L
1 page
Français

L'INCROYABLE ÉCHANGE BRIAND-AUBAMEYANG

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

L'INCROYABLE ÉCHANGE BRIAND- AUBAMEYANG Cela va finir par devenir une manie, une habitude désagréable pour le club stéphanois.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 15 mars 2012
Nombre de lectures 9
Langue Français
L'INCROYABLE ÉCHANGE BRIAND-AUBAMEYANG

Cela va finir par devenir une manie, une habitude désagréable pour le club stéphanois. Son grand rival lyonnais s'est dit prêt à entamer les négociations pour faire venir l'homme en forme de Saint-Etienne Pierre-Emerick Aubameyang. Après Frederic Piquionne et Batefimbi Gomis, c'est au tour de l'attaquant gabonais d'être courtisé par Lyon. Jean-Michel Aulas et Bernard Lacombe aurait contacté le joueur juste avant son retour de la Coupe d'Afrique des Nations. Si le staff de Saint-Etienne a aussitôt envoyé un démenti, le joueur n'a pas encore confirmé ou l'inverse sur l'intérêt du septuple champion de France. Du côté de Geoffroy-Guichard, l'ambiance est pour le moment détendu, les joueurs se concentrent sur un objectif : la qualification pour la Coupe d'Europe. A Lyon, le staff est conscient que le club rhodanien n'a plus la puissance financière pour affaiblir les équipes de Ligue 1 en recrutant les joueurs.

UNE TRANSACTION FINANCIÈRE AVEC JIMMY BRIAND EN PRIME... ET JÉRÉMY PIED

La stratégie lyonnaise serait alors la suivante : décidés à faire partir quelques joueurs pour faire venir de nouveaux talents, les dirigeants seraient prêts à faire une offre de 5 millions d'euros plus Jimmy Briand en compensation. Une rumeur a même laissé entendre que Lyon serait prêt à faire un échange Jérémy PiedJimmy Briand contre le meilleur buteur des Verts. Pas sûr que les dirigeants stéphanois acceptent cette proposition en sachant que Pierre-Emerick Aubameyang a été transféré définitivement au mois de janvier en provenance du Milan AC alors qu'il n'était que prêté depuis la saison dernière. Une chose est sûre, cette rumeur est à prendre avec des pincettes mais comme on l'a vu par le passé, Lyon est capable de tout sur le marché des transferts. Quitte à créer un litige entre un attaquant et son club comme par exemple avec Chamack et Bordeaux en 2007 ou bien Frédérique Piquionne en 2008 avec les conséquences qui ont suivis (départ pour Monaco puis Lyon la saison suivante avant de s'éclipser en seconde division anglaise). Affaire à suivre mais aujourd'hui on peut affirmer une chose : les Verts ont une faim de lion alors que les gones sont vert de peur.