ETUDE DU SECTEUR DE LEASING - AOUT 2009

ETUDE DU SECTEUR DE LEASING - AOUT 2009

-

Documents
24 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

MAC SA Intermédiaire en Bourse Green Center, Bloc C, 2 éme étage Rue du lac Constance 1053 Les Berges du Lac - Tunisie Tel: (216) 71 964 102 / 962 472 Fax: (216) 71 960 903/ 962 363 E-mail: macsa@gnet.tn http://www.macsa.com.tn Août 2009 ETUDE DU SECTEUR DE LEASING EN TUNISIE Analyste financier chargé de l’étude: Ibrahim Chérif Ibrahim@macsa.com.tn Août 2009 1 FLASH SUR L’ECONOMIE TUNISIENNE Les efforts consentis par la Tunisie pour entrer dans plusieurs accords commerciaux reflètent bien son approche de libéralisation de l’économie. Cette ouverture économique a permis à la Tunisie d’être un partenaire privilégié de l’Union Européenne en étant le premier pays de la rive sud de la Méditerranée à avoir signé en 1995, l’accord d’association et de libre-échange avec l’Union Européenne. La coopération est étroite tant sur le plan économique que sur les plans culturel, social… De plus, la Tunisie est liée par des accords préférentiels avec les pays maghrébins et arabes via des accords régionaux. Aussi, les accords bilatéraux instituant une zone de libre-échange avec la Turquie, l’Égypte, le Maroc, la Jordanie, l'Irak et la Libye régissent les échanges avec ces pays. D’autres accords de libre échange sont en cours de négociation avec d’autres pays de la région. Pour accompagner cette ouverture, plusieurs réformes ont été engagées dans le domaine des investissements étrangers. En effet, l’investissement ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 226
Langue Français
Signaler un problème
nA égrahc utél ed fteysalercianinbIarfi  amscih@mIbrade: Chérhim 
 
 
 
 
MAC SA Intermédiaire en Bourse Green Center, Bloc C, 2 éme étage Rue du lac Constance 1053 Les Berges du Lac - Tunisie Tel: (216) 71 964 102 / 962 472 Fax: (216) 71 960 903/ 962 363 E-mail: macsa@gnet.tn http://www.macsa.co m.tn
ETUDE DU SECTEURL DEEA SING EN TUNISIE  
 
 
 Août 2009   
 
 
 
 
 
 
    
    
 
  
 
oc.ant.m
2 ieisou penr ertrnad lpeisu sruLes efforts consneit sap ralT nu ehcorppa nos neioatisalérib ldereicocmmdr scaoct biètenreflaux euqepocé imonTua siniisrm l àoconim.e nedl éuverture Cette onn epoeéattnneé  lUé de Eurnionp erianeigélivirreêtde rtpan  ueéà a ovris giénde l Méditerran ed r al evi use  lemprr ieyspaUnioc l aveangeé-hcbieredl e  tontiiaocssa drdoccal ,5991 ne n économr le plat na tusé rtioetontisteoo crapenneaL .uE népores aar dée pt liertnéréfsdp ccropas lec ve alsiete snibérhgam sy sur lesique queluuter,lp alsnc De  lu poc sl…iaisinse el ,suT aituti snnu ena t de zonee-éclibrva egnahuT al ce le,uirqe,ptgyÉa areb siv aed saccords régionauA .xissuel ,ca srdcobis télauxradrocca sertuaD s.ay pes cecavs uosrnec no tegs chanre é libs derI'le kanadr ,ei lc,Joa e  lroMaé hcnaegestnl seye régist la Libsilu pe,éf rrseuttec rrtrevuoes dgagéle dans  snoroem éne ttéecava dreutpas  ed ogéntaic noi Pour accompagnesyd  ealr géoi.ngean drses ltr éroja éti snam alre pour  est libnoua xteel sanit, etff eEn. rsgetnemessitsevnilnveses ine domairtnasté meneitss tejsnastua siroioatdan  lnsmaa j suuqà1 00% d u capital du proessitsevnarté rutper geirenét destced sd auesrité.ctivt in Touisnod  u tedc see produices et léb siféneirtel re  dparalii esbruassno trsnaeg étreurstissnvesi seL .sruetces es diertpae urjeration progressiapsye  tlmaléoiéct omonueiqu  dliba étiatonnemmsi q aina stue lec set smrseérofisev denou T. es latipac itsevnisements investis Eh(ro s ,el sDIul mpltint oté éiuef)ellp edetro96 Mde 7s : q anc ni 4neap réi s20n  eNDMT  ,92713 à 4002 ne DNTmene ted sfaafrive de lenvironnuT aisinnu eyap  oes fntt ai ldevnsel imeneitsstracs atpourtif erèinredseénna sngraétt s Ce. ered E5 1  leuDIdSe  n lo M00D.TNrer paopeld reina compétrt sur l elabolg étivitiorabél8 00-20720muE F ro rel éapndiae Momiqucono e08lt atEtis vnu ejbo itceop fur le quinquenna t2(00-70211 )ed M00 8 7ntcoD TN000 5 erud DNTM  200rant06, 2-20u  nostia nnlfxubrle  dreièat mne ebara uaevin g au ran4éme et qieuA rf gner naieisu  alae un Tc trssalr eCoppandises. s marchataoi ned eiccrluisinuT ael tse eHae inca ld,arrvreisnUviémiréta  Davl det l'os eroN a ,des udnocioégAfn quridue pmtétifid  ealr  pays le plus copape  ttosesen specs retionéciaerèicnanif snoit duéibtratt ons ifnaece  eedc nootammentst due n al inuTlbatà se mtequare.siet Cne s bonité écurevnedl enemrinorae ém16 1ur snglp ua 81al ed naences de notatio ntel sei snitut dnt aesaiffs.re eD sulpel ,ga saffissi par rmé ce i.tC  éua atéin fontie èrcianecnegalaton ed galement àla seds  aedtt eteé doe  ente lluijoliba étiilopuqitevts« nI nedtuoitriblat, à OCDE noitseg ennob a l à»,dera Gntmertioismèitnoe  nassifica à sa clèrpal suqsid ee ri rdeca gotéitcepsrelbats eveméc Re.en, ntmellteJ iu,9l 2 00nce agecorea en euqvuosiareed na  lniTue,sia  lerelavtnd  eB'BB+' à 'A-' avec ps ar Men, céonnnoisicéd as ,8002r laioreaméln d'r si nudtaoin to'Re inatpojaisnatsevtnemna g dtion, In Informaq iua a  cR(I&')ntson  eievoe  d seéd tetua seront été privatisitno suplbqieu srseusilututins iessitsevP .stnem poutives inr letaoitsnirtca ntanu eed euT aisinndre lreontie  dl itnneia rvace va de p le paystîannoc euq noitsativari pdee gu aav .L itnoonattte é cefirm consirpertn2,25( se
FLASH SURIMNOCOE LTINU ENNEIS  E
  Août 2009
 . %)t en ter80,6%) ebmerd eemd  eon tenmeertisas onttec( seed ser s en  étées arvicavitp ird seêtet Ln.ioatisativpres sed ruetces e