Hugues Pierron de Mondésir
24 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
24 pages
Français

Description

www.20minutes.fr Mardi 18 juin 2013 N° 2490 ÉDITION DE PARISSTRASBOURG SANTÉ F. Durand / Sipa L’Alsace craint une invasion de moustiques P.2 CANCER « 20 Minutes » s’engage contre le mélanome P.11 LE DUEL DU MOIS Batman ou Superman ? SUPERMAN Préférez-vous plutôt les aventures deImprimé sur « Batman » ou celles de « Superman » ?du papier recyclé, ne Batman jetez pas ce Le premier journal sur la 55 %55 % voie publique : donnez-le. 45 % Merci ! 45 % super-héros Clay Enos / Superman nDans «Man of Steel» Zack Snyder revient« WarnerBros Choisissez les prochaines questions Duel ManSteel »,du mois en utilisant l’application iPhone BVA. Enquête réalisée par téléphone et Internet les 6 et 7 mai 2013 auprès d’un échantillon de 1 098 personnes représentatif de la population aux origines du mythe et renoue avec la dimension française âgée de 15 ans et plus. tragique du justicier orphelin et exilé sur Terre. P.14 PUBLICITÉ ! Mardi 18 juin 2013Strasbourg2 ■■■ Grand ENVIRONNEMENT Les conditions météorologiques de ce printemps leur ont été bénéfiques Les moustiques sont attendus Alexia Ighirri cation. Pour l’heure, selon un site In- ternet d’information et d’alerte sur la ’été risque de piquer en Alsace. présence des moustiques en France*,L Les conditions météorologiques l’Alsace est partagée entre l’alerte de ce printemps ont été particu- jaune et orange, des piqûres ayant été lièrement favorables aux moustiques.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 12 août 2013
Nombre de lectures 177
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Exrait

ÉDITION DE SAPNATRÉGBOURSSISART
F. Durand / Sipa
L’Alsace craint une invasion de moustiquesP.2
CANCER 20 Minutes » « s’engage contre le mélanomeP.11
www.20minutes.fr
Mardi 18 juin 2013N° 2490
LE DUEL DU MOIS Batman ou Superman ?AMRENPUS Imprimé suPrr éférez-vous plutôt les aventures de du papier« Batman » ou celles de « Superman » ? 55%55%Le premier recyclé, neBatman jetez pas ce journal sur la voie publique : Merci ! donnez-le. 45  %%osér-her SupermanlCyaE Warn n Bross os /        unDanps «ManofSteel» Zack Snyder revient« er Choisissez les prochaines questions Duel du mois en utilisant l’application iPhone BVA.ManSteel », Enquête réalisée par téléphone et Internet les 6 et 7 mai 2013 auprès aux origines du mythe et renoue avec la dimension d’un échantillon de 1 098 personnes représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. tragique du justicier orphelin et exilé sur Terre.P.14
!
PUBLICITÉ
2GndraraStousbrg
ENVIRONNEMENT de ce printemps leur ont été bénéfiquesLes conditions météorologiques Les moustiques sont attendus
Mardi 18 juin 2013
Alexia Ighirrication Pour l’heure, selon un site In-.         Leuqsir été   eeLr st t  n e.asecn Aler epiqu de r lae sulert da ntetaoiofmrdnincra Fens ueiqstuom sed ecnesérp,le*lsAe act estraloroqugiesdnocoitim snoété  de ce printempsont été particu-jaune et orapnge,a dgeése  peinqtûrree lsa laeyrtaent été        lièrement favorables aux moustiques. signalées dans le Haut-Rhin et les « C’est un cocktail délicieux : il fait favorables à la ol chaud et il y a des zones humides àfcAroéuanctiiduitonnoend a smnstéaa llneatdBiaes -oRbhisne.rvéepr i-cause des récentes précipitations, af- A ce jour, le moustique tigre, qui re-firme Amélie Michel, responsable du monte peu à peu vers le nord de la Pôle santé et risques environnemen- France, n’est pas entré sur le territoireAFP taux à l’Agence régionale de santé alsacien et aucune maladie grave n’yau moustique tigre, il n’y est pas encore présent.Si la région est favorable Alsace. Surtout que dans les zones a été observée. « Mais l’Alsace est une rière; » Il fait aussi état d la présence,Eviter les piqûres e inondées, il n’y a pas de prédateurs, zone climatique qui est favorable au déjà vérifiée dans le d de la SuisSupprimer les eaux stagnantes ce qui permet la prolifération des moustique tigre. Il va pouvoir s’y im- du mousti nor se, moustiques. » Et pourtant, ils nen de-planter durablement », note cepen-entrer en Aqlusea jcaep poanra lies, ledquel CpeosurraituqitsuomseLeriacos on b slseinsérnuno tsiezchoi sév, eritl sez noseh mudies,utiliser une su . « mandaient pas tant. « En Alsace, il y a dant Christophe Brua. Le président de m tiques se développent dans les rnuusaquee pldisptte r..fteannes.niidae-n.scow.arurwwle sonib ous beaucoup de moustiques communs la Société Alsacienne d’Entomologie milieux urbains, ce qui va changer le depuis très longtemps, puisque c’est reste vigilant : « Un moustique tigre a *c awrwawc.tvèirgiel adnceel-amlouutsttei q»u,e sa.jcooumte Chris- une région assez marécageuse », été piégé en Allemagne, aux portes de tophe Brua.W poursuit Amélie Michel. Du coup, cela l’BAlOsaXceE. Et il y a deux, trois ans à Ri-LE CHIFFRE fait plusieurs semaines que la brigade mini, une personne touchée par le vert2e du0H auts-Rehincet loe snynddicaet msixte CFhikrunégudnyéa erniacco ntHamiei4n00id ers-e met à l’anglais40 de lutte contre les moustiques du Bas-Les jambes de Frédéric Heini sont res-Rhin sont à l’œuvre pour la démousti-s ancrées sur le ors LEeSCmRbIaMchEsans médaille samedi, ltée ring,qui pourrait être un point de crispa-Ce du gala de Lingolsheim. Le champion tion avec le boxeur. « J’avais dit aprèsvictoires professionnelles La sabreuse du SUC Charlotteles championnats de France que j’ar- pour Thomas Voeckler Lembach a été battue endu monde et d’Europe de boxe fran-çaise +91 kg ne s’est pas mis un han- rêterais la boxe française car ils étaient après son succès sur la 8ede finale par la Grecque Vougiouoka (15-13), lundi, Carbotti,dicap face à l’Itali étalés il disputaitsur six à sept week-ends. Main- Route du Sud, dimanche. aux Europe à Zagreb.en son premier combat en boxe anglaise. tenant, que ça devrait être sur un, ils Généalogie me revoir », annonce Heini qui seAprès treize années de pieds-poings, vont F IOl cOoTmBptAeLnLotamment « Archives de la révolution full- de bien sur un rin verraitmes jambes m’ont manqué. Ça m’a fait5 étapes du Tour de France. Hugues Pierron de Mondésirerdnerp edexru eobfel, .rBvie e enncor a e mu oe nk  aeçdnocsatcpa ta angsiusk-icxiborr eibaz finmaisegn td ea lK1e,mkets el llabl,nob seAntva dérangé. Par contre les appuis, la tech-as uestion sa boxe car n«Hi eqIiuldn e  iifrdfaeerér p feerrmet iapn s»pdee n,tloqeou pute ol dsieeti oczlonéonrseosm e»      uo t      t    , t n e b Floréal Hernandezson pied.WSnLte tnarnîmee premieres snad j eziue qstenotuedrnéstj  àd mlueauiRrssgi nlaces est n , av lond rasbourg i remette il s’est lancé le défi de participer aux eo s Jdee u3x 1 oalynsm.piques de Rio en 2016. « Ortennis. Ce mardi débute le programme seule la boxe anglaise est olympique », de reprise individualisée concocté par note-t-il. Pour aller au Brésil, le Sébastien Roi. « Tous les deux jours, BASKET  ilss’est mis sous la coupe de Pa-boxeur ont une séance de course suivie de Quel nouveau logotrick Gabaglio, l’entraîneur de la gainage du haut du corps », indique le pour la SIG ?championne du monde Nadya Hokmi.G. Varela/20coach adjoint. Ce qui n’effraie pas David Dernier jour de vote ce mardiIl recommence en bas de l’échelle,« MinutesLedy. « On a couru, fait des tennis-bal-jsuusr qleu àsi t1e8 I nht epronuert  cdheo lisai rSIG lon, détaille l’attaquant, en vacancesreprend tout de zéro. Frédéric a de le futur logo du club. en Catalogne avec Anthony Sichi. Çaquoi faire mais il faut travailler, tra-vailler, travailler, insiste le coach duFrédéric Heini (archives).devrait bien se passer. » Ce pro-BC Lingolsheim. Et il doit laisser de gramme doit les amener en forme pour côté la boxe pieds-poings. » la reprise effective, le 4 juillet.W F. H.
Mardi 18 juin 2013
Grand Strasbourg■■3
IMMOBILIER Dans la capitale alsacienne, on en dénombre 8 323 potentiellement concernés Les logements vacants taxés
Alexia Ighirri  a       L aoCmm-uV) arrive dans l eusT xastnacavLT(  los ler s ntmege  nauté urbaine de Strasbourg (CUS). La Loi de finance 2013 l’a éten-due pour « inciter les personnes rede-vables à mettre en location des loge-ments susceptibles d’être loués ». Henri Dreyfus, vice-président à la CUS chargé de la politique de l’habitat, et Philippe Bies, député de la deuxième V rcQouneslclreisivoilles ?Instaurée au 1erjan-cviier t2é 0l1u3n,d plit as oTnn L dVau p sBpalaipcsp-altRiiqohuinn.e,  aounxt prpél-sen « continuums d’urbanisation » de us de 50 000 habitants dont le marché du logement apparaît comme tendu (offre inférieure à la demande). Ainsi, 22 desG. Varela/20 28 communes de la CUS sont concer-Minutes nées*. Sept avaient déjà mis en place une Taxe d’habitation sur les loge-ments vacants (THLV), dont le produitL’application dans la communauté urbaine de Strasbourg de la taxe sur les logements vacants. revenait à la commune. Strasbourg avait alors gagné 352 856 € en 2012. villes françaises. ro Désormais, la TLV prime et est versée V Quelle taxe ?Elle est fonction de lapiéprirta oes«seL quallus ive itatenpatnu ehp rpco» à l’Agence nationale de l’habitat. valeur locative du logement, selon les V Quels logements ?tx auivsutsan: 1 ,2 5 %alp ermièreannée dimp,onnot itisSo hàé s%  t5o2u c dirratpparlae A Strasbourg, les loyers augmententsation » de la part des propriétaires : la TLV les logements vacants depuisen ce moment deux fois moins vite au moins un an, au 1ernfla liquejanievlrde ds e  et l.naCi-tnoo-arnier berif see serèicsdinmot ncgexieéfèrt prentuxdesai ,nencè ireema t«nniO esén o.lait «v oAvuelcq ulea  qcure née d’imposition. A Strasbourg, c*hSoasue de plus contraignant pounrt zrhée- mètre Clameur qui l’affirme. Il place nan 8 323 logements sont potentiellement sGoeirsbpelofrslhBeaelsei mls,ohegHieolm,mtzecEhnketismw everahts ceLaianmtW,s  aE»n,t zaesn-mi,.uale curseur à 12,7 € du m2, en moyenne, louer aux bonnes personnes plutôt que concernés, dont 653 vacants depuis sure Philippe Bies.Wtaliua qsulp ehcorppa enr tes leaudengmes ont urié-taireL srppooleysr .taoiavir+ 0  ned dep,5 %leuis se unt oi -pluDs deesc idniqsapnso.sLait ivfasc andceasc’écovemàmenentpga tivedébut de l’année, alors que dans le ». Les locataires, eux « n’hésitent enAviirdoens  6f in%a,n«c icèer eqsu iàelsat unhbaobni lcithaiftfiroen des logements, via le Programmemême temps les prix à la consomma-podduiers nutrniséer qêvuti llegesé ln céoorcmaltam (fiePs  SI(tGGraR) sL«b)o :Hu laragb i»tC,a mis eUStanal eraG emesd tnbour rem, ouux »M eireace n pldispdes fissotitiieon ont grimpé de 1 %. « Mais on est pas à négocier », reprend Jean-Luc  dixditaHcceonrmipDargeynfeums,epnutispqouure lleensceo usritaugeer les propriétaires à remettre leurs biensuq tuah tnemellteé ntmooreon a encdes.ontacons Il « q atety a ulies dMeaor du,le ommIilib erèCsed dasnusr  llae  mmoayrecnhnée. Ibnafsosse  :dhetst pg:r/a/nwdewsmegol/ene./uuograrbs.wtsdienuotiie-qfr/vdeents studios à 20, voire 25 € du m2i n»,yelo bui qrs tnessialer al à tempère Eric Jumel, gérant de l’Im- ocat o ». mobilière de la Marseillaise. Il L été, période de mutations profes-TRAMWAY DE BAMAKOconfirme cepFeAnIdTanSt «DuInVeEstRaSgnation sionnelles et d’installation d’étudiants,                 Thomas Calinon ché.ramW Laadurmaoirie,tReo larndeRpieas (sPsS)edicàiairleouovefrtfeeponur fsaviorvitiesme et de2s lo0yers eD(GtU2 irumi4nèn vaaejnn eevs)cmouhleaeonnneàéttt é2béal e 0drueeh ttrséoo3o 0,ulmi,v lv apaéorb  ièbéallistli-é oldiaens gdmt éeW eevà ner gsacéti rtôàh tiocléèuohvsdnôteeer,p ii smbutaaunelevrdnoh eitoàt  umrrSbeeméld.leeeyssntsaatém.iser le Dans l’affaire du tram de Bamako, qui ss a valu , ddêotprep oesnittieonn dSut rpaasr bloa uprogl iacue , Clee ngtrroeuperseigcnelé  dpee frdasevo opnronitueilrsl emumne .e m«n to Ltnreto aimsn ta btirooetn asla  ddeesecoEPnlNaVdnI RozOoNnNeEdMéEclNeTnché ce m di ar lance un nouvel assaut. Par l’entre- commanLe plan ozone est déclenché ce mardi, en raison de pproisse de Pasctiaol nM aaun gcionn (sUeilM Pm)u, nili cpirpoa-l4s9u r 1la6 0f ai spaobuilirt léa  dréuanl itsraatimown ady éàt uBdae-sescoattrennc/semTmsnartropens om cn mu vet ooilséntdn opsécseara satmnmlo éessn d180. microgram3. e une mo afin que la ville se constitue partie ci- mako », rappelle Pascal Mangin, qui vile dans le cadre de l’information ju- pointe l’absence de mise en concur-                                 T. C.rence d’entreprises.W