Naturisme et Camping-car
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Description

Naturisme et Camping-car Naturisme et camping-cars ? Quel drôle d'idée, pour un drôle de sujet, dirons certains. Pas tant que çà. Les pionniers du naturisme se souviendront avec nostalgie qu'il existait une section naturiste au sein des Auberges de jeunesse, voire au Touring-club de France...et argueront qu'il existe toujours des activités naturistes au Camping Club de France, dont l'exploitation d'un terrain dédié à cette pratique en Essonne. Voilà des raisons qui expliquent aisément pourquoi la Fédération Française de Naturisme (1) est adhérente à la Fédération Française de Camping Caravaning (FFCC), et compta même l'un de ses adhérents parmi les anciens présidents de cette dernière (Alexis Poupard). Et, parallèlement, quelques camping-caristes chevronnés auront certainement en tête quelques escapades personnelles où le port du maillot de bain devint facultatif devant une belle plage déserte, un beau matin d'été. Sans conteste, l'esprit de liberté inhérent à l'usage du camping-car se marie aisément avec l'expérience naturiste, mais cantonner cette alliance à quelques aventures solitaires serait faire fid'un réseau d'accueil organisé ignoré de beaucoup. Savez-vous qu'il existe en France près de 150 structures d'hébergements réservées aux naturistes, et celles-ci, par leur capacité d'accueil global, font de la France la première destination mondiale en la matière.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 21 avril 2011
Nombre de lectures 2 126
Langue Français
Naturisme et Camping-car

Naturisme et camping-cars ? Quel drôle d'idée, pour un drôle de sujet, dirons certains. Pas tant que çà. Les pionniers du naturisme se souviendront avec nostalgie qu'il existait une section naturiste au sein des Auberges de jeunesse, voire au Touring-club de France...et argueront qu'il existe toujours des activités naturistes au Camping Club de France, dont l'exploitation d'un terrain dédié à cette pratique en Essonne. Voilà des raisons qui expliquent aisément pourquoi la Fédération Française de Naturisme (1) est adhérente à la Fédération Française de Camping Caravaning (FFCC), et compta même l'un de ses adhérents parmi les anciens présidents de cette dernière (Alexis Poupard). Et, parallèlement, quelques camping-caristes chevronnés auront certainement en tête quelques escapades personnelles où le port du maillot de bain devint facultatif devant une belle plage déserte, un beau matin d'été.

Sans conteste, l'esprit de liberté inhérent à l'usage du camping-car se marie aisément avec l'expérience naturiste, mais cantonner cette alliance à quelques aventures solitaires serait faire fid'un réseau d'accueil organisé ignoré de beaucoup. Savez-vous qu'il existe en France près de 150 structures d'hébergements réservées aux naturistes, et celles-ci, par leur capacité d'accueil global, font de la France la première destination mondiale en la matière.

A n'en pas douter, on est loin ici de la croyance populaire qui ne connaît de cet art de vivre que des lieux historiques ou mythiques, rendus populaires par les médias, comme Héliopolis, sur l'île du Levant, au large du Lavandou, créée voilà 80 ans, ou le CHM de Montalivet, premier centre de vacances naturiste européen, ouvert sur la côte Atlantique en 1950. D'autres citeront aussi le Cap d'Agde et son quartier naturiste, à la réputation controversée, plus importante destination mondiale de ce type, avec une capacité d'accueil journalière de 40 000 personnes ! Mais à part cela ? Il existe certainement une destination naturiste près de chez vous que vous ignorez, sachant que seules deux régions de France n'en possède aucune, la Lorraine et la Basse-Normandie !

460 adresses pour pratiquer

Comme le révèle la revue Naturisme Magazine (2), en cette année 2011, dans son Guide des espaces naturistes de France et d'ailleurs (3), et comme le confirmera aisément la Fédération française de Naturisme, on compte désormais en France près de 460 adresses pour pratiquer le naturiste (métropole et DOM-TOM), auxquelles les voyageurs ne manqueront pas d'ajouter toutes celles de l'étranger, et notamment européennes, répertoriées par la Fédération naturiste internationale (4). Les Néerlandais et les Allemands forment les deux plus gros contingents de touristes naturistes sur le territoire français, bien que possédant leurs propres structures. Et si l'on trouvera en nombre d'autres lieux de pratiques en Espagne et en Croatie, on pourra choisir des destinations plus discrètes mais toutes aussi attractives en Suisse, en Hongrie ou en Autriche, patrie de l'actuelle présidente de la fédération internationale. L'Italie compte une dizaine de campings, principalement au nord, et la Grande-Bretagne n'en est pas exempte... tout comme le Luxembourg ! En Grèce, il n'existe que deux centres naturistes, dont un hôtel en Crète, mais la pratique naturiste est autorisée dans toutes les îles, sur les plages, « du lever au coucher du soleil ». Au Portugal, il existe une quarantaine de plages autorisées ou tolérées, et quelques campings, essentiellement dans le sud.

150 plages autorisées ou tolérées

Mais, revenons en France où, si la législation en matière de pratique libre est moins favorable qu'en Espagne (5), l'accueil y sera toutefois plus aisé par le nombre et la diversité de ses hébergeurs. Plus de 90% des structures existantes accueillent les camping-caristes. A côté des près de 150 plages autorisées ou tolérées à la pratique naturiste, sur le littoral ou en France Verte (6), on pourra ainsi choisir sa destination entre un centre de vacances 4 étoiles et une aire naturelle, un terrain de camping associatif et un emplacement dans le pré d'un gîte rural, si l'on préfère la sécurité d'un établissement reconnu par les préfectures à la simplicité d'une aire aménagée.

Toutes régions du nord au sud

En France, donc, le naturisme se pratique en toutes régions, et pas seulement dans le sud. Et si la Lorraine et la Basse-Normandie ne disposent pas de structures d'hébergement reconnues par les préfectures, elles ont toutefois des clubs avec terrain réservé à leurs adhérents, accueillant souvent des invités, notamment en camping-cars. En fait, moins de dix départements français sont exempts de toute entité naturiste. Et, cette année, avec l'arrivée de 10 nouvelles structures d'accueil, on peut dire que l'offre est encore plus variée.

Première région de France par le nombre et l'importance de ses espaces dédiés (22), le Languedoc-Roussillon gagne cette année deux terrains de camping s'ajoutant à l'offre existante, l'un au nord du Gard, dans les Cévennes, et l'autre en Pyrénées-Orientales. Toutes ces structures accueillent les camping-caristes, même les stations du littoral à vocation immobilière disposant de quartiers et de ports naturistes (Cap d'Agde, Port Leucate) possèdent leur terrain de camping (René Oltra, GCU), et tous les départements possèdent leur structure d'accueil, même la Lozère. Ce sont ensuite, en toute logique, l'Aquitaine, Midi-Pyrénées et Provence Alpes-Côte-d'Azur qui sont les mieux équipées pour accueillir les campeurs et camping-caristes. Les plus grosses structures sont sur le littoral atlantique, tels le CHM de Montalivet (12000 personne/jours) et Euronat (le plus vaste). Le Domaine de La Jenny, en Gironde, sera la seule exception, ne proposant que du locatif, face à la cinquantaine de terrains naturistes cumulés dans ces régions, les plus petits étant dans les départements de l'intérieur. En PACA, aucune structure d'hébergement n'existe sur le littoral, et ce sont les associations qui gèrent les plages (Martigues, Arles), en Camargue, qui permettent le stationnement des camping-cars. Et, en Corse, les 8 sites naturistes existant sont sur la côte est, et 5 seulement accueillent les camping-caristes.

Dans les autres régions, l'offre sera plus diversifiée. Souvent situés dans des sites pittoresques, à l'écart des grands axes, les terrains sont d'importance moyenne. Le plus petit d'entre-eux, un camping à la ferme, est en Auvergne (La Ségalassière), près d'Aurillac. Mais on appréciera aussi le calme des gîte campagnards comme le Gîte des Chênes (Bourgogne) ou du tout nouveau, créé cette année, Aurore Plage, dans l'Indre, au bord de la Creuse.

Dans le Lot, la Ferme du champ de Guiral, par exemple, espère étendre son gîte à un accueil camping, à l'instar de l'Oliverie, en Poitou-Charentes, à côté de Parthenay. On trouvera encore des structures commerciales naturistes en Limousin en région Centre (seulement dans l'Indre), comme en Bretagne (2) et en Ile-de-France (Héliomonde). Au nord de la Loire, en fait, l'accueil naturiste, ouvert aux campingcaristes, se fera essentiellement sur des terrains de clubs autorisés à accueillir du public, à l'image du plus important d'entre-eux, celui du Club du Soleil de Clermont-Ferrand. On en trouvera ainsi à Orléans, Tours, Piriac-sur Mer, Lorient, ou Vannes, comme au Havre et à Rouen, dans le nord, en Alsace, ou à Troyes, Dôle, Macon, Chalon sur Saône, Saint-Etienne, Pau, Albi ou Grenoble, pour ne citer que ceux là. L'actuel président de la Fédération française de Naturisme, Paul Réthoré, issu de ce dernier club, se déplace d'ailleurs souvent en camping-car quand il doit se rendre sur les sites naturistes.

107 centres de vacances + 31 campings

En tout, cela fait donc 107 centres de vacances (campings, résidences, etc) qui s'ajoutent aux 31 campings associatifs gérés pas des clubs affiliés à la Fédération Française de Naturisme. Les premiers sont essentiellement dans la moitié sud, et les seconds plutôt au nord, ce qui équilibre l'offre. Et, à cela, on ajoutera un type d'offre en constant développement, les gîtes et chambres d'hôtes naturistes, au nombre de 14 (hors Ile du Levant).

Il sera en revanche difficile de recenser les lieux discrets, étant entendu qu'il n'existe pas encore d'aire d'accueil aménagée pour les camping-cars autorisées à la pratique du naturisme. Cela paraît encore difficile à imaginer. Même si les militants de l'APNEL (Association pour la promotion du naturisme en liberté) pourraient inscrire cette revendication à leur programme, se déplaçant régulièrement en camping-cars...

(1) : Fédération française de naturisme, 5, rue Régnault 93500 Pantin - Tel : (01) 48 10 31 00 - www.ffn-naturisme.com . (2) : Naturisme Magazine, 43, rue Mérimée 06110 Le Cannet - Mail : contact@naturismemagazine.com - URL : www.naturismemagazine.com. Bimestriel paraissant le 5 des mois pairs (février, avril, juin, août, octobre, décembre). Vente en kiosque et par abonnements. (3) : Guide des Espaces naturistes de France et d'ailleurs. Recense toutes les entités naturistes implantées en France (reconnues ou non par la FFN) répertoriées au 31 décembre 2010 (centres de vacances, campings associatifs, résidences de vacances, gîtes et chambres d'hôtes, plages, clubs avec ou sans terrain) ainsi qu'une sélection de destinations étrangères. Disponible sur commande à Naturisme Magazine. (4) : Fédération Naturiste Internationale : www.inf-fni.org . (5) : La législation espagnole ne prévoit pas de sanction pour la nudité intégrale en public, ce qui a permit l'existence de nombreuses plages naturistes sur ses côtes, à l'inverse de la législation française, qui interdit la nudité sur les lieux publics, sauf autorisations locales sur des zones déterminées. (6) : Outre les plages du littoral, il existe des plages autorisées au naturisme en France Verte, telle la plage du lac de Chalain (Jura) ou celle de la Gravière du Blauesland (Strasbourg).