Matthieu Lazerges : " Jouer notre carte à fond"
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Matthieu Lazerges : " Jouer notre carte à fond"

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
2 pages
Français

Description

Matthieu Lazerges : " Jouer notre carte à fond" Pour son arrivée en Top 14, Lyon est servi avec Clermont et Toulouse d'entrée.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 juillet 2011
Nombre de lectures 22
Langue Français

Exrait

Matthieu Lazerges : " Jouer notre carte à fond"

Pour son arrivée en Top 14, Lyon est servi avec Clermont et Toulouse d'entrée. En cette année de Coupe du monde, ne vautil pas mieux prendre les gros d'entrée ? Ça ne change pas grand-chose car même privées de leurs internationaux, ces équipes restent très fortes. Avec son effectif, Toulouse a trois équipes de très haut niveau puisqu'il y aura quand même Jauzion, Fritz, Poitrenaud, etc. On va jouer notre carte à fond pour prendre des points en vue du maintien.

Pour bien figurer en Top 14, qu'avez-vous dû améliorer dans l'équipe qui a remporté la Pro D2 ? Il fallait que l'on ajoute des joueurs d'expérience. Il y a quand même un gros écart entre le Top 14 et la Pro D2 en termes de vitesse d'exécution, de qualité physique. On a quelques acquis avec 75% du groupe qui était là l'an dernier et donc qu'on connaît bien. Il faut que l'on garde l'état d'esprit qui était le nôtre l'an dernier. On a essayé de recruter des joueurs d'expérience qui puissent encadrer nos jeunes joueurs tout en gardant l'ossature de l'équipe de Pro D2. Puis, contrairement aux autres années, on n'a pas disputé les phases finales puisqu'on a terminé premier donc on a fini notre saison avant les autres et du coup on a pu reprendre trois semaines plus tôt que les autres années. C'est bien, on aura une préparation plus longue.

"Garder le même état d'esprit"

Y'a-t-il de la place pour un club de rugby de haut niveau à Lyon alors qu'il y a déjà l'OL ? Oui, Lyon est une grande ville, il y a l'OL, l'ASVEL. Le LOU attire beaucoup de spectateurs, il nous manquait un stade adéquat, là on va l'avoir. Ça va nous permettre de faire de nouvelles recettes et de continuer à grandir. Notre stade sera prêt fin septembre, on a hâte d'y être.