La Coupe du monde en France en 2023 ?
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

La Coupe du monde en France en 2023 ?

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
2 pages
Français

Description

La Coupe du monde en France en 2023 ? "Une fédération se doit d'avoir des objectifs et des ambitions. 2023 parait loin mais 'est juste demain, il faut se préparer.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 17 septembre 2011
Nombre de lectures 45
Langue Français

Exrait

La Coupe du monde en France en 2023 ?

"Une fédération se doit d'avoir des objectifs et des ambitions. 2023 parait loin mais 'est juste demain, il faut se préparer. Pour le rugby français, on l'a vu en 2007, l'organisation d'une Coupe du monde est un évènement important dans le développement du rugby". Lors d'une conférence de presse au siège de la Fédération Pierre Camou, le président, a parlé de la candidature de la France pour l'organisation de la Coupe du Monde 2023. Après l'Australie et Nouvelle-Zélande en 1987, l'Angleterre en 1991, l'Afrique du Sud en 1995, le Pays de Galles en 1999, l'Australie en 2003 et la France en 2007, le tour de la France reviendra peut-être en 2023 mais pas avant car les deux prochaines éditions ont été déjà attribuées à l'Angleterre en 2015 et au Japon en 2019. Vu l'engouement qu'a suscité l'édition de 2007, les responsables du rugby français sont tombés d'accord sur l'opportunité de présenter de nouveau une candidature pour accueillir le gotha du rugby mondial. Mais pour cette édition de 2023, la France pourrait se retrouver face à un adversaire de poids : l'Argentine.

L'Amérique du Sud n'a encore jamais accueilli la Coupe du monde et après son entrée programmée dans le Tri-Nations, l'Argentine serait tentée de proposer sa candidature. Mais le pays présente un handicap majeur : il n'est pas habitué à organiser de grosses compétitions. Si la France obtient l'organisation de la Coupe du monde, la finale se jouera certainement dans un nouveau stade, pas au Stade de France puisque la Fédération veut toujours avoir son stade d'ici 2017. Plusieurs villes avaient déposé une candidature pour accueillir l'enceinte de la FFR et la Fédération vient d'en sélectionner six, l'heureuse élue sera désignée dans quelques mois. Elle accueillera une enceinte de 80 000 places et peut-être la finale de la Coupe du monde 2023.

Une nouvelle Coupe du monde dans un nouveau stade ?