SONDAGE. Nicolas Sarkozy indemne, Alain Juppé seul challenger
8 pages
Français

SONDAGE. Nicolas Sarkozy indemne, Alain Juppé seul challenger

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Les Français, Nicolas Sarkozy et la primaire UMP pour 2017 Publié par LEVÉE D’EMBARGO : 11 JUILLET 2014 À 16H CONTACTS LH2 DEPARTEMENT OPINION Anne-Laure GALLAY Thomas GENTY Directrice adjointe Chargé d’études Tél : 01 71 16 90 88 Tél : 01 71 16 90 89 Mail : anne-laure.gallay@lh2.fr Mail : thomas.genty@lh2.fr Observatoire de l’Opinion – Les Français, Nicolas Sarkozy et la primaire UMP pour 2017 Note technique  Enquête réalisée par LH2 pour Le Nouvel Observateur auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet* les 10 et 11 juillet 2014.  Echantillon de 1050 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.  Echantillon constitué selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération. Toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée des éléments suivants : le nom de l’institut, la méthode d’enquête, les dates de réalisation, la taille d’échantillon. Les données émanant de sous-catégories de population connaissent les marges d’erreur inhérentes aux résultats d’enquêtes quantitatives. * Il ne s ’ ag i t pas d’ un access panel.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 11 juillet 2014
Nombre de lectures 4 185
Langue Français

Exrait

Les Français, Nicolas Sarkozy et la primaire UMP pour 2017
CONTACTS LH2 DEPARTEMENT OPINION AnneLaure GALLAY Directrice adjointe Tél : 01 71 16 90 88 Mail : annelaure.gallay@lh2.fr
Publié par
LEVÉE D’EMBARGO :11 JUILLET 2014 À 16H
Thomas GENTY Chargéd’étudesTél : 01 71 16 90 89 Mail : thomas.genty@lh2.fr
Note technique
Enquête réalisée parLH2pourLe Nouvel Observateurauprèsd’unéchantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet* les 10 et 11 juillet 2014. Echantillon de1050 personnes, représentatifde lapopulation françaiseâgée de 18 ans et plus.Echantillon constitué selon laméthode des quotasaux variables suivantes : sexe, âge, appliquée profession du chef de famille, après stratification par région et catégoried’agglomération. Toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée des éléments suivants : le nom del’institut,méthode lad’enquête,dates de réalisation, la taille lesd’échantillon.  Lesdonnées émanant de souscatégories de population connaissent les margesd’erreurinhérentes aux résultatsd’enquêtesquantitatives.
* Il nes’agitpasd’unaccess panel.
Observatoire de l’Opinion –Les Français, Nicolas Sarkozy et la primaire UMP pour 2017
>Principaux enseignements
Principaux enseignements (1/2)
Suite àl’actualité trèschargée concernant Nicolas Sarkozy la semaine dernière, LH2 et le Nouvel observateur ont souhaité mesurerl’impact de ces événements -l’anciena été tour à tour en garde à vue, mis en examen puis interviewé en prime time sur TF1 et Europe1 présidentle sur désir des Français de voir revenir Nicolas Sarkozy en politique. Alorsqu’ildéclaré lors de son interview aqu’il annonceraitsa décision sur son éventuel retour en politique à la fin del’été,la nouvelle vague del’Observatoiredel’opiniona mesuré la coted’influencedel’ancienlocataire du Palais del’Elyséela comparant à une mesure réalisée à la fin du mois de juin, avant enl’annoncesa mise en examen et au moment des de révélations surl’affaireBygmalion.
Cette nouvelle vague del’Observatoiredel’opinions’estégalement intéressée à la Primaire UMP en vue del’électionprésidentielle de 2017, en comparant ces résultats à ceux de la précédente vague du mois de juin. Quelle influence a eul’actualitéchargée de ces dernières semaines sur le choix des sympathisants del’UMPen vue de 2017 ? Nicolas Sarkozy apparaît-il toujours commel’hommeprovidentiel del’UMPmalgré ses ennuis judiciaires ? Alain Juppé est-il en mesure de battre Nicolas Sarkozy en cas de Primaire ?
Nicolas Sarkozy, une coted’influencestable au global qui cache des évolutions importantes dans le détail
32% des Français déclarentqu’ilsque Nicolas Sarkozy ait davantage souhaiteraientd’influence dansla vie politique française, un chiffre exactement identique à celui mesuré à la fin du mois de juin 2014*, qui laisserait penser que les derniers événements ont été sans impact.
Dans le détail cependant, cette image de stabilité est fragilisée par les évolutions observées auprès del’ensembledes sympathisants de la droite. Si 58% (-3 pts) de ces sympathisants de la droite souhaitent que Nicolas Sarkozy ait davantaged’influencedans la vie politique française, on observe que les sympathisants du centre-droit sont plus circonspects. Seulement 31% (-9 pts) dessympathisants del’UDIet 23% (-9 pts) de ceux du Modem souhaitent une influence accrue del’ancienprésident, une importante baisse auprès de ces deux populations qui suggère que la séquence judiciaire et médiatique de la semaine dernière, notamment les critiques formulées àl’encontredes magistrates instruisant le dossier, a amoindri les désirs des Centristes de voir Nicolas Sarkozy faire son retour en politique.
Les sympathisants del’ancienparti au pouvoir ne sont pas non plus unanimes. Si la coted’influencede Nicolas Sarkozy reste très forte auprès des sympathisants del’UMP (74%),elle connaît une baisse de 5 points, indiquant que la part de sympathisants del’UMP opposésà unretour de Nicolas Sarkozy est en croissance (25%, +5 pts), même si elle reste très minoritaire. Notons quec’estdes sympathisants du Front national que la cote auprès d’influencede Nicolas Sarkozy connaît sa plus forte hausse. Elle passe de 35% à 51% en seulement 3 semaines.
Les sympathisants de la gauche restent, eux, très opposés à tout retour de Nicolas Sarkozyde cote: 3%d’influence(-2 pts) et seulement 2% auprès des sympathisants socialistes (-1 pt), preuve quel’anti-sarkozysme sera une arme très efficace pour François Hollande en cas de retour effectif de l’ancienprésident dans la course àl’Elyséeen 2017.
Observatoire de l’Opinion –Les Français, Nicolas Sarkozy et la primaire UMP pour 2017
*SondageBVA/Orange/L’Express/PQR/FranceInter
Principaux enseignements (2/2)
mais une séquence qui bénéficie à Nicolas Sarkozy dans la perspective de la Primaire UMP
Alors que nous observions le mois dernier**,qu’enmatch se jouerait entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé (respectivement 31%cas de primaire le et 29% auprès des personnes ayantl’intention departiciper à la primaire), le retour médiatique de Nicolas Sarkozys’estpar une avance traduit accrue sur le maire de Bordeaux. 38% des électeurs de la primaire voteraient pourl’ancienprésident (+7 pts) contre 32% pour Alain Juppé (+3 pts).
François Fillon serait encore davantage distancé par les 2 front-runners (8%, -2 pts),en troisième position, à égalité avec Bruno le Maire (8%, pas e d’évolution). Laurent Wauquiez figurerait en 5position (6%, -2 pts) devant Xavier Bertrand, dont la posture critique envers Nicolas Sarkozy nes’estpas traduite par une évolution des souhaits de le voir désigné candidat pour la Présidentielle (3%, +1 pt). Viennent ensuite François Baroin et Nathalie Kosciusko-Morizet (2%, -1 pt) et en dernière position Jean-François Copé qui récolterait moins de 0,5% des suffrages.
Comme nousl’observionsle mois dernier,Nicolas Sarkozy possède un net avantage face à son concurrent direct auprès des sympathisants del’UMPayantl’intentionmalgré les événements de la semaine dernière, 54% (+5 pts) voteraient pour lui, contre seulement 29%de participer à la primaire : (+1 pt) pour Alain Juppé, preuve que cette séquence ne lui a pas été défavorable auprès des participants potentiels à la primaire.
Alorsqu’uneliste de 9 candidats était proposée aux interviewés, on notequ’aucunsympathisant del’UMPn’a déclaréqu’ilsouhaiterait voir désigner François Baroin, Nathalie Kosciusko-Morizet ou Jean-François Copé, alorsqu’ilsobtenaient 6% en cumulé le mois dernier.
Le retour médiatique de Nicolas Sarkozy a intensifié la compétition pour le leadership del’UMPet seules les personnalités politiques de premier plan semblent y résister.Alors quel’ancien présidentse taille la part du lion du choix des sympathisants del’UMP etqu’Alain Juppérésiste difficilement, les autres candidats semblent nettement distancés. 8% pour François Fillon (+2 pts), 5% pour Bruno Le Maire(-1 pt) et seulement 1% pour Laurent Wauquiez et Xavier Bertrand.
Thomas Genty, Chargé d’études, département Opinion deLH2
Observatoire de l’Opinion –Les Français, Nicolas Sarkozy et la primaire UMP pour 2017
**Sondage LH2 / Nouvel Observateur
>Résultats détaillés
La coted’influenceNicolas Sarkozy reste stable de malgré les événements du mois dernier mais des évolutions importantes apparaissent dans le détail Souhaitez-vous que Nicolas Sarkozy ait davantaged’influencedans la vie politique française ? A tous (988 individus)
Rappel Juin 2014* 32%
Oui
Ne se prononce pas**
Détail par proximité politique…
Ensemble des sympathisants de la gauche Oui2 323 Evolutions depuis le 1920 juin91 2
Ensemble des sympathisants de la droite 58 31 3 9
Non
74 5
Observatoire de l’Opinion –Les Français, Nicolas Sarkozy et la primaire UMP pour 2017
51 +16
**Item non suggéré
*SondageBVA/Orange/L’Express/PQR/FranceInter
Alain Juppé
Ensemble des personnes ayant l’intention de voter à la primaire
Evolution depuis le 56 juin 2014 38%+7
François Baroin0%
François Fillon
Laurent Wauquiez1% 1% Xavier Bertrand
=
2
1Nathalie KosciuskoMorizet0%
JeanFrançois Copé0%
1
Ne se prononce pas*1%
François Baroin2% Nathalie KosciuskoMorizet2%
Laurent Wauquiez6% 3% Xavier Bertrand
1
1
4
+2
2
8%
29%
8%
8%
François Fillon
Nicolas Sarkozy
Les potentiels électeurs de la primaire UMP placeraient Nicolas Sarkozy en tête Pour lequel des candidats suivants y aurait-il le plus de chances que vous votiez pour désigner le candidat UMP pourl’électionprésidentielle de 2017 ? Aux personnes ayant l’intention de participer à la primaire (242 individus)
Evolution depuis le 56 juin 2014 +5 54%
+1
Sympathisants de l’UMP ayantl’intention de participer à la primaire
*Item non suggéré
+1
2
Ne se prononce pas*2%
3
2
1
+2
1
Bruno Le Maire5%
Observatoire de l’Opinion –Les Français, Nicolas Sarkozy et la primaire UMP pour 2017
32%+3Alain Juppé
Bruno Le Maire
Nicolas Sarkozy
JeanFrançois Copé< 0,5%