Internet au bureau : étude Olfeo

Internet au bureau : étude Olfeo

-

Documents
17 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

L’étude Olfeo 2014 a pour objectif de présenter la réalité de l’utilisation d’Internet en
entreprise.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 17 avril 2014
Nombre de visites sur la page 98
Langue Français
Signaler un problème
SOMMAIRE APRÉSENTATION DE L’ÉTUDE OLFEO......................................................................................................................................... 3 A.1 LES OBJECTIFS.................................................................................................................................................................................................................................................... 3 A.2 LE CONTEXTE..................................................................................................................................................................................................................................................... 3 A.3 LA MÉTHODOLOGIE DE LÉTUDE................................3......................................................................................................................................................................................... BL’UTILISATION D’INTE.................................................................................................................. 4RNET AU BUREAU EN 2013 B.1 LA RÉALITÉ DE LUTILISATION D’INTERNET AU BUREAU.................................................................................................................................................................................... 4 B.2 58%DU SURF AU BUREAU EST À USAGE PERSONNEL.......................................................................................................................................................................................... 5 B.3 UN USAGE PERSONNEL DINTERNET AU BUREAU SUPÉRIEUR À UN USAGE PROFESSIONNEL QUEL QUE SOIT LE MODE DE CONNEXION À INTERNET......................................... 6 B.4 UNE PRODUCTIVITÉ QUI CHUTE..................................................................................................................................................................................................................... 7 C LESCOMPORTEMENTS DES SALARIÉS SUR INTERNET AU BUREAU EN 2013 ........................................................................... 9 C.1 LA RÉPARTITION HORAIRE DE LUTILISATION D’INTERNET AU BUREAU............................................................................................................................................................. 9 C.2 LE TOP10DES CATÉGORIES DE SITES LES PLUS VISITÉES AU BUREAU EN2013 ................................................................................................................................................. 10 C.3 LE TOP20DES SITES LES PLUS VISITÉS AU BUREAU EN2013 ............................................................................................................................................................................ 11 C.4LA RÉPARTITION DES HABITUDES DE SURF PAR TYPE DE CONNEXION INTERNET............................................................................................................................................... 12 D SURFAU BUREAU : ENJEUX ET GUIDE 2014.......................................................................................................................... 13 D.1SURF AU BUREAU:TOP5DES ENJEUX À MAITRISER EN2014POUR LES ENTREPRISES....................................................................................................................................... 13 D.2SURF AU BUREAU:PETIT GUIDE PRATIQUE POUR LES EMPLOYÉS ET LES EMPLOYEURS..................................................................................................................................... 14
Étude Olfeo 2013 : Laréalité de l’utilisation d’Internet au bureau –page: 2/17
APrésentation de l’étude OlfeoA.1 LES OBJECTIFSLétude Olfeo a pour objectifde présenter la réalité de l’utilisation d’Interneten entreprise.A l’heure où 1 français sur 4 se connecte à Internet en mobilité, Olfeo a intégré dans cette nouvelle étude ladistinction entre surf Internet en filaire, autrement dit grâce à un câble réseau,et en Wifi. Cetteanalyse permet également d’évaluerles tendances de l’utilisation d’Internet en France et de mettreen évidence les nouveaux enjeux à maîtriser pour les entreprises. L’étude Olfeo présenteles résultats de l’utilisation d’Interneten entreprise en 2013 :temps passé sur Internet, répartition entre surf professionnel et personnel, chute de productivité engendrée par le surf personnel, coût pour une entreprise, top 10 des catégories de sites les plus visitées ou encore top 20 des sites les plus consultés au bureau. Enfin, Olfeo proposeune analyse des enjeux à maîtriser pour les entreprises en 2014 ainsiqu’unpetitguide pratique répondant aux questions les plus fréquentesposées par les employés et les employeurs en matière de surf au bureau. A.2 LE CONTEXTEAujourd’hui, plus de 95% des entreprises donnent un accès Internet àleurs collaborateurs. Rapidité, proximité, recherche d’informations instantanée…les perspectives offertes par Internet sont nombreuses et chaque année les habitudes de surf changent et font apparaître des enjeux à maîtriser pour les entreprises. En 2013, Internet a été placé sousle signe de l’interactivité et du partage avec l’omniprésencedes blogs, forums, wikis et sites de partages de vidéos…Les sites de e-commerce comme le boncoin.fr connaissent une forte progression également en 2013. De plus en plus d’internautes vendent et achètent leurs biens sur Internet.
Étude Olfeo 2013 : Laréalité de l’utilisation d’Internet au bureau –page: 3/17
A.3 LA MÉTHODOLOGIE DE LÉTUDEOlfeo a réalisé cette étude sur l’année 2013. Elle porte surplus d’unecentaine d’entreprises de taille variableet plus de 100 000 collaborateurs. Les sociétés appartiennent à des secteursd’activité divers: santé, distribution, service, banque, collectivités localesL’étude concerne l’ensemble des collaborateurs, quels que soient leurs fonctions, leurs localisations ou leurs niveaux hiérarchiques.Les utilisateurs observés n’ont jamais été limités dans leur navigation Internet au bureau, les résultats sont donc l’expression de la réalité de l’utilisation d’Internet.L’étude se base sur l’analyse des journaux de connexion au Web fournis par les serveurs proxy. Ces derniers sont capables de tracer toutes les sorties effectuées par un poste du réseau d’entreprise vers Internet. Le journal contient notamment les requêtes demandées, la durée de connexion, le type de document accédé, le poids de l’information recherchée (en octets)À partir de ces journaux, nous avons pu mettre au point des algorithmes permettant de mesurer le temps passé par site. Les algorithmes permettent égalementd’écarter des statistiques les phénomènes parasites tels que les rafraîchissements automatiques ou les publicités. Les sites consultés ont ensuite fait l’objet d’une double qualification: - Par catégorie de site: actualités, réseaux sociaux, jeux, webmails, sexe- Par type: professionnel ou personnel. L’arbitrage s’est fait dans ce cas de la façon la plus large à l’avantage de la catégorie professionnelle.Les logs ont été analysés «à l’aveugle » sans identification des collaborateurs et ceci afin de respecter la vie privée. Il faut noter que cette étude ne porte que sur Internet et exclut l’utilisation du mail.
B L’utilisation d’Internet au bureau en 2013
B.1 LA RÉALITÉ DE LUTILISATION D’INTERNET AU BUREAUCette première analyse porte surl’évolution dupassé quotidiennement sur Internet au bureau, par employé et par temps mode de connexion Internet entre 2012 et 2013.
* Les chiffres de 2012 sont issus des analyses de la précédente étude Olfeo menée dans les mêmes conditions méthodologiques.
n employé passeen moyenne1H48/joursur Internet au bureau soit11 minutes de plusqu’en 2012. ette progression est notamment due à une multiplication par deux des connexions Internet via le Wi,fisoit minà 2012.ra ortlus ar de
Étude Olfeo 2014: La réalité de l’utilisation d’Internet au bureau –page: 4/17
ZOOM SUR LES RÉSULTATS: UNE PROGRESSION DU TEMPS MOYEN PASSÉ SUR INTERNET AU BUREAU PAR JOUR108MINUTESPARJOURC’estle temps moyen passé sur Internetjour et par employé en par 2013
+11,3%SOIT11MINUTESDEPLUSC’estl’augmentation du temps moyen passé sur Internet parjour et par employé en2013 par rapport à 2012
11%C’estla proportion du temps passé par jour et par employésur Internet au bureauune connexion Wifi en via 2013
B.2 58%DU SURF AU BUREAU EST À USAGE PERSONNELCette analyse porte sur le temps quotidien passé sur Internet au bureau par employé, en différenciant surf le professionnel du personnel, quel que soit le mode de connexion à In ternet.ZOOM SUR LES RÉSULTATS: UNE PROPORTION DE TEMPS MOYEN PASSÉ SURINTERNET AU BUREAUPAR TYPE DE SURF SENSIBLEMENT LE MÊME QUEN 2012 63MINUTESPAR JOURC’est le tempspassé sur Internet à des fins non professionnelles en 2013 Soit :58%du surf global45MINUTES PAR JOURC’est le temps passé sur Internet à des fins professionnelles en 2013 Soit :42%du surf global+6MINUTES À USAGE PERSO+5MINUTES À USAGE PROC’est laprogression du temps passésur Internet par employé etpar type de surf parrapport à 2012 ar rapport à 2012, la répartition entre surf personnel et professionnel reste la même à 1% près. n note néanmoins uneaugmentation du surf personnelavec6 min. de plus par jouren 2013.
Étude Olfeo 2014: La réalité de l’utilisation d’Internet au bureau –page: 5/17
B.3 UN USAGE PERSONNEL DINTERNET AU BUREAU SUPÉRIEUR À UN USAGE PROFESSIONNEL QUEL QUE SOIT LE MODE DE CONNEXION À INTERNETCette analyse porte sur la répartition par type de surf professionnel ou personnel selon le mode de connexion à Internet en temps passé sur Internet par jour en 2013.ZOOM SUR LES RÉSULTATS: UN USAGE PERSONNEL DINTERNET IMPORTANT QUEL QUE SOIT LE MODE DE CONNEXION54MINUTESPAR JOUR ET PAR EMPLOYÉC’est le tempspassé sur Internet àdes fins non professionnellesen 2013 en connexion filaire. Soit :56%du temps passé sur Internet en connexion filaire9MINUTES PAR JOURC’est le temps passé sur Internet àdes fins non professionnellesen 2013 en wifi Soit :75%du temps passé sur Internet en wifi Si le temps passé à des fins personnelles reste important enconnexion filaire,presque 1h par jour et par employé soit 4h30 par semaine, la proportion de surf personnel et professionnel reste sensiblement la même quela tendance globale. a proportion de l’utilisation d’Internet à des fins personnelles reste importante quel que soit le moderevanche, le surf ende Enwifisemble propice à un usage majoritairement personnel avec 9 min onnexion à Internet.L’utilisation du wifi estmanifestement plus propice aux usages personnels. par jour, soit 45 min par semaine.Étude Olfeo 2014: La réalité de l’utilisation d’Internet au bureau –page: 6/17
B.4 UNE PRODUCTIVITÉ QUI CHUTEL’utilisation d’Internet à titrepersonnel représente en moyenne 58% du temps passé sur Internet. À partir de cette moyenne, onpeut estimer la chute de productivité engendrée par l’usage personnel d’Internet au bureau.ZOOM SUR LES RÉSULTATS: TEMPS MOYEN PASSÉ SURINTERNET AU BUREAUPAR TYPE DE SURF31,5JOURS PAR AN: C’est letempssur Internet passéà des fins personnelles15% : C’est la chute de productivitécausée par l’usage personnel d’Internet au bureauPar rapport à 2012,les salariés travaillent3DE MOINS JOURS/ANnaviguant sur en Internet à des fins personnelles au bureau
Internet au bureau à des fins personnelles, c’estplus de6 semaines de congés en plus par an.
Étude Olfeo 2014: La réalité de l’utilisation d’Internet au bureau –page: 7/17
pour lcette chute de productivité peut être présentée à la fois en temps de travail effectif et également en coût’entreprise. Expression du temps de travail effectif suite à la chute de productivité due à l’usage non professionnel d’Internet en 2013 : En tempsDurée légale de travailTemps de travail effectif En heures par jour7H5H57 En heures par semaine35H29H45 En jours par an220 jours188,5 jours Expression de la chute de productivité en coût perdu pour l’entrepriseen raison del’usage non professionnel d’Internet en 2013 : CSP Salairebrut mensuel moyen*Perte annuelle / collaborateur Ouvriers2 070€589 5Employés1 975 5333Professions intermédiaires2 855709 7Cadres5 331394 14*Source : Insee et DADS, données 2010 publiées en 2012
Étude Olfeo 2014: La réalité de l’utilisation d’Internet au bureau –page: 8/17
ZOOM SUR LES RÉSULTATS: TEMPS MOYEN PASSÉ SURINTERNET AU BUREAU:DES JOURS DE CONGÉS GAGNÉS OU DU SALAIRE EN PLUS? 6.3SEMAINESPAR ANC’est lenombre de semaines passéesà naviguer à des fins personnelles aubureaupar employéPLUS DE11SEMAINES PAR ANC’est lenombre de semaines réelles de congés payésemployé grâce à parl’usage personnel d’Internet2,7MOIS DE SALAIRE PAR ANC’estle coût de l’usage personnel d’Internetau bureau par employé pour les entreprises
C Lescomportements des salariés sur Internet au bureau en 2013
C.1 LA RÉPARTITION HORAIRE DE LUTILISATION D’INTERNET AU BUREAUCes courbes présentent le temps passé sur Internet par les employés selon les heures de la journée.
*Source étude Olfeo de 2014schéma sur le temps moyen passé sur Internet par type de surf page 6 PLUSIEURS TENDANCES DE SURF NON PROFESSIONNEL APPARAISSENT SELON LES HORAIRES:8h00 -10h00: consultationde sites d’actualitéset de réseaux sociaux 12h00 -15h00:consultation de sites de divertissement (visionnage d’émissions de télé, écoute de radioen ligne,jeux…)17h00-18h00:consultation de sites de services (météo, trafic)et de divertissement.
Étude Olfeo 2014: La réalité de l’utilisation d’Internet au bureau –page: 9/17
ZOOM SUR LES RÉSULTATS:
UN USAGE PERSONNEL À LARRIVÉE AU BUREAU,DÉJEUNER JUSQU AU'À 15H00AVANT LES DÉPARTS DU ET BUREAU: DE8H00 À10H00 lamoyenne du surf personnelest de 58%pour ensuite laisser place à un surf plus professionnel de 10h00 à 12h00 DE12H00 À15H00À ET 17H00les plus gros pics de sont surfnon professionnel bien au-delà de la moyenne Enfin,DE15H00 À17H00 ET APRÈS19H00employés ont les unusage plutôt professionneld’Internet
C.2 LE TOP10DES CATÉGORIES DE SITES LES PLUS VISITÉES AU BUREAU EN2013 Ce graphique reprend les catégories de sites les plus visitées au bureau en 2013. Une catégorie regroupe plusieurs sites de même nature. Par exemple Le Figaro, Le Monde et 20 minutes sont classés dans la même catégorie : « Actualités ». Pour des raisons de pertinence, les moteurs de recherche comme Google ont été exclus des statistiques, ainsi que les sites utilisés pour des besoins internes : CRM interne
TOP3DES BLOGS,FORUMS,WIKIS,PORTAILS: Wikipedia, Commentçamarche, blogger TOP3DES SITES DE COMMERCE EN LIGNE: Leboncoin, Amazon, CdiscountTOP3DES SITES DES SITES DE VIDÉOS LIVE ET REPLAY: YouTube, Dailymotion, France télévision
Étude Olfeo 2014: La réalité de l’utilisation d’Internet au bureau –page: 10/17
ZOOM SUR LES RÉSULTATS: LES TOPS ET LES FLOPS DES CATÉGORIES DE SITES EN2013AU BUREAU:
LESTOPS2013 : +6%Loisirs »la catégorie « pour +4%pour la catégorie «Commerce en ligne » LESFLOPS2013 : -6%pour la catégorie « Actualités » ur la catégorie «sites de e vidéos, vidéos live et
Par rapport à 2012, les catégories blogs, forums, wikis, portails et site de partage de vidéos restent dans le top 3. On remarque un léger recul de la catégorie « Actualités »au bénéfice du « Commerceen ligne» et notamment de la fréquentation du site le boncoin.fr
TOP3DES SITES DACTUALITÉS: Yahoo actu, L’internaute, Le Figaro
TOP3DES RÉSEAUX SOCIAUX: Facebook, Linkedin, Twitter
TOP3DES SITES DE LOISIRS: Voyage SNCF, Allocine, ProgrammeTv.net
C.3 LE TOP20DES SITES LES PLUS VISITÉS AU BUREAU EN2013Le top 20 des sites les plus visités au bureau en 2013 est établi en fonction du nombre de visites sur chaque site, contrairement au classement par catégorie qui cumule les visites de tous les sites qui composent cette dernière. De la même façon que pour le classement des catégories, nous avons exclu des statistiques les moteurs de recherche comme Google ainsi que les catégories de sites utilisées pour des besoins internes : CRM interneTop 20 des sites les plus visités au bureau en 2013 Classement SitesEvolutions / 2011 = 1 Facebook=2 Youtube 3 Wikipédia=bon coin4 Le+1 place5 Yahooactu-1 place 6 Windowslive MSN+1 place7 Commentça marche-2 places8 Amazon+11 places9 Blogger= 10L’internaute+1 place11 Dailymotion+1 place12 Overblog-4 places 13 Linkedin+2 places14 Aufeminin.com Entrée 15 Pagesjaunes-1 place16 FranceTélévision+2 places17 LeFigaro=Entrée18 Programme-tv.net 19 AlloCiné Entrée 20 Françaisedes jeux=Les sorties du top 20 par rapport à 2012: TF1, L’équipe et Ebay. Une actualité sportivemoins forte cette année et l’ascension du site amazon en France au détriment du site ebay explique ces sorties du top 20.
Étude Olfeo 2014: La réalité de l’utilisation d’Internet au bureau –page: 11/17
ZOOM SUR LES RÉSULTATS: LDEES FAITS MARQUANTS2013 LES SITES DE COMMERCE EN LIGNE REFONT UNE NETTE APPARITION DANS LES SITES LES PLUS VISITÉS AU BUREAU ET UN RECUL DES VISITES DES SITES DACTUALITÉS,À UNE ACTUALITÉ DÛ GÉNÉRALE ET SPORTIVE MOINS PRÉSENTE QUEN 2012.LES BLOGS,FORUMS,SONTWIKIS ET PORTAILS TOUJOURS AUSSI PRÉSENTS AU BUREAUL’information est disponible partout et immédiatement, la consultation des avis et des recommandations fait désormais partie du quotidien des internautes.LES RÉSEAUX SOCIAUX,FACEBOOK EN TÊTE!La catégorie «Réseaux sociaux » se classe e en 5position et pourtant Facebook reste lesiteleplus visité au bureau. Facebook représenteplus de7 0%des visites dela catégorie« Réseaux sociaux ».LES VIDÉOS SUR LE NET3 sites du top 20 sont des sites qui diffusent des vidéos, sans compter les sites d’actualités qui proposent de plus en plus devidéos. Un phénomènequi fait désormais partie des habitudes desurf pour suivre l’actualité générale ou sportive, montrer les dernières vidéos à la mode, ou encore regarder l’émission de la veille en replay.