Présentation PowerPoint

Présentation PowerPoint

-

Documents
25 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Trump, Macron et le nucléaire iranien Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et le Figaro > s ͛ D Z'K s E Z / ϭϭ D / ϮϬϭϴ ϭϳ,ϬϬ Sondage réalisé avec pour et Recueil Mét hodologie ŶƋƵġƚĞ ƌĠĂůŝƐĠĞ ĂƵƉƌğƐ Ě͛ƵŶ ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶ ĚĞ &ƌĂŶĕĂŝƐ ŝŶƚĞƌƌŽŐĠƐ ƉĂƌ ŝŶƚĞƌŶĞƚ ĚƵ9 au 11 mai 2018. Echantillon Echantillon de962 Françaisreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles : 202 sympathisants de gauche (dont 75 sympathisants de la France Insoumise et 74 du PS), 129 sympathisants En Marche, 99 sympathisants LR et 143 du FN. La représentativité deů͛ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession deů͛ŝŶƚĞƌǀŝĞǁĠaprès stratification par région et catégorieĚ͛ĂŐŐůŽŵĠƌĂƚŝŽŶ. WƌĠĐŝƐŝŽŶƐ ƐƵƌ ůĞƐ ŵĂƌŐĞƐ Ě͛ĞƌƌĞƵƌ Chaque sondage présente une incertitude statistique queů͛ŽŶappelle margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌ. Cette margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌsignifie que le résultat Ě͛ƵŶsondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part etĚ͛ĂƵƚƌĞde la valeur observée. La margeĚ͛ĞƌƌĞƵƌdépend de la taille deů͛ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶainsi que du pourcentage observé.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 11 mai 2018
Nombre de lectures 0
Langue Français
Signaler un abus
Trump, Macron et le nucléaire iranien Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et le Figaro
LEVÉE D’EMBARGO VENDREDI ϭϭ MAI ϮϬϭϴ À ϭϳHϬϬ
Sondage réalisé avec
pour
et
Recueil
Mét
hodologie
EŶƋuġte ƌĠalisĠe aupƌğs d’uŶ ĠchaŶtilloŶ de FƌaŶçais iŶteƌƌogĠs paƌ iŶteƌŶet du9 au 11 mai 2018.
Echantillon Echantillon de962 Françaisreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles : 202 sympathisants de gauche (dont 75 sympathisants de la France Insoumise et 74 du PS), 129 sympathisants En Marche, 99 sympathisants LR et 143 du FN.
La représentativité del’ĠchaŶtilloŶest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession del’iŶteƌǀieǁĠaprès stratification par région et catégoried’aggloŵĠƌatioŶ.
PƌĠĐisioŶs suƌ les ŵaƌges d’eƌƌeuƌ
Chaque sondage présente une incertitude statistique quel’oŶappelle marged’eƌƌeuƌ. Cette marged’eƌƌeuƌsignifie que le résultat d’uŶsondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part etd’autƌede la valeur observée. La marged’eƌƌeuƌdépend de la taille del’ĠchaŶtilloŶainsi que du pourcentage observé.
Sile pouƌĐeŶtage oďseƌǀĠ est de … Taille de l’EĐhaŶtilloŶ50%30% ou 70% 40% ou 60% 10% ou 90% 20% ou 80% 5% ou 95% 2003,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7,1 3002,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8 4002,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0 5003,6 4,1 4,4 4,51,9 2,7 6003,3 3,7 4,0 4,11,8 2,4 8002,8 3,2 3,5 3,51,5 2,5 9001,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3 1 0001,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1 2 0001,8 2,1 2,2 2,21,0 1,3 30001,4 1,6 1,8 1,80,8 1,1 Lecture du tableau:Dans un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage observé est de 20% la marged’erreurest égale à 2,5% : le pourcentage réel est donc compris dansl’intervalle[17,5 ; 22,5]. Dans un échantillon de près de 200 personnes (tels que les sous-échantillons de sympathisants présentés dans ce rapport), si le pourcentage observé est de 20% la marged’erreurest égale à 5,7% : le pourcentage réel est donc compris dansl’intervalle[14,3 ; 25,7].
L’œil du soŶdeuƌ: Gaël SliŵaŶ, PƌĠsideŶt d’Ododža
INTE‘NATIONAL : MAC‘ON S͛EST « T‘UMPÉ » I. Les principaux enseignements du sondage :
1. Les trois-quarts des Français dénoncent la décision des Etats-Unis de sortir del’aĐĐoƌdsur le nucléaire iranien 2. Plus globalement, près de 9 Français sur 10 (87%) pensent que les décisions de Donald Trump ont tendance à augmenter les risques de conflits dans le monde 3. Plus des deux-tiers des Français (67%) pensent quel’Euƌopedoit passer outre la décision de Donald Trump et continuer à entretenir des relations commerciales avecl’IƌaŶ,en dépit des sanctions américaines 4. Conséquence sur la France et surl’aĐtioŶ d’EŵŵaŶuelMacron :l’attitudeglobaled’EŵŵaŶuelMacron àl’Ġgaƌdde Donald Trump est désormais majoritairement rejetée (55% vs 44%) par les Français 5. Cet « échec »d’EŵŵaŶuelMacron avec Trump a déjà des conséquences sur la perception globale de toute sa politique internationale : alorsƋu’elleétaitjusƋu’àprésent très largement louée (61%), elleŶ’estplus approuvée que par une courte majorité (53% vs 47%) de Français Dans son analyse des réseaux sociaux, notre partenaire de Dentsu-Consulting, Véronique Reille-Soult, illustre à merveille ce sentiment de l’opiŶioŶindique ainsi que les mots les plus souvent associés à Emmanuel Macron concernant la décision de Trump sur: elle l’IƌaŶsont : « courtisan », « affligeant » et « échec » ! Plus globalement elle souligne aussi que, sur les réseaux sociaux, la proximité Macron-Trump est bien considérée comme « LE point noir de la politique internationale » du Président français.
Bref, sil’oŶvoulait faire un jeu de mots, on pourrait dire que pour les Français, comme pour les internautes en particulier, Macrons’est« Trumpé » de stratégie avec le Président américainGaël SliŵaŶ, PƌĠsideŶt d͚Odoxa @gaelsliman
Synthèse détaillée du sondage (1/3)
1. Les trois-quarts des Français dénoncent la décision des Etats-UŶis de soƌtiƌ de l͛aĐĐoƌd suƌ le ŶuĐlĠaiƌe iƌaŶieŶ Plus des trois-quarts (76%) des Français estiment que la décision des Etats-Unis est mauvaise car elle risque de déstabiliserl’IƌaŶet de générer de nouvelles tensions au proche et au Moyen-Orient.
Seulement moinsd’uŶFrançais sur 4 (24%) estime au contraire queĐ’estune bonne décision parce quel’IƌaŶcontinuait de menacer Israël et de déstabiliser la région.
L’uŶaŶiŵitĠrègne à ce sujet puisque ce sentiment est partagé par plus de 80% des sympathisants, de gauche, de droite et de LaREM.
En fait, seuls les sympathisants du FN se montrent un peu plus partagés sur la question : seule une courte majorité de 53% contre 47% partage l’oppositioŶde leurs concitoyens.
2. Plus globalement, près de 9 Français sur 10 (87%) pensent que les décisions de Donald Trump ont tendance à augmenter les risques de conflits dans le monde Prix Nobel de la paix pour sonœuǀƌeen Corée ?L’idĠea été évoquée, en tout cas, puisque depuis les bras de fer Trump-Kim Jon Un et les échanges d’aŵaďilitĠsentre « Roquet man » et « Insane man », de fait, les deux CoréesŶ’oŶtjamais été aussi prochesd’uŶdégel.
Un tel Nobel ne serait en tout cas jamais décerné au Président américain si les Français devaient voter : 87% de nos concitoyens estiment en effet que, globalement, sur la scène internationale, les décisions de Donald Trump ont plutôt tendance à augmenter les risques de conflits plutôtƋu’àles faire baisser comme il le prétend.
Rappelons que lors de notre dernier sondage « crible » sur son image àl’autoŵŶedernier, le Président américain, était jugé agressif et dangereux par plus de 8 Français sur 10 et réalisait même la « performance »d’ġtƌerejeté par 86% des Français, supplantant au tableaud’hoŶŶeuƌdel’iŶfaŵiele Président Russe, Vladimir Poutine !
Synthèse détaillée du sondage (2/3)
3. Plus des deux-tieƌs des FƌaŶçais ;ϲϳ%Ϳ peŶseŶt Ƌue l͛Euƌope doit passeƌ outƌe la dĠĐisioŶ de DoŶald Tƌuŵp et ĐoŶtiŶueƌ à eŶtƌeteŶiƌ des ƌelatioŶs ĐoŵŵeƌĐiales aveĐ l͛IƌaŶ, eŶ dĠpit des saŶĐtioŶs aŵĠƌiĐaiŶes
Même pas peur ! Peu importe les menaces de Washington, 67% des Français estiment quel’Euƌopedoit continuer à entretenir des relations commerciales avecl’IƌaŶen dépit des sanctions américaines. Et encore, le résultat est lourdement abaissé par les sympathisants du FN, qui, eux, sont une nette majorité (59% contre 41%) à estimer au contraire Ƌu’ilfaut cesser ces relations commerciales avecl’IƌaŶ. Il faut direƋu’ilssont aussi moins convaincus que la décision de Trump soit mauvaise etƋu’ilssont aussi moins nombreux à critiquer plus globalement son action internationale. Mais à part les sympathisants du FN, toutes les autres catégories de la population sont massivement favorables à la poursuite des relations commerciales avecl’IƌaŶ:Đ’estnotamment le souhait de 71% des sympathisants « Insoumis », de 74% des sympathisants LR, de 82% des PS et de 85% des sympathisants de LaREM.
4.FƌaŶĐe et suƌ l͛aĐtioŶ d͛EŵŵaŶuel MaĐƌoŶ : l͛attitude gloďale d͛EŵŵaŶuel MaĐƌoŶ à l͛Ġgaƌd deCoŶsĠƋueŶĐe suƌ la Donald Trump est désormais majoritairement rejetée (55% vs 44%) par les Français et les qualificatifs « courtisan », « affligeant » et « échec » sont ceux qui reviennent le plus à son sujet sur les réseaux sociaux
Au-delà de Trump lui-même, cette situation a des conséquences en France sur la perception par les Français de leur président de la République. Ainsi, le Président est perçu comme ayant échoué dans sa stratégie vis-à-vis de Trump : désormais une nette majorité de Français (55% vs 44%) se disent globalement insatisfaits del’attitude d’EŵŵaŶuelMacron àl’Ġgaƌdde Donald Trump. Pourtant, nos concitoyens étaientjusƋu’àprésent une majorité à lui faire crédit, même sur ce plan : 61% estimaient ainsi en juillet dernier que le Président avait eu raisond’iŶǀiteƌD. Trump aux commémorations du 14 juillet. Les Français semblaient comprendre le « pari » Macronien de parvenir à faire entendre raison à Trump, en douceurla carotte plutôt que le bâtonsurl’eŶǀiƌoŶŶeŵeŶtcomme surl’IƌaŶ. Mais dans les deux cas celaŶ’a,objectivement, pas marché (pour le moment) et le Président français essuie à présent beaucoup de reproches pour avoir à ce point mis en scène sa proximité et son amitié avec Trump.
Synthèse détaillée du sondage (3/3)
Dans son analyse des réseaux sociaux, notre partenaire de Dentsu-Consulting, V. Reille-Soult, indique ainsi que les mots les plus souvent associés à Emmanuel Macron concernant la décision de Trump surl’IƌaŶsont : « courtisan », « affligeant » et « échec » ! Bref, au sujet de Trump, tout se passe comme si les Français jugeaientƋu’EŵŵaŶuelMacron avait parié et avait perdu.
5.Cet « ĠĐheĐ » d͛EŵŵaŶuel MaĐƌoŶ aveĐ Tƌuŵp a dĠjà des ĐoŶsĠƋueŶĐes suƌ la peƌĐeptioŶ gloďale de toute sa politiƋue iŶteƌŶatioŶale : aloƌs Ƌu͛elle Ġtait jusƋu͛à pƌĠseŶt tƌğs laƌgeŵeŶt louĠe ;ϲ1%Ϳ, elle Ŷ͛est plus appƌouvĠe Ƌue paƌ uŶe Đouƌte majorité (53% vs 47%) de Français L’ĠĐheĐ d’EŵŵaŶuelMacron avec Donald Trump a déjà des conséquences sur la perception plus globale del’aĐtioŶdu chef del’Etat: En décembre dernier, sur notre même sondage hebdomadaire, consacré au bilan 2017d’EŵŵaŶuelMacron, 61% des Français se déclaraient satisfaits de son action surl’Euƌopeetl’iŶteƌŶatioŶal(et 55% des Français estimaient même récemment quel’aĐtioŶdu Président français avait « réhaussé l'image de la France dans le monde »). Ils sont 8 points de moinsaujouƌd’huià vanter son bilan international. « Seulement » 53% des Françaiss’eŶdisent satisfaits, soit presque autant que ceux qui se disent mécontents. AlorsƋu’ilfaisait quasimentl’uŶaŶiŵitĠdans ce domaine il y a quelques mois, le Président mécontente désormais les trois-quarts des sympathisants Insoumis (74%) et FN (75%), mais aussi 4 sympathisants PS sur 10 (41%) et un sympathisant LR sur 3 (33%). Ce recul surl’uŶde ses atouts dansl’opiŶioŶ,ne peut vraisemblablement provenir que de son échec avec Trump : ils’estmontré très/trop proche et amical avec un Président réprouvé et qui inquiète les Français, et ce, pour finalement ne récolter aucun résultat positif. D’ailleuƌs,sur les réseaux sociaux, Dentsu-Consulting relève que la proximité Macron-Trump est bien considérée comme « le point noir de la politique internationale » du Président Français. Sil’oŶvoulait faire un jeu de mots, on pourrait dire que pour les Français, comme pour les internautes, Macrons’est« Trumpé » de stratégie avec le Président américainOr, ce sentimentƋu’EŵŵaŶuelMacrons’est« Trumpé » risque fort de produire aussi des dégâts à plus moyen terme sur son image et sa stature de Président « compétent » et « efficace ». Gaël SliŵaŶ, PƌĠsideŶt d͚Odoxa
Réseaux sociaux (1/2) : L’œil de VĠƌoŶiƋue Reille Soult, DG de DeŶtsu CoŶsultiŶg
ϭ/ De tƌğs Ŷoŵďƌeuses ƌĠaĐtioŶs à la dĠĐisioŶ de D. Tƌuŵp suƌ l’IƌaŶ
Les décisions de Donald Trump sont généralement des sujets de préoccupation mondiale, la sortie des accords sur le nucléaire iranienŶ’ĠĐhappepas à la règle. Cette décision fait surtout parler aux Etats-Unis mais pas seulement : près de 300 000 messages émis depuisl’Euƌopeévoquent le sujet. Pour beaucoupd’iŶteƌŶautes,cette décision est inquiétante, tout en étant jugée attendue de la part de Donald Trump.
Pour eux, elle risque de générer de nouvelles tensions au proche et au Moyen-Orient. D. Trump est perçu commeun homme qui maîtrise mal les enjeux géopolitiques et qui ne prend pas ses décisions de façon rationnelle,d’oùune certaine crainte.
Les internautes voient dansl’Euƌopeune solution. Pour eux, elle doit prendre une place plus importante pour faire « contrepoids » aux décisions du président américain, mêmes’ilsdoutent de sa capacité à jouer ce rôle.
Enfin, parmi les critiques négatives et les craintes, qui représentent prèsd’uŶtiers des messages (les messages factuels = la moitié des messages), la relation des USA avec Israël est questionnée, voire attaquée.
Pour les autres internautes quis’edžpƌiŵeŶtsur le sujet (soit 16% des messages), cette décision est plutôt jugée pertinente. Donald Trump est suivi par une partie del’opiŶioŶqui estime que ses résultats sur la Corée du Nord prouventƋu’ilpeut prendre de bonnes décisions.
Réseaux sociaux (2/2) : L’œil de VĠƌoŶiƋue Reille Soult, DG de DeŶtsu CoŶsultiŶg
Ϯ/ La ƌelatioŶ Ƌu’eŶtƌetieŶt E. MaĐƌoŶ aǀeĐ D. Tƌuŵp est ĐƌitiƋuĠe et jugĠe ĐoŶtƌe-productive
La relationƋu’eŶtƌetieŶtdu monde entier : est il sousEmmanuel Macron avec Donald Trump intrigue les internautes son influence ou parvient-il à lui faire passer des messages?
Les internautes voient dans le Président français un contre-pouvoir nécessaire mais pas suffisamment fort sur les accords avec Téhéran. Certains attendent même des sanctions de la part de la France et del’Euƌope.
En France, ce sont les liens de Donald Trump avec Israël etl’alteƌŶatiǀequel’Euƌopedoit incarner qui sont évoqués dans de nombreux commentaires. Pour beaucoup, la France pourrait reprendre le leadership sur la situation avec le soutien del’AlleŵagŶe.
Globalement,l’aĐtioŶàl’iŶteƌŶatioŶal d’EŵŵaŶuelMacron est bien perçue par les internautes. Il a améliorél’iŵage de la France àl’ĠtƌaŶgeƌmais sa relation avec Donald Trump représente le « point noir » de sa politique étrangère. Après un voyage du président français en grande pompe aux Etats-Unis,l’aŶŶoŶĐede Donald Trump est synonyme d’ĠĐheĐcuisant de sa stratégie.
roniqueReille-Soult,DGdeDentsuConsulting, @reillesoult
Retrouvez les éléments détaillés del’analysesur les réseaux sociaux à la fin de ce rapport
La sortie des Etats-UŶis de l’aĐĐoƌd suƌ le ŶuĐlĠaiƌe iƌaŶieŶ
DoŶald Tƌuŵp ǀieŶt d’aŶŶoŶĐeƌ la soƌtie des Etats-UŶis de l’aĐĐoƌd suƌ le ŶuĐlĠaiƌe iƌaŶieŶ. SigŶĠ eŶ ϮϬϭ5, il impliquait la levée des sanctions économiques en contrepartie du gel du programme nucléaire militaire de l’IƌaŶ. Vous-même, estimez-ǀous Ƌue Đ’est …
Plutôt une mauvaise décision qui ƌisƋue de dĠstaďiliseƌ l’IƌaŶ et de générer de nouvelles tensions au proche et au Moyen-Orient 76%
Plutôt une bonne décision parce Ƌue l’IƌaŶ ĐoŶtiŶuait de ŵeŶaĐeƌ Israël et de déstabiliser la région 24%
La sortie des Etats-UŶis de l’aĐĐoƌd suƌ le ŶuĐlĠaiƌe iƌaŶieŶ regard selon la proximité partisane
DoŶald Tƌuŵp ǀieŶt d’aŶŶoŶĐeƌ la soƌtie des Etats-UŶis de l’aĐĐoƌd suƌ le ŶuĐlĠaiƌe iƌaŶieŶ. SigŶĠ eŶ ϮϬϭ5, il impliquait la levée des sanctions économiques en contrepartie du gel du programme nucléaire militaire de l’IƌaŶ. Vous-même, estimez-ǀous Ƌue Đ’est …
Ensemble
sympathisants FI sympathisants PS sympathisants LaREM sympathisants LR sympathisants FN
24%
20% 12% 15% 18% 47%
76%
80% 88% 85% 82%
53%
Plutôt uŶe ďoŶŶe dĠĐisioŶ paƌĐe Ƌue l’IƌaŶ ĐoŶtiŶuait de ŵeŶaĐeƌ Isƌaël et de dĠstaďiliseƌ la ƌĠgioŶ Plutôt uŶe ŵauǀaise dĠĐisioŶ Ƌui ƌisƋue de dĠstaďiliseƌ l’IƌaŶ et de gĠŶĠƌeƌ de Ŷouǀelles teŶsioŶs au pƌoĐhe et au MoLJeŶ-Orient