L

L'Homme de Néandertal plus évolué qu'on ne le croit

Documents
1 page
Lire
Cet ouvrage peut-être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Description

L'Homme de Néandertal plus évolué qu'on ne le croit Les Néandertaliens sont toujours présentés comme des chasseurs de gros gibiers dont ils

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 24 janvier 2012
Nombre de lectures 4
Langue Français
Signaler un problème
L'Homme de Néandertal plus évolué qu'on ne le croit

Les Néandertaliens sont toujours présentés comme des chasseurs de gros gibiers dont ils tireraient la majorité de leurs moyens de subsistance. Ils montreraient peu d'intérêt ou seraient incapables d'acquérir de petits gibiers, comme des poissons ou des oiseaux. Les découvertes récentes de la grotte de Bolomor (Espagne), Fumane (Italie), et maintenant Payre (France) montrent que ce point de vue est erroné et que cette pratique date d'au moins 250000 ans.

Le site de Payre est une ancienne grotte effondrée située en Ardèche. Plusieurs niveaux d'occupation du Paléolithique moyen, datées entre - 250000 et - 125000 ans, ont été constatés. Des restes osseux de grands herbivores ont été découverts à chaque niveau, ainsi que des outils de boucherie, de tannage des peaux et de travail du bois. Mais la découverte la plus spectaculaire est celle de la présence de résidus de plumes, d'arêtes de poissons et d'amidon témoignant de la découpe d'oiseaux, de pêche et de consommation de féculents. Des restes très fragiles et donc difficilement conservables.

La capture de petites proies, comme les oiseaux et les poissons, est souvent considérée comme la preuve d'une supériorité cognitive présumée spécifique à l'Homme moderne. Or, cette étude francoaméricaine démontre que les Néandertaliens étaient capables d'exploiter une large gamme de gibiers et de s'adapter ainsi à leur environnement.