Lutter contre la rouille
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Description

Lutter contre la rouille Aisément reconnaissable par les taches arrondies de couleur orangée qu'elle forme, la rouille est une maladie très fréquente du jardin. Ses symptômes ?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 04 novembre 2011
Nombre de lectures 42
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo
Lutter contre la rouille

Aisément reconnaissable par les taches arrondies de couleur orangée qu'elle forme, la rouille est une maladie très fréquente du jardin. Ses symptômes ? La face supérieure de certaines feuilles présente des auréoles jauneorangé, tandis que lorsque l'on retourne la feuille, on constate la présence, sur sa face inférieure, de petites pustules. Les plantes attaquées sont généralement peu affectées, mais perdent vite leur splendeur originelle. Cette vilaine maladie est donc à prévenir et à éradiquer lorsque le mal est fait !

L'origine du mal

Favorisée par un temps chaud et humide ou encore une ambiance confinée, la rouille est causée par un champignon : c'est une maladie cryptogamique. De nombreux champignons différents peuvent en être la cause, car derrière le nom générique «rouille» se cachent en réalité de multiples maladies aux effets similaires. Le champignon se développe et cause ses dommages entre le printemps et l'automne. Il est transporté par le vent ou transmis par contact, par exemple, par le biais des outils de jardinage.

Le champignon se conserve en hiver sur les feuilles tombées au sol, pour mieux réapparaître au printemps suivant.

Ses effets

La rouille peut toucher une grande variété de végétaux : arbres, arbustes, fleurs, plantes vertes d'intérieur, légumes, fruitiers... Parmi les victimes fréquentes, on peut citer le rosier, le buis, le millepertuis, la pervenche, le chrysanthème, la jacinthe, le fuchsia, la rose trémière, la menthe, le poireau, le haricot mais aussi le saule, le prunier, le poirier, le peuplier. Les dégâts apparaissent très vite. Les feuilles atteintes assurent moins bien leur fonction photosynthétique, la chlorophylle étant détruite par endroits, et finissent par tomber. La plante est affaiblie et sa beauté est ternie.

Opération prévention

Les champignons responsables de la rouille se développent mieux lorsque l'atmosphère est humide. Par conséquent, limitez les arrosages excessifs en été et aérez votre intérieur afin d'éviter le confinement. L'air doit circuler autour de votre plante ! Ramassez et brûlez les feuilles atteintes afin de ne pas propager la maladie. Lorsque les conditions deviennent moins favorables au champignon, la rouille en général disparaît.

Quel traitement ?

Le premier geste à adopter en cas d'attaque est de couper les feuilles atteintes et de les brûler. Dès l'apparition des premières pustules, un traitement avec un fongicide biologique enraye le développement de la maladie. Les rosiers demandent souvent des applications répétées (tous les 15 jours). À l'automne, évitez soigneusement la propagation en détruisant toutes les feuilles et parties touchées. Traitez en prévention par la bouillie bordelaise à la chute des feuilles, puis vers février.