Boulard met le Calvados dans le haut de la bouteille
1 page
Français

Boulard met le Calvados dans le haut de la bouteille

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Description

Boulard met le Calvados dans le haut de la bouteille Propriétaire depuis 2007 des marques de Calvados et Cognacs Boulard, Père Magloire et Lecompte

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 30 novembre 2012
Nombre de lectures 7
Langue Français

Exrait

Boulard met le Calvados dans le haut de la bouteille
Propriétaire depuis 2007 des marques de Calvados et Cognacs Boulard, Père Magloire et Lecompte réunies dans le groupe Spirit France, l'homme d'affaires russe Timour Goriaïev a investi 15 millions d'euros depuis 5 ans en Normandie pour miser sur le créneau du haut de gamme (nouveaux chais, amélioration des techniques de distillation, travail sur le packaging...).
Vincent Boulard, arrièrepetit fils du fondateur des cognacs éponymes, ne cache pas sa volonté de vendre ses produits 2,5 fois plus chers que les prix du marché. «La montée en gamme, pour être crédible et apporter une vraie valeur ajoutée, doit s'appuyer sur un socle solide. Bien entendu, les marges d'un produit de luxe sont plus importantes que celles d'un produit banal, mais il importe de réussir l'exercice de le commercialiser en quantité suffisante avec des frais commerciaux et marketing eux aussi plus conséquents». Spirit France, qui a réalisé 16 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012, table sur une croissance de 15% par an jusqu'en 2015. Pour atteindre ses objectifs, «en Duty Free et sur les marchés sensibles à la culture européenne, l'Amérique du Nord, la Russie, l'Asie, et le Japon principalement», précise Vincent Boulard.
Le groupe va s'appuyer sur le «multivintage» de Lecompte proposé à 350 euros la bouteille, le «Boulard Extra» au même prix, l'«Auguste» à 150 euros et le Père Magloire «35 ans d'âge» à 350 euros le flacon de 50 centilitres. Une vraie cure premium !