Pour tous les goûts

Pour tous les goûts

Documents
2 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Pour tous les goûts Perce-neige, le retour des beaux jours Elle sonne le glas de l'hiver, annonçant le retour à la vie d'une nature morte depuis la fin de l'automne.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 31 janvier 2012
Nombre de visites sur la page 8
Langue Français
Signaler un problème
Pour tous les goûts

Perce-neige, le retour des beaux jours

Elle sonne le glas de l'hiver, annonçant le retour à la vie d'une nature morte depuis la fin de l'automne. Premier végétal à éclore au travers de l'épaisse couche de neige dès la mi-janvier, le perce-neige arbore de délicates fleurs, d'un blanc immaculé à l'allure de fine clochette, qui rappellent à la vie ses consoeurs. Très résistantes aux ultimes assauts de l'hiver, elles requièrent tout de même un sol frais, riche en humus pour croître. Mais certaines parviennent à éclore au milieu des champs, comme pour réaffirmer que quel que soit le temps, les beaux jours reprendront bientôt leur droit sur la grisaille hivernale.

L'iris clairette, arc-enciel de couleurs

Fleur éphémère, elle ouvre le bal des iris qui pousseront plus tard dans l'année. Se parant dès février de longs pétales bleu clair agrémentés de sépales violet foncé, tachetés de blanc et de jaune, l'iris reticulata clairette se rempote d'octobre à décembre pour être disposée en massifs foisonnants au coeur d'un jardin. Un bouquet de fleurs qui se fanent dès les premières giboulées de mars, le signe que le printemps ne tardera plus à pointer le bout de son nez.

Le camélia, roi de l'hiver

Si ils s'éteignent dès le retour des beaux jours, illuminent pourtant de mille et une couleurs les jardins d'hiver. Du rouge, du rose, du jaune mais aussi du blanc... qui transforment dès le mois de février des parterres de neige et de gel en un décor acidulé. À planter durant le printemps en massif, en haie ou isolée, cette fleur à bulbe raffole d'une terre acide, légère, idéale pour lui permettre de résister à des températures négatives. Et en fleurissant, les camélias se chargent de réchauffer l'ambiance de l'espace de verdure.

L'helleborus, rose de carême

Les fêtes de fin d'année ont emporté les dernières helleborus niger ou roses de Noël... Mais à l'aube de février, voici venu le tour des orientalis ou rose de carême. Intensément hybridées, elles peignent un arc-en-ciel de teintes avec leurs fleurs simples, doubles ou à coeur d'anémone dont le coloris varie du blanc à l'abricot en passant par le jaune, le rose, le pourpre ou le gris-noir. Pour être plus beau, leur feuillage semi-persistant doit être taillé pour mieux les mettre en valeur. Un foisonnement de couleurs qui donne l'eau à la bouche.