L
1 page
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

L'Ukraine progresse dans le développement du terminal de gaz naturel liquéfié

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
1 page
Français

Description

L'Ukraine progresse dans le développement du terminal de gaz naturel liquéfié PR Newswire KIEV, Ukraine, August 9, 2012 KIEV, Ukraine, August 9, 2012 /PRNewswire/ -- Le gouvernement ukrainien a approuvé aujourd'hui l'étude de faisabilité pour la construction d'un terminal de gaz

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 14
Langue Français

Exrait

L'Ukraine progresse dans le développement du terminal de gaz naturel liquéfié
PR Newswire KIEV, Ukraine, August 9, 2012
KIEV, Ukraine,August 9, 2012/PRNewswire/ --Le gouvernement ukrainien a approuvé aujourd'hui l'étude de faisabilité pour la construction d'un terminal de gaz naturel liquéfié, selon une annonce du ministre de l'énergie et de l'industrie du charbon ukrainien, Yuriy Boyko. Le développement technique de la station sera finalisé d'ici décembre 2012, selon le projet national deTerminal de gaz naturel liquéfié. La construction de la première ligne débutera en 2013. D'ici 2015, le terminal sera en mesure de traiter 5 milliards de mètres cubes de gaz par an. Le terminal de gaz naturel liquéfié sera situé sur les rives de la mer Noire dans la région d'Odesa, au Sud de l'Ukraine. La capacité finale du terminal devrait atteindre 10 milliards de mètres cubes de gaz liquéfié par an. À titre de comparaison, le volume de gaz importé par l'Ukraineentre janvier et juillet 2012 s'élevait à 19 milliards de mètres cubes. La capacité productive du système de transport de gaz ukrainien actuel, responsable du transport de 70 pour cent du gaz russe vers l'Europe, s'élève à 178,5 milliards de mètres cubes par an, selon Naftogaz Ukraine. L'exploitation du nouveau terminal de gaz naturel liquéfié diminuera le prix des importations de gaz de 15 à 20 pour cent, estime l'agence nationale pour l'investissement et les projets nationaux ukrainienne. Actuellement, l'Ukraine paye 426 dollars US pour mille mètres cubes de gaz russe. Ce projet d'un milliard de dollars sera rentabilisé dans cinq à sept ans. L'État et le secteur privé disposeront tous deux de parts dans l'activité. En mai 2012, il était annoncé que le gouvernement ukrainien négociait un contrat avec l'Azerbaïdjan concernant la fourniture de 10 à 15 milliards de mètres cubes de gaz Azéri par an via le terminal de gaz naturel liquéfié. De plus, la construction du gazoduc Transcaspien - un projet dans lequel l'Ukraine était prête à investir jusqu'à 790 millions d'euros - va permettre à l'Ukraine d'acheminer des bateaux-citernes de gaz naturel liquéfié depuis le port géorgien de la mer Noire Kulevi jusqu'au terminal de gaz naturel liquéfié ukrainien. En 2011, SOCOIN Ingeniería y Construcción Industrial, Espagne, a obtenu le droit de réaliser l'étude de faisabilité du projet national du terminal de gaz naturel liquéfié. La construction du terminal permettra à l'Ukrained'importer du gaz des pays d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, a déclaré Naftogaz Ukraine. Les représentants ukrainiens négocient également avec des compagnies algériennes, américaines et qataries en vue d'obtenir des accords préalables concernant l'éventuelle fourniture de gaz dès que le terminal de gaz naturel liquéfié ukrainien sera opérationnel.