Projet de déclaration parlementaire franco-belge sur la RDC

Projet de déclaration parlementaire franco-belge sur la RDC

-

Documents
1 page
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Déclaration commune de la commission des relations extérieures de la Chambre des représentants du Royaume de Belgique et la commission des affaires étrangèresĚĞ ů͛ ƐƐĞŵďůĠĞ ŶĂƚŝŽŶĂůĞfrançaise, Relative à la situation en République Démocratique du Congo Les commissions des relations extérieures de la

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 18 juin 2018
Nombre de visites sur la page 12 939
Langue Français
Signaler un problème
Déclaration commune de la commission des relations extérieures de la Chambre des représentants du Royaume de Belgique et la commission des affaires étrangèresde l’Asseŵblée ŶatioŶalefrançaise, Relative à la situation en République Démocratique du Congo
Les commissions des relations extérieures de la Chambre des représentants du Royaume de BelgiƋue, et des affaiƌes ĠtƌaŶgğƌes de l’AsseŵďlĠe ŶatioŶale fƌaŶçaise, iŶƋuiğtesla de situation politique, socio-économique, humanitaire et sécuritaire en République Démocratique du Congo, appellentau stƌiĐt ƌespeĐt des eŶgageŵeŶts de l’aĐĐoƌd de la SaiŶt-Sylvestre.
Aloƌs Ƌue la situatioŶ de plusieuƌs pays d’AfƌiƋue ĐeŶtƌale et austƌale Ġvolue plutôt positiveŵeŶt, la République Démocratique du Congo demeure figée, tant sur le plan politique que sur le plan socio-économique. Le contexte sécuritaire (notamment dans la province du Kasaï) et humanitaire est aussi une source de grande préoccupation.
Qu’il s’agisse des dƌoits huŵaiŶs –et des femmes en particulier, des violences, de la famine au Kasaï, de l’ĠpidĠŵie d’Eďola, la situation humanitaire se dégrade et impacte toute la population congolaise.
Nous, députés belges et français,paƌtageoŶs la ŵġŵe iŶƋuiĠtude s’agissaŶt du pƌoĐessus ĠleĐtoƌal engagé en République Démocratique du Congo depuis presque deux ans, qui semble bloqué. Nous constatons quel’accord de la Saint-Sylvestre, du 31 décembreϮϬϭ6 Ŷ’est, pouƌ l’iŶstaŶt, pas ƌespeĐtĠ. D’uŶe paƌt, la teŶue des ĠleĐtioŶs pƌĠsideŶtielle,et provinciales prévues le 23 législatives dĠĐeŵďƌe ϮϬϭ8 Ŷ’est pas gaƌaŶtie ; d’autƌe part, les mesures de décrispation, prévoyant par exemple la libération de prisonniers politiquesou le ƌetouƌ d’opposaŶts, Đoŵŵe M. Katuŵďi – bien Ƌu’aĐĐeptĠes paƌ M. Kaďila –ne sont pas mises en application.
Les commissions des relations extérieures de la Chambre des représentants du Royaume de BelgiƋue, et des affaiƌes ĠtƌaŶgğƌes de l’AsseŵďlĠe ŶatioŶale fƌaŶçaiseappellent désormais le Président Joseph Kabila à respecter ses engagements et à tout mettre eŶ œuvƌe pouƌ hoŶoƌeƌl’accord de la Saint-Sylvestre, afin de garantir le bon exercice de la démocratie en République démocratique du Congo.
Les commissions des relations extérieures de la Chambre des représentants du Royaume de Belgique, et des affaires ĠtƌaŶgğƌes de l’AsseŵďlĠe ŶatioŶale fƌaŶçaisesouhaitent affirmer leur solidarité envers le peuple congolais, et particulièrement les diverses organisations de la société Đivile, Ƌui foŶt pƌeuve d’uŶe gƌaŶde ƌesponsabilité, malgré la situation qui leur confère une marge de ŵaŶœuvƌe liŵitĠe.
Nous Ŷous ƌĠjouissoŶs de l’attitude adoptĠe paƌ l’UŶioŶ EuƌopĠeŶŶe, toutencourageant une en solidarité encore plus grande de la part des Etats membres, qui seule donnera du crédit à notre position. Une politique de saŶĐtioŶs ĐiďlĠes, de la paƌt de l’UŶioŶ, ƌeŶfoƌĐeƌait aussi la pƌessioŶ suƌ le régime. Paƌ ailleuƌs, Ŷous appeloŶs à uŶe paƌtiĐipatioŶ plus iŵpoƌtaŶte de l’UŶioŶ EuƌopĠeŶŶe au seiŶ de la MONUSCO, afin de mieux protéger les populations dans un contexte électoral capital.