Denis Avril : " On ne s occupe que du sportif"
2 pages
Français

Denis Avril : " On ne s'occupe que du sportif"

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Description

Denis Avril : " On ne s'occupe que du sportif" A bientôt 39 ans, le doyen de l'équipe regarde avec détachement les événements qui ont secoué le club.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 19 mars 2011
Nombre de lectures 4
Langue Français

Exrait

Denis Avril : " On ne s'occupe que du sportif"

A bientôt 39 ans, le doyen de l'équipe regarde avec détachement les événements qui ont secoué le club.

Après la saison galère de l'an dernier (Bayonne était relégué en Pro D2, mais a été repêché grâce à la rétrogradation financière de Montauban), vous attendiez-vous à faire un tel parcours cette année ? Pas à ce point quand même. On a relevé la tête, montré qu'on n'était pas aussi mauvais que ce que l'on avait montré l'an dernier. Après tout ce que l'on a vécu, on en profite tant que tout va bien sur le plan sportif en tout cas.

Comment avez-vous vécu les événements extra-sportifs ? Moi, je pars du principe que ça ne nous regarde pas. Il faut que l'on se concentre sur le terrain pour continuer à avancer. L'extra-sportif, c'est le problème des dirigeants. Ça ne sert à rien que l'on se prenne la tête car on ne peut rien faire.

Cela serait-il une déception de ne pas vous qualifier pour la H Cup et les playoffs ? Oui, même si en début de saison on visait avant tout le maintien. On a atteint ce premier objectif, donc maintenant on va essayer de nous qualifier pour les playoffs.

Qu'est-ce qui a changé dans l'équipe par rapport à l'an dernier ?

C'est compliqué à dire car on avait le même groupe, il y a juste Benjamin (Fall) qui a été remplacé par Yo (Huget), donc ça n'a rien changé puisque Yo fait aussi une grosse saison. L'état d'esprit était bon aussi. Parfois, il y a des choses inexplicables qui se passent.

Vous allez avoir 39 ans en octobre. Vous êtes-vous fixé une date pour mettre un terme à votre carrière ? Non. Je ne me suis jamais fixé de limites, ce n'est pas maintenant que ça va commencer ! Tant que je prendrai du plaisir, je continuerai. Et quand j'arrêterai, je reprendrai mon boulot à la mairie de Biarritz.

Vous avez joué dans les deux clubs basques. Pensez-vous qu'il y a de la place, aujourd'hui et vu le contexte économique, pour deux clubs de rugby ? Pour l'instant, ils arrivent à cohabiter et à avoir des résultats puisque les deux pourraient se qualifier pour les playoffs. Tant que ça peut durer comme ça, ce n'est pas plus mal. Après est-ce que ça va durer ? Ce n'est pas sûr. Ce qui l'est par contre, c'est qu'il y a une grosse passion dans la région. Les deux clubs sont capables de remplir Anoeta. Après, s'il faut que les deux clubs s'unissent pour rester au plus haut niveau, pourquoi pas ? Propos recueillis par V.P.

Denis Avril Né le 31 octobre 1972 à Thouars (France) 1m77 - 108 kg - Pilier Clubs successifs : Thouars, Niort (1993-1996), Biarritz (1996-1998), Bayonne (depuis 1998) Palmarès : Vainqueur du Challenge Yves du Manoir (2000), champion de France (2002, 2005 et 2006) International français (1 sélection)

"S'il faut que les deux clubs s'unissent pour rester au plus haut niveau, pourquoi pas ?"

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents