Baromètre politique Odoxa-PQR de novembre 2014

Baromètre politique Odoxa-PQR de novembre 2014

-

Documents
17 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Baromètre politique Novembre 2014 Sondage réalisé par pour Publié le mardi 25 novembre 2014 Méthodologie Recueil Echantillon Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les20 et 21 novembre 2014 Echantillon de1 012 personnesreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité del’échantillonest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession del’interviewéaprès stratification par région et catégoried’agglomération. Principaux enseignements Questions barométriques : Hollande, Aubry, Sarkozy et Fillons’enfoncent,Juppé et Le Maire s’envolent: 1 - Popularité del’exécutif: Valls se maintient, Hollandes’effondreencore perdant 11 points auprès des sympathisants de gauche 2 - Cote del’adhésiondes hommes politiques : Sarkozys’affaisse,ses rivauxs’envolent! Juppé est plus que jamais le préféré des Français et BLM connait la plus forte progression du baromètre. Questionsd’actualité: Présidence del’UMP, c’estLe Maire qui réalise la meilleure campagne.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 24 novembre 2014
Nombre de visites sur la page 1 189
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Baromètre politique Novembre 2014
Sondage réalisé par
pour
Publié le mardi 25 novembre 2014
Méthodologie
Recueil
Echantillon
Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les20 et 21 novembre 2014
Echantillon de1 012 personnesreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité del’échantillonest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession del’interviewéaprès stratification par région et catégoried’agglomération.
Principaux enseignements
Questions barométriques : Hollande, Aubry, Sarkozy et Fillons’enfoncent,Juppé et Le Maire s’envolent:
1 - Popularité del’exécutif: Valls se maintient, Hollandes’effondreencore perdant 11 points auprès des sympathisants de gauche 2 - Cote del’adhésiondes hommes politiques : Sarkozys’affaisse,ses rivauxs’envolent! Juppé est plus que jamais le préféré des Français et BLM connait la plus forte progression du baromètre.
Questionsd’actualité: Présidence del’UMP, c’estLe Maire qui réalise la meilleure campagne. Primaire à gauche pour 2017, les Français disent massivement « oui » :
1 - Présidentielle del’UMP: Sarkozy est, évidemment archi-favori du peuple de droite, maisc’estBruno Le Maire qui, pour les Français, réalise la meilleure campagne 2 - Primaires à gauche : les trois-quarts des Français et des sympathisants de gauche disent « oui »
Synthèse détaillée (1/3)
Questions barométriques : Hollande, Aubry, Sarkozy et Fillons’enfoncent,Juppé et Le Maires’envolent
1 - Popularité del’exécutif: Valls se maintient, Hollandes’effondreencore perdant 11 points auprès des sympathisants de gauche François Hollande ne finit pas de payer sa prestation télévisée ratée du 6 novembre dernier. Al’époque,Odoxal’avait mesuré, plus des trois-quarts des Français nel’avaientpas trouvé convaincant etn’avaientpas cru à sa promesse de ne plus augmenter les impôts. Deux semaines plus tard, sa popularité rechute de 4 points, tombant à 16% seulement de Français qui estiment que François Hollande est un bon Président de la République.L’effondrementest particulièrement impressionnant auprès des sympathisants de gauche (-11 points) qui sont désormais une écrasante majorité (61% de mauvaises opinions contre 38%) à avoir une mauvaise opinion de LEUR Président. Manuel Valls qui lui, nes’estpas commis dans une telle prestation télévisée se stabilise à 37% de bonnes opinions contre 61% de mauvaises. Surtout, le Premier ministre, social-libéral de plus en plus assumé qui ne « pesait » que 5% lors de la primaire socialiste auprès du peuple de gauche, séduit toujoursluiune majorité de sympathisants de gauche (55% contre 43%).
2 - Cote del’adhésiondes hommes politiques : Sarkozys’affaisse,ses rivauxs’envolent! Juppé est plus que jamais le préféré des Français et BLM connait la plus forte progression du baromètre. Sur notre cote del’adhésionet du rejet des hommes politiques, Alain Juppé progresse encore (+2 points) et est plus que jamais LE leader de notre baromètre. Il domine de plusd’unedizaine de points le second, François Bayrou, et surtout de 13 points son rival pour 2017, Nicolas Sarkozy. Ce dernier, àl’inverserecule de 2 points auprès des Français et de 3 points auprès des sympathisants de droite. Et encore, les personnes interrogées dans notre sondagel’ontété avant le désastreux meeting de Bordeaux où les militants Sarkozystes ont hué Alain Juppé sur ses propres terres.
Synthèse détaillée (2/3)
Mais cen’estpas Alain Juppé mais un autre leader de droite qui enregistre la plus forte progression sur notre baromètre ce mois-ci : Bruno Le Maire. Ce dernier, décidément bien inspiré des’êtreprésenté à la présidence de l’UMPface à Nicolas Sarkozy, gagne encore 6 points auprès des Français et surtout 12 points auprès des sympathisants de droite. Et plus encorequ’unFrançois Fillon (-1 point auprès des Français et -3 points auprès des sympathisants de droite) frappé de plein fouet parl’affaireJouyet,c’estune leader de gauche, récemment « sortie du bois », Martine Aubry, qui enregistre la plus forte baisse du baromètre ce mois-ci. Elle recule de 3 points auprès des Français mais surtout de 6 points auprès des sympathisants de gauche dont ellen’estplus, du coup, la championne. Martine Aubry a très vraisemblablement déçu le peuple de gauche en ratant sur le fond et sur le timing son annonce de come-back dans le jeu politique. Elle a toutefois encore du travail pour rivaliser avec les champions du rejet, ceux qui hérissent le plus grand nombre de Français, Marine Le Pen (51%), Nicolas Sarkozy (46%) et Cécile Duflot (46%) en hausse de 5 points sur notre indicateur de rejet.
Questionsd’actualité: Présidence del’UMP, c’estLe Maire qui réalise la meilleure campagne. Primaire à gauche pour 2017, les Français disent massivement « oui »
1 - Présidentielle del’UMP: Sarkozy est, évidemment archi-favori du peuple de droite, maisc’estBruno Le Maire qui, pour les Français, réalise la meilleure campagne Pour les Français,c’estBruno Le Maire qui réalise la meilleure campagne pour la présidence del’UMP. Avec 45%, il devance Nicolas Sarkozy de 5 points (40%), tous deux surclassant nettement Hervé Mariton (11%). Bien sûr la hiérarchie se normalise lorsquel’onse focalise sur le peuple de droite, qui, place en tête sur cet indicateur aussi leur préféré pourl’élection,Nicolas Sarkozy (61% auprès de la droite et 65% auprès del’UMP). Néanmoins le score de Le Maire auprèsd’eux(34% à droite et 31% àl’UMP)est tout à fait impressionnant, àl’instar de sa progression dans les souhaits de victoire des sympathisants (31% et +5 points en un mois selon notre sondage Odoxa-itélé-Le Parisien de samedi dernier) et de sa poussée de popularité (+6 points auprès des Français et +12 points à droite).
Synthèse détaillée (3/3)
2 - Primaires à gauche : les trois-quarts des Français et des sympathisants de gauche disent « oui » L’idéea été lancée la semaine dernière par Thierry Mandon, et pourrait être dit-on soutenue par François Hollande lui-même. Mais les primaires à gauchequ’ilsenvisageraientoù le chef del’Etatserait le représentant naturel du PS et où il ne serait en licequ’avecde petits candidats des autres petites formations de la gauche– n’astrictement rien à voir avec cequ’enattendent les Français. Pour eux, organiser des primaires cela signifie renouer avec les primaires ouvertes de 2011 mettant en compétition les meilleurs candidats potentiels du PSet surtout cela signifie se débarrasserd’unPrésident qui les déçoit énormément. Leur rejet actuel du Président Hollandeexceptionnel dans le pays et désormais largement majoritaire à gaucheles incite, du coup, à souhaiter massivement la tenue de telles primaires, afin de se choisir un candidat, autre que lui, pour représenter la gauche en 2017. Ainsi, les trois-quarts des Français (75%) et des sympathisants de gauche (73%) pensent que « la gauche devrait organiser des primaires pour choisir son candidat à l'élection présidentielle de 2017 » etn’estimentpas du tout qu’elle« n'a pas à organiser de primaires, car en tant que Président de la république sortant, François Hollande devrait être le candidat naturel de la gauche ».
Vous avez dit impopulaire ? A ce stade, un nouveau mot devrait être inventé pour qualifier le niveau de rejet dont pâtitl’actuelhôte del’Elysée…
Gaël Sliman, Président d’Odoxa
Popularité de François Hollande
7
Diriez-vous que François Hollande est un bon Président de la République ?
Non 83% +3 pts
(NSP) 1%
Oui 16% - 4 pts
Popularité de François Hollande selon la proximité partisane
8
Diriez-vous que François Hollande est un bon Président de la République ?
Ensemble
Sympathisants de gauche
16%
Sympathisants de droite 2%
38%
Oui
83%
97%
Non
61%
(NSP)
1%
1%
1%
- 4 pts
- 11 pts
=
Popularité de Manuel Valls
9
Diriez-vous que Manuel Valls est un bon Premier ministre ?
Non 61% =
(NSP) 2%
Oui 37% =
Popularité de Manuel Valls selon la proximité partisane
10
Diriez-vous que Manuel Valls est un bon Premier ministre ?
Ensemble
Sympathisants de gauche
Sympathisants de droite
22%
37%
55%
Oui
61%
77%
Non
43%
(NSP)
2%
2%
1%
=
- 3 pts
+1 pt
Palmarès de l’adhésion Les personnalités politiques suscitant le plus de soutien ou de sympathie
11
Pour chacune des personnalités politiques suivantes, dites-nous si vous la soutenez, si vous éprouvez de la sympathie pour elle, si vous ressentez del’indifférenceà son égard ou si vous la rejetez. AdhésionEvolution Rang 1 Alain Juppé46% +2 14% 32% 2 François Bayrou35%= 6% 29% 14% 19% 3% Nicolas Sarkozy33-2 4 Marine Le Pen30%-1 15% 15% 5 Najat Vallaud-Belkacem29%-2 11% 18% 6 Ségolène Royal28%-1 8% 20% 5% 22% 7 François Fillon27%-1 8 Christiane Taubira26%= 10% 16% 9 Jean-Luc Mélenchon25% +1 8% 17% 10 Bruno Le Maire25% 5% 20% +6 7% 17% 11 Martine Aubry 24% -3 6% 18% 12 Emmanuel Macron 24% +1 5% 18% 13 Laurent Fabius 23%= 6% 15% 14 Marisol Touraine 21% +2 3% 17% 15 François Baroin 20%-1 2% 14% 16 Xavier Bertrand 16% +1 2% 13% 17 Cécile Duflot 15%= 4% 10% 18 Bernard Cazeneuve 14% 2% 7% 19 Hervé Mariton 9% Vous la soutenez Vous éprouvez de la sympathie pour elle