Lenôtre défie la gastronomie mondiale
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Lenôtre défie la gastronomie mondiale

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement
3 pages
Français

Description

Lenôtre défie la gastronomie mondiale Sodexo savoure sa nouvelle acquisition ! Convoitée aussi par le groupe le Duff, l'entreprise créée par Pierre Bellon dispose du prestige suffisant pour s'affirmer dans l'univers fermé de la gastronomie de luxe. Avec la marque Lenôtre, achetée 75 millions d'euros à Accor, le géant mondial de la restauration collective a les moyens de ses ambitions : « Notre stratégie s'appuie sur 4 axes de développement, dont l'un est de renforcer et de s'appuyer sur notre métier historique : les services de restauration. En cela, le rachat de Lenôtre est une opportunité formidable : c'est une société prestigieuse dans notre métier historique », revendique l'héritière du fondateur Nathalie Szabo, dirigeante de Sodexo Prestige et nouvelle présidente du conseil de surveillance de Lenôtre. De quoi développer davantage un pôle luxe. « Cela n'induit pas, au contraire, que l'on n'envisage pas de synergie avec le groupe dans sa globalité », insiste Patrick Scicard, confirmé en tant que président du directoire de Lenôtre. Et c'est bien ce point qui fait la force de cette association. La saga d'un entrepreneur entrepreneur La gastronomie de luxe se savoure à la sauce familiale. Fondée en 1957 par Gaston et Colette Lenôtre, la maison propose à l'époque une pâtisserie et une cuisine raffinées.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 05 novembre 2011
Nombre de lectures 18
Langue Français

Exrait

Lenôtre défie la gastronomie mondiale
Sodexo savoure sa nouvelle acquisition ! Convoitée aussi par le groupe le Duff, l'entreprise créée par Pierre Bellon dispose du prestige suffisant pour s'affirmer dans l'univers fermé de la gastronomie de luxe. Avec la marque Lenôtre, achetée 75 millions d'euros à Accor, le géant mondial de la restauration collective a les moyens de ses ambitions : «Notre stratégie s'appuie sur 4 axes de développement, dont l'un est de renforcer et de s'appuyer sur notre métier historique : les services de restauration.
En cela, le rachat de Lenôtre est une opportunité formidable : c'est une société prestigieuse dans notre métier historique», revendique l'héritière du fondateur Nathalie Szabo, dirigeante de Sodexo Prestige et nouvelle présidente du conseil de surveillance de Lenôtre. De quoi développer davantage un pôle luxe. «Cela n'induit pas, au contraire, que l'on n'envisage pas de synergie avec le groupe dans sa globalité», insiste Patrick Scicard, confirmé en tant que président du directoire de Lenôtre. Et c'est bien ce point qui fait la force de cette association.
La saga d'un entrepreneur entrepreneur
La gastronomie de luxe se savoure à la sauce familiale. Fondée en 1957 par Gaston et Colette Lenôtre, la maison propose à l'époque une pâtisserie et une cuisine raffinées. Ouvrir boutiques et écoles à tour de bras, l'enseigne a toujours été guidée par les valeurs inculquées par ses Nous sommes : « créateurs des artisans, et nous voulons », revend le resterrevendique Patrick Scicard. Un choix qui s'est avéré payant, puisque la marque a réalisé un chiffre d'affaires de 105 millions d'euros l'an dernier, et vise cette année 5% de croissance après ses 8% en 2010. Comme sa nouvelle acquisition, Sodexo surfe aussi sur l'effet «famille». Grâce à l'expérience acquise par ses aïeux dans l'hôtellerie maritime, Pierre Bellon crée à Marseille en 1966 une société au service des collectivités. Conservé depuis dans le giron des Bellon, le groupe n'a cessé de se développer, s'ancrant dans la restauration collective pour devenir l'un des leaders mondiaux, avec 15 milliards d'euros de chiffre d'affaires signant une des plus belles aventures entrepreneuriales francaises.
Le goût du prestige
Après le Lido, les Yachts de Paris, les restaurants de la tour Eiffel et de Longchamp, Sodexo ajoute donc une nouvelle étoile à ses services de luxe. «Cela constitue une opportunité formidable, car il s'agit d'une entreprise prestigieuse ayant des activités complémentaires des nôtres. Cette acquisition complète notre expertise sur les activités de prestige. Nous avons aujourd'hui un savoir-faire sur la restauration que nous souhaitons enrichir grâce à l'expérience de Lenôtre dans les métiers de la gastronomie de luxe : traiteur, restaurants (Pré Catelan, Pavillon Lenôtre), boutiques », estime Nathalie Szaboa. 500 millions d'euros de chiffre d'affaires (contre 400 millions avant rachat), voilà désormais ce que pèse le haut de gamme dans le chiffre d'affaires du géant mondial. Un joli pactole qui explique la volonté sans faille et la ténacité dont a fait preuve le groupe dans la course au rachat, pourtant opposé à des concurrents de poids.
Lenôtre est une marque de luxe prestigieuse, dont les métiers reposent sur les boutiques et une activité de réception et d'événementiel, bénéficiant d'une notoriété importante.
Les équipes ont des savoir-faire reconnus : 11 meilleurs ouvriers de France, 3 champions du monde (oenologie, pâté en croûte et glaces), 1 restaurant 3 étoiles au Michelin (décor, accueil, service, gastronomie...)insiste Nathalie Szabo. Même si en interne, on reconnaît que des efforts de », productivité et de management restent à entreprendre.
Sodexo nous apporte un nouveau marché, sa branche luxe possédant toutes les concessions des hippodromes. 800 couenquête te m appor ché, ar cou - verts de gastronomie fine pour le Prix d'Amérique par exemple, ce n'est pas rien», explique Patrick Scicard. «Nous sommes convaincus que cette opération permettra des synergies commerciales entre Lenôtre et Sodexo, qui possède déjà une expertise dans les activités de prestige : les Tables de Président, les grands événements internationaux tels que la Coupe du monde de rugby ou les jeux Olympiques...). Des synergies sont aussi envisagées avec notre réseau mondial "Business-to-business"», renchérit Nathalie Szabo. Le développement du savoir-faire du groupe autour des métiers de la gastronomie de luxe devrait ainsi renforcer l'offre auprès de sa clientèle.
Pour Lenôtre, il s'agit également de s'engouffrer dans la voie de la formation, le nouveau propriétaire ayant en effet ses entrées dans la restauration s engouffrer collective. «Il ne s'agit évidemment pas d'y placer notre marque. En revanche, avec nos écoles en France et à l'international, nous pouvons enseigner aux cuisiniers de Sodexo à distribuer de meilleurs repas », s'enthousiasme Patrick Scicard. «Nous allons effectivement mettre en place des formations chez Lenôtre pour les chefs de cuisine Sodexo, et des passerelles pour les équipes Lenôtre », explique Nathalie Szabo. Pas question pour autant de désacraliser la marque, Lenôtre restera une enseigne de luxe mijotant une gastronomie fine et une pâtisserie de prestige.
Le réveil à l'international réveil à l'international
Pour Lenôtre, Sodexo dessine surtout de nouveaux horizons, en lui permettant de se développer et de s'ancrer sur des marchés étrangers. «Comme l'a admis Accor, Sodexo va mieux nous aider pour nous implanter à l'international, grâce notamment à ses ramifications en Chine, en Inde », espère Patrick Scicard. Si l'Asie est en point de mire, Dubaï, le Koweït et la Jordanie... pourront également se régaler de toutes les gourmandises qui font la renommée de l'enseigne française, comme le chocolat, les macarons, l'épicerie fine... De quoi faire pétiller à nouveau celle que l'on
appelait hier encore «la belle endormie ». Lenôtre s'est déjà réveillée avec le lancement de 200 nouveaux produits d'épicerie fine aux couleurs blanc nacré, prune et champagne, pour rehausser davantage le prestige de la marque. Mais l'ingrédient qui devrait assurer son expansion n'est autre que son nouveau concept de boutique flexible. «Ce nouveau genre de magasin s'adapte parfaitement à tous les centres commerciaux et aux boutiques sur rue mais également aux duty free. Ils assureront la vente de la gastronomie française de très haute gamme via des produits qui se conservent comme le chocolat ou les macarons», dévoile Patrick Scicard. «Nous considérons que la marque est très attractive, appréciée et dynamique. Lenôtre va donc lancer un nouveau concept de boutique d'abord en France. Les premières ouvertures sont prévues à Velizy II, au Printemps Haussmann puis en provincecomplète Nathalie Szabo. Des ouvertures sont », également prévues à Riyad et à Doha dès l'année prochaine. Lenôtre, ce n'est plus pareil !
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents