MERCEDES-BENZ GLK
1 page
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

MERCEDES-BENZ GLK Le petit VUS compact de luxe de Mercedes-Benz a surpris dès son lancement. Il fait bonne figure par rapport à la concurrence grâce à un comportement routier pratiquement exemplaire.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 03 octobre 2011
Nombre de lectures 14
Langue Français
MERCEDES-BENZ GLK

Le petit VUS compact de luxe de Mercedes-Benz a surpris dès son lancement. Il fait bonne figure par rapport à la concurrence grâce à un comportement routier pratiquement exemplaire. Sa motorisation V6 de 3,5 litres, jumelée à la transmission automatique à 7 rapports, lui permet de se démarquer. Quelques nouveautés pour 2011 - dont les phares LED, les palettes au volant et les roues de 19 pouces en option - se sont ajoutées de ce qui est offert présentement dans cette catégorie. Et il ne fait aucun doute qu'ils ont réussi. Le GLK est bas et trapu, avec une surface vitrée verticale et généreuse. Les ailes présentent une ligne angulaire de même que la cabine. Le design ne fait malheureusement pas l'unanimité puisque certains le classe dans la même catégorie que le défunt Pontiac Aztek. Pourtant, d'autres affirmeront sans hésiter que c'est un chefd'oeuvre en fait de style. Alors, comme cela a été le cas avec le PT Cruiser, les dés sont jetés, on l'adore ou on le déteste, mais il ne semble pas y avoir de demi-mesure. À l'intérieur du GLK, on ne se sent aucunement dépaysé par la présentation. Tout porte la griffe Mercedes, à commencer par le tableau de bord avec son style classique, sobre et sans artifice. Les commandes sont généralement bien disposées mais les boutons sont parfois trop petits. L'utilisation efficace de toutes les commandes demande un peu de temps mais s'avère assez ergonomique en bout de ligne. La finition est excellente et l'agencement des matériaux ne présente aucun défaut majeur. La position de conduite se trouve aisément et facilement grâce aux boutons montés sur la portière. Les sièges offrent suffisamment de supports latéraux et l'assise est généreuse en longueur. Une fois au volant du GLK, on constate rapidement qu'il hérite des gènes de la marque allemande. La conduite est douce, solide et rassurante. L'insonorisation est excellente et les bruits de caisse totalement inexistants puisque le GLK partage la plateforme ultra rigide de la Classe C. Malgré ses airs de baroudeurs plus à l'aise hors des sentiers battus, le GLK impressionne sur la route, même lorsqu'on lui en demande un peu plus que ce que la raison commande. On se surprend alors à pousser la machine dans les courbes et à moins de courbes prononcées, on n'y retrouve pas de roulis exagéré. Après tout, le centre de gravité est plus élevé que sur une berline. Le GLK est disponible en version essence, 300 et 350 disposant respectivement de 231 et 272 chevaux, deux excellentes motorisations mais un peu gourmandes tout de même. Les versions diesel sont à l'honneur avec quatre modèles différents, allant du 200 CDI de 143 chevaux au 350 CDI de 231 chevaux en passant par le 220 CDI de 170 chevaux et le 250 CDI de 204 chevaux.

On peut, depuis 2011, ajouter un kit AMG sur la carrosserie, mais point de moteurs AMG en vue !