Déclaration de la CGT à Eric Alauzet le 18 février 2016

Déclaration de la CGT à Eric Alauzet le 18 février 2016

-

Documents
3 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Déclaration CGT du 18 février 2016 M. le Député, La dérèglementation du secteur de l’énergie dans notre pays depuis 15 ans, demandée par l’Europe et appliquée avec zèle par nos gouvernements successifs a eu des conséquences multiples :    Augmentation importante des tarifs de l’énergie (+ 60% pour le gaz et environ + 40% pour l’électricité), cela nuit gravement à la trésorerie des entreprises, notamment les TPE, PME-PMI, à leur capacité d’investissement et de création d’emploi pour lutter contre le chômage. Et des conséquences dramatiques pour les usagers domestiques. (augmentation par milliers des coupures; les usagers n’ont pas à payer pour cette logique économique) Suppression de la totalité des accueils physique d’ENGIE (ex GDF SUEZ) et baisse drastique du nombre d’accueil physique pour EDF. Avant l’ouverture des marchés inalisée en 2007 il yavait 500 accueils en métropole, à ce jour moins de 100 pour EDF SA et 0 pour l’ensemble des autres fournisseurs. EDF devant encore en fermer pour coller au modèle libérale européen. Baisse des investissements sur le réseau et amoindrissement du service rendu aux usagés. Dans le même temps, l’état, actionnaire principal de nos entreprises, a ponctionné plus de 20 milliards de dividendes sur les comptes d’EDF et ENGIE en moins de 10 ans, et on nous dit maintenant que nous serions dans une mauvaise passe inancière ?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 18 février 2016
Nombre de visites sur la page 241
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Déclaration CGT du 18 février 2016
M. le Député,
La dérèglementation du secteur de l’énergie dans notre pays depuis 15 ans, demandée par l’Europe et appliquée avec zèle par nos gouvernements successifs a eu des conséquences multiples :
Augmentation importante des tarifs de l’énergie (+ 60% pour le gaz et environ + 40% pour l’électricité), cela nuit gravement à la trésorerie des entreprises, notamment les TPE, PME-PMI, à leur capacité d’investissement et de création d’emploi pour lutter contre le chômage. Et des conséquences dramatiques pour les usagers domestiques. (augmentation par milliers des coupures ; les usagers n’ont pas à payer pour cette logique économique) Suppression de la totalité des accueils physique d’ENGIE (ex GDF SUEZ) et baisse drastique du nombre d’accueil physique pour EDF. Avant l’ouverture des marchés înalisée en 2007 il y avait 500 accueils en métropole, à ce jour moins de 100 pour EDF SA et 0 pour l’ensemble des autres fournisseurs. EDF devant encore en fermer pour coller au modèle libérale européen. Baisse des investissements sur le réseau et amoindrissement du service rendu aux usagés.
Dans le même temps, l’état, actionnaire principal de nos entreprises, a ponctionné plus de 20 milliards de dividendes sur les comptes d’EDF et ENGIE en moins de 10 ans, et on nous dit maintenant que nous serions dans une mauvaise passe înancière ?
Nos entreprises sont dans une démarche de recherche de proît maximum avec toutes les conséquences sur l’emploi, le CCE de EDF va annoncer ce matin 4500 suppressions de postes, ENGIE devrait aussi annoncer un nombre important de suppressions d’emplois après publication de ses comptes în février. Les salarié(e)s n’ont pas à payer pour cette logique économique.
Et pourtant dans les années 70, au lancement du programme électro-nucléaire l’endettement était d’environ 215% cela n’a pas empêché l’entreprise publique de continuer à se développer sur bien des champs.
La suite ne s’annonce pas meilleure :
Ouverture à la concurrence dans les concessions hydrauliques, la France est un des seuls pays à suivre cette directive Européenne, et EDF ne pourrait pas participer à cette mise en concurrence… Ouverture du capital de RTE, pour compenser la logique libérale et satisfaire les seuls marchés Une externalisation allant sur l’emploi précaire le moi-disant social sur l’ensemble des groupes, au lieu de créer des emplois stables et pérennes. Nous aurons toujours besoin d’énergie. Un manque d’investissement permettant d’aller sur de fortes économies d’énergies pour l’ensemble des usagers. Le seul intérêt des actionnaires n’est pas compatible avec ces démarches cruciales pour la survie de notre planète Des risques sur les logiques de concessions de la distribution sur le réseau allant sur une baisse de la qualité de service et des risques de sécurité massifs
On nous dit qu’Edf est en diïculté, nous demandons donc que l’état arrête de ponctionner nos entreprises et un partage dans l’intérêt de chaque acteur des richesses créées. Nous demandons une autre stratégie globale pour nos entreprises en vue de la création d’un pôle public de l’énergie. La logique libérale européenne veut revenir avant 1946, donc tout donner aux seuls actionnaires, nous revendiquons une autre solution déînie par chaque acteur (état, tous les segments d’usagers, les salariés) et forcément bénéîciaire à chacun. Une politique énergétique et industrielle connectée à la logique européenne pour l’intérêt de chaque acteur à chaque niveau, de chaque nation, du continent.
A la veille de l’anniversaire des 70 ans de la loi de nationalisation de l’énergie et de la création d’EDF et GDF qui ont participé à la reconstruction de la France, qui a été un modèle de service public approuvé par les usagers, les entreprises, les collectivités territoriales, un modèle social novateur. Aujourd’hui tous les usagers dénoncent l’ensemble des dégradations dues au système libéral.
Si vous Monsieur (Madame) le Député, vous avez envie de reculer de plus de 70 ans sachez que le personnel des IEG avec les organisations syndicales ne vous laisseront pas faire.
Cette vidéo prend 8 minutes pour comprendre une autre logique économique et sociale pour l’intérêt de toutes et tous : l’intérêt général.
Vidéo YOU TUBE :https://www.youtube.com/watch?v=mOR5MyIRREk
Lien internet : www.cgt.fr/Propositions-pour-un-pole-public.html