LÉO UN FUTUR CRIS DANS L
1 page
Français

LÉO UN FUTUR CRIS DANS L'HÉRAULT ?

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

LÉO UN FUTUR CRIS DANS L'HÉRAULT ? Pisté dans un premier temps par Lyon au tout début du mercato estival, Leonardo Renan Simoes de Lacerda, plus communément appelé Léo, a avoué vouloir découvrir le championnat français. Et quoi de mieux que de le découvrir chez le champion en titre ?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 13 septembre 2012
Nombre de lectures 40
Langue Français
LÉO UN FUTUR CRIS DANS L'HÉRAULT ?

Pisté dans un premier temps par Lyon au tout début du mercato estival, Leonardo Renan Simoes de Lacerda, plus communément appelé Léo, a avoué vouloir découvrir le championnat français. Et quoi de mieux que de le découvrir chez le champion en titre ? Montpellier s'intéresserait très concrètement à ce jeune Brésilien de 24 ans.

Pour l'instant, il ne connaît que son Brésil natal, mais il ne devrait pas tarder à découvrir les joies du football européen. Ce défenseur central de 24 ans qui évolue actuellement sous le maillot du Cruzeiro a confié en interview son souhait de rejoindre l'Hexagone : "Montpellier est le champion en titre, c'est un club qui est dans une très bonne phase. Mais indépendamment du club, Lyon ou Montpellier, je serai ravi de jouer en France. Le fait que Montpellier joue la Ligue des Champions cette année peut être un facteur décisif dans mon choix."

C'est clair, net et précis. Révélé lorsqu'il se trouvait au Grêmio, c'est ici qu'il signe son premier contrat professionnel après y avoir été formé. Défenseur central, il est vif et anticipe bien, ce qui lui permet d'avoir un coup d'avance sur ses adversaires. Puissant, il n'hésite pas à tout donner quitte à récolter des cartons jaunes (28 en cinq ans de Serie A). En 2010, il est transféré lors du mercato hivernal au Palmeiras mais la demi-saison ne se passe pas comme prévu et il commence la deuxième partie du championnat en recevant deux cartons rouges. Il ne joue alors que six matches sur les six mois suivants. Finalement, c'est au Cruzeiro qu'il signe en août 2010. Peu à peu, il se calme. Seulement cinq jaunes par saison et un malheureux rouge en 2011.

AVEC LUI, LE MHSC POURRAIT REDRESSER LA BARRE

Pas encore international brésilien - il faut dire que ces derniers temps le Brésil cueille à tour de bras ses petites starlettes -, s'il venait à jouer en Europe ce serait une (bonne) aubaine pour lui. Surtout s'il opte pour le club héraultais qui lui offrirait la chance de montrer tout ce qu'il a dans la tête (et dans les jambes) en Ligue des Champions. Mais surtout pour faire remonter l'équipe de René Girard au classement. En effet, le démarrage fut un peu difficile pour les champions héraultais... Avec un joueur à fort potentiel, Montpellier redresserait la barre et inverserait certainement la tendance. D'autant plus que si Louis Nicollin, le président du MHSC venait à perdre Mapou Yanga-Mbiwa, Léo serait une bonne alternative en défense. Déjà privé d'un Olivier Giroud qui avait fait briller le MHSC l'an passé mais qui joue cette année sous le maillot d'Arsenal, le champion de France est bien décidé à ne pas laisser partir son joueur pour l'AC Milan, ou ailleurs, car d'autres clubs se sont mis en tête de recruter le néo-international (Chelsea, Arsenal...). Déjà séduite par un joueur sud-américain en la personne de l'Argentin Emanuel Herrera, l'équipe languedocienne pourrait se laisser tenter par cette petite perle brésilienne qui rêve du championnat français. Le ton est donné.