"CETTE ÉQUIPE A DU CARACTÈRE"
1 page
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

"CETTE ÉQUIPE A DU CARACTÈRE"

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
1 page
Français

Description

"CETTE ÉQUIPE A DU CARACTÈRE" Après deux saisons de galère où l'on a souvent vu les Verts se laisser un peu porter par les éléments contraires et attendre que la roue tourne sans nécessairement se donner les moyens de la faire tourner, Robert Herbin a noté, sur cette première partie de saison, la capacité

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 13 janvier 2011
Nombre de lectures 4
Langue Français

Exrait

"CETTE ÉQUIPE A DU CARACTÈRE"

Après deux saisons de galère où l'on a souvent vu les Verts se laisser un peu porter par les éléments contraires et attendre que la roue tourne sans nécessairement se donner les moyens de la faire tourner, Robert Herbin a noté, sur cette première partie de saison, la capacité nouvelle de Saint-Etienne à réagir. "Les saisons passées, on voyait une équipe qui luttait mais qui avait tendance à se laisser déstabiliser par le moindre événement contraire et qui avait tendance à baisser les bras", explique Roby. Aujourd'hui, c'est différent selon le coach des Verts de 76 : "Cette saison nous avons vu des Verts connaître une période plus difficile après le nul face à Marseille. Il y a eu le penalty raté à Caen, la défaite face à Lorient et l'élimination en coupe. Mais contrairement aux autres années, les Verts n'ont pas baissé les bras." Le coach mythique de l'ASSE estime que les Verts ont eu la bonne attitude : "J'ai trouvé qu'en manque de réussite, les Verts n'ont pas paniqué. D'abord ils ont stoppé l'hémorragie et ensuite ils ont patienté et appris à regagner, c'est la preuve d'une certaine force de caractère." Une réaction positive qu'Herbin attribue à deux éléments majeurs : "D'abord je pense que Christophe Galtier a su rassurer ses joueurs, s'appuyer sur ce qu'il y a eu de bon en début de saison puis expliquer avec pédagogie mais avec fermeté ce qu'il fallait régler." Un beau compliment venant d'un coach expérimenté, au palmarès fourni, à un jeune coach. Mais Herbin, toujours aussi fan, pointe du doigt l'importance de Perrin : "Loïc Perrin était absent après le match de Marseille, à son retour, l'équipe a retrouvé une certaine stabilité. Il fait du bien à l'équipe dans le jeu et sur le plan mental." Pour étayer la thèse de Robert Herbin, quelques statistiques : Perrin était absent à Nice, à Brest et contre Lorient avant de revenir pour le match nul contre Auxerre à domicile puis lors des deux nuls obtenus à Nancy et à Valenciennes. En clair, avec Perrin les Verts ne perdent pas (hormis lors de la première journée face à Paris). Saint-Etienne ne s'impose pas forcément avec les milieux de terrain, mais au moins, quand le capitaine est là, Saint-Etienne ne perd pas. "On avait parfois l'impression, les saisons dernières, que les joueurs misaient plus sur le fait que la roue tourne en leur faveur que sur une réelle volonté d'inverser des situations difficiles. Cette année, ils ont prouvé qu'ils ne se contentaient pas des mots et qu'ils font vraiment ce qu'il faut." Une bonne nouvelle car cet état d'esprit a permis à Saint-Etienne d'engranger des points qui permettront de voir venir la seconde partie de saison avec un peu plus de sérénité que lors des années passées. "C'est de bon augure : si la gestion est faite correctement, Saint-Etienne pourra se baser sur ce type de saison pour se reconstruire, mais il faudra faire preuve de patience et d'intelligence pour faire regrimper petit à petit le club vers haut. Et dans ce domaine Lille est un exemple", conclut le sphinx.

PERRIN ET GALTIER EN LEADERS