DU THON ROUGE SAUVAGE AU THON ROUGE ENGRAISSÉ

DU THON ROUGE SAUVAGE AU THON ROUGE ENGRAISSÉ

Documents
1 page
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

DU THON ROUGE SAUVAGE AU THON ROUGE ENGRAISSÉ Une bonne idée semblait-il mais qui n'en est pas une selon des experts éclairés. De quoi s'agit-il ?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 avril 2011
Nombre de visites sur la page 49
Langue Français
Signaler un problème
DU THON ROUGE SAUVAGE AU THON ROUGE ENGRAISSÉ

Une bonne idée semblait-il mais qui n'en est pas une selon des experts éclairés. De quoi s'agit-il ? De fermes d'élevage (invention australienne) ou fermes d'engraissage de jeunes thons rouges sauvages capturés par les filets des thoniers senneurs (équipés de radars, sonars, et autres techniques de pointe pour détecter les bancs de poissons), enfermés dans de gigantesques cages et amenés dans des fermes marines situées en pleine mer. Ces bêtes juvéniles seront gavées pendant cinq ou six mois, avant d'être vendues au prix moyen de 100 euros le kilo. D'après Greenpeace, plus de 21 000 tonnes de thons rouges sont mis en cages chaque année dans la cinquantaine de fermes qui jalonnent les côtes méditerranéennes. Et pour nourrir tous ces thunnus thynnus, il faut 225000 tonnes de poissons, ressources que les pêcheurs vont pêcher ailleurs, au large des côtes de l'Afrique de l'Ouest ou de l'Atlantique Nord, notamment. Pour la WWF cette forme d'élevage présente certains problèmes. Déjà, les fermes ne règlent absolument pas le problème du déclin de la population des thons rouges sauvages puisque les animaux capturés, qui ne peuvent se reproduire que dans leur habitat naturel, sont trop jeunes pour l'avoir déjà fait. Ils n'auront pas de descendance. Ensuite, il y a risque d'introduction de nouvelles maladies chez des espèces locales, via les déjections des animaux en captivité, par exemple, d'autant que la mer Méditerranée est une mer semi-fermée. Enfin, elles participent au déclin de la population des thons rouges, en alimentant « légalement » le commerce, hors quota d'une espèce qui risque de se retrouver d'ici peu sur la Liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), sorte d'inventaire mondial de la faune et de la flore sauvages menacées d'extinction.

Remorquage d'une cage à thon vers une ferme d'engraissage en Méditerranée.