Alexandre LACOMBE
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français

Description

Alexandre LACOMBE "Toujours plus difficile de confirmer" Président, quel regard portez-vous sur le début de saison de votre équipe ? Alexandre Lacombe : Il y a du très bon et du moins bon... La gifle subie devant Rennes (ndlr : défaite 2-6 à Bonal lors de la 6ème journée), ne nous a pas fait de bien... L'équipe est capable de marquer beaucoup de buts et est très performante offensivement, en revanche elle manque parfois de solidarité et de solidité défensives, avec des manques de concentration qui peuvent coûter très cher. Comme en Coupe d'Europe ou contre Rennes... Justement, vous avez limité les dégâts en championnat, mais l'élimination de l'Europa League a dû être très mal perçue... (Il s'emporte un peu). Ecoutez, vous êtes bien gentils vous les journalistes, mais vous avez vu à qui on avait affaire ? Cette équipe du Metalist Kharkov a dépensé 40 millions d'euros cet été pour rivaliser avec les meilleures. Si elle était tête de série, ce n'est pas un hasard... Sous prétexte qu'elle n'est pas connue, on dit que c'est "une quiche" et après on s'étonne du résultat. Mais la Coupe d'Europe n'a plus de "coupe" que le nom... Avec les chapeaux des têtes de série, vous savez tout de suite à quoi vous attendre. Alors on a fait un très bon match là-bas (ndlr : 0-0), mais au retour, nous avons payé cash la moindre erreur. on s'attendait à des matchs très difficiles, nous ne pouvons pas parler de désillusion.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 28 septembre 2011
Nombre de lectures 11
Langue Français

Exrait

Alexandre LACOMBE

"Toujours plus difficile de confirmer"

Président, quel regard portez-vous sur le début de saison de votre équipe ? Alexandre Lacombe : Il y a du très bon et du moins bon... La gifle subie devant Rennes (ndlr : défaite 2-6 à Bonal lors de la 6ème journée), ne nous a pas fait de bien... L'équipe est capable de marquer beaucoup de buts et est très performante offensivement, en revanche elle manque parfois de solidarité et de solidité défensives, avec des manques de concentration qui peuvent coûter très cher. Comme en Coupe d'Europe ou contre Rennes...

Justement, vous avez limité les dégâts en championnat, mais l'élimination de l'Europa League a dû être très mal perçue... (Il s'emporte un peu). Ecoutez, vous êtes bien gentils vous les journalistes, mais vous avez vu à qui on avait affaire ? Cette équipe du Metalist Kharkov a dépensé 40 millions d'euros cet été pour rivaliser avec les meilleures. Si elle était tête de série, ce n'est pas un hasard... Sous prétexte qu'elle n'est pas connue, on dit que c'est "une quiche" et après on s'étonne du résultat. Mais la Coupe d'Europe n'a plus de "coupe" que le nom... Avec les chapeaux des têtes de série, vous savez tout de suite à quoi vous attendre. Alors on a fait un très bon match là-bas (ndlr : 0-0), mais au retour, nous avons payé cash la moindre erreur. on s'attendait à des matchs très difficiles, nous ne pouvons pas parler de désillusion.

Revenons sur le début de saison de votre équipe, vous ne vous attendiez pas à mieux après les promesses de la fin de saison dernière ? Vous avez, il est toujours plus difficile de confirmer. Quand vous avez terminé 5ème, vous êtes attendu partout comme le 5ème du championnat... Mais je crois que nous sommes à notre place. Nous avons une équipe capable de terminer dans la première partie de tableau. Il ya quatre ou cinq équipes qui visent plus haut, après tout est possible pour une demi-douzaine d'autres. Maintenant, nous ne sommes qu'à la huitième journée...

Sochaux a vécu un été animé, avec l'arrivée d'un nouvel entraineur, les sollicitations pour nombreux de vos joueurs et les "affaires" Maïga et Anin, tout cela ne vous a pas handicapé un peu ? Sincèrement, je ne pense pas. Qu'aurions nous fait si Francis Gillot était resté ? impossible de le dire. Comme il sera impossible de dire en fin de saison si nous aurions fait mieux avec l'ancien entraineur. Même chose pour sollicitations de nos joueurs, je ne crois pas que cela ait eu une influence sur notre début de saison. Ce qui nous a été préjudiciable en revanche, c'est le match contre Lorient (ndlr : 1-1, 5ème journée) où nous méritions deux points de plus je pense, et contre Lille (2-2, 6ème journée) où nous n'avons pas franchement été gâtés par l'arbitrage.

Vous êtes fier aujourd'hui d'avoir réussi à conserver Martin, Boudebouz, Maïga et Anin dans votre effectif ? Je ne suis pas fier, car nous ne sommes pas dans une cour d'école avec le concours de celui qui fait pipi le plus loin. Il y avait des décisions à prendre et elles ont été prises, c'est tout.

Aujourd'hui, quand vous entendez le discours de Maïga (voir ci-contre), ça doit vous faire plaisir... Mais quand on connaît Modibo et que l'on voit le match qu'il a fait contre Rennes (7ème journée de Ligue 1), on ne doute pas de son investissement.

Personnellement, je n'ai pas le sentiment d'avoir dû mener un "combat" contre mes joueurs ou un "bras de fer"... En dehors d'Ideye Brown, vendu à Kiev cet été, vous avez voulu garder tout le monde, mais le difficile climat économique du football européen, ne va-t-il pas rapidement vous obliger à ouvrir un peu plus la porte ? Ecoutez, on veut nous faire croire que les clubs sont dans l'impasse financièrement. Mais en France que je sache, on paye les joueurs, on reste solide financièrement, contrairement à d'autres pays européens. Non, le vrai problème aujourd'hui, ce sont les 168 millions d'euros qui vont manquer le 1er juillet prochain au niveau des droits télé*. on n'en parle pas beaucoup, mais c'est le vrai problème du foot français aujourd'hui.

Le vrai problème du foot français, c'est le trou de 168 M€ dans les droits télé au 1er juillet prochain

A Sochaux, c'est le bonheur donc, et pourtant, dès l'approche du mois de janvier, vous allez de nouveau être au coeur du mercato d'hiver, vous n'avez pas peur d'être contraint de céder ? Vous savez, je préfère faire envie que pitié.

*Pour la période de 2008 à 2012, la Ligue avait cédé les différents lots des droits télé contre 668 millions d'euros par an. Pour la période 2012/2016, un certain nombre de lots n'ont pas trouvé preneur et pour l'instant, le montant de la vente s'élève à environ 500 millions d'euros.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents