Baromètre Prismemploi national Avril 2014

Baromètre Prismemploi national Avril 2014

-

Documents
4 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

BAROMÈTRE PRISM’EMPLOI  SOUS EMBARGO jusqu’au 03/06 à 06h00       Paris, le 3 juin 2014    Le Baromètre PRISM’EMPLOI apporte un éclairage sur  les  tendances  de  l’emploi  intérimaire.  Il  décrit  les  évolutions en % des effectifs intérimaires observées au  cours de l’ensemble du mois précédent (par rapport au  même  mois  de  l’année  précédente)  selon  les  qualifications, les grands secteurs d’activité, les régions  et les départements.        Indicateur avancé du marché de l’emploi, l’intérim constitue un enjeu  économique  important  :  il  préfigure  en  effet  les  tendances  du  recrutement.     Le Baromètre est établi par un tiers de confiance indépendant, Umanis, à partir des  statistiques transmises par un panel d’entreprises de travail temporaire représentant  plus de 80 % de l’emploi intérimaire.  Afin de comparer  le volume d’emploi intérimaire sur  une base identique,  les statistiques sont  corrigées du nombre de jours ouvrés.      Pour plus d’information : www.barometre‐prismemploi.eu 1 DONNEES NATIONALES DE CADRAGE  SOUS EMBARGO jusqu’au Chiffres d’avril 2014 par rapport à avril 2013  03/06 à 06h00 CHIFFRES CLÉS    Les effectifs intérimaires reculent de 1,0 % au niveau national    Forte baisse du BTP  L'intérim progresse dans les secteurs du commerce (+4,0 %), des transports (+1,1 %), de  l'industrie (+0,9 %) et des services (+0,2 %), tandis que le secteur du BTP est en fort recul  (‐13,1 %).

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 03 juin 2014
Nombre de lectures 461
Langue Français
Signaler un problème





















BAROMÈTRE PRISM’EMPLOI

SOUS EMBARGO jusqu’au
03/06 à 06h00




Paris, le 3 juin 2014

Le Baromètre PRISM’EMPLOIapporte un éclairage sur
les tendances de l’emploi intérimaire. Il décrit les
évolutions en % des effectifs intérimaires observées au
cours de l’ensemble du mois précédent (par rapport au
même mois de l’année précédente) selon les
qualifications, les grands secteurs d’activité, les régions
et les départements.


Indicateur avancé du marché de l’emploi, l’intérim constitue un enjeu
économique important : il préfigure en effet les tendances du
recrutement.

Le Baromètre est établi par un tiers de confiance indépendant, Umanis, à partir des
statistiques transmises par un panel d’entreprises de travail temporaire représentant
plus de 80 % de l’emploi intérimaire.
Afin de comparer le volume d’emploi intérimaire sur une base identique, les statistiques sont
corrigées du nombre de jours ouvrés.


Pour plus d’information : www.barometre‐prismemploi.eu

1



DONNEES NATIONALES DE CADRAGE
SOUS EMBARGO jusqu’au
Chiffres d’avril 2014 par rapport à avril 2013 03/06 à 06h00


CHIFFRES CLÉS

Les effectifs intérimaires reculent de 1,0 % au niveau national

Forte baisse du BTP
L'intérim progresse dans les secteurs du commerce (+4,0 %), des transports (+1,1 %), de
l'industrie (+0,9 %) et des services (+0,2 %), tandis que le secteur du BTP est en fort recul
(‐13,1 %).

Evolution mesurée selon les régions
Certaines régions enregistrent à nouveau une progression, notamment en
Champagne‐Ardenne (+6,5 %), en Limousin (+6,1 %) et en Auvergne (+5,3 %). D’autres en
revanche sont impactées par un repli, comme en Languedoc‐Roussillon (‐4,7 %), en PACA
(‐5,0 %) et en Pays de la Loire (‐5,7 %).



ÉVOLUTION DES EFFECTIFS INTÉRIMAIRES
En avril 2014, en France, l'emploi intérimaire recule de 1,0 %.


ÉVOLUTION DES EFFECTIFS INTÉRIMAIRES PAR QUALIFICATION

Net recul des ouvriers qualifiés


L'emploi intérimaire est en hausse de 7,7 %
chez les ouvriers non qualifiés. Il progresse
également chez les cadres et professions
intermédiaires (+3,3 %) et les employés
(+0,6 %). En revanche, il est en forte baisse
chez les ouvriers qualifiés (‐11,6 %).





ÉVOLUTION DES EFFECTIFS INTÉRIMAIRES PAR GRAND SECTEUR D’ACTIVITÉ

Lourd repli du BTP

Les secteurs du commerce (+4,0 %), des
transports (+1,1 %), de l'industrie (+0,9 %) et
des services (+0,2 %) progressent. A l’inverse,
les effectifs intérimaires marquent un
important repli dans le BTP (‐13,1 %).

2



SOUS EMBARGO jusqu’au
03/06 à 06h00
La France des régions
Avril 2014 par rapport à Avril 2013



Évolutions contrastées selon les régions
Certaines régions enregistrent à nouveau une progression, notamment en
Champagne‐Ardenne (+6,5 %), en Limousin (+6,1 %) et en Auvergne (+5,3 %). D’autres restent
impactées par un repli des effectifs intérimaires, dans le sud de la France en particulier en
Midi‐Pyrénées (‐4,2 %), en Languedoc‐Roussillon (‐4,7 %), en PACA (‐5,0 %) et dans les Pays
de la Loire (‐5,7 %).

Évolution régionale des effectifs intérimaires en avril 2014 (en %)























3




SOUS EMBARGO jusqu’au
03/06 à 06h00

Cumul annuel : janvier‐avril 2014 (en %)

Au cours des quatre premiers mois de l’année 2014, l’emploi intérimaire enregistre une baisse
de 2,0 % par rapport à la même période de 2013.



















Prism’emploi est disponible pour répondre à vos questions et vous apporter les compléments
d’information nécessaires.

Contacts presse
Prism’emploi Agence GolinHarris

Ophélie de Mareuil Ambre Benais Coralie Ménard
T : 01 55 07 85 63 T : 01 40 41 54 96 T : 01 40 41 56 09
omareuil@prismemploi.eu abenais@golinharris.com coralie.menard@golinharris
.com
À propos de Prism’emploi
Prism’emploi ‐Professionnels du recrutement et de l’intérim ‐regroupe plus de 600
entreprises de toutes tailles qui représentent 90 % du chiffre d’affaires des Professionnels du
recrutement et de l’intérim. 6 900 agences d’emploi et 20 000 salariés permanents sont
présents sur l’ensemble du territoire.

Pour plus d’information : www.prismemploi.eu

@Prismemploi


4