Déclaration CGT au CCE d

Déclaration CGT au CCE d'EDF SA - projet de fermeture de Fessenheim

-

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

La FNME-CGT s’interroge sur la politique industrielle mise en œuvre dans la filière nucléaire et l’entreprise de service public EDF, dans un pays devenu le royaume de l’absurdité en matière de politique énergétique.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 27 octobre 2016
Nombre de visites sur la page 23
Langue Français
Signaler un problème
La FNME‐CGT s’iŶteƌƌoge suƌ la politiƋue iŶdustƌielle ŵise eŶ œuvƌe daŶs la filiğƌe ŶuĐlĠaiƌe et l’eŶtƌepƌise de seƌviĐe puďliĐ EDF, daŶs uŶ paLJs deveŶu le ƌoLJauŵe de l’aďsuƌditĠ eŶ ŵatiğƌe de politiƋue ĠŶeƌgĠtiƋue. RieŶ de Ŷouveau, ďieŶ au ĐoŶtƌaiƌe, depuis le ϭϰ septeŵďƌe pouƌ les poƌteuƌs du pƌoĐessus de feƌŵetuƌe aŶtiĐipĠe du CNPE de FesseŶheiŵ.Les ƌisƋues de Đoupuƌes de ĐouƌaŶt poiŶtĠs depuis des ŵois soŶt aujouƌd’hui avĠƌĠs, et la ŵoďilisatioŶ des salaƌiĠs à l’appel de la seule CGT a ĐoŶtƌaiŶt le gouveƌŶeŵeŶt à ƌeveŶiƌ suƌ ses pƌojets de tadže ĐaƌďoŶe et les diƌeĐtioŶs suƌ Đeudž de feƌŵetuƌe de tƌaŶĐhes theƌŵiƋues à flaŵŵe, LJ Đoŵpƌis Đelles au fioul.DaŶs l’eŶtƌeteŵps, le pƌĠsideŶt du TGI a suspeŶdu les dĠlais de ĐoŶsultatioŶ jusƋu’à la date de soŶ jugeŵeŶt. A l’issue des ĠvaluatioŶs ĐoŵplĠŵeŶtaiƌes de sûƌetĠ des iŶstallatioŶs ŶuĐlĠaiƌes post‐Fukushiŵa, l’AutoƌitĠ de SûƌetĠ NuĐlĠaiƌe a ĐoŶsidĠƌĠ Ƌue les iŶstallatioŶs edžaŵiŶĠes pƌĠseŶtaieŶt uŶ Ŷiveau de sûƌetĠ suffisaŶt pouƌ Ƌu’elle Ŷe deŵaŶde l’aƌƌġt iŵŵĠdiat d’auĐuŶe d’eŶtƌe elles. EŶ ϮϬϭϭ et ϮϬϭϯ, l’ASN a Ġŵis uŶ avis positif pouƌ la pouƌsuite de l’edžploitatioŶ des uŶitĠs de pƌoduĐtioŶ Ŷ°ϭ et Ŷ°Ϯ de FesseŶheiŵ pouƌ ϭϬ aŶŶĠes supplĠŵeŶtaiƌes, ĐoŶfoƌtaŶt Đet edžaŵeŶ. Le ϴ jaŶvieƌ deƌŶieƌ, la DiƌeĐtioŶ d’EDF ĐĠlğďƌe les ϭϮ,ϵ TW/h pƌoduit eŶ ϮϬϭϱ paƌ Đe CeŶtƌe NuĐlĠaiƌe de PƌoduĐtioŶ d’EleĐtƌiĐitĠ, soŶ iŶtĠgƌatioŶ des pƌesĐƌiptioŶs ĐoŵplĠŵeŶtaiƌes de sûƌetĠ liĠes à l’ĠvĠŶeŵeŶt de Fukushiŵa et des staŶdaƌds d’edžigeŶĐe les plus ƌĠĐeŶts et les plus ĠlevĠs. IŶtĠgƌatioŶ Ƌui devieŶdƌait uŶ gâĐhis fiŶaŶĐieƌ daŶs le Đas d’uŶe feƌŵetuƌe aŶtiĐipĠe. L’ASN validaŶt soŶ edžploitatioŶ, la DPN fidžaŶt des oďjeĐtifs au‐delà de la pƌoduĐtioŶ aĐtuelle du paƌĐ ŶuĐlĠaiƌe Ƌui iŶĐlueŶt les ϭϮ,ϵ TW/h de FesseŶheiŵ, Ƌuelles ŵotivatioŶs teĐhŶiƋues ou ĠĐoŶoŵiƋues iŵposeŶt à EDF Đette feƌŵetuƌe ? CoŵŵeŶt ĐoŵpƌeŶdƌe le ĐoŵpoƌteŵeŶt ĐoŶtƌadiĐtoiƌe, voiƌe ĐLJŶiƋue, d’uŶe eŶtƌepƌise Ƌui vaŶte les ƌĠsultats de FesseŶheiŵ tout eŶ voulaŶt, Đe jouƌ, iŶfoƌŵeƌ les ƌepƌĠseŶtaŶts du peƌsoŶŶel suƌ uŶ pƌoĐessus de feƌŵetuƌe ? Quelle aďeƌƌatioŶ ĠĐoŶoŵiƋue peut pousseƌ uŶe eŶtƌepƌise, Ƌui plus est ĐoŶfƌoŶtĠe à uŶe situatioŶ fiŶaŶĐiğƌe fƌagile, à se sĠpaƌeƌ d’uŶe ĐeŶtƌale aŵoƌtie depuis loŶgteŵps et Ƌui paƌtiĐipe, au‐delà de sa ŵissioŶ de pƌoduĐtioŶ, à l’ĠƋuiliďƌe fiŶaŶĐieƌ d’EDF et doŶĐ à la politiƋue taƌifaiƌe Ƌui peƌŵet à la FƌaŶĐe les pƌidž paƌŵi les plus ďas d’Euƌope ? AďeƌƌatioŶ d’autaŶt plus pƌĠgŶaŶte Ƌue le gouveƌŶeŵeŶt pƌĠvoit uŶe iŶdeŵŶisatioŶ Ƌui, eŶ additioŶŶaŶt la paƌt fidže, liĠe à l’aŶtiĐipatioŶ des Đoûts de la feƌŵetuƌe de la ĐeŶtƌale, à la paƌt vaƌiaďle, ƌeflĠtaŶt le ŵaŶƋue à gagŶeƌ pouƌ EDF jusƋu’eŶ ϮϬϰϭ, Ŷe Đouvƌiƌait Ƌu’à peiŶe le ďĠŶĠfiĐe d’uŶe seule aŶŶĠe d’edžploitatioŶ ! Et Ƌuid des Ƌuotes‐paƌts de ϭϳ,ϱ et ϭϱ% Ƌui pouƌƌaieŶt ġtƌe ƌeveƌsĠes audž opĠƌateuƌs ĠtƌaŶgeƌs ‐ l’AlleŵaŶd EŶBW et les suisses AlpiƋ, Adžpo et BKW ‐ Đo‐aĐtioŶŶaiƌes de FesseŶheiŵ pouƌ les iŶdeŵŶiseƌ au titƌe des ďĠŶĠfiĐes ŵaŶƋuĠs de la ĐeŶtƌale ? QuaŶt au Đhiffƌe de ϵϲ ŵillioŶs d’euƌos eŶgloďaŶt les dispositioŶs soĐiales liĠes à la feƌŵetuƌe, aloƌs Ƌue Đelles‐Đi Ŷ’oŶt ĠtĠ dĠďattues Ŷulle‐paƌt, Ŷous soŵŵes eŶ dƌoit d’edžigeƌ tous les ĠlĠŵeŶts du deal EDF‐Etat Ƌui oŶt aŵeŶĠ à Đe diŵeŶsioŶŶeŵeŶt ĐoŶtƌaiŶt Ƌue Ŷous ĐoŶtestoŶs feƌŵeŵeŶt. D’apƌğs le ƌappoƌt d’avƌil ϮϬϭϱ de l’Oďseƌvatoiƌe NatioŶal de la PƌĠĐaƌitĠ EŶeƌgĠtiƋue, oƌgaŶisŵe issu du GƌeŶelle de l’eŶviƌoŶŶeŵeŶt, doŶt EDF est sigŶataiƌe de la ĐoŶveŶtioŶ de ŵise eŶ plaĐe, ϭ fƌaŶçais suƌ ϱ est eŶ pƌĠĐaƌitĠ ĠŶeƌgĠtiƋue.
FaĐe à Đes ϭϭ,ϱ ŵillioŶs de fƌaŶçais Ƌui oŶt des diffiĐultĠs à se Đhauffeƌ et s’ĠĐlaiƌeƌ, Ƌue peŶseƌ d’uŶe politiƋue Ƌui pƌivilĠgie de façoŶ illusoiƌe les ĠŶeƌgies ƌeŶouvelaďles Ƌui augŵeŶteƌoŶt de faĐto la faĐtuƌe ĠleĐtƌiƋue des usageƌs, du fait des suďveŶtioŶs aďusives, aloƌs Ƌue les solutioŶs ƌĠsideŶt daŶs uŶ ŵidž ĠŶeƌgĠtiƋue Ƌui allie toutes les souƌĐes ŵais Ƌui doit Đoŵpoƌteƌ des pƌoduĐtioŶs de ďase et ŶotaŵŵeŶt ŶuĐlĠaiƌe eŶ FƌaŶĐe pouƌ ġtƌe peƌtiŶeŶt et effiĐaĐe. Les ĐoŶsĠƋueŶĐes de Đette feƌŵetuƌe seƌaieŶt doŶĐ ƌesseŶties ďieŶ au‐delà d’EDF. A Ŷoteƌ les iŵpaĐts soĐio‐ĠĐoŶoŵiƋues du ďassiŶ d’eŵploi : Đe seƌaieŶt Ϯ ϮϬϬ eŵplois pouƌ la ƌĠgioŶ, ageŶts EDF, pƌestataiƌes et iŶduits, et les ƌeveŶus de ϱ ϬϬϬ peƌsoŶŶes Ƌui dĠpeŶdeŶt de la ĐeŶtƌale, Ƌui seƌaieŶt dĠtƌuits saŶs Đoŵpteƌ la peƌte des ƌeveŶus iŵpoƌtaŶts Ƌui soŶt ĐolleĐtĠes paƌ les ĐolleĐtivitĠs loĐales. Est‐Đe vƌaiŵeŶt la solutioŶ au Đhôŵage de ŵasse Ƌue suďit la FƌaŶĐe, pƌoŵesse ĠleĐtoƌale du ĐaŶdidat HollaŶde de ϮϬϭϮ ? Est‐Đe uŶ ĠlĠŵeŶt du ƌedƌesseŵeŶt pƌoduĐtif, pƌoŵesse ĠleĐtoƌale du ĐaŶdidat HollaŶde de ϮϬϭϮ ? Paƌ ailleuƌs, ŵġŵe eŶ iŵagiŶaŶt uŶ aĐĐoŵpagŶeŵeŶt spĠĐifiƋue pouƌ les ageŶts EDF, Ƌui Ŷ’est, ĐeĐi dit, pas sĠƌieuseŵeŶt aďoƌdĠ daŶs le dossieƌ, ĐoŵŵeŶt la situatioŶ des salaƌiĠs des eŶtƌepƌises pƌestataiƌes seƌait‐elle pƌise eŶ Đoŵpte ? La CGT ƌefuse tout ŵassaĐƌe gƌatuit d’eŵploi et ĐoŶsidğƌe Ƌue l’aveŶiƌ des faŵilles de salaƌiĠs sous‐tƌaitaŶts Ŷe vaut pas ŵoiŶs de pƌĠoĐĐupatioŶ Ƌue Đelui des ageŶts statutaiƌes. Nous savoŶs Ƌue la pƌoduĐtioŶ d’ĠleĐtƌiĐitĠ ϮϬϭϰ d’EDF eŶ FƌaŶĐe Ŷ’Ġŵet Ƌue ϭϳg de COϮ paƌ kWh, pouƌ uŶe ŵoLJeŶŶe euƌopĠeŶŶe ŶetteŵeŶt supĠƌieuƌe puisƋu’elle se situe à ϯϬϬ g/kWh. Le CNPE de FesseŶheiŵ paƌtiĐipe pleiŶeŵeŶt à Đe ďilaŶ ĠĐologiƋue ! Le CNPE de FesseŶheiŵ est Đapaďle de faiƌe du suivi de ƌĠseau pouƌ gaƌaŶtiƌ l’ĠƋuiliďƌe pƌoduĐtioŶ/ĐoŶsoŵŵatioŶ. L’EPR devƌa foŶĐtioŶŶeƌ plusieuƌs aŶŶĠes d’essai eŶ pƌoduĐtioŶ à puissaŶĐe ŵadžiŵale avaŶt de pouvoiƌ au ŵieudž eŶ faiƌe de ŵġŵe. L’iŵpaĐt ĠĐologiƋue de Đette feƌŵetuƌe est loiŶ d’ġtƌe ŶĠgligeaďle, puisƋu’elle oďligeƌait le dĠŵaƌƌage de ŵoLJeŶs de pƌoduĐtioŶ plus Đoûteudž eŶ COϮpouƌ passeƌ les piĐs de ĐoŶsoŵŵatioŶ. Pouƌ ƌappel les ĐLJĐles ĐoŵďiŶĠ gaz ĠŵetteŶt ϰϮϳ g/kWh et les tuƌďiŶes à gaz Ŷatuƌel, ϴϴϯ g/kWh ĐoŶtƌe ϲ g/kWh pouƌ le ŶuĐlĠaiƌe. AďeƌƌatioŶ teĐhŶiƋue, ĠĐoŶoŵiƋue, ĠĐologiƋue, dƌaŵe soĐial, faŵilial et huŵaiŶ, pouƌ les ageŶts EDF, les pƌestataiƌes et la populatioŶ eŶviƌoŶŶaŶte, ƌieŶ Ŷe justifie la feƌŵetuƌe de FesseŶheiŵ, à Đe jouƌ. RieŶ, hoƌŵis des disĐussioŶs de Đouloiƌs et de saloŶs, aujouƌd’hui pĠƌiŵĠes, eŶtƌe deudž paƌtis politiƋues Ƌui Ŷe se ĐauseŶt plus, pƌatiƋuaŶt des deals suƌ le dos de l’iŶtĠƌġt gĠŶĠƌal ! AutƌeŵeŶt dit uŶ aƌguŵeŶtaiƌe uŶ peu ŵiŶĐe audž LJeudž de la FNME‐CGT. AveĐ 4Ϭ% de gƌĠvistes, uŶe fois de plus, les ageŶts ŵaŶifesteŶt leuƌ oppositioŶ à la feƌŵetuƌe aŶtiĐipĠe de FesseŶheiŵ. La FNME‐CGT ƌappelle, au ƌegaƌd des iŶfoƌŵatioŶs fouƌŶies Đe jouƌ, soŶ oppositioŶ totale à uŶe feƌŵetuƌe ŶoŶ ŵotivĠe teĐhŶiƋueŵeŶt de la ĐeŶtƌale ŶuĐlĠaiƌe de FesseŶheiŵ, outil du SeƌviĐe PuďliĐ de l’ÉleĐtƌiĐitĠ. DaŶs les luttes, daŶs les ŶĠgoĐiatioŶs, daŶs les IRP, la CGT dĠfeŶd vos iŶtĠƌġts ! Dğs le ϭ7 Noveŵďƌe,VOTEZ CGT !