GHOULAM SUR LA BONNE VOIE
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
2 pages
Français

Description

GHOULAM SUR LA BONNE VOIE Le 1er décembre 2010 sera une date dont se souviendra Faouzi Ghoulam: le jeune joueur de l'ASSE a été titularisé pour la première fois par Christophe Galtier.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 13 janvier 2011
Nombre de lectures 8
Langue Français

Exrait

GHOULAM SUR LA BONNE VOIE

Le 1er décembre 2010 sera une date dont se souviendra Faouzi Ghoulam: le jeune joueur de l'ASSE a été titularisé pour la première fois par Christophe Galtier. Pour un match en retard contre Valencienne, le technicien stéphanois, qui voulait faire souffler Payet et Sako, avait décidé de titulariser à droite Landrin et à gauche Ghoulam. Ce jeune garçon, c'est d'abord une belle histoire, celle du petit dernier d'une fratrie de onze enfants (huit frères et deux soeurs), originaire de Montreynaud, un quartier populaire qui surplombe le stade Geoffroy Guichard. L'histoire d'un vrai gamin de Sainté : un "garagna" comme on le dit en gaga stéphanois. Un enfant qui a grandi dans l'ombre d'une équipe, qui, dans cette ville, veut dire beaucoup plus qu'aucune autre équipe dans bien des cités de France et de Navarre. Ghoulam, c'est le gamin choyé par ses frères et soeurs qui s'est forgé un caractère sur les terrains de football. Il fut d'abord le petit, technique mais un peu frêle pour résister aux plus grands, puis il devint le jeune homme qui a su transformer ses faiblesses en qualités et qui a travaillé ses points forts pour en faire des spécialités. Contre Valenciennes, le début de match fut poussif, dans un froid crispant, le jeu du jeune homme fut d'abord un brin emprunté, certainement à cause de la pression que représentait pour lui, cette main tendue par Galtier. Mais au fil du match, cet arrière latéral de formation, repositionné plus haut contre VA, s'est petit à petit lâché et a offert d'excellents appels à ses coéquipiers pour ouvrir des brèches dans la défense nordiste. Il fut même tout près de marquer son premier but en pro quand, en fin de première période, il tenta un lob astucieux pour tromper Peneteau, malheureusement bien inspiré. Une première pleine de promesses pour le jeune Ghoulam, âgé de 19 ans seulement. Cette prestation permet à Christophe Galtier de savoir que le jeune homme ne fait pas de complexes quand on lui donne sa chance, une donnée importante à l'heure de lancer petit à petit un joueur dans le grand bain. Combien se sont cassé les dents en voulant trop bien faire ou en se laissant paralyser par l'enjeu. Ghoulam n'est pas de ceux-là, il assume et tente de rendre à son coach la confiance qui lui a été donnée, comme il l'expliquait à la fin de sa première, face à Valenciennes : "Je peux vous dire que ça me fait plaisir, car je suis au club depuis que je suis débutant. Ce qui me fait plaisir, c'est la confiance du coach et du staff technique, et je vais essayer de leur faire plaisir en retour. J'espère qu'il y aura d'autres titularisations." Pour bénéficier d'autres titularisations, Ghoulam devra être patient ; grappiller un peu de temps de jeu au fil de la seconde partie de saison semble être un objectif plus raisonnable pour ce Stéphanois pure souche. Cela dit, Ghoulam part avec un avantage sur beaucoup d'autres jeunes : la bienveillance que Geoffroy Guichard réserve aux joueurs issus du centre de formation mais surtout originaires de la région. Perrin fut un chouchou du Chaudron avant même que ses performances soient aussi bonnes qu'elles le sont aujourd'hui. Faouzi rêve certainement d'une première dans le Chaudron pour goûter, du terrain, une ambiance qu'il connaît si bien, pour l'avoir savourée maintes fois, mais de l'autre côté des tribunes.

"J'ESPÈRE QU'IL Y EN AURA D'AUTRES"

LE SAVIEZ-VOUS ?

Faouzi Ghoulam a un grand frère, Nabil, champion de France de cross-country. Ses autres frères sont, pour la plupart, de véritables sportifs dans l'âme, principalement tournés vers le football.