Sondage BVA-Police

Sondage BVA-Police

-

Documents
9 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Les Français et la police Juin 2016 Sondage réalisé par pour LEVEE D’EMBARGO : VENDREDI 17 JUIN A 18H Fiche technique Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internet les 16 et 17 juin 2016. Recueil Echantillon de 1098 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et profession de Echantillon l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération. 2 Principaux enseignements (1/2) Alors que la police a été de nouveau frappée par une attaque terroriste en début de semaine, suscitant un vif émoi, elle a également été accusée d ’u n èmeusage excessif de la force lors de la 9 journée de mobilisation contre la Loi Travail du 14 juin. Cette remise en cause du travail des forces de l ’or d r e dans la gestion des manifestations est récurrente depuis le début de la mobilisation, alors que les affrontements montent en intensité depuis deux mois. Par ailleurs les incidents survenus lors de l’Eu r o 2016 à Marseille sur le Vieux Port provoqués par des hooligans russes ont posé la question de la bonne gestiondeceproblèmeparlesautoritésdurantlacompétition. Danscecontexte,commentlesFrançaisperçoivent l’a ctio ndesforcesde l’o r d r e?Quelleimageont-ilsdeleurpolice?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 17 juin 2016
Nombre de visites sur la page 309
Langue Français
Signaler un problème

Les Français
et la police
Juin 2016
Sondage réalisé par pour
LEVEE D’EMBARGO : VENDREDI 17 JUIN A 18HFiche technique
Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français
recrutés par téléphone puis interrogés par Internet les 16
et 17 juin 2016.
Recueil
Echantillon de 1098 personnes, représentatif de la
population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon est assurée par la
méthode des quotas appliqués aux variables suivantes :
sexe, âge, profession du chef de famille et profession de
Echantillon
l’interviewé après stratification par région et catégorie
d’agglomération.
2Principaux enseignements (1/2)
Alors que la police a été de nouveau frappée par une attaque terroriste en début de semaine, suscitant un vif émoi, elle a également été accusée d ’u n
èmeusage excessif de la force lors de la 9 journée de mobilisation contre la Loi Travail du 14 juin. Cette remise en cause du travail des forces de l ’or d r e
dans la gestion des manifestations est récurrente depuis le début de la mobilisation, alors que les affrontements montent en intensité depuis deux mois.
Par ailleurs les incidents survenus lors de l’Eu r o 2016 à Marseille sur le Vieux Port provoqués par des hooligans russes ont posé la question de la bonne
gestiondeceproblèmeparlesautoritésdurantlacompétition.
Danscecontexte,commentlesFrançaisperçoivent l’a ctio ndesforcesde l’o r d r e?Quelleimageont-ilsdeleurpolice?
86% des Français ont une bonne image de la police
Alors que les attentats de janvier et novembre 2015 avaient créé une certaine communion entre la police et les citoyens, la polémique sur la gestion
des manifestations contre la Loi Travail et l’u sag e de la force jugé excessif aurait pu remettre en cause l’ o p i n io n des Français à l’é g ard de leur police. Or
la quasi-totalité des Français déclarent avoir une bonne image de la police (86%), près d ’u n tiers déclarant même en avoir une très bonne image
(32%).
Si quelques différences d ’ o p in i o n transparaissent selon l’âg e notamment, les moins de 35 ans sont 82% à en avoir une bonne image contre 90% des 50
ans et plus, l ’i ma g e de la police est largement positive auprès de l ’en s e m b l e des catégories de la population, sauf auprès des sympathisants des
partis situés à la gauche du PS (47%), davantage concernés par la question de l’ u sag e de la force publique dans les manifestations contre la Loi Travail.
Les sympathisants du PS (95%), des partis de la droite et du centre (98%) et du FN (89%) déclarent à l’i n v erse très majoritairement avoir une bonne
image de la police.
Un usage de la force lors des manifestations contre la Loi Travail « adapté » pour une majorité relative de Français
Alors q u ’en mai 86% des Français se disaient inquiets des violences contre les policiers*, 43% des Français jugent a u j o u r d ’hu i que l ’ u s a g e de la force
par la police lors des récentes manifestions contre la Loi Travail a été adapté et même 35% estiment que cet usage a été insuffisant. Seuls 21% des
Français jugent excessif l’u sag e de la force par la police dans ce contexte.
Rappelons que la polémique concernant la violence lors de ces mobilisations contre la Loi Travail a évolué : le début du mouvement en mars-avril 2016
concernait en premier lieu des lycéens, plusieurs vidéos partagées sur Internet mettaient alors en scène des policiers abusant manifestement de l’u sag e
de la force contre des mineurs. Depuis, le mouvement s ’es t durci, les débordements se sont aggravés, l’i n cen d i e d ’u n e voiture occupée par deux
fonctionnaires de police ou les dégradations subies par l’h ô p ital Necker ayant déplacé la polémique vers la violence utilisée par certains manifestants.
3
*Sondage BVA-Orange-iTélé réalisé les 19 et 20 mai 2016Principaux enseignements (2/2)
Le jugement à l’ égar d de l ’u sag e de la force lors des manifestations est assez clivé dans l’ o p in i o n , notamment en termes de générations : 31% des
moins de 35 ans estiment que cet usage est excessif alors que 40% des 50 ans et plus jugent q u ’il est insuffisant.
Mais c ’es t avant tout le positionnement politique qui révèle les opinions les plus marquées. Si la majorité des sympathisants du PS (58%) et du Modem
(55%) jugent l ’empl o i de la force adapté lors des manifestations contre la Loi Travail, les sympathisants des Républicains (54%) et du FN (49%)
estiment que l ’ u s a g e de la force a été insuffisant. A l ’in v erse , près de 7 sympathisants des partis situés à la gauche du PS sur 10 (68%) estiment que
l ’usa g e de la force a été excessif lors des récentes journées de mobilisation.
Une confiance élevée en la police pour assurer la sécurité de l ’E u r o face à la menace terroriste et au hooliganisme
La majorité des Français font confiance à la police pour assurer la sécurité de l’E u ro : 77% des Français déclarent lui faire confiance face à la menace
terroriste qui plane sur la compétition de football et 75% face au hooliganisme et aux débordements causés par les supporters.
A l’i m ag e de ce qui est observé concernant l’ o pi ni o n générale à l’ég ar d de la police, les moins de 35 ans ressortent comme moins confiants envers la
police pour assurer la sécurité de l’Eu r o , que ce soit au sujet du terrorisme (70% contre 82% des 50 ans et plus) ou du hooliganisme (66% contre 80%
des 50 ans et plus).
Encore une fois c’e s t la proximité partisane qui clive les opinions sur le sujet des forces de l’ o rd re. Entre 8 et 9 sympathisants du PS et des partis de la
droite et du centre sur 10 déclarent faire confiance à la police pour sécuriser la compétition contre les actions terroristes ou les hooligans, alors que les
sympathisants de la gauche du PS ne sont que 57% à avoir confiance en la police pour sécuriser l’Eu r o face à la menace terroriste. Seule une minorité
juge même lui faire confiance pour lutter contre le hooliganisme et les débordements de supporters (44%).
Si la polémique concernant l ’u s a g e de la force pendant les mobilisations contre la Loi Travail aurait pu écorner l ’i m a g e de la police auprès de la
population, les récents évènements semblent conforter sa popularité. Toutefois cette image n ’est pas partagée unanimement dans toutes les
catégories de la population et le sujet de l ’em p l o i de la force lors des manifestations apparaît extrêmement clivant à un moment ou la contestation
sociale se durcit dans le pays.
Guillaume Inigo, BVA Opinion
4Principaux résultats
Les résultats détaillés peuvent être retrouvés dans les pages suivantes
Concernant les récentes manifestations contre la Loi Travail :
Jugent que l’usage de la force
Déclarent avoir une bonne par la police a été adapté
image de la police
Jugent que l’usage de la force
par la police a été insuffisant
Jugent que l’usage de la force
par la police a été excessif
Font confiance à la police pour Font confiance à la police
assurer la sécurité de l’Euro pour assurer la sécurité de
face à la menace terroriste l’Euro face au hooliganisme
et aux débordements
causés par les supporters
5Prés de 9 Français sur 10 déclarent avoir une bonne image de la police
o Vous, personnellement, diriez-vous que vous avez une très bonne, assez bonne,
assez mauvaise ou très mauvaise image de la police ?
Très Ne se
prononce pas* Assez mauvaise
1% mauvaise2%
Très bonne 11%
S/T BONNE S/T MAUVAISE32%
86% 13%
50 ans et plus : 90% Moins de 35 ans : 19%
Assez bonne
54%
Détail par proximité politique
Ensemble des Ensemble des Sympathisants
sympathisants sympathisants des partis à la
de la droitede la gauche gauche du PS**
S/T BONNE 75% 47% 95% 53% 98% 96% 99% 98% 89%
S/T MAUVAISE 23% 52% 4% 42% 2% 4% 1% 1% 11%
Ne se prononce pas * 2% 1% 1% 5% - - - 1% -
6 * Item non suggéré
**LO - NPA - PC – PGSeuls 21% des Français jugent que l’usage de la force par la police à
l’occasion des manifestations contre la Loi Travail a été excessif
o Concernant les récentes manifestations contre la Loi Travail, avez-vous
l ’imp re ssio n que l ’usage de la force par la police a été …
Excessif
21%
Adapté
Moins de 35 ans : 31%
43%
Ne se
prononce pas*
1%
Insuffisant
35%
50 ans et plus : 40%
Détail par proximité politique
Ensemble des Ensemble des Sympathisants
sympathisants sympathisants des partis à la
de la droitede la gauche gauche du PS**
EXCESSIF 34% 68% 12% 52% 6% 11% 6% 2% 14%
ADAPTE 45% 26% 58% 33% 44% 55% 47% 44% 37%
INSUFFISANT 19% 5% 28% 11% 49% 32% 47% 54% 49%
Ne se prononce pas * 2% 1% 2% 4% 1% 2% - - -
7 * Item non suggéré
**LO - NPA - PC – PGLes ¾ des Français déclarent avoir confiance dans la police pour
assurer la sécurité de l’Euro face à la menace terroriste…
o Et par ailleurs, diriez-vous-que vous avez confiance ou non dans la police pour
assurer la sécurité de l ’Euro …
Ne se
Face à la menace terroriste prononce Non, pas du
pas* tout confiance
1%
5%Oui, tout à fait
S/T CONFIANCE S/T PAS CONFIANCEconfiance
77% 24% 22% Non, plutôt
pas
50 ans et plus : 82% Moins de 35 ans : 30%confiance
17%
Oui, plutôt
confiance
53%
Détail par proximité politique
Ensemble des Ensemble des Sympathisants
sympathisants sympathisants des partis à la
de la droitede la gauche gauche du PS**
S/T CONFIANCE 76% 57% 90% 61% 86% 91% 87% 87% 69%
S/T PAS CONFIANCE 22% 41% 8% 37% 13% 8% 11% 13% 31%
Ne se prononce pas * 2% 2% 2% 2% 1% 1% 2% - -
8 * Item non suggéré
**LO - NPA - PC – PG…et pour faire face au hooliganisme et aux débordements des
supporters en marge de la compétition.
o Et par ailleurs, diriez-vous-que vous avez confiance ou non dans la police pour
assurer la sécurité de l ’Euro …
Ne se Face au hooliganisme et aux Non, pas du prononce
débordements causés par les supporters pas* tout confiance
2% 4%Oui, tout à fait
S/T CONFIANCE S/T PAS CONFIANCEconfiance
Non, plutôt 75% 22% 23%
pas confiance
19%50 ans et plus : 80% Moins de 35 ans : 34%
Oui, plutôt
confiance
53%
Détail par proximité politique
Ensemble des Ensemble des Sympathisants
sympathisants sympathisants des partis à la
de la droitede la gauche gauche du PS**
S/T CONFIANCE 73% 44% 91% 63% 82% 85% 82% 82% 69%
S/T PAS CONFIANCE 26% 54% 9% 35% 17% 15% 14% 17% 28%
Ne se prononce pas * 1% 2% - 2% 1% - 4% 1% 3%
9 * Item non suggéré
**LO - NPA - PC – PG