Comprendre l’avenir que se sont choisi les PECO en 23 cartes

Comprendre l’avenir que se sont choisi les PECO en 23 cartes

-

Documents
25 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

&RPSUHQGUH O¶DYHQLU TXHse sont choisi les PECO en 23 cartes $R W DQV DSUqV O¶pODUJLVVHPHQW GH O¶8( O¶(VW XQ KDYUH GH SDL[ GH FURLVVDQFH ெ DQV DSUqV O¶pODUJLVVHPHQW RULHQWDO deO¶8( notre cabinet, Partenaire Europe, a VRXKDLWp UpDOLVHU XQ pWDW des lieux et rapporter le point de vue, rarement H[SRVp j O¶2XHVW des PaysG¶(XURSH &HQWUDOH et Orientale (PECO). Nous nous sommes HIIRUFpV GH UHQGUH FRPSWH de leur point de vue de la IDoRQ OD SOXV QHXWUH possible, sans porter de jugement. Le but de ce rapport est XQLTXHPHQW G¶pFODLUHU YRWUH UpIOH[LRQ VWUDWpJLTXH en vous exposant la VLWXDWLRQ GpPRJUDSKLTXH pFRQRPLTXH HW SROLWLTXH HQ Europe vu des Pays de O¶(VW GH O¶8( NousHVSpURQV TXH FHWWH analyse vous permettra de PLHX[ DSSUpKHQGHU OHV positions actuelles des PECO auVHLQ GH O¶8( TXL impacteront fortement leur avenir ces 25 prochaines DQQpHV Patrick EDERY 'LUHFWHXU *pQpUDO Partenaire Europe &RPSUHQGUH O¶DYHQLU TXH VH VRQW FKRLVL OHV 3(&2 HQ FDUWHV Sommaire des cartes Carte 1.,QGpSHQGDQFHV HW GRPLQDWLRQV GDQV O¶8( Carte 2.3UpOqYHPHQWV REOLJDWRLUHV HQ GX 3,% Carte 3.Croissance du PIB/hab en SPA entre 2014 et 2018 Carte 4.7DX[ GH FK{PDJH HQ (XURSH Carte 5.,PPLJUDWLRQ FKRLVLH RX OpJDOH Carte 6.7DX[ G¶HPSORL GHV SHUVRQQHV QpHV KRUV GH O¶8( Carte 7.PIB/hab en SPA (2018) Carte 8.3ULQFLSDOH UDFLQH UHOLJLHXVH GHV EpQpILFLDLUHV G¶XQ SHUPLV GH UpVLGHQFH (2017) Carte 9.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 07 août 2019
Nombre de visites sur la page 962
Langue Français
Signaler un problème
Comprendre l’avenir quese sont choisi les PECO en 23 cartes
Août 2019
15 ans après l’élargissement de l’UE : l’Est un havre de paix & de croissance
15 ans après l’élargissement oriental del’UE,notre cabinet, Partenaire Europe, a souhaité réaliser un état des lieux et rapporter le point de vue, rarement exposé à l’Ouest,des Paysd’Europe Centrale et Orientale (PECO). Nous nous sommes efforcés de rendre compte de leur point de vue de la façon la plus neutre possible, sans porter de jugement. Le but de ce rapport est uniquement d’éclairer
votre réflexion stratégique en vous exposant la situation démographique, économique et politique en Europe vu des Pays de l’Est de l’UE.
Nousespérons que cette analyse vous permettra de mieux appréhender les positions actuelles des PECO ausein de l’UE, qui impacteront fortement leur avenir ces 25 prochaines années.
Patrick EDERY Directeur Général Partenaire Europe
Comprendre l’avenir que se sont choisi les PECO en 23 cartes
Sommaire des cartes
Carte 1.Indépendances et dominations dans l’UE
Carte 2.Prélèvements obligatoires en % du PIB (2017)
Carte 3.Croissance du PIB/hab en SPA entre 2014 et 2018
Carte 4.Taux de chômage en Europe (2018)
Carte 5.Immigration choisie ou légale (2017)
Carte 6.Taux d’emploi des personnes nées hors de l’UE (2018)
Carte 7.PIB/hab en SPA (2018) Carte 8.Principale racine religieuse des bénéficiaires d’un permis de résidence (2017) Carte 9.Niveaux d’infractions enregistrées (2016)
Carte 10.Part de la population immigrée (2017)
Carte 11.Part de la population vivant en zone rurale (2017)
Carte 12.Part des personnes seules avec enfants dépendants (2017)
Carte 13.Prévision de la part de la population musulmane en 2050 (2017)
Carte 14.Variation des soldes migratoires entre 1990 et 2017
Carte 15.Pourcentage de la population qui a émigré (2017)
Carte 16.Premier pays client de chaque pays (2017)
Carte 17.Premier pays fournisseur de chaque pays (2017) Carte 18.Evolution de la part de chaque pays dans l’industrie européenne entre 2005 et 2016 Carte 19.Part de la population considérant qu’il est bénéfique pour leur pays d’être membre de l’UE (2019) Carte 20.Pays membres de l’OTAN & du groupe deVisegrad (2019)
Carte 21.Principaux axes de transports et d’énergie en Europe (2019)
Carte 22.Projets de l’Initiative des 3 Mers (2019)
Carte 23.Variation de la taille de la population du pays entre 2000 et 2017
Août2019
www.partenaire-europe.com
p5
p6
p7
p7
p8
p9
p10
p11
p12
p12
p13
p13
p14
p15
p15
p17
p17
p18
p19
p20
p21
p22
p24
Page 3
Comprendre l’avenir que se sont choisi les PECO en 23 cartes
Unmodèle mis à mal La chute du mur de Berlin en 1989, symbole de l’effondrement du communisme, avait provoqué un nouvel engouement réciproque entre l’Europe de l’Ouest et de l’Est, séparées pendant un demi-siècle. Les PECO (Pays d’Europe de Centrale et Orientale) ressentaient une vraie soif d’apprendre de nos modèles occidentaux et envie de les transposer chez eux.
Ily a 20 ans, la France était considérée comme un exemple dans les «pays de l’Est ». Aujourd’hui, l’évocation de notre pays provoque souvent un sourire narquois ou une mine désolée, et notre modèle se trouve même parfois considéré commele pire des repoussoirs.
L’Europe divisée Entre temps, estnotamment arrivéela crise des migrants en 2015, que le politologue bulgare Ivan Krastev qualifie de«11 Septembre de l'Europe». Ellea provoqué une véritable division entre l’Est et l’Ouest de l’UE. L’Est reprochant à l’Ouest de lui imposer non seulement sa politique migratoire mais également,et peut-êtresurtout, un discours officiel qui rappelle,àcertains égards,bien trop les techniques de la propagande communiste. Ce discours est celui du multiculturalisme heureux, du pur enrichissement, excommuniant ceux qui émettent des doutes. Les élites de l’Ouest, ont développé une
Août2019
forte hostilité pour leurs homologues de l’Est qui, selon ces premiers, trahiraient les valeurs européennes. Onne compte plus les éléments de langage outranciers à leurs égards : « démocrature, régime autoritaire, national-conservateur, national-catholique, ultra-catholique, ultra-conservateur, dirigeants fous, etc..». Une méfiance s’est donc installée, doubléedes craintes de certains dirigeants del’Est de voir l’histoire se répéter. Le Brexit, la France devenue le supplétif d’une Allemagne hégémonique, s’alliant avec la Russie au niveau énergétique, inquiète. Un peud’Histoire Pour comprendre les PECO, il faut bien sûr se rappeler qu’ils ont connu 60 ans de totalitarisme (nazi puis soviétique), mais surtout comprendre que, pour nombred’habitants, ces idéologies ne sont pas désincarnées et singulières mais bien le fruit des nationalismes allemands et russes. Sil’onadditionne les occupations impériales et les totalitarismes divers, cette région aura connu environ 200ans de brutalitésgermano-russes. On peut ainsiaisémentcomprendre, qu’avec une UE sous hégémonie allemande et uneRussie qui n’a pas abandonné ses ambitions impériales, les PECO préfèrent se prémunir de tout risque en se plaçant sous le parapluie américain.
www.partenaire-europe.com
Page 4
Comprendre l’avenir que se sont choisi les PECO en 23 cartes
DesNations sans état Un autre point commun de ces PECO estqu’ils n’ont recouvréleur indépendance qu’au XXème siècle, après avoir été occupés par les Empires russe, autrichien et allemand. Contrairementà des pays comme la France, qui ont construit un Etat-nation pendant tout le XIXème siècle, ces pays ont été des Nations-sans-état pendant
Août2019
toute cette période. La nation, dans ces pays, était une identité culturelle résistante aux impérialismes austro-germano-russes. Pour toutes ces raisons l’Etat est considéré dans les PECO, comme plus oppresseur que protecteur. Il en découle une méfiance envers l’Etat,comparable à celles des Américains, dont le modèle libéral est d’ailleurs apprécié et copié.
Carte 1.Indépendances et dominations dansl’UE
Source:Partenaire Europe
www.partenaire-europe.com
Page 5
Comprendre l’avenir que se sont choisi les PECO en 23 cartes
Des pays très libéraux On retrouve cetteméfiance envers l’Etat dans les montantsdes prélèvements obligatoires qui sont parmi les plus bas d’Europe avec l’Irlande et leRoyaume-Uni. Desprélèvements si bas venant d’ex-pays communistes dépoussièrent l’image un peu surannée que nous pouvons avoir d’eux.
Août2019
Carte 2.Prélèvements obligatoires en % du PIB (2017)
Plus de 45%
Entre 40 et 45%
Entre 35 et 40%
Entre 30 et 35%
Moins de 30%
www.partenaire-europe.com
Source:Eurostat
Page 6
Comprendre l’avenir que se sont choisi les PECO en 23 cartes
Un boom économique Peu de français le savent, mais ces PECO connaissent tous un boom économique sans précédent, qui, s’il venait à durer, pourrait être comparé à nos Trente Glorieuses. Revers dela médaille: les salaires ne cessantd’augmenter, et le chômagede baisser, des tensions importantes ont vu le jour sur le marché du travail.
Août2019
Carte 3.Croissance du PIB/hab en SPA (standards de pouvoird’achat) entre 2014 et 2018
Plus de 30% Entre 18et 30%
Entre 12et 18%
Entre 6 et12% Moins de6%
Source:Eurostat
Carte 4.Taux de chômage en Europe (2018)
Plus de 14% Entre8 et 14%
Entre6 et 8%
Entre4 et 6% Moinsde 4%
www.partenaire-europe.com
Source:Eurostat
Page 7
Comprendre l’avenir que se sont choisi les PECO en 23 cartes
La Pologne ouvre ses frontières Pour faire face à ces tensions, sur son marché du travail et éviter que son économie ralentisse la Pologne a ouvert ses portes à de nombreux migrants. Cela peut paraitre contre intuitif, mais la Pologne est même le pays qui a délivré le plus de permis de résidence dans l’UE. C’est-à-dire qui a accueilli le plus d’immigrants légaux en 2017.
Août2019
Carte 5.Immigration choisie ou légale : Nombre de permis de résidence délivréspour 1000 habitants (2017)
Plus de 15
Entre 10 et 15
Entre 6 et 10
Entre 3 et 6
Moins de 3
www.partenaire-europe.com
Source:Eurostat
Page 8
Comprendre l’avenir que se sont choisi les PECO en 23 cartes
Une politique d’immigration choisie Contrairementà nombre de pays de l’Ouest, la Pologne a décidé de mettre en place une politique d’immigration choisie. Plusgénéralement, les migrants accueillis dans les PECO ont des profils très différents de ceux de l’Ouest. D’abord si l’on regarde le taux d’emploi à l’Est des personnes âgées entre 20 et 64
Août2019
ans nées hors de l’U.E., il est bien plus important qu’à l’Ouest. EnFrance, près d’unepersonne sur deux,en âge de travailler et qui est née hors de l’U.E., n’a pas d’emploi etse retrouve doncà la charge de la société. EnPologne c’est moins de 3sur 10.
Carte 6.Tauxd’emploides personnesâgéesde20 à 64ans néeshors del’UE(2018)
Entre 75 et 85%
Entre 70 et 75%
Entre 65 et 70%
Entre 60 et 65%
Entre 50 et 60%
www.partenaire-europe.com
Source:Eurostat
Page 9
Comprendre l’avenir que se sont choisi les PECO en 23 cartes
Garder constant le périmètre de l’Etat Auregard des taux de prélèvement obligatoires bas, et du niveau du PIB/habitant peuélevé, malgré une croissance importante, il serait difficile pour ces pays d’assumer la prise en charge d’unegrandequantité de migrants ne travaillant pas. Pour ce faire il faudrait augmenter les prélèvements, recruter de nouveaux
Août2019
fonctionnaires, créer des organismes et donc augmenter la puissance de l’Etat.
Carte 7.PIB/hab en SPA - Standards de pouvoird’achat(2018)
Plus de 40 000
Entre 35 et 40 000
Entre 30 et 35 000
Entre 25 et 30 000
Entre 20 et 25 000
Moins de 20 000
www.partenaire-europe.com
Source:Eurostat
Page 10
Comprendre l’avenir que se sont choisi les PECO en 23 cartes
Une Chrétienté assumée et revendiquée
Les citoyens des PECO restent globalement plutôt conservateurs et attachés à leursracineschrétiennes.
Al’Est,le profil des migrants estdifférent de celui del’Ouest, notamment en matière de racines religieuses.
Août2019
Carte 8.Principale racine religieuse desbénéficiaires d’unpermis de résidence (2017)
+ 80% 60-79% - 59%
Source:Partenaire Europed‘aprèsEurostat et les Instituts nationaux de statistiques
www.partenaire-europe.com
Page 11