Les grandes eaux de Versailles pour Vanessa Paradis

Les grandes eaux de Versailles pour Vanessa Paradis

Documents
2 pages
Lire
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Les grandes eaux de Versailles pour Vanessa Paradis Une histoire d'amour qui dure depuis 22 ans Pour leur rencontre, Chanel avait enfermé la belle Vanessa dans une cage pour en faire un oiseau de luxe et de

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 juillet 2012
Nombre de lectures 92
Langue Français
Signaler un problème
Les grandes eaux de Versailles pour Vanessa Paradis

Une histoire d'amour qui dure depuis 22 ans

Pour leur rencontre, Chanel avait enfermé la belle Vanessa dans une cage pour en faire un oiseau de luxe et de douceur. C'était en 1990 et Vanessa avait accepté de s'enfermer pour le parfum Coco et de se laisser filmer par Jean-Paul Goude. Depuis cette première rencontre, Vanessa est devenue l'ambassadrice de la maison de couture et fait partie de toutes les manifestations. Elle représente la marque sous toutes les coutures et dans tous les départements : accessoires, mode, maquillage et parfum. Sa vie se décline en Chanel et elle s'affiche avec plaisir pour la marque dans les pages des magazines.

Embarquement immédiat

Après la piscine du Ranelagh, l'hôtel de l'Eden Roc, ou le port de Saint Tropez, chaque année Chanel s'empare des endroits les plus luxueux pour le défilé de sa ligne Croisière, dans une mise en scène toujours spectaculaire. Le 14 mai dernier, Chanel présentait son défilé Croisière 2013 en plein coeur du parc du Château de Versailles. Au premier rang, Vanessa Paradis qui ne rate jamais aucun défilé depuis 22 ans, portait une robe Chanel en mousseline de soie rebrodée de paillettes de la collection Croisière 2012. Une tenue fraîche et colorée que l'égérie Chanel avait accessoirisée d'escarpins gris aux bouts argentés. Côté beauté, une manucure rouge sang et un rouge à lèvres Rouge Coco Mademoiselle finissaient d'achever ce look printanier.

Un défilé unique au monde

Lagerfeld est un créateurs des plus audacieux qui sait parfaitement mixer les époques et les styles tout en restant fidèle à la marque. Les 65 mannequins venus des quatre coins du monde portaient des coiffes colorées inspirées à la fois de l'univers de Kubrick et de la culture pop japonaise. Côté maquillage, une mouche au double « C » de la marque piquée sur le haut de la pommette. Et pour les tenues, du denim, des collettes et manches bouffantes, des tennis compensées, du cuir, des paillettes et de la dentelle pour des femmes romantiques, futuriste et rock'n'roll à la fois. Dignes du Rococo versaillais.