Sondage Odoxa post-allocution de Macron

Sondage Odoxa post-allocution de Macron

-

Documents
16 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Mouvement des « gilets jaunes » et réactions des &ƌĂŶĕĂŝƐ ă ů͛ĂůůŽĐƵƚŝŽŶ Ě͛ ŵŵĂŶƵĞů DĂĐƌŽŶ > s ͛ D Z'K D Z / ϭϭ D Z ϮϬϭϴ ϭϮ, Sondage réalisé pour et Recueil Mét hodologie ŶƋƵġƚĞ ƌĠĂůŝƐĠĞ ĂƵƉƌğƐ Ě͛ƵŶ ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶ ĚĞ &ƌĂŶĕĂŝƐ ŝŶƚĞƌƌŽŐĠƐ ƉĂƌ ŝŶƚĞƌŶĞƚ ĚƵ10 décembre 2018 (à partir de 21h00) au 11 décembre 2018 (matin). dĞƌƌĂŝŶ ƌĠĂůŝƐĠ ũƵƐƚĞ ĂƉƌğƐ ů͛ĂůůŽĐƵƚŝŽŶ Ě͛ ŵŵĂŶƵĞů DĂĐƌŽŶ Echantillon Echantillon de992 Françaisreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus La représentativité deů͛ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession deů͛ŝŶƚĞƌǀŝĞǁĠaprès stratification par région et catégorie Ě͛ĂŐŐůŽŵĠƌĂƚŝŽŶ. WƌĠĐŝƐŝŽŶƐ ƐƵƌ ůĞƐ ŵĂƌŐĞƐ Ě͛ĞƌƌĞƵƌ Chaque sondage présente une incertitude statistique queů͛ŽŶappelle margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌ. Cette margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌsignifie que le résultat Ě͛ƵŶsondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part etĚ͛ĂƵƚƌĞde la valeur observée. La margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌdépend de la taille deů͛ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶainsi que du pourcentage observé.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 11 décembre 2018
Nombre de lectures 182 499
Signaler un problème
Mouvement des « gilets jaunes » et réactions des FƌaŶçais à l’alloĐutioŶ d’EŵŵaŶuel MaĐƌoŶ
LEVÉE D’EMBARGO MARDI ϭϭ DECEMBRE ϮϬϭϴ À ϭϮH
Sondage réalisé pour
et
Recueil
Mét
hodologie
EŶƋuġte ƌĠalisĠe aupƌğs d’uŶ ĠchaŶtilloŶ de FƌaŶçais iŶteƌƌogĠs paƌ iŶteƌŶet du10 décembre 2018 (à partir de 21h00) au 11 décembre 2018 (matin). TerraiŶ rĠalisĠ juste aprğs l’allocutioŶ d’EŵŵaŶuel MacroŶ
Echantillon
Echantillon de992 Françaisreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus
La représentativité del’ĠchaŶtilloŶest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession del’iŶteƌǀieǁĠaprès stratification par région et catégorie d’aggloŵĠƌatioŶ.
PƌĠĐisioŶs suƌ les ŵaƌges d’eƌƌeuƌ
Chaque sondage présente une incertitude statistique quel’oŶappelle marged’eƌƌeuƌ. Cette marged’eƌƌeuƌsignifie que le résultat d’uŶsondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part etd’autƌede la valeur observée. La marged’eƌƌeuƌdépend de la taille del’ĠchaŶtilloŶainsi que du pourcentage observé. Sile pouƌĐeŶtage oďseƌǀĠ est de … Taille de l’EĐhaŶtilloŶ10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 40% ou 60% 5% ou 95% 50% 1004,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10,0 2005,7 6,5 6,9 7,13,1 4,2 3002,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8 4004,0 4,6 4,9 5,02,2 3,0 5001,9 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5 6001,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1 8002,8 3,2 3,5 3,51,5 2,5 9002,6 3,0 3,2 3,31,4 2,0 1 0002,5 2,8 3,0 3,11,4 1,8 2 0001,8 2,1 2,2 2,21,0 1,3 30000,8 1,1 1,4 1,6 1,8 1,8 Lecture du tableau:Dans un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage observé est de 20% la marged’erreurest égale à 2,5% : le pourcentage réel est donc compris dansl’iŶtervalle[17,5 ; 22,5].
Les principaux enseignements
Emmanuel Macron a pleinement réussi sur la forme comme sur le fond même si cela ne suffit pas (encore) à convaincre et rassurer une majorité de Français
Pour « post-tester »l’iŶteƌǀeŶtioŶdu Chef del’Etat,nous avons interrogé les Français sur toute une soirée et une matinée dans la foulée de son allocution. Ce sondage a donc laissé le temps suffisant aux Français pour digérer ses annonces. Cela signifie surtout que cela a laissé le temps aux répondantsd’eŶteŶdƌeles réactions à chaud des commentateurs, des analystes, mais aussi des représentants de la majorité et del’oppositioŶsur cette intervention.
Notre sondage montre clairement que le président a réussi cet exercice mais que cela ne suffit pas encore à totalement « éteindrel’iŶĐeŶdie». Voici les principaux enseignements de ce sondage :
1) Si 59% des Français ne sont toujours pas convaincus par Emmanuel Macron, le président fait nettement mieux que lors de ses précédentes prises de parole (près de 20 points de plus que lors de sa précédente prise de parole) 2) 46% (contre 54%) des Français souhaitent désormais un arrêt des actions des gilets jaunes… Đ’estencore une minorité, maisĐ’est12 points de plus que le 22 novembre dernier 3) Sur le fond les mesures annoncées sont TOUTES, très largement saluées par les Français qui sont entre 55% et 85% à les juger « SATISFAISANTES » 4) Sur la forme pour la première fois depuis bien longtemps, le président a parfaitement réussil’edžeƌĐiĐe: les Français estimentƋu’ila été « clair », Ƌu’ila « reconnu ses erreurs » et surtoutƋu’il« a pris la mesure de la gravité de la situation »
Gaël SliŵaŶ, PƌĠsideŶt d’Ododža CĠliŶe BƌaĐƋ, DiƌeĐtƌiĐe GĠŶĠƌale d’Ododža
Synthèse détaillée du sondage (1/4)
1) Si 59% des Français ne sont toujours pas convaincus par Emmanuel Macron, le président fait nettement mieux que lors de ses précédentes prises de parole (près de 20 points de plus que lors de sa précédente prise de parole)
C’estpeu de dire que cette allocution présidentielle était attendue.
Selon les chiffresd’audieŶĐede Médiamétrie, 21 millions de téléspectateurs ont suivil’alloĐutioŶ d’EŵŵaŶuelMacron hier sur TF1, France 2 et M6, Đ’estbeaucoup mieux que la dernière fois (13,4 millions toutes chaînes confondues).
Notre indicateur permetd’alleƌplus loin encore en mesurant la proportion de Français ayant été exposée,Đ’est-à-dire ayant au moins vu/lu ou entendu des commentaires sur le discours : Ce sont pas moins de 89% des Français quil’oŶtété entre hier soir et ce matin, 56%l’aLJaŶtécouté en entier. La progression est très forte par rapport au discours du 27 novembre : +23 pointsd’edžpositioŶ.
Compte tenu du contexte extrêmement tendu et de la somme de frustrations sur le pouvoird’aĐhatau sein de la population, Emmanuel Macron ne pouvait guère espérer un retournement del’opiŶioŶet, de fait, une majorité de 59% de Français nel’apas trouvé convaincant hier soir.
Mais ce discours marque un tournant dans cette crise des gilets jaunes, carl’alloĐutioŶ,bien plus écoutée encore que celle du 27 novembre, est surtout jugée près de deux fois plus convaincante (40% contre 21% la dernière fois). Elle plaît également beaucoup plus quel’iŶteƌǀieǁaccordée à TF1 au début du mouvement des gilets jaunes (+9 points).
2) 46% (contre 54%) des Français souhaitent désormais un arrêt des actions des gilets jaunes… Đ’estencore une minorité, maisĐ’est12 points de plus que le 22 novembre dernier
Plus convaincus par le président et de plus en plus inquiets des violences qui se produisent lors des manifestations (cf notre sondage de la semaine dernière pour France Info et le Figaro), les Français sont de moins en moins nombreux à souhaiter que les actions (blocages et manifestations) se poursuivent.S’ilssont toujours une majorité de 54% à le dire,l’affaiďlisseŵeŶtdu soutien est marqué : ils’Ġleǀaitencore à 66% il y a un peu moins de 3 semaines (-12 points).
Synthèse détaillée du sondage (2/4)
Aujouƌd’hui,ce sont les sympathisants des extrêmes qui tirent ce soutien vers le haut car ils souhaitent massivement que les actions se poursuivent : ils sont 81% au sein de la France Insoumise, ainsiƋu’auRassemblement national.
Mais la majorité des sympathisants des autres partis veulentl’aƌƌġtde ses actions (52% chez LR, 61% au PS, 88% à LaREM).
Nous enregistrons également une variable sociologique puissante : les cadres sont à front renversés avec les CSP- (ouvriers et employés). Les premiers sont 61% à vouloir que les actions cessent tandis que les seconds sont 63% à vouloirƋu’ellesse poursuivent.
Pourquoi et comment, contrairement à toutes ses précédentes interventions, Emmanuel Macron a-t-il réussi cette intervention télévisée (même si cela ne saurait suffire à « retourner » totalementl’opiŶioŶ)?
D’aďoƌdparce que sur le fond, les propositionsƋu’ila faites sont très largement saluées par les Français
Ensuite, parce que sur la forme, il a donné une tout autre image de lui, apparaissant nettement plus humain, sincère et moins arrogant que lors de ses précédentes interventions.
3) Sur le fond les mesures annoncées sont TOUTES, très largement saluées par les Français qui sont entre 55% et 85% à les juger « SATISFAISANTES »
C’estclairement parceƋu’ila proposé « du lourd » que le Chef del’Etatest apparu beaucoup plus convaincant hier soir : les 4 principales mesures économiquesƋu’ila annoncées sont toutes saluées par les Français qui estiment non seulementƋu’ellessont positives, mais bien plus, qui les jugent satisfaisantes (ce qui est mieux mais ne veut pas dire suffisantes).
Dans le détail, la prime de find’aŶŶĠedéfiscalisée, déjà annoncée par Edouard Philippe, satisfait 55% de nos concitoyens
La hausse de 100 euros nets par mois pour les salariés au SMIC satisfait 61% des Français.
Synthèse détaillée du sondage (3/4)
Etl’aŶŶulatioŶde la hausse de la CSG pour les retraites de moins de 2000par mois satisfait quant à elle 70% des Français. Pourtant, le gain une fois calculé apparaît trois fois plus faible que celui opéré sur le SMIC pour les personnes concernéesmais symboliquement, cette mesure en faveur des classes moyennes à la retraite était très attendue :Đ’Ġtaitune revendication forte des gilets jaunes et de nombreux retraités depuis un an.
Si toutes ces mesures sont largement saluées, il en est une qui les supplante toutes :l’aŶŶulatioŶde toutes les charges sur les heures supplémentaires.
Avec 85% de Français la jugeant satisfaisante, cette mesure « made in Sarkozy » suscite une totale unanimité auprès de nos concitoyens. Elle est saluée par 87% des sympathisants de droite, et par 80% des sympathisants de gauche qui se souviennent sans doute que son annulation par François Hollande, au début de son quinquennat avait irrémédiablement plombé la popularité du précédent Chef del’Etat.
La réussite est donc totale sur le fond des mesures annoncées car les Français sont une large majorité à toutes les juger, non seulement positives, mais bien plus, « satisfaisantes », ce qui est mieux et bien plus « engageant ».
Mais attention, « satisfaisantes » ne veut pas dire « suffisantes »le fait que nos concitoyens soient une majorité à ne pas avoir été convaincus par l’iŶteƌǀeŶtioŶglobale du président signifie (outre le fait que la colère était profonde) probablementƋu’ilsauraient voulu encore plus sur le fond.
Car sur la forme en tout cas, notre sondage montre clairementƋu’ila particulièrement réussil’edžeƌĐiĐe.
4) Sur la forme pour la première fois depuis bien longtemps, le président a parfaitement réussil’edžeƌĐiĐe: les Français estimentƋu’ila été « clair »,Ƌu’ila « reconnu ses erreurs » et surtoutƋu’il« a pris la mesure de la gravité de la situation »
Le divorce semblait totalement consomméla personnalité mêmed’EŵŵaŶuelMacron expliquait une bonne partie de la colère des gilets jaunes mais aussi des 3 Français sur 4 qui les soutenaient depuis des semaines.
Synthèse détaillée du sondage (4/4)
Ainsi il y a trois semaines, juste avant le début du mouvement des gilets jaunes, sur notre baromètre politique (Odoxa-France Inter-Presse Régionale) réalisé les 15 et 16 novembre derniers, les Français étaient 85% à estimerƋu’EŵŵaŶuelMacronŶ’Ġtait« pas humble », 78% à jugerƋu’il Ŷ’Ġtait « pas proche des gens », 76% à le voir en « président des riches » et 62% à jugerƋu’il Ŷ’Ġtait« pas sympathique ».
En une intervention, il a largement corrigé le tir :
Les 9 Français sur 10 qui ont été exposés à son allocution sont une large majorité à estimerƋu’ila été « clair » (58%), « responsable » (54%),Ƌu’ila « reconnu ses erreurs » (58%) et surtoutƋu’ila « pris la mesure de la gravité de la situation » (54%).
Presque mieux encore, prèsd’uŶFrançais sur deux, jugeƋu’il« a montréƋu’ilcomprenait les préoccupations des Français » (49%) et mêmechose incroyable– Ƌu’il« a fait preuve de modestie etd’huŵilitĠ» (47% ; alors que 85% ne le trouvaient « pas humble » il y a trois semaines).
C’estdonc un « strike » quasi-parfait pour celui qui avait systématiquement raté toutes ses dernières interventions devant les Français depuis six mois (8 Français sur 10Ŷ’ĠtaieŶtpas convaincus lors de sa précédente allocution du 27 novembre).
Mais cela ne suffit pas encore à ceƋu’uŶemajorité de Français le jugent « convaincant » niŶ’appelleŶtà un arrêt du mouvementetc’estencore insuffisant pour espérer « rassurer »l’opiŶioŶ: près des trois-quarts des Français (72%) disent ne pas avoir été rassurés par cette allocution, attendant probablement de voir les suites, et notamment de voir si le mouvement des gilets jauness’aƌƌġte.
Réponse dans les jours à venir
Résultats du sondage
EdžpositioŶ à l’alloĐutioŶ d’E. MaĐƌoŶ Đe luŶdi soiƌ
Ce luŶdi ϭϬ dĠĐeŵďƌe, EŵŵaŶuel MaĐƌoŶ s’est edžpƌiŵĠ loƌs d’uŶe alloĐutioŶ tĠlĠǀisioŶ et ƌadio. Vous personnellement, avez-ǀous…
Vu/écouté cette allocution en entier
Vu/écouté cette allocution en partie
Vu, lu ou entendu des commentaires sur cette allocution
Pas du tout entendu parler de cette allocution
*Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France info et Le Figaro, publié le 28/11/18 **Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France info et Le Figaro, publié le 16/11/18
56%
15%
18%
11%
89% des Français ont été exposés au discours d’EŵŵaŶuel MaĐƌoŶ
A titre de comparaison : 66% des Français avaient été exposé au discours d’E. MaĐƌoŶ le ŵaƌdi Ϯϳ/ϭϭ/ϭϴ ŵatiŶ* 56% des Français** avaient été exposés à l’iŶteƌǀieǁ de MaĐƌoŶ au ϮϬh de TFϭ le ϭ4/ϭϭ/ϭϴ
Regaƌd poƌtĠ suƌ l’alloĐutioŶ d’EŵŵaŶuel MaĐƌoŶ luŶdi soiƌ
À ceux qui ont vu, lu ou entendupaƌleƌ de l’allocutioŶ d’EŵŵaŶuel MacƌoŶ: Globalement, lors de cette allocution, avez-ǀous tƌouǀĠ EŵŵaŶuel MaĐƌoŶ…
Plutôt pas convaincant 59%
*Sondages Odoxa-Dentsu Consulting pour France info et le Figaro
(NSP) 1%
Plutôt convaincant 40%
Discours du 27/11 matin* : 21% des Français exposĠs l’avaieŶt trouvĠ coŶvaiŶcaŶt
Interview au 20h de TF1 le 14/11* : 31% des FraŶçais exposĠs l’avaieŶt trouvĠ coŶvaiŶcaŶt
Interview au 13h de TF1 le 12/04* : 48% des FraŶçais exposĠs l’avaieŶt trouvĠ coŶvaiŶcaŶt