Au Poiré, l habit ne fait pas le moine
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Au Poiré, l'habit ne fait pas le moine

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
2 pages
Français

Description

Au Poiré, l'habit ne fait pas le moine 7matchs. Il aura fallu 7 matchs sans la moindre victoire pour que Le Poiré-sur-Vie se mette dans le bain du National.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 09 novembre 2011
Nombre de lectures 31
Langue Français

Exrait

Au Poiré, l'habit ne fait pas le moine

7matchs. Il aura fallu 7 matchs sans la moindre victoire pour que Le Poiré-sur-Vie se mette dans le bain du National. Pourtant, au moment d'entamer une saison 2011/2012 épurée de ses cadors (Bastia, Guingamp et Amiens partis à l'étage du dessus, Strasbourg, Cannes et Grenoble relégués administrativement) nombreux étaient ceux qui voyaient les Vendéens jouer les trouble-fête.

Présidé par Patrice Cougnaud, l'un des patrons du groupe Yves Cougnaud, très puissant en Vendée et implanté à La Roche-sur-Yon, Le Poiré-sur-Vie passe pour un club riche malgré son 1,8 million d'euros de budget. Soit moins que la moyenne des équipes du championnat.

"On nous a collé une étiquette"

"On nous a collé une étiquette", souligne l'entraîneur, oswald tancho, arrivé cet été en provenance de La Vitréenne (CFA). "C'était oublier que nous ne sommes qu'un promu qui découvre ce que j'appelle "la cours des grands". Quand on lui fait remarquer que le championnat reste quand même très ouvert pour tout le monde, le jeune (38 ans) entraineur du Poiré aquiecse, mais précise. "Ce championnat est très ouvert depuis le début, mais il y a quand même des équipes comme Niort, Rouen ou Fréjus-St-Raphaël qui sont beaucoup mieux armées que nous". tancho reconnaît qu'il attendait un meilleur départ de son équipe. "Forcément puisqu'on n'a pas gagné pendant 7 matchs...". Considérablement renforcé pendant l'été, avec l'arrivée notamment de plusieurs joueurs ayant déjà évolué en Ligue 2 (Pierre-Henri Lamy, Emmanuel Bourgaud, Laurent Héloïse et Romain Jacuzzi), Le Poirésur-Vie avait bonne mine sur les programmes d'avant saison. "Peut-être... Mais les joueurs qui sont arrivés de Ligue 2 sont des joueurs qui ne jouaient pas beaucoup et qui ne comptent que quelques matchs à ce niveau. Au total, mes joueurs ne comptent que très peu de matchs en National et encore moins en Ligue 2". Un groupe très jeune qui présente une moyenne d'âge de 23 ans ½. "J'ai beaucoup de joueurs qui ont entre 22 et 25 ans. En National, ça fait très jeune". Jeune et peu expérimenté. D'où le pêché de début de saison, qui a vu les Vendéens sans doute trop cherché à bien jouer avant de viser l'efficacité. "Bien jouer et gagner en National, c'est très difficile, souligne l'entraîneur vendéen. "La saison dernière, deux équipes y parvenaient, c'était Bastia et Guingamp, mais elles avaient un sacré effectif !".

Pour oswald tancho, il est évident que Le Poiré-sur-Vie n'est pas dans la même dimension. Mais la formation vendéenne est loin d'être complexée. Il faut dire que le fait de jouer devant pratiquement 2000 personnes à chaque sortie à domicile, lui donne des ailes. "Pour une commune de 8000 habitants, c'est pas mal. On doit avoir la 5ème ou 6ème affluence à domicile" souligne avec fierté tancho qui ne manque pas de préciser que le club s'appuie sur "plus de 200 bénévoles".

Plus de 200 bénévoles

Ça donne envie de s'arracher sur le terrain. Et après avoir ramé pendant près de deux mois, les Vendéens ont su faire les efforts pour se mettre dans le sens de la marche. "La première des choses a été de solidifier la défense mais aussi de devenir plus efficaces offensivement. Le football, c'est avant tout savoir être efficace dans les deux zones de vérité, devant et derrière. En début de saison il y a des matchs où j'ai compté 28 centres sans le moindre de but !".

Depuis, Le Poiré-sur-Vie a repris goût à la victoire mais reste fragile, à l'image de sa défaite à Besançon lors de la 14ème journée. Encore en CFA2 il y a deux ans, Le Poiré veut prendre le temps de grandir. "Procéder par étapes, en commençant par faire l'apprentissage du National". Et tant pis si le programme manque un peu de clinquant.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents