//img.uscri.be/pth/b03be6909a4a77ab205bf9446dcfc029cbab3dfc
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
Lire

5 groupes au top de l'économie niçoise

2 pages
5 groupes au top de l'économie niçoise 1. ROBERTET PERFORME DANS L'AROMATIQUE Lentreprise, cotée en Bourse depuis 1984, crée et fabrique des parfums et arômes : arômes alimentaires, compositions pour parfums et surtout matières premières naturelles sont les spécialités de cette société classée dans les dix premières mondiales de son secteur. Un groupe patrimonial né en 1850 grâce à son fondateur François Chauve et son neveu Jean-Baptiste Maubert. Depuis 1986, c'est la quatrième génération qui est à la tête du groupe avec Philippe, Christophe et Olivier Maubert. Le chiffre d'affaires dépasse les 241 millions d'euros. Robertet dépose des brevets et investit 10% de son chiffre dans son budget « R&D ». Depuis 2007, la famille a encore accéléré son développement avec une prise de participation dans la société Charabot, la construction d'une nouvelle usine en Chine, une société commune avec un grand groupe indien, un programme d'investissement aux Etats-Unis... 2. LA FONDATION LENVAL, UNE INSTITUTION Le Baron de Lenval a eu la douleur de perdre son fils unique à Nice à l'âge de onze ans. C'est ce malheur qui le décida à consacrer une partie de sa fortune à compter de 1884 à la création de l'hôpital qui porte son nom. Dès 1895, la fondation naît, ce qui lui permet de recevoir les dons nécessaires. Aujourd'hui, cet hôpital pédiatrique est renommé sur toute la région et gère plusieurs centres médico-sociaux, ainsi qu'un centre mère-enfant privé.
Voir plus Voir moins
5 groupes au top de l'économie niçoise
1. ROBERTET PERFORME DANS L'AROMATIQUE
Lentreprise, cotée en Bourse depuis 1984, crée et fabrique des parfums et arômes : arômes alimentaires, compositions pour parfums et surtout matières premières naturelles sont les spécialités de cette société classée dans les dix premières mondiales de son secteur. Un groupe patrimonial né en 1850 grâce à son fondateur François Chauve et son neveu Jean-Baptiste Maubert. Depuis 1986, c'est la quatrième génération qui est à la tête du groupe avecPhilippe,
Christophe etOlivier Maubert. Le chiffre d'affaires dépasse les 241 millions d'euros.Robertet dépose des brevets et investit 10% de son chiffre dans son budget « R&D ». Depuis 2007, la famille a encore accéléré son développement avec une prise de participation dans la sociétéCharabot, la construction d'une nouvelle usine en Chine, une société commune avec un grand groupe indien, un programme d'investissement aux Etats-Unis...
2. LA FONDATION LENVAL, UNE INSTITUTION
Le Baron de Lenvala eu la douleur de perdre son fils unique à Nice à l'âge de onze ans. C'est ce malheur qui le décida à consacrer une partie de sa fortune à compter de 1884 à la création de l'hôpital qui porte son nom. Dès 1895, la fondation naît, ce qui lui permet de recevoir les dons nécessaires. Aujourd'hui, cet hôpital pédiatrique est renommé sur toute la région et gère plusieurs centres médico-sociaux, ainsi qu'un centre mère-enfant privé. 30 000 enfants sont accueillis chaque année et Angelina Jolie y a même accouché de ses jumeaux. On retrouve dans son conseil d'administration le préfet Honoraire Pierre Costa, Charles Costamagna, Anny Courtade et bien d'autres personnalités locales.
3. IBM, UNE BELLE HISTOIRE A LA GAUDE
Tout le monde connaît la grande société qu'estIBMainsi que les hauts et les bas qu'elle a subi en fonction des aléas de l'univers informatique. Lentreprise est installée depuis 1962 dans un charmant village sur les hauteurs des collines niçoises. Le site a failli déménager, mais il reste finalement à La Gaude qui est le centre mondial de solutions métiers pour le groupe. C'est dans cette unité que
vient d'être lancé un nouveau projet : celui des villes intelligentes proposant des solutions pour l'accès aux citoyens aux services publics dans tous les domaines : sécurité, santé, éducation, services d'énergie intelligents, gestion de l'eau etc. Le Présidentd'IBM France depuis 2010,Alain
Bénichou,était sur le site pour le lancement de ce grand projet d'envergure et essayer de calmer les inquiétudes du personnel quant à un possible transfert de l'activité.
4. GALDERMA OU LA DERMATOLOGIE DU FUTUR
Galderma, entreprise appartenant à la fois àNestlé etrOréal, a décidé d'installer l'un de ses sites sur la région. Et pas n'importe lequel : le plus important au monde, un centre R&D entièrement consacré à la dermatologie.Galdermainvestit 20% de son chiffre (plus de 850 millions d'euros) en innovation (les deux autres centres sont aux Etats-Unis et au Japon). Si le site a été créé précisément là, ce n'est pas uniquement grâce au bon vouloir des grands de ce monde, mais surtout parce quele professeur Hans Schaefer avait déjà créé à partir de rien le Centre International de Recherche Dermatologique en 1979, avec l'assistance du groupeL'Oréalet de son patron de l'époque, le français François Dalle.Galdermad'être le N°l en termes de ambitionne satisfaction des besoins en dermatologie des patients et des médecins.
5. THALESALENIA SPACE
AnciennementAlcatel Alenia Space,la société est l'une des plus importantes de la zone puisqu'elle est le leader mondial en termes de commandes et le premier constructeur européen dans le domaine des satellites. Le siège social est basé dans la zone de Mandelieu, son chiffre d'affaires global est de plus de 2 milliards d'euros. Le groupe vient de signer un nouveau contrat en avril de 54, 5 millions d'euros avec l'Agence Spatiale Européenne, de quoi occuper les 2 000 emplois de Thaïessur la région pour cette mission de 28 mois.Pierre Bénarda succédé à Jean-Pierre Henry, début 2009, à la tête de l'établissement. A.F.