L’HEBDO DES HABITANTS D’AULNAY-SOUS-BOIS N°104 JEUDI 21 OCTOBRE 2010 WWW.AULNAY-SOUS-BOIS.COM PORTRAIT CLAUDE MICHEL PAGE 17 L'ancien bâtonnier du Barreau de la Seine-Saint-Denis, qui fut le plus proche collaborateur de Robert Ballanger, publie ses souvenirs LOISIRS PAGE 18 Le naginata, art martial, s’arme de patience NOTRE VILLE PAGE 15 Aulnay, capitale régionale de la biodiversité DOSSIER PAGE 4 NOS VIES PAGE 8 Un coup de main Aux arbres, citoyens ! pour créer sa boite Appels aux bénévoles 02 Appel aux bénévoles Les Restaurants du cœur recherchent, pour leur centre d’Aulnay, des bénévoles disponibles les lundi, mardi et jeudi matins à partir du 29 novembre pour assurer l’accueil et la distribution. Une réunion de présentation et d’information se tiendra au 14 rue des Saules, le lundi 25 octobre, à 11h. Renseignements au 06 77 19 59 39. Fermeture du parc BallangerCours de cuisine Vendredi 22 octobre, C’est avec curiosité et gourmandise que les élèves de CE2 de l’école le parc Robert-Ballanger sera Vercingétorix ont assisté au cours de cuisine prodigué par Jean- fermé au public en raison Claude Cahagnet, chef étoilé à l’Auberge des Saints-Pères dans le d’une chasse aux animaux cadre de la Semaine du goût. Des pupilles aux papilles, il n’y a qu’un nuisibles.pas, la démonstration s’étant transformée en dégustation. La natation souffle Les lycéens dans la rue Vendredi 15 octobre, les élèves du lycée Voillaume ont cessé ses 20 bougies les cours pour se rendre à la manifestation parisienne. Avant cela, ils ont été reçus à leur demande par le maire à Hôtel de Ville.Le 8 octobre a eu lieu le lancement de la saison du club ASN en présence de plusieurs élus qui ont ainsi pu apprécier les performances des nageurs. Les objectifs de la saison ont été fixés avec beaucoup d’ambition pour le club qui s’est classé e e4  département et 300 au niveau national sur 1 250 clubs affiliés à la Fédération de natation. Un parking pour Le Cap Très attendu par l’équipe du Cap, un parking sécurisé et surveillé est mis à disposition des spectateurs par le centre technique municipal les soirs de concert. Situé au 72 rue Auguste-Renoir, à quelques centaines de mètres du Cap, ce parking est doté d’une superficie suffisante à l’accueil des véhicules des spectateurs. Le stationnement y est, évidemment, gratuit. OXYGÈNE PARUTION DU 21 OCTOBRE 2010 03 POINT DE VUE d AVid co USin -MAr SY Une stèle pour les pompiers Autoportrait de l’artiste en noir et blanc. iMAnche 17 octobre, à LA CA sERNE D’AULNAy, l’Association des anciens pompiers a inauguré, en présence du maire Gérard Ségura et de Marie-Jeanne Queruel, adjointe au maire chargée des « La photo est un support anciens combattants, une stèle commémorative en l’honneur des pompiers morts au feu. pour faire parler les lieux » Vous entamez une moyen de construire son devenir, résidence artistique dans lors de la rénovation urbaine, cela le quartier de la Rose-des- crée des points de repère. Vents. Dans quel but ? Votre travail porte Mon travail porte sur la mémoire essentiellement sur d’un lieu, sur les souvenirs que les l’urbain. Pourquoi toujours habitants en ont, sur leur façon photographier la ville ? d’y vivre, tous les petits détails du J’ai été urbaniste pendant une quotidien que l’on ne voit pas tou- dizaine d’années, c’est de là que jours, que la photo révèle et qui vient ma culture de la ville. Paral- sont finalement l’essence d’un lèlement, je faisais des photos en lieu. Dans un quartier en mouve- amateur. La ville est un paysage 8 740 kg de bouchons récoltés ment et en devenir comme celui qui se modifie en permanence. En SAMedi 30 SepteMbre, les bénévoles de l’association de la Rose-des-Vents, le travail 2007, j’ai eu la possibilité de chan- Les Bouchons de l’espoir ont chargé un semi-remorque à la d’immersion, de rencontres avec ger de carrière, je me suis lancé Ferme du Vieux-Pays. Le résultat du chargement est de 8 740 kg les habitants est essentiel. Il per- dans la photo de façon profes- et 1 960 kg retirés quelques jours auparavant. La récolte en met d’appréhender les lieux grâce sionnelle. Très vite, j’ai trouvé une septembre est donc de 10 tonnes et 700 kg. à noter que depuis aux histoires et aux souvenirs, pas galerie, mon travail a plu. Cela a janvier 2003, l’association a récolté plus de 181 tonnes. La vente du forcément nostalgiques, et de légitimé ma démarche urbaine. Le plastique permet de financer des projets matériels handisports et restituer un paysage urbain fami- photographe peut servir, comme la collecte se poursuit tout au long de l'année. lier que l’on ne regardait même c’est mon cas, de passerelle entre plus et qui apparaît différent, les architectes, les urbanistes et comme un autre lieu. Cette nou- les habitants. Il aide à voir les pro- velle vision suscite des surprises, jets urbains sous un angle plus des échanges. La photo sert de sensible, moins technique et support pour faire parler les lieux relaie la parole des habitants. Des et les gens. Lors de cette rési- photos, c’est toute l’épaisseur de dence, le travail sur la mémoire du vie du quartier qui surgit. quartier constitue également un recueillis par A.r. OXYGÈNE PARUTION DU 21 OCTOBRE 2010 d 04 Aux arbres, citoyens ! Pas « sous-bois » pour rien, Aulnay a fait de l’arbre le trait d’union entre patrimoine et biodiversité. Plus qu’un héritage séculaire, les arbres sont aujourd’hui le symbole de la ville. Une identité bien enracinée. Si l’arborescence de la ville d’aujourd’hui encore moins de 200 ans d’Aulnay à Tremblay, marquis d’Aulnay, y fut assassiné à 26 ans. Natu- est intimement liée à la politique urbaine de Coubron à la plaine de Chelles et de Rosny à rellement, cette série de forfaits a contribué à menée au début des années 1930, où des cen- Gagny. Si le parc Dumont témoigne de ce passé donner à la forêt une réputation plus que dou- taines d’arbres ont été plantés le long des rues boisé, c’était alors tout le sud de la ville, jusqu’à teuse, qui ne manquera pas d’ailleurs d’inspi- définissant ainsi la charpente verte de nom- hauteur de l’actuel chemin de fer, qui était recou- rer Victor Hugo. En effet, l’auteur des Misérables breux quartiers, l’histoire entre Aulnay et les vert par les arbres. situe, dans son roman, la ferme des Thénardier arbres remonte à beaucoup plus loin. Une affi- à Montfermeil. Une « notoriété » qui résistera au liation d’abord étymologique, Aulnay étant un De Victor Hugo à Georges Brassens temps, l’expression « forêt de Bondy » est tou- dérivé du latin altenum, soit littéralement « lieu Très dense, la forêt de Bondy s’est vite retrou- jours d’actualité pour évoquer un endroit peu planté d’aulnes ». La mention « sous-bois » qui vée être le repaire idéal pour les brigands et les fréquentable. Georges Brassens, lui-même, en n’apparaîtra qu’en 1903 renvoie, quant à elle, à bandes armées qui avaient tout à loisir de piller et fit référence dans sa chanson La Fidèle abso- l’ancienne appellation de la ville qui, avant la rançonner les malheureux voyageurs. Les assas- lue, « Bonhomme ne sais-tu pas, qu’il existe là- Révolution, était encore baptisée Aulnay-lès- sinats y étaient également fréquents. Déjà vers bas, des forêts luxuriantes, des bois de Bondy ». Bondy du fait de sa proximité avec l’ancienne 584 au cours d’une chasse, la reine Frénégonde y Sachez du reste que, pour ajouter à la légende, erforêt de Bondy. Composée de chênes, de fit assassiner son époux le roi Childéric I . Un pré- on parle même d’un trésor perdu. La rumeur châtaigniers, de charmes ainsi que de hêtres, nom funeste puisqu’en 673, c’est au tour de Chil- raconte qu’un coffre renfermant les bijoux de d’érables, d’aulnes, de saules et de quelques déric II, le petit-fils de Dagobert, d’y succomber. Louis XVI et de Marie-Antoinette est enfoui dans conifères, cette forêt de Bondy s’étendait, il y a En 1743, Armand Pierre Marc Antoine de Gourgue, la forêt. Avis aux apprentis orpailleurs. OXYGÈNE PARUTION DU 21 OCTOBRE 2010 05 Les 23 et 24 octobre, faites de l’arbre ! ePour sa 10 édition, la Fête de l’arbre vous plonge au cœur des mystères de la forêt. Les couleurs automnales de ce dernier week- la ville. Le « parcours aventure » d’arbre en end d’octobre offriront, cette année encore, arbre adapté à tous les âges, au cœur du parc un cadre idéal à la nouvelle édition de la Fête Dumont, est l’attraction à ne pas manquer. de l’arbre. Durant tout le week-end, la Ville Pendant ces deux jours de sensibilisation, de d’Aulnay-sous-Bois vous invite à les regarder découverte et de jeux, le service des espaces avec ceux qui les soignent et les entretiennent verts de la Ville se mobilisera pour vous tout au long de l’année. Pendant deux jours : accueillir et vous conseiller. des animations pour tout savoir des essences d’arbres odorantes et réaliser soi-même son I N FO P R ATIQ U E parfum boisé. Petits et grands sont conviés Fête de l’arbre « Au cœur des mystères à découvrir, et participer aux expositions de l’arbre ». Samedi 23 et dimanche 24 sur ce « phénomène » qu’est l’arbre. Fort du de 10h à 18h. Entrée libre. Renseignements : succès des années précédentes, le petit train De cette forêt, il ne reste aujourd’hui plus que 01 48 79 66 50 ou www.aulnay-sous-bois.comvous orientera à travers les rues arborées de 400 hectares au total. Sa disparition débute à ela fin du xix siècle avec l’arrivée du chemin de fer à Aulnay et la construction de la gare en 1875. Sa Majesté Dans la commune, la partie terminale de la forêt de Bondy, dite du « parc » fut ensuite vendue en le chêne lotissements. Le prestigieux passé de la forêt dis- Arbre emblématique de la ville, le parue survit dans le nom des stations de chemin chêne sera, cette année, la vedette de fer. à Aulnay, seuls quelques arbres dans les incontestée de la Fête de l’arbre.parcs Dumont, Bigottini ou Faure, se souviennent, sans doute avec nostalgie, du temps de la forêt. D’Amérique, de Hongrie, vert ou chevelu de Philippe Ginesy Bourgogne, on recense à Aulnay une dizaine de variétés différentes de chênes. Si les plus vieux d’entre eux sont centenaires, certains sont même classés « arbre remarquable ». Aussi, la Fête de l’arbre sera l’occasion de sensibiliser petits et grands aux particularités de cet ancêtre de la forêt de Bondy. Plus qu’un parcours initiatique, le circuit du petit train à travers les rues arborées de la commune vous emmènera à la rencontre du chêne des marais place Leclerc, ou à la découverte des cimes du chêne pédonculé du parc Dumont grâce à la grande structure e ludique qui permet un parcours aventure en Aulnay-sous-Bois au début du xx siècle, peu avant la déforestation de la forêt de Bondy. À cette époque, hauteur. De Saint-Louis au bouchon de liège, le massif forestier qui s’étendait sur tout le sud de la cette année, la Fête de l’arbre se déchaîne. ville était exploité pour son bois et son gypse, que l'on transformait en plâtre. OXYGÈNE PARUTION DU 21 OCTOBRE 2010 06 D’ici 10 à 20 ans, plus de 3 000 arbres, soit 38 % du patrimoine en alignement de la ville, devront être remplacés. Comme un arbre dans la ville l’étroitesse de la chaussée et le problème Soucieuse de vouloir préserver et valoriser son patrimoine arbori- posé par les réseaux souterrains, ce type cole, la Ville mène avec soin une cohérente politique de l’arbre. d’arbre est mal adapté et nécessite des mises au gabarit annuellement. » Les tra- Avec plus de 30 000 arbres entrete- 2 500 unités pour l’un et 2 000 pour l’autre – vaux d’élagage font partie des trois plus nus par les services municipaux et pas les tilleuls et les platanes sont les arbres importants budgets de ce type en Île-de- moins de 8 400 plantations d’aligne- les plus répandus. Généralement taillés France, hors Paris. ment sur l’espace public, l’arbre est à Aul- en rideaux, ils donnent depuis près d’un nay un élément incontournable du paysage siècle une identité forte à plusieurs quar- Mi-arbre, mi-sculpture urbain. Harmonie de formes et de couleurs, tiers, notamment au sud et dans le centre Aujourd’hui, la municipalité joue la carte variant selon les saisons, il offre un décor à de la ville. Si l’élégance est indéniable, l’éla- de la biodiversité. Pour le plaisir des yeux ciel ouvert qui sait à la fois mettre en valeur gage de ces derniers n’en reste pas moins d’une part, mais aussi pour limiter le risque la charpente de la ville tout en estompant un véritable casse-tête pour les services d’épidémie. « La contagion ne peut pas sa rigidité. Du nord au sud de la commune, techniques. « Ces arbres ont été plantés se transmettre d’une variété d’arbre à chaque quartier entretient avec l’arbre au début des années 1930 à une époque une autre », explique Sylvie Schlumberger. une relation de proximité, car il est aussi où les réalités urbaines n’étaient pas celles Aussi depuis huit ans, une politique volon- un repère identitaire. Si le chêne est l’arbre d’aujourd’hui, précise Sylvie Schlumberger, tariste de plantation et de diversification fétiche des Aulnaysiens – avec plus de chef de service aux espaces verts. Entre a été engagée dans l’ensemble des quar- tiers de la ville, amenant ainsi des arbres encore peu connus à Aulnay. Des pruniers LES ARBRES EN CHIFFRES à fleurs ont récemment été plantés aux abords du quartier Edgar-Degas et plu- sieurs terre-pleins centraux sont désor- mais ponctués de bouleaux de variétés 8 410 80 diverses. Mi-arbres, mi-sculptures, les pins arbres d’alignements sont plantés arbres ont été répertoriés pour bénéficier nuages apportent dans certains sites de sur 65 km de trottoirs d’une protection selon le code de l’urbanisme la ville une tonalité un peu exotique. La liste des introductions récentes com- porte liquidambars, magnolias, pariotas 30 000 196 ou metasequoias. Que les nostalgiques C’est le nombre d’arbres plantés dans les parcs, C’est le nombre de communes qui, comme se rassurent, la Ville a planté l’an der- les écoles et les divers espaces verts Aulnay, ont obtenu la quatrième fleur du nier 250 chênes et 160 pins sur le cours concours Ville fleurie Allende. Philippe Ginesy OXYGÈNE PARUTION DU 21 OCTOBRE 2010 07 PAROLE D’EXPERT PLANTATION Rue Séverine, le cas des acacias Lors de la décision de remplacer les acacias de la rue Séverine, ces arbres ont fait l’objet d’un traitement de dévitalisation afin d’éviter le maximum de rejets après abattage. En effet, les acacias ont un système racinaire traçant qui a tendance à produire des rejets, pour autant qu’une simple petite racine n’ait pas été arrachée. Ces rejets apparaissent parfois bien après la mort de l’arbre et viennent perturber alors les nouveaux enrobés. Ces pousses doivent être en feuilles pour que le service des espaces verts puisse intervenir de façon SYLVIE ScHLUMBERGER, chef de service aux espaces vertsefficace. Ainsi des traitements ont eu lieu cet été, mais les services restent vigilants si de nouveaux rejets venaient à apparaître. « Élaborer une charte de l’arbre » « L’arbre est un élément incontournable du paysage urbain. à une époque de Alors, vieille branche… densification du tissu urbain, il doit être c entenaires, cyclopéens et même aristocratiques, certains arbres intégré avec logique dès la réflexion et aulnaysiens ne manquent pas de singularité. Rencontre. la conception de tout projet, afin d’être au final en adéquation avec le reste de Le cèdre de la Les chênes de Le séquoia l’urbanisme. Une mauvaise appréhension cour de la police l’école et de la du rond-point de cette notion risquerait de générer du Vieux-Pays rue Vercingétorix du Clocher un défaut de qualité du cadre de vie « Je suis le dernier vestige « On a beau être frères et « â gé d’à peine 2O ans, on et des surcoûts d’entretien. L’exemple du parc de l’ancien château avoir été plantés en même peut dire que je ne manque même de cette bonne intégration de d’Aulnay. On était plus d’une temps, Dame nature n’a pas pas d’envergure. Même sur l’arbre dans un projet de restructuration centaine il y a près d’un siècle. fait preuve d’une générosité les photos aériennes, on me de la ville est celui des écoquartiers Un peu isolé aujourd’hui, équitable. à moins que ce ne voit trôner magistralement dont le développement pourrait je bénéficie tout de même soient les élèves qui m’aient sur mon rond-point. » être projeté à Aulnay-sous-Bois. La d’une… étroite surveillance. » usé plus vite que mon jumeau. » municipalité ambitionne également d’élaborer une charte de l’Arbre dont la vocation serait de formaliser un certain nombre d’engagements concernant la préservation du patrimoine arboré, sa gestion, mais aussi son extension et son enrichissement. c ette charte aura un rôle fédérateur pour les actions liées à ce paysage, menées par les services municipaux mais également par tous les acteurs susceptibles d’intervenir sur ou à proximité des arbres. Promoteurs, bailleurs sociaux, entreprises, riverains, nous sommes tous concernés par la qualité du paysage urbain de demain. » OXYGÈNE PARUTION DU 21 OCTOBRE 2010 08 NOS VIES RENCONTRES D E L’ E M P L O I La MEIFE organise, en partenariat avec Hammerson, les« Rencontres de l’emploi», le mercredi 27 octobre, au centre commercial O’Parinor. De nombreuses offres d’emploi à pourvoir, soit au sein du centre commercial, soit dans des entreprises aulnaysiennes seront diffusées sur le stand MEIFE. Des entreprises telles que carrefour, Mac Donald’s, GAN, JIMEI ou Sunnco auront également leur propre stand. Une équipe de la MEIFE sera présente afin d’accueillir le public et de l’informer sur les profils de postes proposés.Créez votre boite le jour J EN PRATIQUE Pour la seconde année, la MEIFE organise, en partenariat avec des Rencontres de l’emploi. samedi 23 octobre de 10h à 18h. acteurs locaux de la création d’entreprise, une journée dédiée aux entre- Centre commercial O’Parinor, preneurs avec pour mots d’ordre : facilité, clarté et efficacité. niveau haut de la galerie, près de Nature et Découvertes. Renseignements : MEIFE « Ma boite c’est moi. » C’est ainsi nouissement et de bénéfices, l’as- Il suffit parfois d’une idée pour que 01 48 19 36 38 que raisonnent bon nombre de pect relationnel et humain, essentiel se crée et se développe une entre- chefs d’entreprise tant l’investis- pour le bon fonctionnement d’une prise. Les nombreuses démarches sement personnel, que ce soit en entreprise mais souvent mis de côté administratives, les craintes liées maximum de talents, de potentiels. termes de temps, d’énergie ou de lors des démarches préliminaires, au manque de connaissance, à la Écoute, aide, conseils, soutien et finances, est important pour qui joue un rôle important pour les dif- nature du projet ou à l’origine du accompagnement, tous les ans, la souhaite créer ou développer une férents participants à cette journée créateur ne doivent plus être un MEIFE s’engage aux côtés de jeunes société. Il était donc naturel que la d’aide et de conseils. problème. C’est dans cet esprit chefs d’entreprise pour les aider à MEIFE (Maison de l’emploi, de l’in- qu’œuvrent ensemble institutions, réaliser leur rêve. Ce rêve, c’est peut- sertion, de la formation et de l’en- Apporter des solutions experts et entrepreneurs lors de ce être le vôtre, venez le découvrir. treprise) parte de ce constat pour Des participants professionnels rendez-vous du 2 novembre pro- proposer une journée dédiée aux (financeurs, conseillers juridiques, chain. « Ma boite c’est moi », c’est entrepreneurs en herbe. Outre l’ap- comptables, chefs d’entreprise) qui, en ces termes que la MEIFE et tous EN PRATIQUE proche réaliste de la création d’entre- tous, sont présents pour échanger les acteurs locaux de la création « Ma boite c’est moi » prise, avec ce que cela suppose de et apporter des solutions aux futurs et du développement d’entreprise Mardi 2 novembre de 9h à 16h30. contraintes, d’engagement, d’épa- créateurs. souhaitent entendre s’exprimer le Le Cap. 56 rue Auguste-Renoir AULNAY 0909PRATIQUE URGENCESEN BREFPAROLE Police secours 17 D’ExpErt Police nationale 01 48 19 30 00différentes, seront présentés par ASLTL Police municipale « Une aide des éleveurs ou des particuliers à un Samedi 9 octobre, au stade du 01 48 69 04 64jury international lors de plusieurs de proximité Moulin-Neuf, l’association Sports Pompiers 18concours. Pour les visiteurs, il sera et Loisirs Toulouse-Lautrec, en réellement Samu 15également possible d’adopter des partenariat avec le Dynamic Aulnay SOS médecin chatons de race sur place. efficace » 01 47 07 77 77Club a démarré la saison 2010- Dimanche 24 octobre de 10h à 18h Centre antipoison 2011 par une rencontre régionale 01 40 05 48 48au gymnase Pierre-Scohy. d’athlétisme et d’activités motrices. Hôpital Robert-Ballanger Renseignements AFSO : Cette rencontre, regroupant des me 01 49 36 71 2M Gisèle Pichard sportifs en situation de handicap Clinique d’Aulnay Tél. : 01 34 15 50 37 — 01 43 04 96 27mental, et qualificative pour les 01 48 19 33 34 championnats de France d’athlétisme Assistance SOS Amitié du sport adapté, a vu les 26 athlètes 01 43 60 31 31 de l’ASLTL se surpasser. Vingt-trois Enfance maltraitée 119 MARIE-JOSéE SCOTTS, médailles d’or, 13 médailles d’argent Enfants disparus 116 000 auto-entrepreneur et quatre médailles de bronze ont été Accueil des sans-abri 115 décrochées lors d’une journée riche (appel gratuit et anonyme)C’est à 40 ans que Marie-Josée en événements sportifs et dans une Scotts, Aulnaysienne depuis 1978, PERMANENCES ambiance chaleureuse. GRATUITESa souhaité créer son entreprise. Dimanche 10 octobre, pour la (rendez-vous par téléphone) Se lancer, seule dans une telle e5  année consécutive, les joueurs de Avocats aventure n’était pas évident. (bureau d’aide aux victimes) pétanque du club de Villepinte ont 01 48 79 40 22retrouvé les joueurs de l’ASLTL lors « J’ai participé l’année dernière d’une rencontre amicale. Pédiatre de gardeà la journée dédiée aux futurs Samedi 23 et dimanche créateurs d’entreprise. C’était 24 octobre ma première expérience et JOURNÉE POLONAISE Docteur Bentchikou Tél. : 01 43 81 95 99 je me sentais un peu perdue. L’association culturelle franco- Gagny Même si je savais ce que je polonaise Wisla propose une journée Pharmacie de gardevoulais faire, ce n’était pas dansante avec orchestre, déjeuner Dimanche 24 octobre facile. Très souvent, dans les et démonstration de son activité Jour : 212 av. du 8 Mai- grands organismes, on vous 1945. Le Blanc-Mesnil folklorique, dimanche 21 novembre Tél. : 01 48 67 23 87 répond vite fait. On n’a pas le à la salle Chanteloup. Inscriptions alNuit : 3 place du G -Leclerc temps de tout expliquer, il n’y eravant le 1 novembre auprès de Sophie Aulnay-sous-Bois L’ART NATURELa pas d’approche humaine. Caraboeuf : 01 48 66 72 15 Tél. : 01 48 61 28 34 Là, avec la collaboration de La Maison de l’environnement la MEIFE, j’ai su comment m’y organise durant les vacances de OXYGÈNE prendre. J’ai bénéficié d’aide la Toussaint, un stage Land Art journal d’informations TOURNOI DE BELOTE de la ville d’Aulnay-sous-Bois juridique, d’un contact avec d’automne, ouvert aux enfants jeudi 21 octobre 2010L’association O’ludoclub indique que de plus de 5 ans et aux adultes. À les banques et lorsque je suis Hôtel de Ville • BP 56 son tournoi de belote du 23 octobre 93602 Aulnay cedex partir de « trouvailles » naturelles sortie de cette journée, j’avais Tél. : 01 48 79 63 63 • ne pourra avoir lieu en raison de sa d’automne, telles que marrons, Fax. : 01 48 79 63 39le plan complètement dessiné participation à la Fête de l’arbre, Directeur de la publication : pommes de pins, feuilles et autres de la marche à suivre pour Gérard Ségurales 23 et 24 octobre. Les tournois brindilles, la MDE propose de créer créer mon entreprise. Cela m’a e e Directeur de la rédaction : reprendront normalement les 2 et 4 Olivier Cessotde drôles de petites bêtes et de les beaucoup aidée. Avec tous samedis de chaque mois à partir du Rédacteur en chef : assembler en un bestiaire rigolo, mes interlocuteurs, j’ai évolué Christophe Lopez13 novembre, à la Ferme du Vieux-Pays. créatif et naturel. Secrétaire de rédaction : dans un rapport de confiance, Anne RaffenelLes 25 et 26 octobre de 14h à 16h, d’écoute et de disponibilité. Maquette : JBAles 27 et 28 octobre de 14h à 16h. Ont participé à la Les réponses, même si elles ne RETRAITES Stage gratuit, inscription indispensable rédaction de ce numéro : m’étaient pas toutes favorables, DES CHEMINS DE FER Anne Raffenel, Frédéric au 01 48 79 62 75 Lombard, Philippe Ginésyétaient claires et nettes. J’ai Photos : Alain Bernuzeau, La section d’Aulnay de la Fédération pu, enfin, me lancer dans la José Tomas,G.Richard, générale des retraités des Chemins P.Grimard - PICA, S.Chivet création d’entreprise et, depuis PREMIER SALON FÉLIN de fer organise une réunion Régie publicitaire : Médias et publicitéun an, je suis ravie. Je souhaitais d’information, vendredi 22 octobre à L’AFSO (Association féline du Réalisation : Antoine construire quelque chose, j’ai 16h, à la cantine du parc Dumont. Les Massari, Marianne siamois, de l'oriental, du burmèse et Ducreux, Katia Ouagued été très bien guidée. » retraités, adhérents ou non, sont tous erdu tonkinois) organise le 1 salon félin Impression : invités. Pour clore cette réunion, le Imprimerie Grenierd’Aulnay, le dimanche 24 octobre. Tirage : 36 000 exemplairesverre de l’amitié et un cadeau-surprise Lors de cette journée, plus de Dépôt légal : octobre 2010seront offerts à toutes les personnes 250 chats, d’une vingtaine de races présentes. Infos : 01 48 68 71 04 PAPIER RECYCLÉ OXYGÈNE pAr Ut ION DU 21 OCt OBr E 2010