% ou 30% ou 40% ou 50%Taille de
l’Echantillon 95% 90% 80% 70% 60%
800 1,5 2,5 2,8 3,2 3,5 3,5
900 1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3
1 000 1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1
2 000 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2
Lecture du tableau : Dans un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage observé est de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5%.
Le pourcentage réel est donc compris dans l’intervalle [17,5 ; 22,5].
CQFDAnalyse des résultats
Pour les Français comme pour les sympathisants FN, l’éviction de Jean-Marie le Pen
constitue une bonne chose pour le parti
1 – Les Français comme les sympathisant FN sont persuadés que l’éviction de Jean-Marie le Pen est une bonne chose pour le parti…
même s’ils ne doutent pas qu’il essaiera de nuire politiquement à sa fille
Largement rejeté dans l’opinion depuis de nombreuses années, Jean-Marie le Pen n’est guère soutenu par les Français après son éviction
de SON parti le 4 mai dernier. Qu’ils s’en réjouissent ou le déplorent, 78% des Français estiment que cette décision est « une bonne chose
pour le Front National ».
Mais c’est surtout le regard que portent les premiers intéressés qui est impressionnant dans notre sondage : le meurtre du père est
largement approuvé par la base ! 84% des sympathisants du FN – et autant de sympathisants de la droite dans son ensemble – jugent
euxaussi que cette décision est bonne pour leur parti. Même Mégret au moment de son putsch raté de 1999 face à Jean-Marie le Pen
disposait d’un soutien moins marginal auprès de la base (plus étroite) des sympathisants FN de l’époque.
Attention toutefois au pouvoir de nuisance du patriarche.
Les deux-tiers des Français (66%), des sympathisants du FN (65%) en particulier et de la droite en général (66%) sont persuadés que
JeanMarie le Pen se lâchera désormais encore plus contre sa fille cherchant à lui nuire politiquement en disant qu’elle est « trop à gauche ».
Or, si les attaques plus personnelles – sur le mode de la trahison ou de la répudiation – risquent d’être sans grand effet sur son image, il
n’est pas impossible que la répétition de critiques sur son positionnement politique puisse finir par altérer l’image de Marine le Pen
auprès d’une partie de son électorat actuel (FN) et potentiel (sympathisants de droite). En effet, cet angle d’attaque à son égard est déjà
celui de l’UMP depuis des mois voire des années, et commence même à devenir celui de la gauche (F. Hollande comparant le FN à un tract
du parti communiste des années 70). Le fait que cet angle d’attaque soit désormais choisi par une personnalité légitime aux yeux des
électeurs du FN ne sera sans doute pas négligeable.
CQFDAnalyse des résultats
2 – Les Français et surtout les sympathisants de droite et du FN pensent que cette suspension va favoriser politiquement Marine le Pen
et qu’elle pourrait limiter les arguments des autres partis pour attaquer le FN
S’ils imaginent bien un JMLP « cognant » régulièrement contre sa fille dans les mois à venir, les Français ne semblent pas penser que cela
puisse faire tant de tort que cela à la Présidente et au parti. Dans l’immédiat, c’est plutôt un avenir radieux que les Français perçoivent
pour le FN.
Les deux-tiers des Français (67%) pensent que ce limogeage du père fondateur va favoriser Marine le Pen. Les sympathisants de droite
(77%), qu’elle cible, et surtout ceux du FN (90%), qui votent déjà pour elle, en sont encore plus convaincus que les autres.
Ils estiment sans doute que cette sortie de l’encombrant tribun, aux dérapages récurrents, limitera les arguments des autres politiques
pour attaquer le FN. C’est en tout cas l’opinion de 51% des Français mais surtout d’une écrasante majorité de sympathisants de droite
(67%) en général et du FN en particulier (78%).
A gauche en revanche, on ne semble pas croire que cela change quoi que ce soit à ce qu’est fondamentalement le FN : 65% des
sympathisants de gauche ne pensent pas que ce départ puisse retirer des arguments pour critiquer le Front national.
Gaël Sliman, Président d’Odoxa
@gaelsliman
CQFDCaractère positif de la suspension de Jean-Marie
Le Pen pour le Front national
Le lundi 4 mai, le Bureau exécutif du Front national a décidé la suspension du statut d’ adh éren t de Jean-Marie Le Pen.
Diriez-vous vous que c’est plutôt une bonne chose ou plutôt une mauvaise chose pour le Front
national ?
(NSP)
2%
Plutôt une mauvaise
chose
20%
Plutôt une bonne
chose
78%
CQFD6Caractère positif de la suspension de Jean-Marie Le Pen
pour le Front national selon la proximité partisane
Le lundi 4 mai, le Bureau exécutif du Front national a décidé la suspension du statut d’ adh éren t de Jean-Marie Le Pen.
Diriez-vous vous que c’est plutôt une bonne chose ou plutôt une mauvaise chose pour le Front
national ?
Ensemble 20% 2%78%
Sympathisants de gauche 70% 28% 2%
Sympathisants de droite 84% 15% 1%
Dont sympathisants FN 84% 15% 1%
Plutôt une bonne chose Plutôt une mauvaise chose (NSP)
CQFD7Impact de la suspension de Jean-Marie le Pen sur
le futur du FN et de Marine Le Pen
A propos de la suspension de Jean-Marie Le Pen du Front national, diriez-vous que :
Cela va favoriser politiquement
33%67%Marine Le Pen
Jean-Marie Le Pen dira encore
plus que sa fille est « trop à 66% 33% 1%
gauche »
Les partis politiques auront moins
51% 1%48%d’arguments pour attaquer le FN
Oui Non (NSP)
CQFD8Impact de la suspension de Jean-Marie le Pen sur le futur
du FN et de Marine Le Pen selon la proximité partisane
A propos de la suspension de Jean-Marie Le Pen du Front national, diriez-vous que :
Sympathisants de gauche Sympathisants de droite
Dont
Symp FN
Jean-Marie Le Pen dira Cela va favoriser
encore plus que sa fille est politiquement Marine Le 90%35% 23%65% 77%
« trop à gauche » Pen
Cela va favoriser Les partis politiques auront
politiquement Marine Le moins d’arguments pour 55% 45% 67% 32% 1% 78%
Pen attaquer le FN
Les partis politiques auront Jean-Marie Le Pen dira
moins d’arguments pour encore plus que sa fille est35% 66% 65%1%65% 33%
attaquer le FN « trop à gauche »
Oui Non (NSP) Oui Non (NSP)
CQFD9