Tableau comparatif – Publication du dossier INTERNET Émission La Facture (Radio-Canada) VS déontologie journalistique en vigueur et reconnue au Québec Fédération Professionnelle des Journalistes du Québec, Conseil de Presse du Québec, Société Radio-Canada, règlement interne Par : Roger-Luc Chayer, journaliste Affirmations et faits quant aux FPJQ CPQ Déontologie Radio-Canada Commentaires et observations documents vidéo et Web La Facture Quant aux éléments vérifiables par Radio-Canada « Laser de faible puissance… » 3. Vérité et rigueur Les organes de presse et les III. PRINCIPES Il s’agit des éléments que Radio- journalistes ont le devoir de livrer Canada pouvaient vérifier « Expert en marketing… » 3 a) Les journalistes ont au public une information 2. PRINCIPES facilement à l’aide de procédés l'obligation de s'assurer de la complète, rigoureuse et conforme JOURNALISTIQUES simples et élémentaires comme : « Le Collège des médecins a déjà véracité des faits qu'ils aux faits et aux événements. averti deux fois Stephen Wallack rapportent au terme d'un Les émissions d'information • L’Internet que sa publicité risquait rigoureux travail de collecte et de La rigueur intellectuelle et doivent en outre respecter les • Les registres des d'enfreindre la Loi médicale et le vérification des informations. Ils professionnelle dont doivent faire principes journalistiques reconnus tribunaux Code des professions… » doivent corriger leurs erreurs preuve les médias et les : • avec diligence et de façon journalistes représente la garantie « Lyne Mongeau a étudié 200 appropriée au tort causé. d'une information de qualité. Elle L'exactitude produits amaigrissants à l'Institut ne signifie aucunement sévérité de santé publique du Québec : “ ou austérité, restriction, censure, L'information est fidèle à la conformisme ou absence réalité, en aucune façon fausse « Aucune étude scientifique ne d'imagination. Elle est plutôt ou trompeuse. Cela exige non démontre que le laser est efficace synonyme d'exactitude, de seulement une recherche attentive pour la perte de poids. […] précision, d'intégrité, de respect et complète mais une langue Aucune documentation ne vient des personnes et des groupes, des châtiée et des techniques de appuyer ça! Ce sont de fausses faits et des événements. présentation sûres, y compris 1 allégations, selon moi. » pour les éléments visuels. Les médias et les professionnels de l'information doivent traiter L'intégrité « Lyne Mongeau : « Ça ne donne l'information recueillie sans rien de penser qu'on va trouver un déformer la réalité. Le recours au L'information est véridique, sans gadget, une poudre, un produit sensationnalisme et à déformation visant à justifier une naturel, un exerciseur ou une l'« information-spectacle » risque conclusion particulière. Les potion quelconque qui va attaquer de donner lieu à une exagération professionnels de l'information directement les surplus de et une interprétation abusive des ne tirent pas profit de leur graisse. Ça ne se peut pas. » La faits et des événements et, situation avantageuse pour faire cliente : « Le programme d'induire le public en erreur quant valoir des idées personnelles. miraculeux n'existe pas. C'est de à la valeur et à la portée réelles l'exploitation dans le fond. Ils se des informations qui lui sont L'équité servent des gens vulnérables pour transmises. vendre leur produit. » L'information rapporte les faits Il est aussi de la responsabilité pertinents, reflète impartialement des entreprises de presse et des les points de vue significatifs et journalistes de se montrer traite avec justice et dignité les prudents et attentifs aux tentatives personnes, les institutions, les de manipulation de l'information. problèmes et les événements. Les médias sont responsables de La mise en œuvre de ces tout ce qu'ils publient ou diffusent principes permettra d'atteindre et ne doivent en aucun temps se l'objectivité et l'équilibre soustraire aux standards auxquels les émissions professionnels de l'activité d'information de Radio-Canada journalistique sous prétexte de doivent s'identifier. difficultés administratives, de contraintes de temps ou d'autres raisons d'ordre similaire. Cette responsabilité englobe l'ensemble 2 de ce qu'ils publient ou diffusent Dans les cas où une nouvelle ou un reportage traite de situations ou de questions controversées, ou de conflits entre des parties, de quelque nature qu'ils soient, un traitement équilibré doit être accordé aux éléments et aux parties en opposition. Quant à l’utilisation des procédés clandestins et l’usage de caméras cachées « Une équipe de La Facture, avec 4 a) Procédés clandestins Le journalisme d'enquête présente 10. PROCÉDÉS Il s’agit d’une analyse une caméra cachée, est allée à la Il arrive cependant des cas où les des difficultés et des exigences CLANDESTINS comparative des restrictions et clinique pour vérifier quelles sont journalistes sont justifiés d'utiliser qui justifient parfois l'usage de limitations quant à l’utilisation de les promesses faites aux futurs des procédés clandestins pour procédés clandestins lors de la En règle générale, le journalisme procédés clandestins. clients, s'ils suivent tout le obtenir l'information qu'ils collecte d'informations, tels que se pratique au grand jour. La programme Stop-poids. » recherchent: fausse identité, micros et caméras cachés, crédibilité et le crédit que le L’usage de procédés clandestins micros et caméras cachés, dissimulation d'identité, public accorde aux émissions comme la caméra cachée ou la imprécisions sur les intentions du infiltrations, filatures. Le Conseil d'information de Radio-Canada fausse identité est strictement reportage, filatures, infiltrations... de presse reconnaît que l'on dépendent dans une large mesure encadré par des règles et des Le recours à de tels moyens doit puisse et doive parfois avoir de la confiance qu'il a dans les autorisations spéciales au toujours rester exceptionnel. Les recours à de pareils procédés. qualités professionnelles et préalable. 3 journalistes les emploieront Cependant, leur utilisation doit morales du personnel de la lorsque: toujours demeurer exceptionnelle Société. * l'information recherchée est et ne trouver sa légitimité que d'un intérêt public certain, par dans le haut degré d'intérêt public Il ne faut recourir aux procédés exemple dans les cas où il s'agit des informations recherchées et clandestins, comme ceux dont il de mettre à jour des actions dans le fait qu'il n'existe aucun est question ici, qu'en tenant socialement répréhensibles; autre moyen de les obtenir. compte de leur légalité, des * l'information ne peut exigences du principe d'honnêteté vraisemblablement pas être L'éthique journalistique et du respect de la vie privée; et, obtenue ou vérifiée par d'autres commande que les journalistes, si l'information à obtenir par ces moyens, ou bien ceux-ci ont déjà dans l'exercice de leur profession, méthodes est assez importante été utilisés sans succès; s'identifient clairement et pour publication, il faut de plus * les gains pour le public recueillent l'information à visage qu'elle soit impossible à obtenir dépassent les inconvénients qui découvert, par le biais de par d'autres moyens. peuvent être causés à des recherches, d'entrevues, de individus. contacts et de consultations de 10.1 FAUSSE IDENTITÉ dossiers. La même règle s'applique en matière de La duperie ne doit pas servir à journalisme d'enquête. obtenir l'information. Le personnel de Radio-Canada ne Le recours à des procédés doit donc pas se présenter sous de clandestins doit donc demeurer fausses identités ni sous de faux exceptionnel et doit se justifier prétextes pour obtenir de par le fait qu'il n'existe aucun l'information. autre moyen d'obtenir les informations recherchées. Les Il peut arriver toutefois qu'une médias et les journalistes doivent émission, dans un dessein par conséquent faire preuve de légitime, obtienne des prudence et de discernement dans informations grâce à un le recours à de tels procédés. Ils journaliste qui s'abstiendrait de doivent également en informer le déclarer sa profession et se 4 public lors de la diffusion des laisserait passer pour un simple résultats de leur enquête. citoyen. Cela pourrait survenir, par exemple, au cours d'enquêtes Les médias et les journalistes sur des sujets comme des fraudes doivent éviter l'utilisation abusive perpétrées aux dépens du public des procédés clandestins, ou d'autres comportements l'adoption de comportements antisociaux. Ces enquêtes se tendancieux à l'égard des acteurs mèneraient dans des endroits où des événements ou des affaires le grand public a généralement sur lesquels ils enquêtent, ainsi accès, comme les magasins de que de porter atteinte au droit de détail, les musées ou des salles de tout citoyen à la présomption réunion. S'il est estimé important d'innocence. Ils doivent éviter de et dans l'intérêt public d'obtenir glisser dans ce que l'on pourrait de l'information sans révéler appeler du « journalisme qu'elle est destinée à une d'embuscade » où l'objectif diffusion journalistique et que apparaît davantage de piéger les cela se fasse en des lieux où le personnes ou les instances mises public n'a pas habituellement en cause dans l'enquête que de accès, il faut avoir l'approbation servir l'intérêt public. préalable du directeur général des programmes (Information). De tels abus ont non seulement pour conséquences de banaliser la 10.2 CAMÉRAS ET MICROS pratique du véritable journalisme CACHÉS d'enquête, mais ils portent également atteinte à la crédibilité Même si la technologie rend des médias et des journalistes, maintenant plus facile l'utilisation ainsi qu'à la crédibilité des clandestine de caméras et de informations livrées au public par micros cachés, cette façon de suite de telles enquêtes. procéder n'est pas pour autant appropriée ou légale. 5 La fausse représentation et l'abus de confiance En règle générale, on ne devrait pas se servir de caméras et de L'éthique professionnelle exige micros cachés pour recueillir de que les journalistes s'identifient l'information. Nous travaillons clairement lorsqu'ils recueillent ouvertement, en utilisant des des informations auprès du procédés qui nous permettent de public. voir en étant vus. Aussi, les journalistes doivent Dans certaines circonstances, éviter de recourir à la fausse l'utilisation de caméras et de représentation dans la collecte de micros cachés peut entraîner des l'information. Il peut leur être poursuites tant au civil qu'au nécessaire, dans des cas très criminel. particuliers et qui doivent demeurer exceptionnels (par La décision finale d'utiliser une exemple lorsque leur sécurité caméra ou un micro caché ne personnelle est menacée), de ne doit être prise qu'avec pas divulguer leur identité et leur l'autorisation du directeur général statut de journaliste. En tout des programmes (Information) temps, toute décision de ce type de la composante média ne doit être prise qu'en regard du appropriée. caractère élevé d'intérêt public de l'information recherchée. Dans certains cas, l'utilisation de caméras et de micros cachés peut Les journalistes doivent servir l'intérêt public. également s'interdire de recourir aux techniques qui relèvent de Il pourrait s'agir, par exemple, de l'abus de confiance (par exemple l'enregistrement d'information enregistrer une conversation à portant sur des activités illégales, l'insu d'une personne ou ne pas antisociales ou frauduleuses ou 6 informer un interlocuteur que ses sur des abus de confiance propos sont diffusés en ondes) ou évidents et importants. Dans de qui s'apparentent à la violation ou telles circonstances, il faut établir à l'invasion de la propriété et de que l'information recueillie sert la vie privée. C'est là une un objectif journalistique question de probité et d'intégrité important, qu'elle est professionnelles et personnelles. indispensable à cet objectif et qu'elle ne peut être obtenue par des moyens plus manifestes. Dans toutes ces circonstances, il faudrait consulter le Service juridique. Quant au devoir de suivi, à la réplique et aux correctifs Cette section traite uniquement 5 g) Devoir de suite Le droit de réplique du public B: TRAITEMENT DES Commentaires et observations des informations transmises après Lorsqu'un média a couvert une INFORMATIONS la diffusion initiale qui viennent affaire où des individus ont été Les médias et les journalistes ont changer certaines conclusions ou incriminés et traduits devant la le devoir de favoriser un droit de 9. RÉPONSE affirmations ou perceptions quant justice, il doit suivre dans la réplique raisonnable du public au sujet traité mesure du possible le dossier face à l'information qu'ils ont Le droit de réponse n'a pas jusqu'à son terme et en faire publiée ou diffusée. Ils doivent, d'existence juridique. Cependant, connaître le dénouement à son lorsque cela est à propos, du principe journalistique d'équité public. permettre aux personnes, groupes découle une obligation de ou instances de répliquer aux réparation, quand on constate informations et aux opinions qui qu'une injustice a été commise. ont été publiées ou diffusées à La correction tiendra compte des leur sujet ou qui les ont circonstances et de la nature de directement ou indirectement mis cette injustice. en cause. 7 B: TRAITEMENT DES Même si la publication de lettres INFORMATIONS de lecteurs et la diffusion de mises au point ne constituent pas 10. CORRECTIONS toujours le meilleur moyen de réparer le préjudice causé, les La Société reconnaît et corrige médias doivent s'ouvrir aux une erreur qu'elle a commise dès commentaires des personnes qu'elle la constate. En agissant victimes d'erreurs. Une telle autrement, en s'obstinant à ouverture ne devrait pas se limiter défendre un contenu d'émission aux seules matières de libelle et de mauvais goût, contraire à la de diffamation, mais devrait, par déontologie ou entaché d'erreurs, souci de justice, d'équité et Radio-Canada minerait d'éthique, s'étendre à la fatalement sa crédibilité. rectification des erreurs d'autre nature que peuvent commettre les On devrait consulter le directeur médias et les journalistes. général des programmes (Information) ou son mandataire 2.3.7 La rectification et la mise au pour établir la nature et le point moment de diffusion de toute correction. Il relève de la responsabilité des médias de trouver les meilleurs Une correction peut parfois moyens pour corriger leurs comporter une rétractation ou des manquements et leurs erreurs à excuses et avoir ainsi des l'égard de personnes, de groupes incidences juridiques. Dans ces ou d'instances mis en cause dans cas, on doit consulter le Service leurs productions journalistiques, juridique. que celles-ci relèvent de l'information ou de l'opinion. 8 Cependant, les rétractations et les rectifications devraient être faites de façon à remédier pleinement et avec diligence au tort causé. Les médias n'ont aucune excuse pour se soustraire à l'obligation de réparer leurs erreurs, que les victimes l'exigent ou non, et ils doivent consacrer aux rétractations et aux rectifications qu'ils publient ou diffusent une forme, un espace, et une importance de nature à permettre au public de faire la part des choses. Quant aux éléments vérifiables par Radio-Canada Serez-vous étonnés d'apprendre 3 b) Les journalistes doivent Les médias et les professionnels 11. JOURNALISME Commentaires et observations que certains profitent de cette situer dans leur contexte les faits de l'information doivent traiter D'ENQUÊTE situation? et opinions dont ils font état de l'information recueillie sans manière à ce qu'ils soient déformer la réalité. Le recours au Le journalisme d'enquête s'exerce Est-ce seulement la faute de la compréhensibles, sans en sensationnalisme et à dans la discipline qu'imposent les jeune femme ou est-ce plutôt le exagérer ou en diminuer la l'« information-spectacle » risque principes journalistiques et la traitement au laser qui n'a pas portée. de donner lieu à une exagération politique qui en découle. donné les résultats voulus? 3 c) Les titres et présentations des et une interprétation abusive des articles et reportages ne doivent faits et des événements et, Tout journalisme, au sens large, M. Wallack maintient que son pas exagérer ni d'induire le public en erreur quant est investigateur; cependant, le entreprise a une recette qui induire en erreur. à la valeur et à la portée réelles terme définit particulièrement fonctionne. Il refuse cependant de des informations qui lui sont l'examen rigoureux et approfondi 9 fournir des preuves 3 f) Les journalistes doivent transmises. des institutions et des activités respecter fidèlement le sens des politiques ou de ce qui touche la Des promesses irréalistes propos qu'ils rapportent. Les 2.1.5 L'intégrité dans la vie d'une grande partie de la citations, les rapprochements, les présentation et dans l'illustration population. Le journalisme Sauf qu'on ne parle pas de parfum ajouts sonores, etc. ou leur de l'information d'enquête devrait s'intéresser aux ici, mais de santé. Une équipe de séquence ne doivent pas problèmes à cause de leur La Facture, avec une caméra dénaturer le sens de ces propos. Les manchettes, les titres et les importance et non seulement cachée, est allée à la clinique légendes chercher à révéler des erreurs, des pour vérifier quelles sont les injustices ou des méfaits. Les promesses faites aux futurs Les manchettes et les titres petites affaires ne devraient pas clients, s'ils suivent tout le doivent respecter le sens, l'esprit être suivies quand des sujets plus programme Stop-poids. À la et le contenu des textes auxquels importants requièrent l'attention. clinique, on avance que si le ils renvoient. Les responsables programme est bien suivi, les doivent éviter le sensationnalisme C'est un genre très particulier de chances de succès sont de 80 à et veiller à ce que les manchettes journalisme, dont l'influence peut 85 %. et les titres ne servent pas de être énorme sur l'esprit du public véhicules aux préjugés et aux et donc sur la vie et le bien-être Quant à M. Wallack, il n'avait partis pris. des citoyens, sur la vitalité des aucune étude à montrer à La institutions et des entreprises Facture, prouvant l'efficacité de Les légendes répondent aux privées. Par conséquent, il son traitement. mêmes exigences de fidélité et de commande des talents supérieurs rigueur à l'égard des photos et des et le respect d'une stricte Plus d'info illustrations qu'elles exactitude. Le journaliste Perdre du poids avec des accompagnent. d'enquête ne devrait pas œuvrer traitements au laser sans ressources suffisantes à sa recherche et sans assez de temps SAVIEZ-VOUS QUE : pour la mener à bonne fin. Selon l'Association pour la santé publique du Québec, les régimes B: TRAITEMENT DES miracles conduisent à l'échec INFORMATIONS dans la très grande majorité des 10