10 chantiers économiques d

10 chantiers économiques d'avenir

Documents
3 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

10 chantiers économiques d'avenir 1. Alsace Biovalley, le pôle de compétitivité mondiale Le pôle concentre ses activités sur deux axes : le développement de nouveaux médicaments d'un côté, l'imagerie, la robotique médicale et chirurgicale de l'autre. Il regroupe 200 entreprises, 150 laboratoires et emploie 15 000 personnes. Il doit maintenant se doter de nouveaux moyens an de se renforcer dans les années qui viennent, et travailler plus étroitement avec les hôpitaux de la région et les chercheurs. 2. Les transports doux La ville a déjà procédé à différentes expériences de nouveaux véhicules urbains et périurbains et a mis en place son tramway, avec l'appui du pôle de compétitivité « Véhicule du Futur », partenaire de la Communauté urbaine. Mobilités innovantes et multimodales sont à l'ordre du jour de la politique de développement durable de la CUS. Plus de 1 000 entreprises sont présentes dans la région sur ce secteur. Sans oublier le « Velhop », le « Vélib' » strasbourgeois et le premier réseau français de 500 Kms. 3. Nouveaux hébergements pour les entreprises La Pépinière franco-allemande, la pépinière généraliste de Hautepierre, l'Hôtel des Forges et bien d'autres ont vu ou doivent voir le jour, an de relancer la création d'entreprises dans la région. Le site de Hautepierre permet d'accueillir des entre- tertiaire. « Les Forges » peut être dni comme un centre d'a aires très bon marché pour tout type de projets.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 05 novembre 2011
Nombre de visites sur la page 13
Langue Français
Signaler un problème
10 chantiers économiques d'avenir
1. Alsace Biovalley, le pôle de compétitivité mondiale
Le pôle concentre ses activités sur deux axes : le développement de nouveaux médicaments d'un côté, l'imagerie, la robotique médicale et chirurgicale de l'autre. Il regroupe 200 entreprises, 150 laboratoires et emploie 15 000 personnes. Il doit maintenant se doter de nouveaux moyens an de se renforcer dans les années qui viennent, et travailler plus étroitement avec les hôpitaux de la région et les chercheurs.
2. Les transports doux
La ville a déjà procédé à différentes expériences de nouveaux véhicules urbains et périurbains et a mis en place son tramway, avec l'appui du pôle de compétitivité « Véhicule du Futur », partenaire de la Communauté urbaine. Mobilités innovantes et multimodales sont à l'ordre du jour de la politique de développement durable de la CUS. Plus de 1 000 entreprises sont présentes dans la région sur ce secteur. Sans oublier le « Velhop », le « Vélib' » strasbourgeois et le premier réseau français de 500 Kms.
3. Nouveaux hébergements pour les entreprises
La Pépinière franco-allemande, la pépinière généraliste de Hautepierre, l'Hôtel des Forges et bien d'autres ont vu ou doivent voir le jour, an de relancer la création d'entreprises dans la région. Le site de Hautepierre permet d'accueillir des entre- tertiaire. « Les Forges » peut être dni comme un centre d'a aires très bon marché pour tout type de projets. La pépinière franco-allemande s'inspire de l'exemple Eurodstrict de Forbach (pépinière
4. Pole entrepreneuriat européen à l'Ecole de Management de Strasbourg
L'EM Strasbourg se classe en 14ème place du classement général des ESC, mais est dans le top 7 au niveau de la Recherche. Elle accueille et accompagne dans leurs projets chaque année 2 400 étudiants qui sont sensibilisés à l'entrepreneuriat pendant leur cursus.
5. Bioparc 3 dans le parc d'innovation d'Illkirch
Le Bioparc d'Illirch doit s'agrandir an de pouvoir accueillir plus de sociétés de biotechnologies et donner l'opportunité aux universités strasbourgeoises de pouvoir se développer. Le projet de longue haleine a démarré en 1985 et doit se terminer avec le Bioparc 3 en 2015, pour maintenir sur place une majorité d'entreprises innovantes.
6. Un quartier d'affaires international : Wacken et gare
Un quartier d'affaires international : Wacken et gare institutions européennes, le palais des congrès à rénover, le parc des expositions. Entre 60 000 et 100 000 m² Shon avec commerces, hôtel et bureaux pour un quartier international digne de ce nom et relié à la gare.
Et aussi 7. L'Aéroport d'Entzheim et la fin de la ligne LGV
l'activité aéropor- en faisant une étude approfondie au niveau des usagers. Le noeud ferroviaire doit quant à lui se développer, afin de proposer des dessertes fréquentes sur toutes les capitales de l'Est. Une action de lobbying ist lancée pour la mise en service de la liaison 'aris-Strasbourg-Munich-Budapest.
8. L'aménagement de la presqu'île André Malraux
Voici un quartier qui se transforme de fa- çon radicale, l'un des grands axes du pro- Qualifiée d'emblème du renouveau de Strasbourg, la zone poursuit ses travaux par le Sud. Icade a été choisi pour l'aménagement du quartier qui doit devenir un nouveau coeur de ville, avec médiathèque, cité de la musique et de la danse, centre commercial, cinémas...
9. Terre d'expérimentation
Strasbourg l'a été pour le porte-monnaie électronique et les technologies de paiement sans contact. Idem pour le développement de l'auto- partege avec la coopérative Auto'trement : écomobilité et entrepreneuriat innovant, www.autotrement.com propose en effet des voitures en libre-service accessible 24h/24 et 7j/7.
10. Le tram-train
Certaines zones assez éloignées aux alentours de Strasbourg sont devenues des espaces d'habitation pour des personnes travaillant dans la ville. La saturation de l'autoroute de contournement a conduit la CUS à imaginer un Tram-Train qui circule sur les mêmes rails que les TER Alsace mais offre une desserte plus fréquente et régulière. Un atout pour l'aéroport notamment, mais aussi pour d'autres villes comme Molsheim ou Gresswiller.