JANOT NE PERD PAS LA MAIN

JANOT NE PERD PAS LA MAIN

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

JANOT NE PERD PAS LA MAIN Le premier fut Jean-Michel Larqué dont on ne comprend pas vraiment les motivations, mais ce fut bien l'ancien capitaine des Verts qui ouvrit le feu en premier sur Jérémie Janot fustigeant ses sorties aériennes.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 10 mars 2011
Nombre de lectures 2
Langue Français
Signaler un problème
JANOT NE PERD PAS LA MAIN

Le premier fut Jean-Michel Larqué dont on ne comprend pas vraiment les motivations, mais ce fut bien l'ancien capitaine des Verts qui ouvrit le feu en premier sur Jérémie Janot fustigeant ses sorties aériennes. En effet, le portier stéphanois est le plus petit gardien de France, en effet il ne peut pas se targuer d'être le meilleur portier dans les airs, et certes il est difficile de faire de lui un sélectionnable. Pour autant, le gardien de l'ASSE est un joueur fidèle qui, sur la durée, sur une vision qui dépasse quelques matches un peu moins aboutis, est aussi un goal qui n'a rien à envier au reste de ses homologues de Ligue 1. Solide sur sa ligne, c'est un leader naturel qui a prouvé, au fil des années et à force de reléguer des joueurs recrutés à prix d'or, qu'il se place parmi les bons gardiens du championnat de France. S'il n'est peut-être pas dans les tout premiers, Mandanda, Lloris et Carrasso trustant le podium, Janot est plus sûrement dans les huit meilleurs gardiens de Ligue 1 aux côtés de Ruffier, d'Audard ou de Douchez. On évalue bien souvent les gardiens de but à leur capacité à faire gagner des points à leur équipe : Janot peut se targuer, chaque année, d'en récolter à lui seul une bonne louche. Les jugements à l'emporte-pièce sur le portier des Verts sont souvent assez ponctuels ; certes, Janot n'a pas fait le match de sa vie lors du dernier derby, mais sur l'ensemble du début de saison, son importance dans la bonne réussite des Verts fut remarquable. Le souci pour ce gardien atypique réside dans le fait que, tout comme l'attaquant, le gardien est à un bout de la chaîne qui compose une équipe. Ces deux postes sont les plus disséqués car les plus voyants. Un attaquant en manque d'efficacité sera systématiquement fustigé, un gardien qui commet une erreur sera stigmatisé ; pourtant des analyses basées sur un match sont souvent bien loin de la réalité. Prenons l'exemple d'Audard : le gardien lorientais est réputé être l'un des joueurs solides de Ligue 1 à son poste, et sa grosse bévue lors de la 23ème journée ne peut pas éclipser le bon travail qu'il a accompli avec Lorient depuis de longs mois. Personne ne fustige le portier des Merlus ni ne lui tombe dessus car il a fait une faute de main. Il devrait en être de même pour Janot ; mais voilà, son profil atypique, la médiatisation de Saint-Etienne desservent clairement le numéro 16 des Verts, pointé du doigt à chaque erreur. Certainement aussi parce que Saint-Etienne déchaîne les passions, son jeu et son rendement sont observés à la loupe. D'ici quelques mois, ou quelques années, le problème de la succession de Janot va se poser ; aujourd'hui, Coulibaly et Moulin ne sont pas au niveau et l'histoire jugera plus justement Janot. En effet, il ne serait pas surprenant, d'ici trois ou quatre ans, d'entendre dire ici et là que "ça ne serait pas arrivé avec Janot", et que du temps de Janot "notre cage était plus sûre". L'impression générale que laissera le portier stéphanois sera certainement celle d'un gardien fidèle à son club, excellent sur sa ligne et propre dans son jeu... Pas celle d'un gardien qui a oublié, deux ou trois fois en 2011, de sortir de sa ligne ! Le jugement d'une carrière reflétera alors la valeur du joueur avec plus d'acuité que bien des sentences issues de l'analyse d'un match donné.

POINTÉ DU DOIGT À CHAQUE ERREUR

LE SAVIEZ-VOUS ? Le portier stéphanois, pour répondre aux attaques répétées de Jean-Michel Larqué, a fait l'acquisition, à ses propres frais, de statistiques détenues par la société Opta, pour prouver par les chiffres que l'ancien Vert a tort.

Jérémie Janot demeure dans le top 10 des meilleurs gardiens de Ligue 1.