Sondage BVA pour Orange et RTL - Les Français répondent aux questions du "grand débat" - 11 février 2019

Sondage BVA pour Orange et RTL - Les Français répondent aux questions du "grand débat" - 11 février 2019

-

Documents
18 pages
Lire
Cet ouvrage peut-être téléchargé gratuitement

Description

Sondage BVA pour Orange et RTL - Les Français répondent aux questions du "grand débat" - 11 février 2019

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 11 février 2019
Nombre de lectures 8 773
Langue Français
Signaler un problème
Contacts BVA OPINION
Edouard Lecerf, Directeur Général Adjoint 01 71 16 87 41 - 06 32 21 47 47 edouard.lecerf@bva-group.com
LEVÉE D’EMBARGO : LUNDI 11 FÉVRIER A 5H
Erwan Lestrohan, Directeur de clientèle 01 71 16 90 93 - 06 46 67 38 22 erwan.lestrohan@bva-group.com
Recueil
Echantillon
Enquête réalisée février 2019.
par Internet auprèsd’unéchantillon de Français interrogésdu 5 au 6
Echantillon de1002 personnes, représentatif de la population française âgée de18 ans eLtaprluesprésentativité del’échantillona été assurée grâce à la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et CSP du chef de famille. La représentativité del’échantillona été assurée grâce à la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et de la personne interrogée, région et catégoried’agglomération.
Lesquestions de cette enquête ont été sélectionnéesparmi les propositions listées sur granddebat.fr pour les 4 thèmes du grand débat national: transition écologique, fiscalité et dépenses publiques, démocratie et citoyenneté, organisation del’Etatet des services publics.
Confidential & Proprietary2019Copyright BVA Group ®
PROXIMITÉ AUX GILETS JAUNES
En ce qui vous concerne, lequel de ces termes vous correspond le mieux ? Vous êtes…
Gilet jaune
Sympathisant des Gilets jaunes
Opposant aux Gilets jaunes
Aucune de ces propositions
9%
Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2019
48%
19%
24%
CLASSE SOCIALE SUBJECTIVE
Voici différents groupes de population. En fonction de votre situation personnelle, de celle de votre foyer et de votre manière de vivre, auquel de ces groupes pensez-vous appartenir ?
Classes aisées
Classes moyennes supérieures
Classes moyennes modestes
Classes populaires
Ne se prononce pas
6%
3%
22%
23%
46%
TRANSITION ÉCOLOGIQUE 40% des Françaisn’ontpasd’alternativeàl’automobileindividuelle pour leurs déplacements quotidiens Le tauxd’usage« contraint » del’automobileindividuelle atteint même 53% chez les ouvriers et 75% chez les habitants de communes rurales...contre uniquement 15% chez les habitants del’agglomérationparisienne.
Des Français plutôt favorables à ce que les taxes sur le diesel etl’essenceservent en priorité à accompagner les individus dans la transition écologique Concernant les recettes liées aux taxes sur les carburants, les Français se montrent plutôt favorables à cequ’ellesaient unerépercussion concrète sur leur accompagnement vers la transition écologique via un soutien financier. 41% jugentqu’ellesdoivent avant tout servir à financer des aides pour les accompagner dans ce domaine alors que 26% estimentqu’ellesdevraient servir à baisserd’autres24% à financer des investissements en faveur du climat.impôts et
FISCALITÉ ET DÉPENSES PUBLIQUES Pour réduire le déficit de la France, des Français largement favorables à réduire la dépense publique (76%) plutôtqu’àaugmenter les impôts (3%) Face au déficit public,l’opinionnationale est assez tranchée. 76% des Français seraient favorables à réduire la dépense publique alors que seuls 3% envisageraient plutôt d’augmenterles impôts (10% feraient les deux en même temps). La tendance est identique parmi les Français se revendiquant « Gilet jaune » même si le souhait de réduction de la dépense publique est légèrement plus faible (61%) et celuid’augmenterles impôts est plus élevé (10%).
Parmi les dépenses publiques, ce sont très nettement les dépenses del’Etat qu’ilfaut réduire en priorité pour 74% des Français Afin de baisser les impôts et réduire la dette, les dépenses publiquesqu’ilfaut réduire en priorité pour les Français sont les dépenses del’Etatalorsqu’ilsse montrentplus réticents à réduire les dépenses sociales ou celles des collectivités. 74% des Français considèrent en effet que les dépenses del’Etatdoivent être baissées en priorité quand 11% ont cité les dépenses sociales et 9% les dépenses territoriales.
DÉMOCRATIE ET CITOYENNETÉ La prise en compte du vote blanc particulièrement souhaitée, devant un recours plus marqué au référendum sur le plan national ainsiqu’àla proportionnelle Parmi les différentes mesures proposées par le questionnaire accessible sur granddebat.frc’estla prise en compte du vote blanc qui recueille le plusd’intérêt. 80% des Françaiss’ydisent favorables. L’intérêtpourqu’ily ait davantage de recours au référendum au niveau national est également majoritaire (63%) mais il est plus clivé: de 68% chez les « Gilets jaunes » et 80% chez leurs sympathisants des Gilets jaunes, il passe à 35% chez leurs opposants. L’idée d’introduireune dose de proportionnelle pour certaines élections recueille égalementl’intérêtde 6 Français sur 10, sur fond de clivages partisans. 61% des Français y sont favorables mais, classiquement sur ce sujet, cette mesure est nettement plus soutenue par les sympathisants des formations généralement desservies électoralement par le suffrage majoritaire (sympathisants LFI : 65%, EELV : 67%, MoDem : 81%, DLF : 85%).
Confidential & Proprietary2019Copyright BVA Group ®
Les Français sont plus partagés sur le fait de rendre le vote obligatoire.54% y seraient favorables etl’analysedes résultats par sous-population renvoie également à une opposition à considérer sur cette question entre les Français les plus généralement abstentionnistes et ceux les plus assidus en termes de participation électorale. En effet, si 65% des 65 ans et plus et 59% des cadres sont favorables à que le vote soit rendu obligatoire, le soutien à cette mesure est uniquement de 50% chez les moins de 35 ans et de 46% chez les employés et ouvriers. Si elle ne trouve « que » 51% de Français favorables,la possibilité de tirer au sort des citoyens non-élus pour les associer à la décision publique est très soutenue par les Français les plus proches des Gilets jaunes. 68% des Français se revendiquant « Gilet jaune » y seraient favorables tout comme 57% des sympathisants des Gilets jaunes, contre uniquement 41% des opposants aux Gilets jaunes.
ORGANISATION DEL’ETATET DES SERVICES PUBLICS 35% des Français ont déjà renoncé à des droits ou des allocations en raison de démarches administratives trop complexes Le poids des démarches administratives sur la sollicitation de certains droits ou de certaines allocations est nettement plus fort chez les Français se revendiquant « Gilet jaune »(53%), chez les sympathisants des Gilets jaunes (39%) alorsqu’ilest plus réduit chez leurs opposants (27%). Les moins de 35 ans (43%) et les employés et ouvriers (45%) ont déjà également été particulièrement exposés à cette difficulté.
8 Français sur 10 intéressés par des « Maisons de services au public » et par la mise en placed’agentspublics polyvalents, la mise en place de services publics itinérants également bien évaluée Les Français se montrent très majoritairement intéressés par les différents services publics proposés, quelles que soient les catégories de population. 85% des Français jugent que le regroupement dans un même lieu de plusieurs services publics serait une bonne chose et ils soutiennent également fortement la mise en placed’agentspublics polyvalents pour les accompagner (79%) ainsi que des services publics itinérants (74%).
La commune, la collectivité à laquelle les Français sont les plus attachés Parmi les différents échelons territoriaux, la commune occupe une place de référence dansl’espritdes Français. Pour 65%d’entreeuxc’estle niveau de collectivité territorial auquel ils sont les plus attachés alors quel’attachementaux autres échelons est moins marqué. 37% des Français (et 47% des ouvriers) déclarent quec’està leur départementqu’ilssont les plus attachés, devançant la région (25%) etl’intercommunalité(15%), collectivité plus fortement citée par les habitants de communes rurales (19%).
Des résultats qui dessinent une volonté des Françaisd’êtremieux soutenus et mieux écoutés, ainsiqu’unconsensus autour du principe de baisser la dépense publique. Le souhaitd’êtremieux soutenus dans la transition écologique, en bénéficiant directementd’aidesdans ce domaine, ou même dans la simplification des démarches administratives pour améliorerl’obtention d’allocations. Le renforcement des solutions alternatives àl’usagedel’automobilepermettrait aussi de réduire le taux élevéd’usage contraint del’automobileindividuelle. Les Français souhaitent aussi être mieux écoutés, en prenant en compte le vote blanc, en intensifiant le recours au référendum ou en introduisant la proportionnelle dans certains scrutins voire en instaurant un tirage au sort de citoyens pour les associer à la décision publique. Les opinions sont par ailleurs très favorables à une réduction de la dépense publique plutôtqu’àune augmentation des impôts pour lutter contre le déficit national, la baisse des dépenses del’Etatfaisant ici figure de priorité.
Confidential & Proprietary2019Copyright BVA Group ®
Transition écologique
Avez-vous pour vos déplacements quotidiens la possibilité de recourir à des solutions de mobilité alternatives à la voiture individuelle comme les transports en commun, le covoiturage,l’demande, le vélo, etc. ?auto-partage, le transport à la
Base : 1002 Français âgés de 18 ans et plus
Oui 50%
Classes moyennes supérieures : 58%
Ne se prononce pas 2%
Confidential & Proprietary2019Copyright BVA Group ®
Je n’utilise pas la voiture pour mes déplacements quotidiens 8%
Non 40%
Classes populaires : 51%
% N’ont pas la possibilité de recourir à des solutions de mobilité alternatives à la voiture individuelle
Selon la catégorie d’agglomération
75%
53%
31%
24%
15%
À quoi les recettes liées aux taxes sur le diesel etl’essencedoivent-elles avant tout servir ? Base : 1002 Français âgés de 18 ans et plus
A financer des aides pour accompagner les Français dans la transition écologique
A baisser d’autres impôts comme par exemple l’impôt sur le revenu
A financer des investissement en faveur du climat
Ne se prononce pas
Confidential & Proprietary2019Copyright BVA Group ®
41%
Cadres : 52% / Sympathisants PS : 55% / Sympathisants LREM : 51%
26%
Sympathisants RN : 46% / 18-24 ans : 37%
24%
Sympathisants EELV : 44%
9%
PAR RAPPORT AU MOUVEMENT DESGILETS JAUNES
Symp. Gilet Gilet jaune jaune
35%
28%
22%
15%
39%
32%
20%
9%
Opposant aux Gilets jaunes
50%
19%
29%
3%
Classes aisées
31%
35%
32%
2%
PAR CATÉGORIE SOCIALE SUBJECTIVE*
Classes moyennes supérieures
48%
21%
26%
6%
Classes moyennes modestes
39%
28%
24%
9%
Classes populaires
43%
28%
21%
8%
Fiscalité et dépenses publiques
Augmenter les impôts
Faire les deux en même temps10% Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2019 19% Ne se prononce pas
6%
14%
12%
10%
2%
4%
11%
Classes aisées
Opposant aux Gilets jaunes
En matière de dépenses publiques, afin de réduire le déficit public de la France, pensez-vous qu'il faudrait avant tout ? Base : 1002 Français âgés de 18 ans et plus
14%
1%
4%
Gilet jaune
10%
4%
5%
13%
10%
76%
Réduire la dépense publique
Classes moyennes supérieures
Augmenter les impôts
Sympathisants de Gauche : 8% Hommes : 5%
81%
Détail
81%
Sympathisants LR : 86% Sympathisants RN : 84% 65 ans et plus : 82% Communes rurales : 81%
3%
Symp. Gilet jaune
79%
76%
Faire les deux en même temps
10%
Classes populaires
Classes moyennes modestes
Réduire la dépense publique
76%
61%
8%
3%
9%
3%
74%
Ne se prononce pas :11%
Sympathisants PS : 28%
Afin de baisser les impôts et réduire Base : 1002 Français âgés de 18 ans et plus
Les dépenses de l’Etat
Les dépenses sociales
Les dépenses des collectivités territoriales
la dette, quelles dépenses publiques faut-il réduire en priorité selon vous ?
Ne se prononce pas
Confidential & Proprietary2019Copyright BVA Group ®
Ouvriers : 84% / Sympathisants RN : 82% / 50-64 ans : 80%
11%
9%
6%
74%
Sympathisants LREM : 22% / Sympathisants LR : 18% / 25-34 ans : 17%
Sympathisants LREM : 22%
PAR RAPPORT AU MOUVEMENT DESGILETS JAUNES
Symp. Gilet Gilet jaune jaune
70%
8%
8%
14%
83%
8%
4%
5%
Opposant aux Gilets jaunes
56%
24%
16%
4%
Classes aisées
54%
24%
17%
5%
PAR CATÉGORIE SOCIALE SUBJECTIVE*
Classes moyennes supérieures
65%
14%
16%
5%
Classes moyennes modestes
79%
10%
7%
5%
Classes populaires
84%
7%
4%
5%