Bravo Claire CHAZAL, merci TF1
2 pages
Français

Bravo Claire CHAZAL, merci TF1

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Il n'est pas sûr que Dominique STRAUSS-KAHN ait eu raison d'aller s'expliquer chez Claire CHAZAL.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 21 septembre 2011
Nombre de lectures 252
Langue Français

Exrait

Le billet d’Eric SEYDOUX
Bravo Claire CHAZAL, merci TF1
Arrêtez un peu avec ces histoires de copains et de copines, je prétends même que sur une
affaire pareille, c’est plus difficile d’interviewer le mari d’une copine, que quelqu’un que l’on
ne connaît pas. Et je suis sûr que c’est justement pour cela que les STRAUSS KAHN ont
choisi Claire, ils ne voulaient pas qu’on leur reproche la facilité. D’ailleurs TF1 qui est une
chaîne scrupuleuse n’a rien trouvé à redire. Alors ? Et puis tiens, je m’excuse, mais les
concurrents des autres chaines n’ont rien dit non plus, pas un mot. « Merci d’être sur Antenne
2 » a simplement dit DELAHOUSSE en ouvrant son journal. Et bien, puisque tout le monde
est d’accord, je ne vois pas où est le problème. La France est vraiment un pays de râleurs.
C’est comme pour l’argent, et bien moi je dis qu’on est beaucoup plus embêté lorsque l’on en
a que lorsque l’on n’en a pas. STRAUSS KAHN l’a d’ailleurs parfaitement dit : « l’argent
pour nous français est très choquant, mais que faire ? » On a bien senti la souffrance de cet
homme accablé comme on l’est par une maladie incurable. « Mais que faire ? »
Pour le logement, cela a été pareil, il nous l’a bien expliqué. Anne, que Dieu bénisse cette
femme, avait d’abord trouvé un deux pièces, puis un studio… mais ils en furent chassés de
l’un comme de l’autre par des voisins et des riverains dénués de toute compassion. Passez
votre chemin leur a-t-on dit, comme à des vagabonds. Et bien je suis sûr que s’ils avaient été
inconnus et sans le sous, personne ne les aurait embêtés. Et c’est là qu’ils ont alors dû faire le
sacrifice d’habiter cet horrible appartement d’un luxe repoussant. « Je ne l’ai pas aimé » a t-il
dit. Alors vous voyez.
Et aujourd’hui encore, cet homme dans le malheur, victime de l’injustice qui le frappe, encore
sous le coup des accusations intéressées de cette horrible femme, cet homme humilié, entravé,
emprisonné et enfin libéré, savez vous ce qu’il lui a été demandé ? « Mais que s’est-il passé
dans la suite 2806 ? » Vous vous rendez compte, une question pareille à un homme qui a subi
un tel traumatisme ? Bon je reconnais que Claire CHAZAL en grande journaliste n’a pas
insisté. On sait juste que ce n’était pas convenable, qu’elle était d’accord et qu’il n’a jamais
été question d’argent. Et oui, les gens s’imaginent toujours que l’argent est présent partout et
bien désolé il n’en a pas été question. Et la meilleure preuve, preuve absolue s’il en est que ce
qu’il dit est vrai, est qu’Anne l’a soutenu. « Jamais Anne ne m’aurait soutenu si elle avait eu
le sentiment que j’étais coupable. »
L’interview progresse remarquablement bien, l’innocence démontrée, l’injustice établie, on
passe au piège : « c’est possible » a-t-il dit laconique. Un complot ? « Nous verrons ». Oh,
Oh, il laisse entendre qu’il peut avoir été victime d’une machination. Cela change tout. Cette
femme si maladroite serait en réalité le bras armé d’une intrigue menée secrètement. Et oui
que suis-je bête, la preuve c’est le choix de NAFISSATOU DIALLO, pour que cela fasse plus
vrai. Il est sûr qu’il ne s’est pas méfié d’une telle femme...
Et puis, dernier palier, l’homme n’est pas rancunier. Il accepte de nous délivrer encore un peu
de sa science. Un homme qui peut sauver le monde, un géni de l’économie. Seul lui sait ce
qu’il faut faire. Mais après tout ce qu’il a subi, nous abandonnera-t-il à notre triste sort ?
Aura-t-il pitié de nous, saura-t-il nous pardonner ? Il ne ferme la porte à rien ! « On verra » a-
t-il conclu. Bravo Claire CHAZAL ! Merci TF1 !
gpancrazi.over-blog.com/
’un ; Merci à Claire CHAZAL de nous avoir fait assister à ce grand moment de journalisme.
La France toute entière l’attendait cela depuis plusieurs mois, elle n’a pas été déçue.
Qu’elle force de caractère tout d’abord. Interviewer le mari d’une de ses meilleures amies,
lui-même ami, sur un sujet aussi délicat, ce n’est pas à la portée du premier venu. Seule la
plus grande d’entre eux le pouvait, bravo Claire.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents