nar,p1120mefselimseégâsemsnonénuted025àa92,1millidiantes,f«seemmessnodtnousaadtnatuvivneiaôlpiesemtnosotseéempcos,tempnute,seldsfiéfercnseselonleniveaudedsulptneieémôlpid,eisMas.angtinnvsnosmtioetcnvuneequouplsétaelletenmmtano
E foyer » : elles vivent en couple et sont inac -tives. En 1991, elles étaient 3,5 millions. Les femmes au foyer sont moins diplô -mées que les femmes en couple actives, mais plus diplômées qu’il y a vingt ans. Cette situation tend à se raréfier aux âges intermédiaires. Elle se rencontre plus fréquemment aux âges où les enfants sont encore jeunes et chez les cinquante -naires, encore les plus nombreuses (37 % des femmes au foyer). Huit femmes au foyer sur dix ont eu un emploi par le passé. L’interruption de l’activité survient souvent à l’occasion de l’arrivée d’un enfant, mais elle est aussi liée à une conjoncture économique moins favorable. Les femmes au foyer qui n’ont jamais travaillé sont moins diplômées et plus souvent mères de familles nombreuses. En France, en 2011, 15 millions de femmes sont âgées de 20 à 59 ans et ne sont plus étudiantes. Parmi elles, 2,1 millions, soit 14 %, sontdes«femmesaufoyer»(définitions): elles vivent en couple et sont inactives (au sens du Bureau international du travail), c’est-à-dire qu’elles ne travaillent pas et ne sont pas au chômage. Vingt ans plus tôt, elles étaient 3,5 millions, soit 24 % des femmes âgées de 20 à 59 ans non étudiantes. La diminution de la proportion de femmes au foyer est d’abord liée à la progression de l’acti -vité féminine. Ainsi, 82 % des femmes âgées de 20 à 59 ans non étudiantes sont actives contre 73 % en 1991. Et parmi celles qui vivent en couple, elles sont 81 % à être actives contre 68 % vingt ans plus tôt (graphique 1). Par ailleurs, la diminution de la proportion de femmes au foyer vient aussi d’une moindre propension à vivre en couple. De fait, toujours parmi les femmes âgées de 20 à 59 ans non étudiantes, 70 % vivent en couple en 2011 contre 77 % en 1991. À cette date, les femmes
de la forte progression de la monoparentalité chez les femmes les moins diplômées. En 2011, parmi les femmes de 20 à 59 ans titulaires au plus du certificat d’études primaires (CEP), 32 % vivent seules, avec ou sans enfant, contre 20 % vingt ans plus tôt.
Plus diplômées qu’avant, mais toujours moins que les actives Les comportements d’activité étant liés au niveau de formation, les femmes au foyer sont, en moyenne, moins diplômées que les femmes actives. Mais, comme l’ensemble des femmes, elles sont plus diplômées qu’il y a vingt ans. Ainsi, en 2011, 33 % des femmes au foyer sont titulaires au plus du CEP contre 58 % en 1991 (tableau1).Parmilesfemmesactivesen couple, seules 14 % ont ce seul niveau de formation en 2011 ; elles étaient 34 % en 1991. À l’opposé, 37 % des femmes au foyer ont au moins le baccalauréat en 2011, contre 15 % en 1991. Parmi les actives en couple, elles sont 57 % contre 31 % il y a vingt ans. part des femmes au foyer a baisséLa de 12 points en vingt ans en % 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 1991 2011 FemamnetsjaamuafiosyterravailléFaemmesaufoyer n'ay yant déjà travaillé Femmes actives Ensemble des femmes au foyer Champ : femmes en couple âgées de 20 à 59 ans, hors étudiantes. Source:Insee,enquêtesEmploi1991et2011.
N° 1463 - AOÛT 2013
Huitfemmesaufoyersurdix onteuunemploiparlepassé Zohor Djider, division Études sociales, Insee
En 2011, 43 % des femmes au foyer présents dans le ménage, 23 % des n’ont pas d’enfant (tableau2), une femmes au foyer sont mères de trois proportion proche de celle des femmes enfants contre 12 % des actives vivant en actives des mêmes âges (45 %). On ne couple. Ces proportions étaient en 1991 de compte toutefois ici que les enfants âgés 27 % et 11 %. En effet, les femmes au de moins de 18 ans vivant dans le foyer. foyer sont en moyenne plus âgées que les Selon cette approche restrictive, les femmes en couple actives. Ainsi, 37 % des femmes au foyer n’en sont pas moins femmes au foyer sont quinquagénaires beaucoup plus souvent mères de famille contre 25 % des actives. Ces écarts d’âge nombreuse : 18 % d’entre elles ont au peuvent d’ailleurs contribuer aussi, en moins trois enfants, contre 8 % des partie, au fait que les femmes au foyer sont femmes en couple actives. moins diplômées que les femmes actives, Sans doute cet écart serait encore plus compte tenu de l’élévation des niveaux de important si l'on tenait compte des enfants formation au fil des générations. qui ont quitté le domicile parental ou ceux Toutefois, le profil des femmes au foyer âgésdeplusde18ans.Ainsien2011,entendàserajeunir(graphique2).Eneffet, tenant compte du nombre total d’enfants en 1991, leur proportion parmi les au foyer sont titulaires d’un diplôme du supérieurEn 2011, 19 % des femmes en % Femmes au fo er 2011yFemtimvees N’ayant jamais travaillé A yant déjà travaillé Ensemble ac s Au moins Bac + 3 5,8 11,0 9,9 19,4 Bac + 2 3,3 11,0 9,4 17,2 Bac ou brevet professionnel 13,6 19,0 17,8 20,6 CAP, BEP 10,5 23,3 20,6 21,5 Brevet 8,4 9,8 9,5 7,5 Aucun diplôme ou CEP 58,4 25,9 32,7 13,8 Total 100,0 100,0 100,0 100,0 en % Femmes au foyer Femmes 1991 N’ayant jamais travaillé A yant déjà travaillé Ensemble actives Au moins Bac + 3 1,7 3,2 2,8 6,8 Bac + 2 2,5 4,9 4,4 10,9 Bac ou brevet professionnel 6,2 8,0 7,6 12,9 CAP, BEP 9,5 22,3 19,3 26,5 Brevet 6,9 8,3 8,0 9,1 Aucun diplôme ou CEP 73,2 53,3 58,0 33,8 Total 100,0 100,0 100,0 100,0 Champ : femmes en couple âgées de 20 à 59 ans, hors étudiantes. Source:Insee,enquêtesEmploi1991et2011. 2011, 43 % des femmes au foyer n’ont pas d’enfant mineur au foyerEn en % 2011 Femmes au foyer Femmes N’ayant jamais travaillé Ayant déjà travaillé Ensemble actives Aucun enfant 35,5 45,4 43,3 44,9 Un enfant 21,0 18,0 18,6 24,3 Deux enfants 21,5 20,2 20,5 23,1 Trois enfants ou plus 21,9 16,4 17,6 7,7 Total 100,0 100,0 100,0 100,0 en % Femmes a 1991NayantjamaistravailléAyantudfoéjyàertravailléEnsembleFaecmtimveess Aucun enfant 41,3 43,0 42,6 43,1 Un enfant 16,1 19,0 18,3 27,6 Deux enfants 17,0 20,2 19,5 22,7 Trois enfants ou plus 25,5 17,8 19,6 6,5 Total 100,0 100,0 100,0 100,0 Champ : femmes en couple âgées de 20 à 59 ans, hors étudiantes. Ensemble des enfants de moins de 18 ans vivant dans le foyer. Source:Insee,enquêtesEmploi1991et2011.
NIESEPREMIÈREfigureèdssaparutionsur www
femmes en couple « en âge de travailler » (femmes de 20 à 59 ans non étudiantes) augmentait régulièrement avec l’âge, de 23 % entre 20 et 24 ans à 58 % entre 55 et 59 ans. En 2011, leur proportion est plus élevée entre 20 et 34 ans (environ 20 %) qu’entre 40 et 49 ans (moins de 15 %). À part la tranche des 55-59 ans, où la part des femmes au foyer reste la plus élevée (34 %), la situation de femme au foyer est aujourd’hui plus concentrée sur les âges où les enfants sont jeunes. Huit femmes au foyer sur dix ont déjà travaillé dans le passé En 2011, 79 % des femmes au foyer ont déjà exercé une activité professionnelle dans le passé, ne serait-ce que pour une durée réduite, une proportion proche de celle de 1991 (76 %). Mais les motifs de cessation d’activité ont sensiblement évolué. En 1991, 59 % des femmes au foyer déclaraient avoir cessé leur activité pour des raisons personnelles. En 2011, elles ne sont plus que 21 %. La raison majoritaire est devenue la fin d’un contrat à durée déterminée (CDD) : dans 35 % des cas contre 10 % en 1991. Les interruptions d’activité à la suite d’un licenciement ont également fortement progressé : de 4 % en 1991 à 11 % en 2011 (graphique 3). Par rapport à il y a vingt ans, les femmes au foyer ayant un passé professionnel ont plus souvent occupé des CDD. Ils se soldent plus fréquemment qu’avant par un passage à l’inactivité, éventuellement précédé d’une période de chômage. Certaines femmes peuvent se découra -ger : ne recherchant plus véritablement d’emploi, elles deviennent alors inactives. La majorité des femmes au foyer ayant déjà travaillé sont éloignées du marché du travail depuis plusieurs années. En 2011, 60 % d’entre elles ont cessé leur activité depuis au moins trois ans (graphique4).Cetteproportionest toutefois plus faible qu’en 1991 (70 %). Les interruptions d’activité sont en effet plus souvent temporaires qu’il y a vingt ans et vont plus souvent de pair avec la naissance d’un enfant. Ainsi, quel que soit le nombre d’enfants, la cessation d’activité est en moyenne beaucoup plus récente pour les femmes ayant un enfantdemoinsdetroisans(tableau3). L’ancienneté moyenne augmente toute -fois avec le rang de l’enfant dans la
.insee.fr
r.feens.iww wrusnoiturapassèdREfigureEEPREMIÈISN
et les femmes actives vivant en couple avec un conjoint actif. Ce dernier est, (de 57 % à 55 % dans les deux cas). dans près de 40 % des cas, ouvrier. Parmi les femmes actives en couple, neuf sur dix vivent avec un conjoint actif. Deux femmes au foyer sur dixCe dernier exerce plus fréquemment ont un conjoint inactif -une profession intermédiaire ou supé rieure. Ayant ou non déjà travaillé, près de huit Si les femmes au foyer vivent plus femmes au foyer sur dix (78 %) vivent souvent avec un conjoint inactif que les En 2011, une femme sur trois entre 55 et 59 ans est au foyer 70 en 60 50 40 30 20 10 0 20-24 ans 25-29 ans 30-34 ans 35-39 ans 40-44 ans 45-49 ans 50-54 ans 55-59 ans Champ : femmes en couple âgées de 20 à 59 ans, hors étudiantes. Source:Insee,enquêtesEmploi1991et2011. Les arrêts liés à des fin de contrat ont fortement progressé 70 en 1991 602011 50 40 30 20 10 0 Fin de CDD Démission Raisons Licenciement Retraite, Cessation Autres de santé cessation d’activité pour raisons raisons ou invalidité non salariée personnelles Champ : femmes au foyer âgées de 20 à 59 ans ayant déjà travaillé, hors étudiantes. Source:Insee,enquêtesEmploi1991et2011. 60 % des femmes au foyer ont cessé de travailler depuis trois ans ou plus en 100 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 1991 2011 Champ : femmes au foyer âgées de 20 à 59 ans ayant déjà travaillé, hors étudiantes. Source:Insee,enquêtesEmploi1991et2011.
Trois ans ou plus De deux à moins de trois ans De un à moins de deux ans Moins d'un an Non déclaré
1991 2011
fratrie. Pour les femmes n’ayant pas (ou plus) d’enfant de moins de trois ans, l’an -cienneté moyenne est bien plus élevée et peut laisser penser que le retrait d’ac -tivité a un caractère plus définitif. Celles qui n’ont jamais travaillé : mères de famille nombreuses et moins diplômées, souvent immigrées En 2011, comme en 1991, une femme au foyer sur cinq n’a jamais travaillé. Ces femmes se distinguent encore plus nettement des femmes actives vivant en couple que les autres femmes au foyer ayant eu par le passé une activité professionnelle. En particulier, elles sont beaucoup moins diplômées : en 2011, 58 % d’entre elles sont titulaires au plus du CEP contre 26 % des femmes au foyer ayant déjà travaillé et 14 % des femmes acti -ves vivant en couple. Comme les autres femmes au foyer, celles qui n’ont jamais travaillé sont plus diplômées qu’il y a vingt ans : en 1991, 73 % d’entre elles étaient titulaires au plus du CEP. Mais l’écart par rapport aux femmes au foyer ayant déjà travaillé s’est creusé : de 20 points en 1991 à 33 points en 2011. Par ailleurs, 22 % des femmes au foyer n’ayant jamais travaillé sont mères de famille nombreuse (au moins trois enfants) contre 16 % des femmes au foyer ayant déjà travaillé et 8 % des acti -ves en couple. Enfin, 52 % de ces femmessontimmigrées(définitions), majoritairement originaires du Maghreb, contre 16 % des autres femmes au foyer et 10 % des actives vivant en couple. En 2011, 34 % des femmes au foyer de moins de trente ans n’ont jamais travaillé contre 17 % de celles âgées de plus de quarante ans. En effet, bien que l’inactivité féminine soit plus répandue parmi les plus anciennes générations, l’allongement de la scolarité et les difficultés de première insertion dans l’emploi des jeunes femmes font qu’une proportion plus impor -tante d’entre elles n’ont pas encore acquis d’expérience professionnelle. En termes d’évolution, la cat égorie des femmes au foyer n’ayant jamais travaillé se distingue par la part croissante de celles ayant au moins un enfant : de 59 % en 1991 à 65 % en 2011. À l’inverse, cette proportion baisse d’environ deux points parmi les autres femmes au foyer
autres femmes en couple, cela reflète largement le fait qu’une proportion plus importante d’entre elles sont quinquagé -naires, ces dernières ayant plus souvent un conjoint retraité. En 2011, alors que 6 % des femmes inactives de 25 à 30 ans ont un conjoint inactif, cette proportion est de 13 % pour les femmes de 45 à 50 ans et de 56 % pour celles de 55 à 59 ans. La différence entre la situation des femmes jeunes et des plus âgées était encore plus prononcée en 1991 : la proportion de conjoints inactifs atteignait en effet à cette date 60 % pour les femmes au foyer âgées de 55 à 59 ans contre 3 % pour les femmes de 25 à 30 ans. Sources Les données de cette étude proviennent de l’enquête Emploi. Cette enquête est réalisée par l’Insee auprès des personnes de 15 ans ou plus vivant dans un ménage dit « ordinaire », c’est-à-dire hors les personnes vivant en communauté (foyers, cités universitaire s, hôpitaux, maisons de retraite, prisons…). En 1991, l’enquête Emploi était réalisée chaque année. Depuis 2003, elle est réalisée en continu. L’enquête Emploi est la seule source statis-tique permettant de mesurer les concepts d’activité, chômage, emploi et inactivité tels qu’ils sont définis par le Bureau interna-tional du travail (BIT). Définitions Sont définies ici commefemmes au foyer, les femmes âgées de 20 à 59 ans, hors étudiantes et qui, vivant au sein d’un couple, sont classées « autres inactives » au sens du Bureau international du travail (BIT) : elles n’occupent pas d’emploi et ne sont pas au chômage. La frontière entre activité et inactivité retenue ici sur toute la
la durée de l’inactivité, le nombreFemmes au foyer ayant déjà travaillé selon et l’âge des enfants en % à 2 ans à 3 ans 2011déNcolnarédMeoi1nasnmoi1nsadne2ansmoinsde3ansouplusEnsemble Aucun enfant 0,1 10,1 10,2 8,2 71,3 100,0 1 enfant d’au moins trois ans 0,0 12,8 8,6 7,6 71,0 100,0 1 enfant de moins de trois ans 0,3 32,3 30,6 19,3 17,4 100,0 2 enfants dont aucun de moins de 3 ans 0,6 9,8 10,5 9,9 69,2 100,0 2 enfants dont un de moins 3 ans 0,4 17,6 33,2 22,2 26,7 100,0 3 enfants ou plus dont aucun de moins de 3 ans 0,1 5,2 6,0 7,8 80,9 100,0 3 enfants ou plus dont un de moins 3 ans 0,2 8,0 21,6 17,1 53,2 100,0 en % M 1991déNcolanrédeo1inasnmoi1nsandeà2ansmoi2nsadnes3àanso3uapnlsusEnsemble Aucun enfant 7,6 7,6 6,6 5,2 72,9 100,0 1 enfant d’au moins trois ans 9,9 6,6 4,8 4,9 73,8 100,0 1 enfant de moins de trois ans 7,9 27,1 28,9 18,4 17,7 100,0 2 enfants dont aucun de moins de 3 ans 5,6 8,0 4,4 3,4 78,5 100,0 2 enfants dont un de moins 3 ans 6,5 16,3 17,6 13,4 46,2 100,0 3 enfants ou plus dont aucun de moins de 3 ans 6,9 4,2 2,9 4,7 81,3 100,0 3 enfants ou plus dont un 1 de moins 3 ans 10,5 8,3 4,0 9,1 58,0 100,0 Lecture : en 2011, 71 % des femmes au foyer sans enfant sont inactives depuis 3 ans ou plus. Champ : femmes au foyer âgées de 20 à 59 ans ayant déjà travaillé, hors étudiantes. Source:Insee,enquêtesEmploi1991et2011. période est celle utilisée par l’Insee dans récentes, quelles tendances pour l’ave-lesenquêtesEmploijusquen2006.nir?»,ÉconomieetStatistiquen°398-399, Au-delà de cette date, l’Insee s’est rappro- juin 2006. ché de l’interprétation de l’office statistique  Micheaux S., Monso O., « Faire garder des communautés européennes (Euros- ses enfants pendant son temps de travail », tat).Ainsi,cetarticlemobiliselancienneInseePremièren°1132,avril2007. définition préconisée par le BIT.  Daguet F., Niel X., « Vivre en couple -Unimmigré -est une personne née étran proportion de jeunes en couple se La gèreàlétranger.Aprèsquelquesannéesstabilise»,InseePremièren°1281, de résidence, certains immigrés ont pu février 2010. devenir français par acquisition, les autres  Niel X., « Six femmes au foyer sur dix restant étrangers. aimeraient travailler mais une sur dix cherche vraiment un emploi », Premières Bib ra hsynthèses, Dares, n° 09-1, février 1998. liog p ie H., « Le taux d’emploi des hommes Guedj et des femmes - Des écarts plus marqués AfsaEssafiC.,BuffeteauS.,«Lactivitéenéquivalenttempsplein»,Insee féminineenFrance:quellesévolutionsPremièren°1462,août2013.
Pour vous abonner aux avis de parution : http://www.insee.fr/abonnements Pour vous abonner à INSEE PREMIÈRE : -Par internet : http://www.webcommerce.insee.fr/liste.php?idFamille=16 -Par courrier : retourner ce bulletin à l’adresse ci-après ou par fax au (33) 03 22 97 31 73 INSEE/CNGP - B.P. 402 - 80004 Amiens CEDEX 1 OUI, je souhaite m’abonner à INSEE PREMIÈRE - Tarif 2013 Abonnement annuel :84(France)106(Étranger) ________________________ ____________________________ Nom ou raison sociale : Activité : Adresse : ___________________________________________________________________ Tél : ______________________________________ _______________________________ Ci-joint mon règlement en Euros par chèque à l’ordre de l’INSEE :. __________________________________ Date : ____________________________ Signature ______
www.insee.fr Direction Générale : 18, Bd Adolphe-Pinard 75675 Paris cedex 14 Directeur de la publication : Jean-Luc Tavernier Rédacteur en chef : E. Nauze-Fichet Rédacteurs : L. Bellin, J.-B. Champion, A. Houlou-Garcia, C. Pfister Maquette :C. Kohler Impression: Jouve Code Sage IP131463 ISSN 0997 - 3192 © INSEE 2013